Tuesday, Oct. 23, 2018

La Dame aux camélias : qui voir danser sur scène ?

Ecrit par :

21 septembre 2013

|

Catégorie :

Le Ballet de l'Opéra de Paris fait sa rentrée, en présentant du 21 septembre au 10 octobre au Palais Garnier La Dame aux camélias de John Neumeier. Grand ballet romantique, portés vertigineux, histoire d'amour qui finit mal, robes vaporeuses... Cette chorégraphie est taillée pour les grandes interprètes. Pas étonnant que les Étoiles du monde entier se bousculent pour danser ce rôle. Mais le personnage d'Armand est tout aussi intéressant.

À Paris, pour cette série, cinq couples se succéderont. Petit tour de ces distributions, d'un oeil comme toujours subjectif qui n'engage que son auteure. À noter que ce papier ne tient pas en compte la soirée du 10 octobre, qui marquera les adieux officiels à la scène d'Agnès Letestu, soirée où se presseront tous les danse addicts.

 

La distribution "S'il n'en fallait qu'une"

Isabelle Ciaravola (Marguerite) et Karl Paquette  (Armand Duval) : les 23, 26 et 29 septembre.

S'il y a une grande tragédienne à l'Opéra de Paris, c'est bien Isabelle Ciaravola. Paradoxalement, elle a assez peu dansé le rôle de Marguerite, jouant de malchance. C'est ici l'occasion dans la voir dans le meilleur de son répertoire, toute en sensibilité. Elle forme de plus avec Karl Paquette un couple harmonieux et  complice en scène. À ne pas rater avant qu'Isabelle Ciaravola ne fasse ses adieux en juin prochain.

la-dame-aux-camelias_iabelle-ciaravola_karl-paquette

Les distributions qui devraient être très bien aussi

Agnès Letestu (Marguerite) et Stéphane Bullion (Armand Duval) : le 21 septembre, les 8 et 10 octobre.

Agnès Letestu fait partie de ces danseuses qui me surprennent toujours. À chaque fois, je crois en son histoire et en son émotion, même si elle prend parfois un chemin inattendu. J'aime le couple qu'elle forme avec Stéphane Bullion, créé presque par hasard et qui fonctionne très bien. Si je n'ai jamais vu cette distribution en live, je ne me lasse pas de la vidéo, et le coeur s'étreint à chaque "black pas de deux". Mais Reine Agnès ne fait pas forcément l'unanimité dans ce type de rôle, question de subjectivité. À vous de voir, donc.

la-dame-aux-camelias_agnes-letestu_stephane-bullion

 

Aurélie Dupont (Marguerite) et Hervé Moreau (Armand Duval) : le 30 septembre, les 3 et 6 octobre.

Ahhh, Aurélie, subliiiiime dans ces magnifiques costumes... Mais toujours un peu froide, un peu distante. La tragédie, ce n'est pas forcément ce qui convient le mieux à Aurélie Dupont. Son partenaire, Hervé Moreau, y est par contre beaucoup plus à l'aise, et c'est enfin l'occasion de le revoir dans un ballet complet. Sa sensibilité, son intelligence du partenariat, servent à merveille ce genre d'oeuvre. Ce couple fonctionne de plus plutôt bien, et Aurélie Dupont pourrai bien grâce à ça surprendre le public, comme elle l'avait fait dans Onéguine avec Evan McKie.

 

Les distributions surprise

Laëtitia Pujol (Marguerite) et Mathieu Ganio (Armand Duval) : les 5 et 9 octobre.

Dubitative, je suis. Laëtitia Pujol, c'est quitte ou double. Soit on adore, soit on déteste. Je fais personnellement partie de la deuxième partie, trouvant son jeu bien trop exagéré pour y croire. Mais la curiosité est néanmoins présente pour la découvrir dans ce genre de répertoire, qu'elle n'a rarement (jamais ?) dansé. Mathieu Ganio est un danseur qui a énormément gagné en maturité, son Armand devrait être très touchant. Et ce couple, une fois de plus, fonctionne en général assez bien, même s'ils sont souvent associé-e-s dans un tout autre répertoire.

 

Eleonora Abbagnato (Marguerite) et Benjamin Pech (Armand Duval) : les 24 et 27 septembre, le 1er octobre.

Mitigée là-encore... D'un côté, il y a Eleonora Abbagnato, qui tient là finalement la première occasion de véritablement étrenner son titre d'Étoile. J'aime ce qu'elle dégage, son côté jusqu'auboutisme en scène, la passion qu'elle met dans ses gestes. Sa Marguerite attire, c'est évident. Mais de l'autre côté, il y a son partenaire, qui me laisse la plupart du temps de marbre (quelle froideur en scène !). Là encore, ces deux artistes ont l'habitude de danser ensemble, mais cela suffira-t-il pour croire à leur histoire ?

la-dame-aux-camelias_eleonora-abbagnato

 

Pour les seconds rôles, Myriam Ould-Braham et Eve Grinsztajn danseront Manon, accompagnées par Christophe Duquenne, Fabien Revillion ou Vincent Chaillet. Les deux danseuses seront aussi sur le personnage d'Olympia, tout comme Charlotte Ranson qui a droit à deux dates en fin de série.

 

Et vous, quelle distributions vous tente le plus ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(14) commentaires

  1. Joelle
    21 septembre 2013 at 12 h 11 min

    Et on commence ce soir ! Je suis impatiente de découvrir Dame Agnès dans ce rôle !

  2. ThadJile
    21 septembre 2013 at 13 h 22 min

    Isabelle Ciaravola et Karl Paquette, comme vous... Mais je désespère de trouver des places à si courte échéance ! J’assisterai aux adieux d'Agnès Letestu, en revanche...

  3. Ornella
    21 septembre 2013 at 14 h 16 min

    Moi ce sera Dupont/Moreau! Cela tombe bien, je rêve de voir Aurélie.

  4. Anne
    21 septembre 2013 at 15 h 18 min

    Le hasard m'a fait tomber sur le couple Pujol/Ganio. J'ai lu de très bonnes choses sur lui dans le rôle d'Armand mais c'est vrai que pour elle on ne sait pas à quoi s'attendre. Elle avait été superbe en Juliette au gala Noureev, croisons les doigts pour que cela se répète! Et bien sûr impossible de manquer Mme Letestu pour ses adieux :-)

  5. LucyOnTheMoon
    21 septembre 2013 at 23 h 21 min

    Ballet vu deux fois "en live", deux fois avec Aurélie Dupont, deux fois déçue par l'interprète. Je ne fais définitivement pas partie du fan club de cette danseuse, qui me laisse le plus souvent totalement indifférente, sans aucune raison objective (alors que je sais très bien expliquer pourquoi je ne fais pas partie du fan club de Benjamin Pech... par exemple ;-). Mais je connais par coeur le DVD avec Agnès Letestu, dont l'expressivité tout en nuance m'enchante à chaque visionnage. Je suis donc plus que ravie de pouvoir ENFIN l'applaudir dans ce rôle pour ses adieux ! Pas d'autre distribution prévue : si LA Abbagnato avait eu un autre partenaire, je me serais peut-être laissée tentée...

  6. Joelle
    21 septembre 2013 at 23 h 25 min

    On en revient et on a ADORE. Dame Agnès fut expressive à souhait (pas froide du tout) et elle a très bien fonctionné avec son charmant partenaire. Tout n'était pas ultra parfait (notamment les ensembles du corps de ballet parfois pas très synchro), mais c'était une première. C'était un plaisir de revoir MOB souriante et mutine à souhait. Et nous avons beaucoup (beaucoup) aimé Eve G. et C. Duquenne dans leurs rôles pleins d'émotion.

  7. alena
    22 septembre 2013 at 19 h 42 min

    Que d'aventures pour ce ballet, je devais voir la première avec Letestu.. une dernière fois... bouhou... mais date impossible... aaaaarg! je verrai donc Aurélie - et moi, je sais pourquoi je l'adore :)) Je n'ai jamasi vu Moreaue t me réjouis donc de cela. En fait, j'aurais préféré Ciaravolla... oh! ce public râleur-jamais-content! Allez, ce sera bien tout de même! Je suis sûre de ressortir en pleurant...

    • Amélie
      25 septembre 2013 at 19 h 02 min

      @ Joëlle : J'attendrais la dernière pour ma part. Belles premières impressions en tout cas !

      @ ThadJile : L'Opéra remet régulièrement quelques places en vente... Sinon le site Bourse Opéra marche bien.

      @ Ornella : Je ne pourrais finalement pas voir cette distribution, hâte d'avoir votre opinion !

      @ Anne : On attend aussi vos impressions sur cette distribution :)

      @ LucyOnTheMoon : Pareil, j'ai vu un certain nombre de fois le DVD sans jamais avoir pu voir Agnès Letestu en vrai dans ce rôle, j'attends ça avec impatience.

      @ Alena : Mais oui, c'est une belle distribution ! Aurélie, on aime ou pas dans ce type de rôle, mais Herbé Moreau, c'est totalement ce pour quoi il est fait.

  8. Anne
    6 octobre 2013 at 22 h 03 min

    Très belle soirée hier soir! J'étais dubitative à la fin du premier acte, mais le 3ème a largement rattrapé le tout. Mathieu Ganio, superbe à la fois dans sa danse et dans son jeu théâtral, a largement dominé le tout. Il est taillé pour le rôle d’Armand avec son physique noble et a fait preuve d’un fort engagement et d’une belle palette d’émotions jusqu’au bout. Je ne suis pas aussi enthousiaste sur sa partenaire Laetitia Pujol. Elle m’a semblée bizarrement effacée ; par 3 fois j’ai raté son entrée sur scène. Manque de subtilité dans son jeu en plus avec son expression « bouche ouverte, sourcils froncés ». Cependant le couple a sans conteste une belle alchimie et on croyait à leur histoire d’amour, magnifiée par l’expressivité des portés. Les 2 pas de deux ont été émouvants, surtout celui de l’Acte 3, l’une des scènes les plus poignantes que j’ai vues jusqu’ici. Au final, la soirée était centrée sur Armand, ce qui m’a surprise par rapport à ce que j’ai vue sur DVD (Letestu/Bullion). Parmi les autres rôles, Mélanie Hurel manquait de gouaille et de sourire pour sa Prudence. La surprise de la soirée est venue de Charlotte Ranson, parfaite et rayonnante en Olympia. La piquante Sarah Kora Dayanova qui se démarquait dans le corps de ballet aurait sans doute bien incarné ce rôle également.

  9. a.
    7 octobre 2013 at 18 h 15 min

    eh bien ! j'ai eu le bonheur de découvrir Hervé Moreau... quel danseur! il a porté pour ainsi dire tout le ballet. Je lui ai trouvé une puissance théâtrale, un jeu, une fougue, une poésie que je n'avais pas vus depuis longtemps...

  10. Ornella
    7 octobre 2013 at 22 h 39 min

    Dupont/Moreau : c'était magnifique, surtout depuis le 2e rang ! j'ai réalisé mon rêve de voir Aurélie.

  11. Florine
    8 octobre 2013 at 14 h 51 min

    Bonjour ! J'ai tellement envie d'assister aux adieux d'Agnès Letestu... malheureusement je m'y suis prise trop tard pour réserver, et à ce jour je ne trouve aucune place en revente sur internet (évidemment, chacun garde précieusement la sienne ;-) ) Si par hasard vous avez une bonne idée d'endroit/site où je peux trouver une place abordable, ça me ferait tellement plaisir ! Ou sinon un conseil sur les moins mauvaises places de 6è catégorie en vente aux guichets. Par ailleurs j'ai assisté à la représentation du 27/09 avec Eleonora Abbagnato et Benjamin Pech, et je rejoins assez l'avis d'Amélie. Contente d'avoir vu Myriam Ould Braham en Prudence, et surtout impatiente de la revoir dans un rôle principal !

    • Anne
      8 octobre 2013 at 18 h 41 min

      J'ai trouvé une place il y a quelques jours sur http://boursechange.operadeparis.fr/ après avoir créé une alerte m'avertissant dès qu'une place était mise en vente pour le 10. Attention, il faut foncer dès qu'on reçoit l'email ; ces billets sont très convoités!

    • Amélie
      14 octobre 2013 at 19 h 22 min

      @ tous et toutes : Merci pour vos différents avis !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial