Sunday, Aug. 19, 2018

Agenda danse – Juin 2018

Ecrit par :

3 juin 2018

|

Catégorie :

Pas de repos pour les spectacles de danse avant le grand rush de l'été. Les premiers festivals démarrent, tandis que les compagnies terminent leur saison avec de jolis programmes. Gros plan sur les spectacles de danse à ne pas manquer en juin, région par région. Et rendez-vous le 21 juin pour le programme danse de vos vacances, avec tous les festivals. 

 

Les spectacles de danse à voir à Paris et sa région

Hommage à Ingmar Bergman (1918-2018)

La retraite aura été de courte durée pour Mats Ek et Ana Laguna. À peine deux ans après leurs adieux à la scène, les voici déjà de retour au Théâtre des Champs-Élysées, et pour un programme qui s'annonce déjà comme l'un des must de la saison. Place d'abord à Thoughts on Bergman d'Alexander Ekman (décidément incontournable) en première française. Puis une création de Johan Inger, chorégraphe surdoué mêlant danse contemporaine vivifiante et théâtralité furieusement actuel, un surdoué à découvrir d'urgence si ce n'est déjà fait. Mats Ek, l'un des grands chorégraphes du XXe siècle, propose enfin une nouvelle version de Memory, dansé avec sa compagne Ana Laguna, danseuse qui transforme en sublime tout ce qu'elle interprète. La fine fleur du ballet suédois moderne pour un programme à ne pas manquer.

Lire la chronique du spectacle

Du 9 au 11 juin au Théâtre des Champs-Élysées, dans le cadre de la saison TranscenDanses

Ana Laguna et Mats Ek

June Events

Depuis 12 ans, June Events lance les festivals d'été et propose de découvrir les nouvelles créations chorégraphiques qui agitent le monde de la danse, dans un lieu - l'Atelier de Paris - qui accueille et soutient de nombreuses troupes et jeunes talents tout au long de l'année. Cette édition 2018 se penche plus particulièrement sur les liens qui unissent la musique et la danse. Au programme notamment : un parcours autour de Loïc Touzé, la découverte de la chorégraphe Nach, la poésie de Ruth Childs, les incontournables Thomas Lebrun et Tatiana Julien ou bien sûr Carolyn Carlson, la maitresse des lieux. Le tout dans un lieu unique (un coin de verdure dans Paris) propice aux rencontres avec les artistes, et à prix tout doux. 

Du 2 au 22 juin à l'Atelier de Paris

 

Le Songe de Jean-Christophe Maillot - Les Ballets de Monte-Carlo

Jean-Christophe Maillot a l'art et la manière de ré-inventer les grands ballets classiques, toujours en utilisant la technique classique et la pointe, son imagination porté par la formidable troupe des Ballets de Monte-Carlo. Avec Le Songe, Il revisite ici la comédie de William Shakespeare, dans cette pièce créée en 2005, mettant en scène dans un univers burlesque et sur fond de quiproquo amoureux des Athéniens, des fées et des artisans.

Lire la chronique du spectacle

Du 8 au 15 juin au Théâtre de Chaillot

Le Songe de Jean-Christophe Maillot - Les Ballets de Monte-Carlo

Master Class d'Eleonora Abbagnato et Benjamin Pech

Directrice du Ballet de l'Opéra de Rome depuis quelques années, Eleonora Abbagnato a repris la troupe en main avec ambition. Pour un nouveau passage à Paris, elle ne présente pas un spectacle, mais une master-class, en compagnie de Benjamin Pech (son partenaire de prédilection et maître de ballet à l'Opéra de Rome) et de danseurs et danseuses de sa compagnie. Eleonora Abbagnato expliquera au public deux pas de deux qu'elle a souvent dansé : celui du Parc d'Angelin Preljocaj et Carmen de Roland Petit. Avec démonstration en personne pour terminer la soirée.

Lire l'interview d'Eleonora Abbagnato

Le 18 juin au Théâtre de Paris

 

Réversible des 7 Doigts de la Main

Les 7 Doigts de la Main reviennent à Paris pour présenter à nouveau leur show Réversible. Cette troupe d'excellence du cirque contemporain, qui allie virtuosité et originalité, explore la mémoire dans ce spectacle. On y retrouve certains ingrédients qui a fait triompher la troupe partout dans le monde, comme l'énergie et la performance des artistes, mais aussi ce talent pour faire surgir l’extraordinaire du quotidien. Une réussite.

Lire la chronique du spectacle

Du 5 au 10 juin à la Seine musicale

Réversible - Les 7 doigts de la main.

Le concours Danse élargie

Déjà la cinquième édition pour Danse élargie, ce concours de création chorégraphique contemporaine. Pendant deux jours, 18 finalistes, choisis parmi plus de 460 candidats de plus de 70 pays, présentent leur projet sur la scène de l'Espace Cardin, dans une ambiance festive. la ligne directrice de ces créations ? Liberté totale.

Les 16 et 17 juin à l'Espace Cardin

 

A New Landscape de Hervé Robbe

Nouveau spectacle de la compagnie Travelling & Co, A New Landscape, chorégraphié par Hervé Robbe assisté de Catherine Legrand, est une plongée dans une mémoire de la danse qui se conjugue au futur.

Du 7 au 9 juin au Théâtre de Chaillot

 

La Fille mal gardée de Frederick Ashton par le Ballet de l'Opéra de Paris

Un classique pour la fin de saison. La Fille mal gardée est un adorable ballet drôle comme tout et vraiment plaisant, parfait pour un public d'habitué (le ballet est riche) comme pour faire découvrir la danse aux enfants. De belles distributions sont attendues, avec notamment François Alu pour la première, ou Dorothée Gilbert qui reprend un rôle qui lui va à ravir. 

Du 25 juin au 14 juillet au Palais Garnier

La Fille mal gardée - Myriam Ould-Braham

Le LAAC en scène(s)

Installé dans les hauteurs du Théâtre des Champs-Élysées, le LAAC (Atelier d'Art Chorégraphique lancé par Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta) investit chaque année la grande scène pour son spectacle. L'occasion de découvrir de jeunes talents de la danse, dont beaucoup proposent leur propre création. Le thème cette année ? Le Lac des cygnes. Les élèves du LAAC seront entourés d'étudiant.e.s d'écoles de danse internationales, comme l'école du Ballet de Suède (que dirige Nicolas Le Riche) ou la Palucca, voulant faire de ce rendez-vous une véritable plateforme d'échange. 

Le 24 juin au Théâtre des Champs-Élysées

 

Live ! The Realest MC de Kyle Abraham 

Live ! The Realest MC est un melting-pot idéal : élégance, franchise et tendresse, sensibilité, fragilité et intimité. Danses urbaines, ballet et voguing… Bienvenus au club, au cabaret dans le cabaret, à un show sensuel dont on est charmé alors qu’on devrait être rongé par les questions soulevées : que signifie être un homme, une femme, être gay ou hétéro dans le rapport à l’autre ? Abraham nous emmène au cœur de la communauté noire américaine, mais les interprètes et leur danse font la fête à la diversité.

Du 12 au 23 juin au Théâtre des Abbesses

 

La Fiesta d'Israel Galván

Il y a ceux et celles qui ont détesté, ceux et celles qui ont adoré. La Fiesta d'Israel Galván a en tout cas fait parler d'elle au dernier Festival d'Avignon. Le danseur de flamenco réunit autour de lui plusieurs danseurs et musiciens atypiques, figures singulières du flamenco, en une sorte de Babel qui brise les barrières entre danse et musique, communauté où "chacun peut faire bande à part", en quête d’une vérité intuitive et inconnue. 

Du 5 au 11 juin à La Villette

 

Certificat d'interprétation de danse classique et contemporaine du CNSMDP

Le dernier examen des élèves des classes de danse avant de prolonger dans la vie professionnelle ! Conséquent, l'examen contient une présentation de la classe, une variation imposée, une variation libre et une création personnelle, le tout devant un jury de professionnel.le.s. Deux journées toujours passionnantes. 

Les 29 juin (danse contemporaine) et 30 juin (danse classique) au CNSMDP

 



Les projections

Coppélia de Sergueï Vikharev par le Ballet du Bolchoï

C'est l'autre grande "première" de la saison : le retour sur la scène du Bolchoï de la poupée Coppélia. Tombé en désuétude, ce ballet pivot du répertoire classique a été reconstruit par Sergueï Vikharev selon les critères de la production Cechetti-Petipa de 1894 dont la richesse chorégraphique a été louée par la critique. La particularité ? De grands divertissements d'inspiration slave (mazurka, czardas) mais aussi la Valse des heures ont été restaurés à grande échelle, rendant justice à la partition surannée de Delibes.

Lire la chronique de la retransmission

Le 10 juin un peu partout en France

Coppélia - Ballet du Bolchoï

Le Lac des cygnes de Liam Scarlett par le Royal Ballet de Londres

L'ancienne production du Lac des cygnes du Royal Ballet, pas vraiment réussie, avait besoin depuis longtemps d'un coup de neuf. C'est Liam Scarlett, chorégraphe-maison, qui a eu la lourde tâche de proposer un nouveau Lac des cygnes. Et le pari a été relevé avec brio. Le chorégraphe propose ainsi une version traditionnelle du ballet, en s'appuyant surtout sur la partition qu'il a décortiquée, et entouré d'une magnifique production. Une relecture qui a enthousiasmé la connaisseuse presse britannique. Cette retransmission bénéficie de plus d'une distribution de luxe : Marianela Nuñez and Vadim Muntagirov.

Lire la chronique de la retransmission

Le 12 juin un peu partout en France

 

 

Les spectacles de danse à voir à Lyon et sa région

Les Nuits de Fourvière

Les Nuits de Fourvière, festival multidisciplinaire se déroulant principalement dans le magnifique théâtre antique de Lyon, propose cette année une belle part à la danse et au cique. Au programme notamment : Carlos Acosta qui vient avec sa jeune compagnie, le Patin libre pour une danse contemporaine sur glace unique, María Pagés pour plusieurs spectacles ou un nouveau Sacre du printemps par l'excitante compagnie de cirque Circa. 

Lire la chronique du spectacle El callejón de los pecados d'Eduardo Guerrero

Lire la chronique du spectacle d'Acosta Danza

Lire la chronique du spectacle Folia de Mourad Merzouki

Gros plan sur le programme 2018

Du 1er juin au 28 juillet à Lyon

Acosta Danza

Les examens des DNSP2 du CNSMDL

Au CNSMDL, le Certificat d'interprétation se passe en scène, pendant le spectacle de fin d'année. La première partie de leur examen se passe en classe de DNSP2, un an avant. Les élèves présentent sur la scène d'un théâtre et en public une variation imposée du répertoire, une variation classique, un pas de deux pour les élèves de danse classique et une composition. Un programme danse pour avoir un bel aperçu des talents du CNSMDL.

Le 13 juin au Théâtre Karavan de Chassieu

 

Les 25 ans de l’École-Atelier Rudra Béjart 

Pour le 25e anniversaire de l’École-Atelier Rudra Béjart Lausanne, accompagnés par leurs professeurs, les élèves, venus des six continents, présentent une création pluridisciplinaire qui révèle la force de l’enseignement béjartien dans toute sa beauté rituelle de la danse et de la musique. Ils chantent et dansent les mélodies de l’Occident et de l’Amérique du Sud et nous parlent du monde; promenant leur jeunesse sur les textes et poèmes de Dom Hélder Câmara, Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor.

Les 30 juin et 1er juillet au Théâtre de Beaulieu à Lausanne 

 

 

Les spectacles de danse à voir dans le Sud-Est

Gala de l'Académie Princesse Grace

C'est l'école qui monte en Europe ces dernières années : l'Académie Princesse Grace séduit par le niveau des élèves autant que par leur personnalité. Le spectacle annuel, qui réunit sur scène la quarantaine d'élèves de toutes nationalités, est à ne pas manquer. Les élèves de dernière année présentent d'abord un Pas d'adieux, une série de pas de deux du répertoire ou plus contemporain. Place ensuite à des pièces créées pour tous les élèves, signées cette année de Jean-Christophe Maillot, Michel Rahn, Eugenio Buratti, Francesco Nappa, Sara Lourenco, Grigory Chicherin, Jeroen Verbruggen, ainsi qu'une composition de YoungSeo Ko, élève de l’Académie.

Notre série Une année à l'Académie Princesse Grace

Les 23 et 24 juin à l'Opéra de Monte-Carlo

Académie Princesse Grace

Le Festival de Marseille

Danse, performance, théâtre, musique... Le Festival de Marseille est l'un des rendez-vous culturels incontournables de l'été, faisant de la cité Phocéenne pendant presque un mois une grande plateforme de rencontres et d'échange entre les artistes contemporains et le public. L'édition 2018, qui se tient du 15 juin au 8 juillet, veut mettre "le vivre-ensemble au premier plan", selon le directeur artistique Jan Goossens. "La danse, nous la défendons non comme un exercice de style académique qui propose un divertissement, mais bien comme un vocabulaire pluriel, accessible et généreux où le plus grand nombre de citoyens de notre ville peut s’exprimer et se reconnaître. Danser, ressentir l’autre, et ainsi exister soi-même, exister mieux : voilà sans conteste l’enjeu du Festival de Marseille". 

Gros plan sur la programmation

Du 15 juin au 8 juillet à Marseille

 

Cassandra de Luciano Cannitoe par le Ballet Nice Méditerannée

À l’origine de cette fresque de Luciano Cannito, il y a le roman Kassandra de Christa Wolf. Cette grande figure de la littérature est-allemande y dénonce sur fond de guerre troyenne, les discours de propagande des dirigeants toujours prompts à déclencher des guerres. Face aux mensonges politiques de ceux qui veulent écrire l’histoire en manipulant les masses, les femmes font souvent preuve de lucidité et d’héroïsme. C’est le cas de Cassandre qui possède le don de vision mais qui n’est jamais prise au sérieux. Celle-ci pressent le drame qui va bientôt s’abattre sur son village (l’introduction de la télévision). Rien ne pourra empêcher la disparition de l’identité culturelle de ce petit coin de Sicile, pas même son amour pour le jeune Énée. 

Les 29 et 30 juin au Théâtre de Verdure

 

 

Les spectacles de danse à voir dans le Sud-Ouest

Tel Aviv Fever par le Ballet du Capitole

Dans le cadre de la saison France-Israël 2018, le Ballet du Capitole de Toulouse propose le spectacle Tel Aviv Fever, composé de trois créations de trois chorégraphes israéliens : Yasmeen Godder, Roy Assaf et Hillel Kogan. Une belle façon de découvrir l’extraordinaire richesse et vitalité de la danse israélienne.

Du 22 au 28 juin au Théâtre Garonne

 

Soirée Kylián/Béjart/Robbins par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux termine sa saison sur une note néo-classique, un répertoire qui lui va bien. La troupe reprend d'abord le très beau Petite Mort de Jiří Kylián, qu'elle danse régulièrement. Le Chant du compagnon errant de Maurice Béjart, duo profond et envoûtant, fait son entrée au répertoire de la troupe. Place enfin à une autre jolie entrée au répertoire : le très drôle et réussi The Concert de Jerome Robbins, ballet parodique qui raille aussi bien les danseur.se.s que le public sur la délicieuse musique de Chopin.

Du 27 juin au 6 juillet Grand-Théâtre de Bordeaux

Ballet de Bordeaux - Petite Mort de Jirí Kylián

Les spectacles de danse à voir dans l'Ouest

May B de Maguy Marin par le CNSMDL

Les étudiants et étudiantes du CNSMDL sont chanceux.ses cette année, puisqu'ils vont apprendre et danser le célèbre May B de Maguy Marin, chef d'oeuvre qui n'a pour l'instant été dansé que par la Compagnie Maguy Marin. Avec plus de 35 ans d’existence et plus de 700 représentations dans le monde entier, May B est l’une des pièces emblématiques de la danse contemporaine française, théâtre dansé nspirée par l’œuvre de Samuel Beckett.

Le 5 juin au Grand R de La Roche-sur-Yon

 

Les spectacles de danse à voir dans l'Est

Danser Bach au XXIe siècle par le Ballet du Rhin

Bach et la danse contemporaine, voilà un thème on ne peut plus classique aujourd'hui, mais en général plutôt efficace. Bruno Bouché reprend sa place de chorégraphe dans cette programmation avec l'entrée au répertoire de Bless-Ainsi soit-il, très belle pièce qui a beaucoup tourné avec son ancienne troupe Incidence chorégraphique. C'est aussi un ancien collègue de l'Opéra de Paris, Nicolas Paul, qui est présent avec la création Secundo Amni. Enfin Thusnelda Mercy, qui a grandi chez Pina Bausch, propose sa création Partita.

Lire la chronique du spectacle

Du 8 au 16 juin à la Salle Jean-Pierre Ponnelle de Strasbourg

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial