Tuesday, Oct. 23, 2018

Agenda danse – Décembre 2014

Ecrit par :

30 novembre 2014

|

Catégorie :

Décembre, le temps des spectacles de Noël, de Casse-Noisette... et de beaucoup d'autres choses aussi. Le ballet de Petipa est bien sûr de la partie, mais aussi William Forsythe et Akram Khan pour la danse contemporaine, Les 7 Doigts de la Main pour le cirque. Les écoles de danse et conservatoires sont aussi sur scène.

 

Danse classique

La Source par le Ballet de l'Opéra de Paris

Enfin le retour de La Source ! Le Ballet, créé en 2011, avait de suite remporté un vrai succès. L'idée de base était excellente : reprendre un ballet oublié du répertoire du XIXe siècle, le remonter avec une nouvelle chorégraphie "dans le genre de". Et dans cet exercice, Jean-Guillaume Bart excelle. La Source est un merveilleux exemple d'un répertoire classique renouvelé, un hommage au répertoire sans jamais être vieillot ou muséal. Avec de plus quatre personnages très différents, de beaux seconds rôles, des ensembles de corps de ballet réussis…. La troupe tout à son avantage.

Chronique du spectacle - Ludmila Pagliero, Karl Paquette, Laëtitia Pujol et Emmanuel Thibault

Chronique du spectacle -  Muriel Zusperreguy, François Alu, Eve Grinsztajn et Axel Ibot

Chronique du spectacle - Sae Eun Park, Audric Bezard, Alice Renavand et Emmanuel Thibault

Découvrir toutes les distributions

Du 29 novembre au 31 décembre au Palais Garnier

La Source - Emmanuel Thibault

La Source - Emmanuel Thibault

Casse-Noisette par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Simple mais efficace, le Casse-Noisette signé Charles Jude est sûr de plaire au public familial et de remplir la salle. Le soir de Noël, Marie reçoit en cadeau un casse-noisettes… Lorsqu’elle s’endort, les jouets s’animent : Casse-Noisette triomphe d’une armée de rats et se transforme en beau jeune homme. Il emmène alors la jeune fille au Royaume des neiges, en Espagne, en Égypte… Véritable conte de fées où les rêves deviennent réalité, Casse-Noisette a ce charme des ballets qui savent plaire à tout âge. Et pour la danse, beaucoup de seconds rôles pour voir évoluer les personnalités de la troupe de Bordeaux.

Du 10 au 31 décembre au Grand-Théâtre de Bordeaux

 

La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot par le Ballet du Bolchoï

Par où le Bolchoï passe, on ne se pose pas la question et l'on y va aussi. La troupe est l'une des plus brillantes du moment, avec des générations d'Étoiles sans cesse renouvelées. C'est de plus l'occasion de découvrir la compagnie dans la création, avec ce ballet néo-classique de Jean-Christophe Maillot, donné pour la première fois en juillet 2014. Une belle soirée pour clôturer l'année, avec des distributions multi-étoilées.

Lire la chronique du spectacle

Du 19 au 21 décembre au Monaco Dance Forum

 

Ballets de décembre par le Ballet Nice Méditerranée

Pour les Fêtes de fin d'année, le Ballet Nice Méditerranée a concocté un joli programme, composé de Soir de fête de Léo Staats et Pas de dieux de Gene Kelly. Le premier est un divertissement où brille la technique classique, avec plusieurs solistes mis à l'honneur. Le deuxième raconte l’histoire d’Aphrodite et Eros s’envolant vers la terre... et tombant amoureux d'un maître nageur et sa fiancée. Humour et fantaisies sont donc de la partie. Une joie soirée pour mieux connaître cette troupe qui monte.

Du 11 au 31 décembre à l'Opéra de Nice Côte d'Azur

 

Casse Noisette par le Ballet de l'Opéra de Paris

Oui, revoir une autre version que celle de Rudolf Noureev aurait été intéressante (l'Opéra en a plusieurs à son répertoire). Mais Casse-Noisette à Noël a toujours son charme. La danse des Petits Rats, les flocons, ce superbe pas de deux (tarabiscoté, mais superbe), cette variation à couper le souffle quand elle est bien dansée, cette musique si connue... Casse-Noisette a le goût des plaisirs simples dont on ne se lasse pas. C'est aussi une bonne occasion de lancer de jeunes solistes dans des rôles principaux, Germain Louvet, Léonore Baulac ou Hugo Marchand cette année.

Chronique du spectacle - Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio

Chronique du spectacle - Mélanie Hurel et Hugo Marchand

Chronique du spectacle - Léonore Baulac et Germain Louvet

Découvrir toutes les distributions

Du 31 décembre 2014 à l'Opéra Bastille

 

 

Les projections

Casse-Noisette par le Ballet du Bolchoï

Pour ceux et celles qui ne seront pas en overdose de Casse-Noisette, Pathé Live diffuse en direct la version de Youri Grigorovitch, par le Ballet du Bolchoï, une relecture pleine de romantisme et de réflexions philosophiques sur l'amour idéal. Anna Nikulina, Denis Rodkin et Andrei Merkuriev danseront les rôles principaux.

Le dimanche 21 décembre dans les cinéma du réseau Pathé Live

La Bayadère, dans sa version enregistrée en 2013, avec Svetlana Zakharova (Nikiya), Maria Alexandrova (Gamzatti) et Vladislav Lantratov (Solor), sera aussi diffusée le dimanche 7 décembre.

Les dix bonnes raisons d’aller voir La Bayadère du Ballet du Bolchoï au cinéma

 

Alice's Adventures in Wonderland de Christopher Wheeldon par le Royal Ballet de Londres

Avec son Alice, Christopher Wheeldon signe un grand ballet narratif, aux décors et costumes surréalistes, faisant revivre le conte de Lewis Carroll. Créé en 2011, le ballet a déjà été repris plusieurs fois la troupe, avec un vrai succès. Le casting est mutli-étoilé, entre Sarah Lamb (Alice), Federico Bonelli (Jack/The Knave of Hearts), Edward Watson (Lewis Carroll/The White Rabbit),Zenaida Yanowsky (Mother/The Queen of Hearts) et Steven McRae §Magician/The Mad Hatter).

Le mardi 16 décembre dans les cinémas du réseau Akuentic

Alice-s-Adventures-in-Wonderland

Alice's Adventures in Wonderland de Christopher Wheeldon

Les écoles

Les Démonstrations de l'École de Danse de l'Opéra

Les Démonstrations de l'École de Danse de l'Opéra font partie du rituel de décembre. Tous les petits rats, de la sixième à la première division, montent en scène pour donner un aperçu de leur travail au quotidien. Chaque classe présente une série d'exercices, parfois comme un vrai petit spectacle, permettant aussi de voir l'évolution des élèves. Toutes les classes de danse classique sont présentés, ainsi que les cours de caractère, mime, contemporain et expression musicale. Les plus petits sont sur scène le matin, les grands l'après-midi, excepté le samedi 20 décembre où les plus jeunes ne donneront pas de Démonstrations, retenus par Casse-Noisette.

Du 7 au 21 décembre au Palais Garnier

Démonstrations 1ère division filles - École de Danse de l'Opéra de Paris

Démonstrations 1ère division filles - École de Danse de l'Opéra de Paris

étuDiANSE, op. 1 par les classes de danse du CNSMDP

Après une année compliquée et un changement de direction, les classes de danse du CNSMDP montent sur scène pour les Fêtes. Cinq oeuvres sont au programme, pour les élèves de classique et de contemporain : Les Sylphides de Michel Fokine (reconstruit par Isabelle Ciaravola), Nata Lux de Bernard Glandier, Grang de Wilfride Piollet et Jean Guizerix, The Hill de Roy Assaf et Petite imposture de Nicole Mossoux et Patrick Bonté. Une bonne occasion de prendre le pouls de ces classes.

Lire la chronique du spectacle

Du 5 au 10 décembre au CNSMDP

 

 

Danse contemporaine

Study # 3 de William Forsythe par la Forsythe Company

Attention, événement. William Forsythe, le maître de la danse de la fin du XXe siècle, s'en va. Il s'agira donc sûrement d'une des dernières de ses oeuvres. Study # 3 est une sorte de condensé de ses 30 ans de création, "en représentant littéralement les éléments vocaux et gestuels qu’il a pu imaginer pour ses nombreuses chorégraphies". L'oeuvre idéale pour terminer ce portrait Forsythe, démarré en septembre.

Du 5 au 12 décembre au Théâtre de Chaillot

 

Torobaka d'Akram Khan et Israel Galván

Deux monstres de la danse, deux interprètes au charisme fou, deux habitués du Théâtre de la Ville, réunis sur la même scène... Voilà de quoi faire l'une des affiches les plus alléchantes de la saison. Akram Khan est l'un des chorégraphes les plus imaginatifs de sa génération, avec une danse généreuse, très contemporaine sans en oublier l'émotion. Israel Galván a transformé le flamenco en l'amenant au XXIe siècle, sans en oublier ses bases. Le mélange des deux donne Torobaka, mélange des cultures et des danses.

Lire la chronique du spectacle

Du 16 décembre au 5 janvier  au Théâtre de la Ville

Torobaka

Torobaka

Carmen de Dada Masilo

Dada Masilo revient en France avec sa relecture de Carmen. "Cette Carmen là, érotisée à l’extrême, parle de pouvoir, de sexe, de viol, de manipulation", et pour la chorégraphe, "une interprétation qui nous permet à moi et aux danseurs de faire ce qu’on aime le plus, danser". Dada Masilo est de ces chorégraphes qui savent faire le mélange pour inventer quelque chose de nouveau, tout en sachant si bien parler de son époque.

Du 10 décembre au 10 janvier au Théâtre du Rond-Point

 

La Batsheva Dance Company

La Batsheva Dance Company, compagnie israélienne, fait partie de ces troupes qui comptent dans le paysage de la danse contemporaine. Elle revient à Chaillot avec deux pièces : Naharin’s Virus (qui date de 2011) et Decadance Paris, une version remaniée, densifiée et rallongée de Decadance, créé il y a deux ans. La première est un ballet est un dialogue entre la danse et l’écrivain Peter Handke, s’inspirant de sa pièce Outrage au public. La deuxième a beaucoup tourné dans le monde, et est entrée (en version raccourcie) au répertoire de plusieurs compagnies.

Lire la chronique du spectacle de Naharin’s Virus

Du 17 au 21 décembre (Naharin’s Virus) et du 24 au 28 décembre (Decadance Paris) au Théâtre de Chaillot.

 

La Cinquième Position d'Andrea Sitter

La cinquième position, l'en-dehors qui sert de la base à la danse classique... Cette pièce est une sorte de biographie dansée. Après dix-huit ans de danse classique en Allemagne, Andrea Sitter découvre dans les années 1980 l’effervescence de la jeune danse contemporaine française. Cette chorégraphie retrace son parcours et évoque, en leur rendant hommage, les chorégraphes qui ont marqué de leur empreinte sa mémoire corporelle.

Du 5 au 20 décembre 2014 au Théâtre de Chaillot

 

生长 Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui et Yabin Wang

Dernière création de Sidi Larbi Cherkaoui, 生长 Genesis est le fruit d'une rencontre avec Yabin Wang, danseuse contemporaine chinoise et vedette du film Le Secret des poignards volants. Avec en filigrane une narration autobiographique, Sidi Larbi Cherkaoui explore le rapport de l'homme à la nature, la question du bien-être, et remet en cause l'uniformisation, la compétitivité et l'aseptisation de notre nouveau monde. Au travers d'un métissage, les danseurs chinois et japonais de la compagnie Yabin & Her Friends et les danseurs de la compagnie Eastman évoluent au rythme des tambours indiens, piano polonais et guitares congolaises.

Du 1er au 5 décembre à la Grande halle de La Villette

Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui

Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui

Political Mother, the choreographer's cut de Hofesh Shechter

Chorégraphe israélien, Hofesh Shechter et basé à Londres où il a fondé la Hofesh Shechter Company, troupe incontournable dans la danse contemporaine. Ses oeuvres n'épargnent pas le public, entre lumières aveuglantes et musique qui éclate les décibels. Political Mother : The Choreographer’s Cut, une pièce qui date de quatre ans, a été revu pour ces nouvelles représentations, désormais interprété par 24 musiciens et presque autant de danseurs et danseuses. "Une offensive chorégraphique et musicale qui engage la danse vers des éclats spectaculaires aigus, proches du rock et de la transe".

BON PLAN - Un tarif privilégié pour ce spectacle est proposé aux lecteurs et lectrices de Danses avec la plume : 20 € au lieu de 26 € (cat. 2 – places debout en fosse) sur l’une des représentations. Offre limitée à 2 billets par personne, réservation au 01 40 03 75 75. Code à donner lors de la réservation : 308451.

Du 18 au 20 décembre à la Grande halle de La Villette

 

Le Sacre du Printemps de Romeo Castellucci

Le Sacre du Printemps a fêté l'année dernière ses 100 ans de création. Romeo Castellucci et Teodor Currentzis ont voulu à leur tour s'approprier cette pièce qui a révolutionné le monde des arts, en développant une nouvelle approche de la pièce : une soirée sans danseurs où les 100 éléments de l'orchestre MusicAeterna investissent le plateau. Romeo Castellucci transfigure cette approche et propose une chorégraphie de fines particules, poussières issues d'os d'animaux, pour parvenir à un état de "danse moléculaire où les danseurs auraient été atomisés dans l'espace, pour renaître en nuage de poussière, particules en mouvement jouant la danse éternelle de l'univers".

Du 9 au 14 décembre à la Grande halle de La Villette

 

À noter qu'un cycle de conférences, intitulé "Les esthétiques de la danse contemporaine", est organisé à la Villette du 5 au 20 décembre. La séance du vendredi 5 décembre à 17h sera consacrée à 生长 Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui, celle du samedi 13 décembre à 17h au Sacre du Printemps, des ballets russes à Castellucci, et celle du samedi 20 décembre à 17h à Hofesh Shechter.

 

 

Spectacle

Cuisine & confessions des 7 doigts de la main

Vous ne connaissez pas encore les 7 doigts de la main ? Allez donc vite réparer cette erreur avec le nouveau spectacle de la troupe, Cuisine & confessions. Créé au Canada, la compagnie est l'une des plus vivantes aujourd'hui du cirque contemporain, mixant techniques circassiennes virtuoses à l'originalité des spectacles et mise en scène. Discussion nocturne autour d’une tisane, repas familial autour d’un plat inimitable... Cuisine & confessions veut transformer en langage acrobatique ces moments uniques où la vie bascule, se retourne de manière inattendue, ces moments qui en un clin d’œil bouleversent et réinventent nos histoires personnelles.

Du 9 décembre au 3 janvier à La Cigale

Cuisine & Confessions

Cuisine & Confessions

Voces, suite flamenca de Sara Baras

Sara Baras est l'une des grandes danseuses de flamenco contemporain, sachant réinventer son art tout en puisant dans ses racines. Sa troupe est à son image, superbe et intensément vivante. Le Sara Baras Ballet Flamenco est de retour pour les Fêtes de fin d'année, avec sa nouvelle création Voces, suite flamenca, pour neuf danseur-s-es et sept musiciens.

Du 22 décembre au 11 janvier au Théâtre des Champs-Élysées

 

Hirisinn par Le P'tit Cirk

Trapéziste et acrobates se mélangent dans cette troupe pour des sujets d'aujourd'hui avec beaucoup de poésie. Hirisinn signifie les poils qui se hérissent en breton. Comme un poil à gratter.

Du 9 décembre au 10 janvier au Monfort

 

Et vous, quel est votre programme danse pour ce mois de décembre ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Joël
    1 décembre 2014 at 20 h 46 min

    Voici mon programme : Casse-Noisette, La Source et les démonstrations de l'École de danse à l'Opéra, Akram Khan et Israel Galván au Théâtre de la Ville et la superbe danseuse de bharatanatyam Vidhya Subramanian à l'auditorium du Musée Guimet http://www.guimet.fr/fr/auditorium/spectacles/vidhya-subramanian

  2. Charlotte
    2 décembre 2014 at 17 h 51 min

    Tient Amélie est visionnaire et nous donne le programme de l'année prochaine! (étrangement ressemblant à celui de cette année) :-) Pour ma part cette semaine, je me fais des journée entières à l'opéra: concours de promotion + casse noisette demain, le concours samedi, les démonstrations dimanche +/- une petite représentation de la source en Pass ce week-end!

    • Amélie Bertrand
      8 décembre 2014 at 18 h 03 min

      @ Joël et Charlotte : Très beau programme à tous les deux !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial