Thursday, Jun. 4, 2020

Agenda Danse – Mars 2020

Ecrit par :

9 mars 2020

|

Catégorie :

Pour mars, les amateurs et amatrices de danse iront voir les Petits rats reprenant Coppélia, les formidables Thomas Lebrun et Pierre Rigal à Paris, l'éclectique festival Sens Dessus Dessous à Lyon, le gala des Hivernales de la Danse à Liège, Martin Harriague à Avignon ou une création jeune public à Mulhouse.

ATTENTION - Suite à l'épidémie de Coronavirus, les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont interdits. Plusieurs des spectacles cités ci-dessous sont potentiellement concernés. Nous vous tenons au courant de l'évolution de la situation

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer à Paris et sa région

Coppélia de Pierre Lacotte par l'École de Danse de l'Opéra de Paris

Ambiance moins guindée, enfants et adolescent.e.s en scène... Le spectacle de l'École de Danse est toujours une bonne idée pour une première fois à l'Opéra pour les plus jeunes. Et le programme de cette année est un beau ballet narratif, facile à comprendre, avec une pointe de fantastique et non dénué d'humour : Coppélia, dans la version de Pierre Lacotte. Un spectacle qui permet à toutes les classes d'êtres sur scène, de la figuration des plus petits en passant par le corps de ballet pour les moyennes divisions, deux rôles de solistes pour les plus grand.e.s et quelques passages de demi-solistes. Une charmante production, pas si facile que ça à danser, qui convient très bien aux Petits rats. 

Du 25 au 30 mars 2020 au Palais Garnier

Coppélia de Pierre Lacotte - École de Danse de l'Opéra de Paris (2011)

Ils n'ont rien vu Thomas Lebrun

Avec un langage chorégraphique virtuose, précis et complexe, Thomas Lebrun est un incontournable de la scène chorégraphique contemporaine française. Ses pièces sont percutantes, laissant la place au talent de ses interprètes de s'exprimer. Ils n'ont rien vu, sa création 2019, est sa dixième pièce pour le CCN de Tours qu'il dirige. Pour Ils n'ont rien vu, Thomas Lebrun s'inspire de la catastrophe Hiroshima et de l'incapacité à imaginer ou raconter l'impensable, avec comme point de départ Hiroshima mon amour de Marguerite Duras et Alain Resnais. Après trois ans de travail et un voyage au Japon, la pièce est en scène. "Le temps et la disparition. La disparition d'autant de personnes le temps d'un éclair. La disparition de la nature le temps d'un souffle. L'importance de la mémoire, aujourd'hui et pour demain".

Du 5 au 11 mars au Théâtre de Chaillot

 

Les Solos de Pierre Rigal

Pierre Rigal reprend à la MC93 trois solos qui ont jalonné son parcours de danseur et chorégraphe : Érection, créé en 2003 avec la complicité d'Aurélien Bory, Press (2008), et le tout dernier Suites Absentes (2017). Venu du sport de haut niveau, de formation scientifique et côtoyant volontiers d'autres univers que le sien, Pierre Rigal s'est forgé une place singulière dans le monde de la danse contemporaine auquel il apporte son imagination foisonnante et sa manière très particulière de détourner des propositions artistiques. Une belle occasion de revenir sur trois pièces singulières et étonnantes. Un artiste dont on aime beaucoup les propositions. 

Lire notre interview de Pierre Rigal

Du 5 au 15 mars à la MC93 de Bobigny

Pierre Rigal - Érection

Vessel de Damien Jalet et Kohei Nawa

Skid de Damien Jalet avait été un choc la saison dernière. Le chorégraphe, artiste associé du Théâtre de Chaillot, revient avec Vessel, construit avec la complicité de l'artiste plasticien japonais Kohei Nawa. Leur concept de base : "'navire'l’arrière-plan de tout ce que la vie et la mort englobent, ainsi que les cycles de la terre et de la vie". À découvrir.

Du 6 au 13 mars au Théâtre de Chaillot

 

Carte blanche à Marie-Agnès Gillot

Pour cette carte blanche, Marie-Agnès Gillot se glisse dans les univers de Rothko et de Cocteau, aux côtés de Laurence Equilbey qui avait signé la dramaturgie de sa création Sous apparence. Et le programme est ambitieux, entre la création Death and the Maiden de Brigitte Lefèvre qui n'avait plus chorégraphié depuis des années, la pièce Black over red de Carolyn Carlson et le mythique Le Jeune homme et la Mort avec le jeune et talentueux Antonio Conforti. 

Les 13 et 14 mars à la Seine musicale

 

Le Printemps de la danse arabe

Le Théâtre de Chaillot, le 104, le CND, June Events... Pour son édition 2020, sa troisième, le Printemps de la danse arabe se posera dans neuf lieux partenaires et réunit des artistes d’Égypte, de Palestine, du Maroc, du Liban, de Tunisie et de Syrie à travers des spectacles, des workshops, deux résidences chorégraphiques ou du cinéma. L'on note ainsi les compagnies KH et Black- Sheep pour la soirée de lancement, puis tout au long de ce printemps Camélia Montassere, la compagnie yvann alexandre, Émilio Calcagno ou une soirée avec Danya Hammoud et Nacera Belaza. 

Du 18 mars au 26 juin à Paris et sa région

 

Les Sept Péchés capitaux de Pina Bausch par le Tanztheater Wuppertal

Le Théâtre de la Ville étant toujours fermé, le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch va cette année poser ses valises en face, au Théâtre du Châtelet. Au programme de cette tournée 2020 : Les Sept Péchés capitaux. Quand Pina Bausch crée cette pièce en 1976, elle n’est à la tête du Tanztheater Wuppertal que depuis trois ans. Elle s'empare de cette œuvre pour cinq voix (une femme et un quatuor masculin) que Kurt Weill a créée en 1933, sur des textes de Bertolt Brecht. Avec ce spectacle, Pina Bausch prend le tournant de la danse-théâtre, deux ans avant son manifeste Café Müller. Alternant danse, théâtre et voix, saynètes grinçantes, Pina Bausch poursuit sa réflexion sur les rapports parfois brutaux entre hommes et femmes et la violence de la société. Dès sa création, Les Sept Péchés capitaux a été monté avec une deuxième partie, Fürchtet euch nicht, autour d'un féroce quatuor féminin.

Du 24 au 29 mars au Théâtre du Châtelet

 

Programme George Balanchine - Ballet de l'Opéra de Paris

Chorégraphe primordial du répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris, George Balanchine sied à merveille aux artistes de la troupe. Certain.e.s ont peur de sa technique sans faille, d'autres profitent de ses fantastiques ballets pour montrer toute leur personnalité et musicalité. Car dansées avec excellence, les œuvres de George Balanchine atteignent des sommets. D'autant plus que ce programme comprend trois chefs-d'oeuvre : Concerto Barocco enfin repris, le superbe Les Quatre tempéraments avec de vrais cadeaux pour les solistes et le magnifique Sérénade, qui sonne comme la relecture de Giselle. Un programme de haute volée accompagnée de jolies distributions.

Voir toutes les distributions

Du 3 février au 1er avril à l'Opéra Bastille

Sérénade George Balanchine - Ballet de l'Opéra de Paris

Fables à la fontaine de Lia Rodrigues, Béatrice Massin et Dominique Hervieu

Qui n'a pas appris une Fable de La Fontaine à l'école ? Les voici sur scène, revues et corrigées par Lia Rodrigues, Béatrice Massin et Dominique Hervieu. Le projet est né au début des années 2000 autour de plusieurs chorégraphes. Le Théâtre de Chaillot en reprend trois pour cette saison. Béatrice Massin s'amuse avec "Le Loup et l’Agneau",  Dominique Hervieu met du hip hop dans "Le corbeau et le renard" tandis que la brésilienne Lia Rodrigues s'attaque à une Fable moins connue : "Contre ceux qui ont le goût difficile". Avec toujours l'idée de faire des parallèles entre ces histoires d'il y a quelques siècles et le monde d'aujourd'hui. 

Du 17 au 21 mars 2020 au Théâtre de Chaillot

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer à Lyon et sa région

Festival Sens Dessus Dessous

Créé comme un trait d’union artistique entre deux éditions de la Biennale de la danse, le Festival Sens Dessus Dessous met à l'honneur et les créations et les formes hybrides de danse. Place ainsi cette année à Gisèle Vienne, la percutante Oona Doherty ou le talentueux collectif (LA)HORDE, aussi des étapes de travail de pièces en cours de construction, avec la compagnie Kopfkino. Le 14 place à une grande journée avec spectacles, blindtest, projections et projets VR. 

Du 9 au 25 mars à la Maison de la Danse

Oona Doherty

Kooza par le Cirque du Soleil

Le Cirque du Soleil, aux nombreux spectacles impressionnants qui tournent un peu partout dans le Monde, se pose à Lyon pour Kooza, l'un des premiers shows de la troupe parti en tournée sous chapiteau, monté en 2007. Sur scène se mêlent l'acrobatie et les arts clownesques pour raconter le parcours initiatique de l'Innocent, dans un monde onirique rempli de surprise. Le tout porté par l'excellence des artistes du Cirque du Soleil, toujours à couper le souffle de virtuosité. 

Du 19 mars au 13 avril sous le Grand Chapiteau de l'Esplanade du Groupama Stadium

 

Dancing machines

L'expositions collectives Dancing Machines, conçue en collaboration avec Florent Maubert, mêle des propositions plastiques et chorégraphiques et invitent le public à manipuler, expérimenter, mettre en jeu son propre corps. Elles sont également ponctuées de performances et de propositions chorégraphiques. Partant du constat qu’avec les happenings et performances, les artistes font de leur propre corps une œuvre d’art, tout en élargissant leur discipline au champ de l’art vivant sans jamais s’y fondre, l’exposition Dancing Machines interroge la façon dont ces disciplines dialoguent et celle dont les artistes et les chorégraphes représentent et montrent le corps aujourd’hui, sous l’angle de ses limites et contraintes internes. Avec des oeuvres de William Forsythe, La Ribot, Les Frères Lumière, Micha Laury, Senga Nengudi, Tony Oursler... Quelques spectacles de Laurent Goldring ou Noé Soulier ponctuent le temps de l'exposition.

Jusqu'au 26 avril à la Frac Franche-Comté 

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans le Sud-Est

South Pacific 

À l'Opéra de Toulon aussi l'on aime faire un peu de place aux bonnes comédies musicales. Cette saison, place à South Pacific, un classique du duo prolifique de Broadway, Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II, moins connu en France que le culte La Mélodie du Bonheur, mais tout aussi réussi. Ce musical mêle les thèmes de la guerre, l’amour, le racisme, la colonisation avec pour cadre les îles paradisiaques du Pacifique Sud. Le tout est présenté en version originale.

Du 27 au 31 mars 2020 à l'Opéra de Toulon

 

Pitch de Martin Harriague par le Ballet de l'Opéra Grand Avignon

Jeune chorégraphe néo-classique soutenu par Thierry Malandain, Martin Harriague reprend sa pièce Pitch, initialement créée pour la Kibbutz Contemporary Dance Company, pour le Ballet de l'Opéra Grand Avignon. Une troupe classique, à l'effectif réduit mais pas à l'ambition amoindri. Pitch est l'acronyme de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Martin Harriague rend hommage au génial compositeur en détournant les figures attendues du répertoire, et retraçant ainsi sa vie d'homme tourmenté. 

Le 15 mars  l'Opéra Confluence 

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans le Sud-Ouest

Programme Kader Belarbi par le Ballet du Capitole

Le Ballet du Capitole part en tournée en mars dans sa région, une initiative dont la troupe a l'habitude et qui lui a permis de s'ancrer dans son territoire. Le programme est construit autour de trois pièces de Kader Belarbi, son directeur artistique : Salle des pas perdus, Liens de table et À nos Amours. Trois oeuvres courtes qui décryptent les liens qui se tissent, se nouent ou se dénouent entre les êtres. 

En tournée du 6 au 24 mars dans le Sud-Ouest

À nos amours de Kader Belarbi - Gaëlle Riou et Raphaël Paratte

Winterreise d’Angelin Preljocaj par le Ballet Preljocaj

Winterreise, la dernière création d’Angelin Preljocaj montré pour la première fois à Montpellier Danse, est l'un des spectacles en tournée à ne pas manquer cette saison. Le chorégraphe s'empare du célèbre cycle de lieder de Schubert et en fait un magnifique spectacle, 75 minutes dans un univers spectral flirtant avec la mort sans être mortifère sur une chorégraphie brillante et taillée au cordeau. Angelin Preljocaj avait à l'origine créé cette oeuvre pour la Scala de Milan, elle est ici reprise brillamment par sa propre compagnie. 

Lire la chronique du spectacle

Du 3 au 5 octobre 2019 au Théâtre des Champs-Élysées dans le cadre de TranscenDanses, les 11 et 12 janvier 2020 au Théatre de Graslin de Nantes, les 19 et 20 mars 2020 à l'Opéra de Bordeaux...

 

Béjart fête Maurice par le Béjart Ballet Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne a fêté en 2017 un double anniversaire : les 30 ans de la compagnie à Lausanne et les 10 ans de la mort de son fondateur, Maurice Béjart, avec le ballet Béjart fête Maurice. L'oeuvre regroupe des extraits de quelques pièces de Maurice Béjart. Pas de best-of en vue, mais toute une galerie de personnages et d'ambiance qui dresse un beau panorama de ce que peut être la danse de Maurice Béjart. Le tout est précédé par t' M et variations de Gil Roman est un exercice de style béjartien, qui emporte par la formidable présence de ces artistes profondément modernes.

Le 22 mars 2020 à la Gare du Midi de Biarritz, en tournée en France

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans l'Est

Le Joueur de flûte de Béatrice Massin par le Ballet du Rhin

Depuis son arrivée au Ballet du Rhin, Bruno Bouché a voulu réserver chaque saison un programme ambitieux au jeune public (même si le public adulte s'y retrouve aussi pleinement). Cette saison, c'est la talentueuse et lumineuse Béatrice Massin qui propose une création, Le Joueur de flûte, librement inspiré du conte des frères Grimm. "Dans un village, l'intervention d'un joueur de flûte a un effet magique. Tout se métamorphose à son écoute. La musique a un pouvoir extraordinaire sur les habitants et les architectures. Il est un magicien solitaire qui apparaît, puis disparaît"...  L'habile mélange de la danse baroque et contemporaine de Béatrice Massin devrait aller à merveille aux artistes du Ballet du Rhin.

Les 27 et 28 mars 2020 à la Sinne de Mulhouse ; du 25 au 27 juin 2020 à l'Opéra de Strasbourg

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans le Nord

Les Hivernales de la danse

Chaque année, le gala des Hivernales de la danse propose à Liège un beau programme autour d'extraits de pièces classiques et néo-classiques. Si le programme reste secret jusqu'au lever du rideau, l'on connaît les artistes invités de cette édition 2020 : la magnifique Étoile de Vienne Denys Cherevychko, les formidables stars Polina Semionova et Friedemann Vogel, la toujours pétillante Maria Kochetkova ou l'Étoile du Het Nationale Ballet Constantine Allen. La représentation du dimanche est précédée par le cours de danse public des artistes, suivi par une séance de dédicace. Un gala qui mêle une grande qualité artistique et une ambiance chaleureuse et ouverte. 

Les 14 et 15 mars à la Caserne Fonk de Liège

 




 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial