Friday, Oct. 19, 2018

Amandine Albisson nommée Danseuse Étoile

Ecrit par :

6 mars 2014

|

Catégorie :

Amandine Albisson a été nommée Danseuse Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris le mercredi 5 mars, à l'issue d'une représentation d'Onéguine de John Cranko, où elle interprétait le rôle de Tatiana.

Amandine Albisson nommée Danseuse Étoile

Amandine Albisson nommée Danseuse Étoile

Amandine Albisson est de celles qui ont eu un parcours fulgurant. Née en 1989 à Marseille, elle entre à l'École de Danse de l'Opéra de Paris à l'âge de 10 ans, alors que l'établissement est encore dirigé par Claude Bessy. En première division, elle se fait remarquer en dansant les rôles principaux dans les ballets Divertimento de George Balanchine ou Variations Don Giovanni de Maurice Béjart. Lorsqu'elle rentre dans le corps de ballet en 2006, il ne fait déjà pas de doute qu'elle fera une belle carrière. Elle met toutefois un petit peu de temps pour passer Coryphée, poste qu'elle n'obtient que trois ans plus tard. Sujet en 2010, elle passe Première danseuse en 2014.

Malgré cette attente relative, Amandine Albisson est vite très bien distribuée. Le public la découvre d'abord dans des oeuvres contemporaines, elle danse Mats Ek, William Forsythe, Anne Teresa De Keersmaeker. Petit à petit, elle obtient des petits rôles dans des ballets classiques où elle montre qu'elle sait aussi se défendre dans un genre plus académique. Très appréciée par la direction, Amandine Albisson obtient des rôles de premier plan avant même sa promotion de Première danseuse : la Reine des dryades dans Don Quichotte, le pas de deux des paysans dans Giselle, l'une des soeurs dans Cendrillon, la Bohémienne dans Le Loup... puis des premiers rôles comme Le Rendez-Vous de Roland Petit. Et, surtout, La Sylphide de Pierre Lacotte en juin ainsi que La Belle au bois dormant en décembre dernier. Elle avait réussi le premier, montrant un beau personnage, moins le deuxième qu'elle avait eu du mal à faire évoluer. Danseuse brillante, sans conteste, mais il lui fallait encore un peu de temps.

Amandine Albisson - La Belle au bois dormant

Amandine Albisson - La Belle au bois dormant

Alors que penser de cette nomination ? D'abord, félicitations à cette danseuse pour cette nomination. Ensuite, perplexité. Car, il faut bien le dire, Amandine Albisson est passée à côté du personnage de Tatiana qui lui vaut cette nomination d'Étoile. Une chronique sera réservée à cette soirée, mais disons-le d'emblée, ce ne fut pas une réussite. La ballerine avait une danse superbe. Mais c'est comme si elle avait passé la représentation à ne faire que se regarder dans une glace. Pas d'évolution, pas d'interaction avec ses partenaires, quelques mimiques d'émotion mais sans aucun fil conducteur. Ses pleurs du deuxième acte ont même fait rire mes voisins. Amandine Albisson est jeune, elle n'est Première danseuse que depuis deux mois, elle a dansé très peu de premiers rôles, elle a le droit de se planter. Mais une nomination après une si oubliable représentation, vraiment, quel gâchis.

Personne ne doute qu'Amandine Albisson serait devenue Étoile un jour ou l'autre. Et une Étoile brillante, elle a la virtuosité et la personnalité pour ça. Attendre un ou deux ans qu'elle murisse, choisir un rôle qui lui va mieux et sa nomination aurait eu du panache. Au lieu de quoi cela donne quelque chose de fait à la va-vite et pour de mauvaises raisons, une soirée qui ne restera pas dans les mémoires. Un titre d'Étoile devrait pourtant venir après une soirée marquante.

Amandine Albisson nommée Danseuse Étoile

Amandine Albisson nommée Danseuse Étoile

Il y a comme un petit arrière-goût avec cette nomination, que les choses n'ont pas forcément été faites pour les bonnes raisons. Brigitte Lefèvre veut visiblement caser ses favoris avant de partir, quitte à ne laisser aucune marge de manoeuvre au futur directeur Benjamin Millepied. Ce dernier était d'ailleurs à Paris cette semaine, mais certainement pas à Garnier, le 5 mars étant la première de son L.A. Dance Project au Châtelet. Un peu mesquin comme timing. Ce soir, une bonne partie du parterre était aussi réservée par une grosse entreprise mécène de l'Opéra, qui dînait ensuite dans le grand foyer. Dîner où s'est visiblement rendue la nouvelle Étoile, au vu des applaudissements qui y ont retenti une heure après le spectacle.

Et puis il y a tout de même une certaine inélégance à nommer une nouvelle Étoile à peine une autre partie, et sur le même rôle. Quel fossé, pourtant, entre l'interprétation d'Isabelle Ciaravola et celle d'Amandine Albisson.

On ne peut pas pourtant dire que cette nomination soit absolument imméritée au vu du potentiel de la ballerine. Mais qu'elle arrive trop tôt, pas sur le bon rôle, pas au bon moment, très certainement. Et c'est dommage. À Amandine Albisson désormais d'assurer son nouveau titre.

Amandine Albisson - Afternoon of a Faun de Jerome Robbins

Amandine Albisson - Afternoon of a Faun de Jerome Robbins

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(40) commentaires

  1. Julia
    6 mars 2014 at 8 h 04 min

    Et pendant ce temps là des danseuses exceptionnelles comme Eve Grinsztajn patientent dans l'ombre et seront nommées peut-être trop tard - à l'image d'Isabelle Ciaravola. Quel gâchis.

  2. Rélie
    6 mars 2014 at 8 h 07 min

    Oui je trouve que c'est du gachis! Il y a d'autres danseuses très méritantes qui ont bien plus l'image de la danseuse étoile pour cette si grande maison! Je n'aime pas du tout cette danseuse car je trouve qu'elle n'a pas la carrure ni l'allure pour danser les grands rôles classiques surtout les rôles romantiques! D'accord cela n'engage que moi....

  3. MUC
    6 mars 2014 at 8 h 46 min

    Etonnant effectivement. Pour la date choisie ca arrangeait peut être B. Millepied ! Je pense qu´il a raison de ne pas se montrer avant son entrée en fonction.

  4. alpha
    6 mars 2014 at 8 h 58 min

    Merci Amelie, 100 % d accord avec vous, un peu tôt pour elle (souvenons nous de ce que disais Agnès Letestu sur son parcours). Et vraiment pas très élégant... et hier soir, les quatre avaient pas de cohérence entre eux.

  5. a.
    6 mars 2014 at 9 h 02 min

    Je suis d'accord avec tout ce que vous dîtes, Amélie. Pire encore : alors que souvent je suis contente de la voir distribuée et de la voir danser, cet étoilât si rapide m'en gâche la joie... Je la trouve très belle, belles jambes, beaux pieds, j'ai bcp aimé sa sylphide et, comme vous, j'ai confiance dans son avenir. J'espère seulement qu'on ne vient pas de lui faire un cadeau empoisonné. Cependant, on voit, chez les russes, des danseuses très jeunes danser des rôles de maturité et ça marche... pourquoi pas avec Melle Albisson? Faisons lui confiance. En revanche, je suis hyper déçue pour Eve Grinjstain (je ne saurai jamais écrire son nom!!!) qui, à mon sens, méritait un tel titre...

  6. a.
    6 mars 2014 at 9 h 05 min

    Mais qui dit que BL ne nommera pas la moitié de la troupe avant que BM n'arrive...???

  7. alila
    6 mars 2014 at 12 h 34 min

    Je suis 100% d'accord avec vous.

  8. MsPoppy
    6 mars 2014 at 13 h 10 min

    J'ai été très surprise en apprenant cette nomination. Limite perplexe... Je suis tout à fait d'accord avec vous : Amandine Albisson fera sûrement une très bonne Etoile, mais c'est beaucoup trop tôt. Cette nomination a un (mauvais) goût de précipitation, et je trouve que le fait qu'elle intervienne sur la même série et moins d'une semaine après les adieux d'Isabelle Ciaravola fait preuve d'un manque de respect envers l'Etoile sortante. Enfin, c'est juste mon avis...

  9. Tiphaine
    6 mars 2014 at 13 h 46 min

    Tout d'abord, bravo à elle. Quelles qu'en soient les circonstances, une nomination est toujours quelque chose d'extraordinaire pour un danseur et surtout, il faut être clair, il n'y a aucune remise en cause de son talent. Cependant, on peut s'interroger sur les problèmes de timing qu'a l'Opéra sur les nominations. Trop tard pour certaines, trop tôt pour d'autres. Une chose est sûre cela fait toujours jaser!! Je suis d'accord avec vous, il est indéniable que Mlle Albisson a un incroyable talent et qu'elle aurait été nommée étoile de toute façon, mais BL était-elle vraiment obligée de la nommer hier? et sur une performance où elle n'emporte pas tout le monde comme l'a pu faire Isabelle Ciaravola? Et pour être honnête, ça me fait un peu mal au coeur pour Mathilde Froustey, Laura Hecquet qui sont de si bonnes danseuses, tellement généreuses mais n'étant pas premières danseuses (Ah la grande question du CONCOURS DE PROMOTION!!!) ne peuvent pas être nommées. En tout cas, je suppose qu'elle est attendue au tournant dans ses prochains rôles pour montrer l'ampleur de son talent et je suis persuadée qu'elle sera une superbe étoile. A suivre!!

    • a.
      6 mars 2014 at 14 h 11 min

      Je me dis un peu la même chose que vous : 1) à propos des Hecquet (on pourrait presque lire le désappointement sur son visage sur la photo ci-dessus), Grinsztajn (je ne sais toujours pas écrire son nom), Froustey... et 2) à propos de Ciaravolla, cette rapidité frise l'indécence! On croit y lire l'exigence d'oublier l'aînée au profit de la cadette... Mais comme vous aussi je pense qu'amandine Albisson saura être une étoile, et c'est bien aussi que les jeunes gens soient portés...

      • MUC
        6 mars 2014 at 15 h 21 min

        A mon avis, Laura Hecquet devra attendre encore un peu. Elle n´a pas trop réussit son role dans la Belle au bois dormant et je pense que cela a joué contre elle. BL était dans la salle et avait l´air des mauvais jours! Je leur souhaite de bons rôles.

    • Annso
      11 mars 2014 at 14 h 57 min

      Je suis assez d'accord sur la question du timing, ce n'est même pas qu'une question d'âge mais une nomination après trois prises de rôles titre seulement et sur une représentations mitigée... Ce qui n'enlève rien à son talent bien sûr mais c'est un peu dommage. En revanche je ne crois pas qu'il soit vrai de dire que Mathilde Froustey ou Laura Hequet ne peuvent pas être nommées uniquement car elles ne sont pas premières danseuses car en fait il est théoriquement possible d'accéder au titre en étant sujet (Mathieu Ganio me semble t-il n'est pas passé par la case premier danseur). C'est très rare certes mais pas impossible. C'est une question de choix du directeur de la danse et d’opportunité, mais ça c'est inhérent au métier de danseur, quelques soient les compagnies, concours interne ou pas, il faut parfois attendre sa chance.

  10. Ellen Cartsonis
    6 mars 2014 at 14 h 59 min

    Merci Amelie et vous autres de vos commentaires que je suis de pres depuis le Texas! J'ai vu Amandine dans La Sylphide l'annee derniere et je l'ai trouvee superbe, mais je ne comprends pas non plus ces questions de timing pour les autres qui attendent depuis plus longtemps et qui le meritent tout autant.

  11. marie
    6 mars 2014 at 15 h 14 min

    Merci Amelie je partage votre avis de sentiment de précipitation. Néanmoins félicitation à la nouvelle promue même si je la trouve encore un peu verte. La représentation d'hier soir était gentille voire sage. Effectivement eve gintsstjein ou encore muriel zusseperreguy sont de belles danseuses que je voyais étoilable. je tiens à souligner qu'hier soir j'ai découvert Marion barbeau que je trouve prometteuse.

  12. Sophie
    6 mars 2014 at 15 h 44 min

    En effet, même pas le temps de se remettre du départ d'Isabelle Ciaravolla... ça laisse une drôle d'impression !!!! Mais c'est un milieux tellement particulier que plus rien de m'étonne !

  13. Cams
    6 mars 2014 at 16 h 18 min

    Le pire dans cette histoire c'est que cette nomination aurait pu être totalement réjouissante si elle était arrivée à un autre moment, sur elle rôle qu'elle maîtrise, dans lequel elle brille. Le fait de la nommer sur un rôle sur lequel elle n'a pas convaincu donne l'impression qu'elle ne mérite pas le titre alors que c'est le cas. Ce n'est pas un cadeau que lui a fait Brigitte Lefèvre. Déjà de la distribuer sur ce rôle alors qu'elle n'avait jamais montré d'affinité particulière avec ce type de répertoire et ensuite de la nommer dessus alors que le résultat n'est pas probant.

  14. Julie
    6 mars 2014 at 18 h 25 min

    Quel étonnement, quelle déception quand j'ai vu la nouvelle aujourd'hui... Pourquoi Amandine Albisson ? Cette nomination est pour moi tout ce qu'il y a de plus incohérent. J'ai un gros pincement au coeur pour Eve Grinsztajn qui, elle, mériterait une telle nomination à l'unanimité, et pour Isabelle Ciaravola. Quel manque d'élégance, comme vous le soulignez, de nommer étoile Amandine Albisson moins d'une semaine après le départ d'Isabelle, alors que tout le monde se souvient encore de son extraordinaire interprétation de Tatiana à laquelle celle d'Albisson ne fait pas honneur.

  15. alpha
    6 mars 2014 at 19 h 26 min

    J ai tout de même oublié des félicitations, c est une belle danseuse. Souhaitons lui le meilleur...

  16. Anna
    6 mars 2014 at 20 h 57 min

    Si on parle de promotions inélégants, l'année dernière l'Australian Ballet promu un jeune homme, cinq jours AVANT le départ de l'autre.

  17. Anna
    6 mars 2014 at 21 h 02 min

    ...et puis, une étoile a fait sa révérence en novembre et un autre a été promu 90 minutes plus tard. [comment dit-on "facepalm" en français?]

  18. Cyril
    6 mars 2014 at 22 h 44 min

    prochain challenge pour Brigitte Lefevre, nommer François Alu le soir même des adieux de Nicolas LeRiche. vas-y Brigitte, tu peux le faire!!! j'ai adoré Albisson dans Afternoon of a faun, mais alors sa Belle au bois dormant... c'était vraiment plus que moyen

  19. LucyOnTheMoon
    6 mars 2014 at 23 h 49 min

    "c'est comme si elle avait passé la représentation à ne faire que se regarder dans une glace. Pas d'évolution, pas d'interaction avec ses partenaires, quelques mimiques d'émotion mais sans aucun fil conducteur" mdr !!! ça n'a pourtant pas empêché, à une époque, de nommer un certain BP, qui n'a pas beaucoup évolué depuis il me semble ;-) En revanche, je reconnais avoir encore peu vu Mlle Albisson en scène, surtout l'année écoulée, mais je n'ai jamais trop eu cette impression la concernant. Donc si c'est une mauvaise habitude d'interprétation qu'elle a prise récemment, j'espère que ça lui passera !! Et bravo à elle quand même ! D'accord avec tout le monde pour dire que c'est "trop tôt", mais elle est tellement douée que ça lui pendait au nez, c'est certain ! Et pour répondre à Cyril : le jour même ça m'étonnerait, mais avant le départ de l'Amiral Lefèvre c'est sacrément probable...

  20. Nesse
    7 mars 2014 at 0 h 40 min

    Les français râlent toujours! Vous avez un Ballet de l'Opéra de Paris exceptionnel, des danseurs fabuleux dans tous les styles, des répertoires fabuleux, les costumes et les décors fabuleux, une jeune étoile est nommée et vous pleurez encore! Venez aux USA découvrir le zéro culture, les tutus rose bonbon, la danse classique cirque, allez en Russie découvrir les mises en scène terribles avec les vieilles solistes distribuées à la pelle, les jeunes divas quittent le pays à la première occasion. En France vous râlez...

    • a.
      7 mars 2014 at 11 h 06 min

      Merci de votre commentaire! je suis tellement d'accord avec vous : nous sommes les champions du monde de la râlerie-pesterie-couinerie! Vous avez raison : laissons vivre Amandine Albisson, laissons la devenir elle-même! Et puis Madame Lefèvre aura couvert toutes les critiques : en deux ans, elle aura nommé une pure technicienne (pour ceux qui aiment les âmes sensibles avant tout), une pure artiste (pour ceux qui aiment les techniciennes avant tout), une jeune femme (pour ceux qui aiment la maturité), une moins jeune femme (pour ceux qui aiment la jeunesse) ... que lui reprocher? ;-) Eh bien! on attend Alu!!!

    • Agathe
      9 mars 2014 at 0 h 24 min

      Les vieilles solistes, c'est qui ?

  21. Alice
    7 mars 2014 at 12 h 52 min

    Comme je ne connais quasiment pas Amandine Albisson je ne peux rien dire sur sa "légitimité" à être Etoile. Toutes mes félicitations l'accompagnent et je lui souhaite une belle carrière. Ce qui me gêne par contre c'est qu'elle ait été nommée précisement ce jour-là, qui je crois bien était la date officielle des adieux d'Isabelle Ciaravola avant que la date ne soit avancée. Amandine Albisson n'est pas en cause bien sûr mais j'ai peur que cela laisse un arrière goût désagréable genre réglement de compte. Je ne sais pas ce qu'il se passe à l'ODP. Sans doute la roue tourne-t-elle, tout le monde et par conséquent toute structure connaît des hauts et des bas. Quoi qu'il en soit l'ODP ne me fait plus du tout rêver comme il le faisait il n'y a encore pas si longtemps. Dommage.

  22. annette
    7 mars 2014 at 17 h 45 min

    et ben ... oui , elle a osé ! mais pas persuadée pour autant que ça profite tant que ça à sa petite protégée. Elle a disons le titre. Il lui reste maintenant à faire ses preuves pour devenir étoile et pour ça fini les mic mac de fin de règne il va falloir l'adhésion du public qui n'apprécie pas du tout qu'on lui manque de respect avec ce genre de promo Un peu honteux quand même le procédé surtout par rapport à l'étoile sortante. En tout cas ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère et ilparait que ça va continuer, c'est du délire total.

  23. Nesse
    7 mars 2014 at 21 h 43 min

    Vous savez comme moi, quand Rudolf Noureev était directeur du Ballet, il mit les étoiles et solistes au placard et recomposa une compagnie de solistes et d'étoiles selon son goût. Que de très jeunes danseurs sortant à peine de l'école! Guillem, Guérin, Piétragala, Legris, Hilaire ainsi de suite... Quelle histoire? Ces danseurs ont eu le temps de réussir des carrières fabuleuses. Monter des étoiles à 20 ans ou plus jeune est courant dans les meilleures compagnies: Ossipova, Amandrian, Sylve, Sémoniova, Cullum ainsi de suite... Il y a 6 ans Ossipova était un bébé de cirque, devenue la meilleure Giselle du monde. Massot monté à 16 ans devenu le meilleur danseur Bournonville. Dans les métiers physiques des danseurs peuvent réussir lentement, plus souvent les meilleurs potentiels solides psychiquement doivent être montés jeunes en challenge.

  24. serena
    8 mars 2014 at 10 h 55 min

    Si Eve nous fait le même coup que Mathilde Froustey, alors là je lui dis BRAVO!! Ils ont une dent contre elle ou quoi? Ils ont peur d'écorcher son nom? Amandine Albisson est peut-être très bien, je ne sais pas, je ne l'ai jamais vue. Mais maintenant je pense qu'Eve ne montera plus. Enfin bref… Le côté comique de cette nomination, c'est que le service d'abonnement doit bien rigoler : "vous voulez le 5 mars puis vous êtes furieux et vous voulez changer pour le 28 février…Dommage!" Oui, quand on y réfléchit, c'est peut-être fait exprès...

    • a.
      8 mars 2014 at 19 h 50 min

      j'y ai pensé aussi au coup du 5 mars...

  25. kong
    8 mars 2014 at 13 h 47 min

    De toute façon ah quoi bon s'offusquer de cette nomination même si le procédé est un peu honteux de faire passer en force AA. En dehors de la voir au défilé avec une petite couronne sur la tête ,ça ne change rien, il y a longtemps que le coup est prêt à partir. Le missile est en orbite depuis belle lurette. Le vrai et gros problème qui désole, c'est que les opportunités pour Albisson de marquer une vraie différence avec les copines talentueuses qui poussent derrière du style Bourdon Héquet, Froustey ou Ginsztajn, sont tombées complètement à plat et c'est ça qui fait désordre et pour Lefèvre un choix artistique pas du tout convaincant. Quelqu'un à dit à juste titre qu' il n'y a qu'elle qui a eu envie et le courage) de se lever à la fin de la représentation d'Onéguine pour la nommer. Au moins Albisson sait qui remercier. Tout est encore très faiblard chez cette danseuse et pas seulement l'artistique, la technique est très approximative aussi , loin en tous cas des qualités qu'on est en droit d'attendre d'une étoile. En revanche, elle est belle comme une image avec de jolies lignes.Espérons pour elle puisqu'elle se réfère à Aurélie Dupont qu'elle apprendra à s'imprégner de toutes les qualités qui ont fait de cette dernière une étoile respectée de l'opéra de paris. On souhaite à Albisson bonne route et puisqu'elle a du potentiel, de l'utiliser.

  26. Joelle
    8 mars 2014 at 14 h 30 min

    Moi qui rêvais d'assister à une nomination d'étoile "live" à la fin d'un ballet... et bien cela est arrivé, mais j'en suis sortie perplexe... surtout que la représentation n'était pas top (et pas vraiment de la faute de la demoiselle en question) J'attends maintenant quelque chose de plus mérité, de plus grand, où toute la salle se lève d'un bloc pour applaudir la nomination, ce qui n'a pas été le cas le 5 mars... Mais j'espère bien que la demoiselle fraîchement nommée saura nous faire la preuve très prochainement de son réel potentiel.

  27. Aliénor
    8 mars 2014 at 17 h 06 min

    En effet ce nest peut-être pas très classe de nommer une étoile après un départ mais ce que vous faites c est encore moins classe, on lit partout dans vos commentaires votre deception mais vous etes face à la nomination d'une étoile, ayez un.peu de respect, c'est déjà pas facile dêtre nommée étoile avec toute la pression que ça apporte alors si en plus tout le monde sindigne contre, vous imaginez ? Cest une jeune femme talentueuse qui a travaillé dur pour arriver à ce rang alors laissons la profiter ! Ça fait du bien de voir une jeune étoile ! Et puis c'est sà vie pas la notre on est personne pour juger si oui ou non elle doit réaliser son rêve , à ce stade elles le méritent toutes !

  28. doris
    9 mars 2014 at 9 h 55 min

    je le suis fait la même réflexion quand un ministre de la "culture" a décoré Chantal Goya de la légion d'honneur : "une jeune femme talentueuse qui a travaillé dur pur arriver à ce rang". Mais de qui se moque t- on ?

    • a.
      9 mars 2014 at 10 h 17 min

      Oh! tout de même!!! Amandine Albisson n'est pas Chantal Goya!!! Elles sont incomparables!! et je suis assez d'accord avec Aliénor : pourquoi dire du mal d'elle? elle a 25 ans... j'espère qu'elle nous fera démentir. Pourquoi ne pas simplement se réjouir? On s'est assez plaint de voir nommer des étoiles trop âgées... et plus ça va, plus je me réjouis de cette nomination. Quand je repense à sa sylphide, j'ai tout espoir. Tiens! j'espère la voir bientôt dans le Balanchine Millepied. Ce qui reste inélégant, mais elle n'y peut rien, c'est le peu de temps entre les adieux d'une grande et cette nomination - après... c'est aussi l'histoire de la vie, peut-être que Melle Ciaravolla s'en réjouit aussi? qui sait?

  29. doris
    9 mars 2014 at 15 h 13 min

    j'ai eu la même réaction que vous lorsque le ministère de la "culture" a remis la légion d'honneur à Chantal Goya: "C'est une jeune femme talentueuse qui a travaillé dur pour arriver" ..... De qui se moque t-on ?

  30. doris
    9 mars 2014 at 19 h 52 min

    je ne porte pas de jugement de valeur ni ne fais de comparaison, je rappelle seulement que nous sommes dans un pays ou au plus haut sommet de l'état on a récompensé Chantal Goya d'une légion d'honneur pour sa contribution artistique à la nation française et que ce geste demeure pour moi une porte ouverte sans garde fou en matière de choix artistique pour ceux qui ont le pouvoir de le faire.

  31. flo
    10 mars 2014 at 8 h 38 min

    culottée quand même la dame BL !

  32. Petitvoile
    10 mars 2014 at 12 h 49 min

    Devant le rideau, cet événement porte sa part émotionnelle compréhensible. Cela étant, de l'autre côté du rideau une nomination est administrative et financière. La direction de l'Opéra a une enveloppe dans les mains, non utilisée au plus vite l'enveloppe du contrat disparaît. Les réductions financières drastiques sont ce qu'elles sont. Penser aussi que la part des contributions financières privées augmentant, le pouvoir de l'argent donne aussi son droit de parole dans les décisions... Tant que l'Opéra de Paris a encore des danseurs étoiles il faut se réjouir haut et fort... Benjamin Millepied arrive avec les manières américaines...

    • Amélie
      17 mars 2014 at 17 h 11 min

      @ Anna : Merci pour ces anecdotes, toutes les compagnies ont leurs lots d’inélégance apparemment ;)

      @ Nesse : Ne tombons pas non plus dans la caricature. Tout n’est pas pourri dans la danse US ou Russe, tout comme tout n’est pas parfait dans la danse française. Et si, il y a eu des nomination qui ont fait totalement l’unanimité !

      @ Doris : Pas de hors-sujet SVP.

      @ Tous et toutes : Merci de vos avis tranchés ! Visiblement, cette nomination fait parler, que ce soit sur la danseuse ou le contexte. Mais merci de rester courtois… et de ne pas non plus s’acharner envers une artiste encore jeune qui a le temps de montrer ce qu’elle vaut et d’évoluer.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial