Friday, Oct. 19, 2018

Les 10 questions de la saison Danse 2017-2018… Et leur réponse une fois la saison finie

Ecrit par :

25 juillet 2018

|

Catégorie :

En début de saison, nous avions posé les dix questions de la saison 2017-2018 avec quelques tentatives de réponses. Onze mois plus tard, avions-nous vu juste ? Faisons-le bilan, tout en humour bien évidemment. 

Joyaux de George Balanchine - Rubis

 

Sur quoi crie-t-on au scandale pour cette ouverture de saison ?

En septembre, nous parlions de la suppression des répétitions publiques de l'Opéra de Paris. Naïfs et naïves que nous étions. L'"Affaire du Sondage", aka la DRH de l'Opéra de Paris contre le CEA, a tout emporté sur son passage, à égalité avec la non-nomination de François Alu qui a donné des envies de révolution au public. Ça promet pour la saison prochaine.

 

Qu'est-ce qui fait ses adieux cette saison déjà ?

Laetitia Pujol : Ok. Une belle soirée et un Défilé très émouvant. Marie-Agnès Gillot : Ok. Une soirée dense (c'est tout de même une page qui se tourne) et un after chez les techniciens sous les toits du Palais Garnier. Hervé Moreau : euh.... On attend toujours. L'Étoile ne fait plus partie de l'effectif de la compagnie, mais aucune communication n'a été faite sur son départ. Même si, il faut bien le dire, peu croyaient qu'il pourrait remonter sur scène. Cette saison a aussi vu le départ à l'Opéra de Paris de Noëmie Djiniadhis, Alexandra Cardinale, Alexis Renaud, Mallory Gaudion, Marie-Solène Boulet, Lucie Clément, de façon plus discrète Juliette Gernez et Daphné Gestin. Josua Hoffalt serait lui aussi parti, même s'il reste encore dans l'organigramme de la troupe.

 

Et sinon, Aurélie Dupont va rester combien de temps à la direction du Ballet de l'Opéra de Paris ?

En septembre, nous avions été honnêtes : nous n'en savions rien. Et aujourd'hui, jouons la même carte de la franchise : on n'en sait toujours rien. Oui, ça ne sent pas très bon (voir l'"Affaire du Sondage"). Mais l'on a vu des habiles se sortir de situations plus délicates. Plusieurs noms de remplaçant.e.s ont toutefois circulé cette saison, Manuel Legris spontanément (dispo en 2020, fait pour le poste, mais peut-être un peu trop ancienne génération), Nathalie Jacquel de Boucaud ensuite (ancienne danseuse de la maison passée depuis par le monde de l'entreprise). Mais avoir des noms qui circulent ne signifie pas forcément un départ. Voilà de quoi nous occuper la saison prochaine. Quand on pense que l'on craint une saison 2018-2019 un peu morne... 

 

Comment se booster pour sa rentrée à la barre ?

Nous en sommes convaincus : vous avez tous et toutes couru à la Giga-barre du festival Le Temps d'aimer ou aux ateliers de la rentrée du CND. Vous allez faire pareil en septembre prochain. En attenant, DALP vous donne plein de conseils pour vous entraîner durant l'été et revenir en pleine forme à la barre. 

 

Quelle sera la prochaine nomination d'Étoile ?

En septembre, nous évoquions les nominations de François Alu et Hannah O'Neil qui commençaient à devenir urgentes sous peine de ridicule. Mais nous rappelions qu'Aurélie Dupont aime surprendre pour ses choix de nomination. Bingo. La directrice a nommé à la surprise générale Valentine Colasante sur Don Quichotte, mais a gardé ses oeillères face aux deux premiers cités, ne voyant visiblement pas que, niveau crédibilité, l'obstination n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux. 

Valentine Colasante lors de sa nomination d'Étoile, avec Karl Paquette

Est-ce que l'on va regarder la nouvelle saison de Danse avec les stars ?

En septembre, nous avions répondu "Oui" pour une raison principale : Camille Lacourt. Au final, Camille Lacourt a déçu, mais ce cher Augustin Galiana a pris le relai avec panache, tout comme l'adorable couple Lenni-Kim et Marie Denigot. La saison prochaine, Fauve Hautot revient sur le plancher et Patrick Dupond dans le jury, la réponse est déjà toute trouvée. 

 

Quand est-ce que l'on se met à chercher des places pour le Concours de promotion ?

On a eu beau prévenir en septembre, que cette année ça aurait lieu en mars, qu'il ne servait donc à rien de paniquer avant janvier, ça n'a pas raté : nous avons été inondé de mails dès octobre pour savoir comment faire pour avoir un Ticket d'or (aka une place dans les stalles mais au moins on peut entrer). Allez, la saison prochaine, on est sage et on n'en parle pas avant J-1 mois.

 

Mais en fait, ce sont qui les Balletomanes Anonymes ?

Nous vous avions présenté en septembre cette association dynamique regroupant des amateurs et amatrices de ballet sur Paris. Avec des rencontres, des podcasts ou des cours de danse, leur première saison n'a pas déçu. Pour cet été, l'équipe vous a concocté un cahier de vacances, à ne pas manquer. 

 

Qu'est-ce qu'on réserve pour ce début de saison ?

Allez, lançons-nous quelques fleurs. En septembre, nous vous encouragions à réserver en priorité vos places pour Nijinsky de John Neumeier par le Ballet National du Canada au Théâtre des Champs-Élysées. Ce fut l'un des spectacles marquants de la saison, avec la formidable performance de Guillaume Côté dans le rôle-titre. Puis nous vous invitions à regarder le spectacle de François Alu avec 3e Étage, une réussite là-aussi. Nous vous incitions enfin à déjà vous préparer psychologiquement à la course-échange frénétique de places pour Don Quichotte à l'Opéra de Paris, ce qui n'a pas raté là non plus. 

Hors Cadre de 3e Étage - François Alu, Takeru Coste, Clémence Gross, Simon Le Borgne, Lydie Vareilhe et Hugo Vigliotti

Point mode : qu'est-ce qui va remplacer le perroquet du photocall lors du gala d'ouverture de saison du Ballet de l'Opéra de Paris ?

Pourquoi se creuser la tête à trouver un décor original quand la robe et les bottes d'Aurélie Dupont suffisent à elles seules à enflammer les réseaux sociaux pendant au moins une semaine ? Voilà qui a occasionné plus de dramas qu'on ne l'aurait cru. D'abord parce que Alice Renavand avait quasiment la même robe (et puisque l'on en est à parler chiffons, soyons clair, elle la portait mieux). Ensuite - parce que décidément, la mode, c'est important - Aurélie Dupont aurait snobé une robe Dior, mécène de ce gala, qui l'aurait plutôt mal pris. Mais que va nous réserver le gala 2018 ? Voilà de quoi faire réfléchir pendant toutes les vacances.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Estrėe
    7 septembre 2018 at 22 h 37 min

    Bonjour, connaît-on les raisons du départ de Josua Hoffalt ?

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial