Thursday, Nov. 15, 2018

Ce que nous réserve l’Opéra de Paris pour la saison 2009/2010

Ecrit par :

27 mars 2009

|

Catégorie :

En tout cas pour les ballets !

La programmation 2009/2010 vient de paraître, même si les grandes lignes étaient connues depuis déjà quelques semaines.

Vais-je de nouveau faire chauffer mon Pass' Jeune ? Et bien, il y a des chances. Tout n'est pas parfait, certains choix me paraissent assez étranges, et pas forcément des plus intéressants. Mais dans l'ensemble, la saison de ballet 2009/2010 de l'Opéra de Paris est plutôt tentante, très tentante. Quelques grands classiques, de bonnes soirées pots-pourris, une grande création, une entrée au répertoire... De belles choses en perspectives.

- Giselle (Jean Coralli et Jules Perrot)
Ah ouiiiiiii ! J'ai beau avoir comparé Giselle à la gourdasse du village, ce ballet n'en reste pas moins l'un de mes préférés. De l'amour, du drame, des frissons... Tous les ingrédients d'une histoire capable de vous tirer quelques larmes, l'archétype du romantisme. Et puis Giselle, c'est une variation mythique, un acte blanc hypnotisant, et tout un tas de trucs un peu stéréotypes du ballet classique, mais que j'aime bien quand même. Je croise les doigts pour Aurélie Dupont et Mathieu Ganio dans les rôles principaux.

- Joyaux (George Balanchine)
Je l'avais vu il y a très longtemps, mais ce ballet m'avait laissé un très bon souvenir, tout comme les magnifiques costumes de Christian Lacroix. Cela demande des danseur(se)s et un corps de ballet à la pointe de la virtuosité, puisqu'il n'y a après tout que ça à défendre dans Joyaux. Mais je me rappelle m'être très facilement laisser prendre au jeu.

- Amoveo/Répliques/Genius (Benjamin Millepied/Nicolas Paul/Wayne McGregor)
Mouai, bof, cette soirée contemporaine me tente assez moyen. Si j'avais plutôt bien apprécié Millepied au début de cette saison, sans non plus en tomber à la renverse, McGregor ne m'emballe pas vraiment. A noter que le deuxième ballet est une création.

- Casse-Noisette (Rudolf Noureev)
Mouai, là aussi, pas de grand emballement de ma part. J'avais beaucoup aimé le voir il y a deux ans, mais quitte à voir un grand ballet, j'aurais préféré un qui n'est pas représenté depuis longtemps, comme La Belle au Bois Dormant ou Roméo et Juliette. Ou alors, quitte à reprendre Casse-Noisette pour les fêtes, pourquoi ne pas monter une autre version, plutôt que celle de Noureev ? A noter, je commence à faire une légère overdose de Noureev.

- Ballets Russes (Massine, Fokine, Nijinski)
Sûrement une des soirées qui me tentent le plus cette saison ! Que des ballets mythiques, que je n'ai pas encore vu si ce n'est par Youtube, et que j'ai hâte de découvrir en vrai (Le Tricorne, Le Spectre de la Rose, L'après-midi d'un Faune, Petrouchka). Idéal aussi pour voir les Etoiles masculines seuls en scène. Ça me donne vraiment bien envie.

- Béjart Ballet Lausanne
A priori, pourquoi pas. J'aime beaucoup Béjart, et quoi de mieux que de voir ses œuvres interprétés par sa propre compagnie ? Les ballets présentés sont assez peu connus, du moins par moi. Une soirée un peu élitiste si l'on peut dire, avec des ballets pas vraiment grand public, et sur de la musique contemporaine. Pas un grand emballement à première vue, pourquoi pas à deuxième vue.

- La Dame aux Camélias (John Neumeier)
Egoïstement, je suis plutôt contente. J'ai raté ce ballet durant ces dernières programmations, alors qu'il me faisait bien envie. J'espère ne pas rater le coche cette année. Je pense juste aux habitués qui doivent commencer à faire une légère overdose de Dame aux Camélias. Quatrième programmation en cinq/six ans, si je ne me trompe pas. Quand on pense à la richesse du répertoire de l'Opéra... Pourquoi toujours ressortir les même choses ?

- Siddharta (Preljocaj)
Une création, des choses neuves, yes ! J'ai découvert Preljocaj récemment avec son Parc, et j'ai hâte d'en voir plus. Selon l'Opéra, ça parlera du mythe fondateur de celui qui deviendra Bouddha. Selon un forum, il devrait y avoir de la guitare électrique. Mouarf, ça s'annonce bien tout ça, surprenant tout du moins, mais ça ne fait pas de mal.

- Hommage à Jerome Robbins
L'exacte répétition de la soirée du début de cette saison. Là encore, ça me laisse perplexe. Pourquoi ne pas présenter une autre œuvre de Robbins, histoire de varier un peu le répertoire ? Pourquoi faire toujours la même chose quand on peut faire différent...

- La Bayadère (Rudolf Noureev)
Ouiiiiiiiiii ! Ce ballet, je le connais presque par cœur grâce à Youtube. Mais je ne l'ai encore jamais vu en vrai ! Et j'ai vraiment hâté, les quelques extraits me font vraiment envie. Sûrement la soirée qui me tente le plus avec la soirée Ballets Russes et la création de Preljocaj.

- Kaguyahime (Jiří Kylián)
Une entrée au répertoire, ça ne fait jamais de mal ! Surtout que je connais très mal Kylián, je me plongerais donc dans son univers avec grand plaisir. Selon le topo, c'est une œuvre qui "entremêle musique traditionnelle japonaise et occidentale pour dévoiler un univers fantastique où s’expriment états d’âme et émotions". Tout un programme.

- La petit danseuse de Degas (Patrice Bart)
J'avais vu ce ballet lors de sa création il y a pas mal de temps. C'était un très joli ballet narratif... mais qui n'avait que le mot de "joli" comme qualitatif. Il ne m'avait pas vraiment laissé un souvenir impérissable. A voir...

Comme chaque année, il y aura bien sûr les Démonstrations de l'Ecole de Danse, ainsi que son spectacle (avec entre autres du Béjart et une entrée au répertoire).

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. mimylasouris
    28 mars 2009 at 16 h 09 min

    Eh bien il va y avoir du lourd ! On dirait qu’ils ont décidé de faire bou­­­ger le corps de bal­­­let dans de gran­­­des pro­­­duc­­­tions clas­­­si­­­ques. Je regrette seu­­­le­­­ment qu’il y ait déjà beau­­­coup de bal­­­lets que j’ai déjà vu (Giselle, Casse-Noi­­­sette, la Dame aux Camé­­­lias, Les Joyaux, la Baya­­­dère et La petite dan­­­seuse de Degas !) alors qu’il m’en reste tant à décou­­­vrir ! pour la pre­­­mière année post-prépa où j’aurai le temps de sor­­­tir… Il y a quoi dans le pro­­­gramme du Béjart Bal­­­let Lau­­­sanne ? Parce que j’avais vu leur spec­­­ta­­­cle best-of il y a quel­­­ques années et c’était abso­­­lu­­­ment géant, tant au niveau des cho­­­ré­­­gra­­­phies que des inter­­­prè­­­tes (ah Giles Roman…. ah Eli­­­sa­­­beth Ross !). Et Béjart, c’est tout sauf éli­­­tiste : peut-être même ce que le grand public con­­­naît le mieux - quel autre cho­­­ré­­­gra­­­phe pour­­­rait rem­­­plir le palais des sports ?

     

    >En fait, je ne trouve pas que Béjart soit éli­­­­tiste, mais “a priori”, en regar­­­­dant le pro­­­­gramme, cette soi­­­­rée ne me sem­­­­ble pas être celle la plus facile d’accès. En même temps, je dis peut-être ça parce que je ne con­­­­nais aucun des bal­­­­lets repré­­­­sen­­­­tés… Il s’agit de “So­­­nate à trois”, “Dia­­­­lo­­­­gue de l’ombre dou­­­­ble”, “We­­­bern opus V” et “le mar­­­­teau sans maî­­­­tre”.

  2. alice
    31 mars 2009 at 12 h 49 min

    Giselle la gour­dasse LOL! Je pense la même chose mais ça reste quand même mon bal­let pré­féré!
    Je suis super heu­reuse de voir enfin la Baya­dère repro­gram­mée.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial