Wednesday, Aug. 15, 2018

Montpellier Danse 2018 – 22 juin au 7 juillet

Ecrit par :

15 mai 2018

|

Catégorie :

Montpellier Danse, le rendez-vous incontournable de la saison chorégraphique, a lieu en 2018 du 22 juin au 7 juillet. Une édition un peu raccourcie - seulement 15 jours - mais au programme vraiment alléchant sachant naviguer entre les styles, avec aussi bien les grandes troupes internationales que les jeunes talents locaux. Tour d'horizon de cette édition 2018.

Montpellier Danse 2018

 

Les dix coups de coeur DALP

Danse contemporaine, danse néo-classique, cirque, hip, hop... Voici quelques coups de coeur multi-genres de la rédaction, en toute subjectivité. Place d'abord à un hommage à Trisha Brown, fidèle de Montpellier Danse, avec une exposition/installation retraçant les oeuvres de la chorégraphes montré lors du festival, de 1982 à 2013, des projections et un stage de danse.

Pour la scène, on débute avec une création à quatre mains des deux têtes du hip hop français, Kader Attou et Mourad Merzouki, qui n'avaient pas travaillé ensemble depuis 20 ans. On continue avec Akram Khan qui vient pour la dernière fois en tant que danseur avec sa dernière pièce Xenos, avant de continuer avec le toujours surprenant Aurélie Bory, qui propose un nouveau portrait, celui de la danseuse indienne Shantala Shivalingappa. Autre troupe à ne pas rater : la formidable Batsheva Dance Company avec une création de Marlene Monteiro Freitas, la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne avec un superbe programme autour de William Forsythe, le Ballet du Capitole avec une soirée contemporaine israélienne ou Rosas, qui vient avec la nouvelle pièce d'Anne Teresa de Keersmaeker Mitten wir im Leben sind, autour de six Suites de Bach pour violoncelle. Le festival se termine avec l'étonnante Phia Ménard et ses Contes immoraux / Partie 1, avant de s'achever avec le NDT, plus belle troupe européenne contemporaine, qui propose entre autres une création de l'enthousiasmante Crystal Pite

Xenos d'Akram Khan

Les créations et nouveautés

Montpellier Danse, c'est avant tout une programmation de créations et de première française. La Dresden Frankfurt Dance Company ouvre ainsi cette édition 2018, avec Extinction of a Minor Species de Jacopo Godani, qui piste les archaïsmes et le futur de notre physicalité. À suivre aussi : Savušun du chorégraphe iranien vivant à Paris Sorour Darabi, Atlas / Etudes de Michèle Murray sur la façon dont les corps racontent notre époque, Des gens qui dansent, pièce pour cinq acrobates masculins de Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne-Ravel et Lucien Reynès, la nouvelle pièce de Maud Le Pladec ou Sujets de Sylvain Huc

Twenty-seven perspectives de Maud Le Pladec

Avec le public

Montpellier Danse est un festival ouvert sur la ville et le public. Tous les jours se déroule ainsi la Grande leçon de danse, ouverte à tous et toutes, dans différents lieux en plein air de la ville. À essayer entre autres : un atelier avec Mourad Merzouki et Kader Attou, Aurélie Bory ou Phia Ménard, un cours avec la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne ou une leçon de danse avec Kader Belarbi. Place aussi à toute une série de projections, de Rain d'Olivia Rochette et Gérard-Jan Claes à La danse aux poings de Mohamed Athamna, et des performances dans Montpellier.

 

Billetterie

Montpellier Danse est aussi bien ouvert dans sa programmation que dans ses prix. Les places ne dépassent pas ainsi les 35 euros, avec des formules d'abonnement. La nouveauté de cette année : la désormais incontournable Bourse aux billets, pour revendre en toute sécurité ses places ou en trouver d'autres au dernier moment.

Toutes les informations pratiques et la billetterie sont à retrouver sur le site de Montpellier Danse

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial