Tuesday, Oct. 22, 2019

Don Quichotte : qui voir danser sur scène ? [Ballet de l’Opéra de Paris ]

Ecrit par :

16 novembre 2012

|

Catégorie :

Elles sont été attendues longtemps, et ont finalement été rendues public quelques jours avant la Première: Les distributions du ballet Don Quichotte, donné à l'Opéra Bastille dès le 16 novembre, se sont faites désirées.

Et au final, elles apparaissent un peu bancales. Si les Kitri semblent toutes intéressantes, voir enthousiasmantes (malgré la défection de Myriam Ould-Braham), il y a comme une pénurie de Basilio. La faute à des blessures, mais aussi à un certain creux indéniable des générations. Les seconds rôles offrent par contre de belles chances à de jeunes talents de se mettre en valeur, et finalement tout cela annonce de plutôt belles soirées. A quelques heures de la première, gros plan sur sur les distributions de Don Quichotte, celles qu'il ne faudra pas rater et celles dont on pourra se passer.

Ces distributions sont celles données le 16 novembre. Toute modification est toujours possible (et sera probable).

La distribution "S'il n'en fallat qu'une"

Mathilde Froustey (Kitri) et Pierre-Arthur Raveau (Basilio) : les 5 et 8 (matinée) décembre.

Aucun des deux n'est Étoile, aucun des deux n'est même Premier danseur ou Première danseuse. Mais quelle importance ? Le couple à voir sur cette série de Don Quichotte est bien celui-là. D'un côté Mathilde Froustey,qui a une revanche à prendre sur le Concours de promotion, en pleine forme cette saison et dont la personnalité convient on ne peut mieux au personnage de Kitri. De l'autre Pierre- Arthur Raveau, tout jeune soliste qui s'essaye depuis peu aux rôles d’Étoiles, virtuose et musicien. Le tout donne un couple sur scène qui a déjà montré beaucoup de complicité dans La Fille mal gardée. Ça promet de faire des étincelles !

Entre ces deux représentations, la matinée du 8 décembre est particulièrement intéressante, avec dans les secondes rôles Sarah Kora Dayanova (la Reine des Dryades), Florimond Lorieux (Espada), Héloïse Bourdon (La Danseuse de rue), Marine Ganio (Cupidon) et François Alu (Le Gitan). Probablement l'un des cast les plus alléchants de cette série.

Les distributions "De belles soirées en perspective"

Dorothée Gilbert (Kitri) et Karl Paquette (Basilio) : les 6, 9, 12, 15, 18 et 31 décembre.

Dorothée Gilbert est sûrement la plus belle Kitri de sa génération à l'Opéra de Paris. Sa technique hors-pair et son tempérament extraverti ne peuvent que donner une très belle représentation. Karl Paquette n'est pas forcément le Basilio rêvé, mais on peut compter sur lui pour mettre en valeur sa partenaire, et leur couple sur scène fonctionne plutôt bien. On note là-aussi de belles distributions dans les seconds rôles, avec quasiment sur toutes leurs dates Marie-Agnès Gillot en Reine des Dryades, Eve Grinsztajn en Danseuse de rue et Allister Madin en Gitan.

Don-Quichotte_Dorothee-Gilbert.jpg
Maria Yakovleva (Kitri) et Denys Cherevychko (Basilio) : les 24 et 37 novembre, le 3 décembre.

Pour palier aux blessures, l'Opéra de Paris a fait appel à un couple d’Étoiles du Ballet de l'Opéra de Vienne. Pour être honnête, je ne les connais pas, mais la rumeur du web dit que ce sont de superbes danseurs et danseuses, particulièrement mis en avant par Manuel Legris, et habitué-e-s de Don Quichotte. Un avant-goût qui plus est des prochains Etés de la Danse. Les deux premières représentations verront dans les seconds rôles Laura Hecquet en Reine des Dryades, Mathilde Froustey en Cupidon et Allister Madin en Gitan, là encore un beau trio.

Svetlana Zakharova (Kitri) et Karl Paquette (Basilio) : les 24 et 26 décembre.

Même si "C'est la seule Étoile que Paris invite", même si "Elle n'est pas la Kitri idéale", il serait dommage toutefois de bouder Svetlana Zakharova, totale Étoile et vraie star, qui sait prendre possession de la scène comme personne. Sa Nikiya la saison dernière en avait fait vibrer plus d'un-e ! L'association avec Karl Paquette n'est peut-être pas la plus inspirée (le pauvre va se faire manger tout cru), mais il n'y avait pas non plus beaucoup d'autres possibilités. Le reste du casting est aussi très attrayant, avec de nouveau Laura Hecquet (Reine des Dryades), Pierre Arthur Raveau revenu de son Basilio (Espada), Héloïse Bourdon (La Danseuse de rue), Mélanie Hurel (Cupidon) et le jeune fougueux bondissant François Alu (le Gitan).

Don-Quichotte_Dryades_2007.jpg

La distribution "Pourquoi pas ?"

Ludmila Pagliero (Kitri) et Mathieu Ganio (Basilio) : les 8, 11 et 14 décembre.

Ce n'est pas sur ce casting que je me tournerais en premier, mais cela pourrait être une jolie réussite. Je ne reviens pas sur les réserves que je porte à la danseuse Ludmila Pagliero, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Mais Mathieu Ganio reste un danseur rare, même s'il rechigne un peu à se glisser dans ces sortes de rôles, suite à de grosses blessures. Personne ne doute qu'il va y être excellent ceci-dit. Leur partenariat pourrait être très intéressant, ce sont deux personnalités assez différentes mais qui pourraient bien se compléter. Il y a aussi de jolis distributions dans les seconds rôles, Charline Giezendanner ou Myriam Kamionka en Cupidon, Sarah Kora Dayanova en Danseuse de Rue ou Takeru Coste en Gitant, danseur à la forte personnalité et rarement mis en avant.


Les distributions dont on pourra se passer

Ludmila Pagliero (Kitri) et Karl Paquette (Basilio) : les 16, 21, 24 (matinée) et 30 novembre.

Juger avant de voir, je sais, c'est mal. Mais sur le papier, ce couple d’Étoiles n'est pas des plus emballants. Je trouve en fait qu'ils ne donnent le meilleur que lorsqu'ils sont tirés vers le haut par leur partenaire. Ou pire, qu'ils sont besogneux : ils assurent sur scène, ne se plantent pas, ils y croient... mais quoi qu'ils fassent, tout cela manque de brillant et d'excitation. Peut-être sont-ils déjà un peu trop vieux pour ce ballet, quoi que Manuel Legris l'assurait toujours avec panache à 38 ans ? Enfin bref, ça ne me fait pas rêver.

Don-Quichotte_Repetition_Ludmila-Pagliero_Karl-Paquette.png

Alice Renavand (Kitri) et Florian Magnenet (Basilio) : les 17, 19 et 23 (matinée) décembre.

Si l'on ne parlait que d'Alice Renavand, je vous encouragerais à aller voir cette distribution. Voilà un vrai challenge pour la danseuse, brillante dans le répertoire contemporain, mais qui n'a pas encore pu faire ses preuves dans un grand rôle classique. Sa Maîtresse de Lescaut il y a quelques mois laissait présager de très belles choses, et ce pourrait bien être l'une des prises de rôle les plus intéressantes de cette série. Mais je dis non à son partenaire. Florian Magnenet, vraiment, je n'ai rien contre lui, mais je ne vois pas comment il va s'en sortir. Son Colas en juin dernier montrait déjà toutes ses limites techniques et artistiques, et Basilio, c'est encore un niveau au-dessus

Muriel Zusperreguy (Kitri) et Vincent Chaillet : les 21 et 30 décembre.

Juger avant de voir, décidément, qu'est-ce que c'est mal. Mais en toute honnêteté, voilà pour moi la distribution la moins emballante de cette série. Elle jolie et souriante mais parfaitement insipide, lui qui se remarque en contemporain, mais qui manque cruellement d'épaisseur dans un grand rôle classique (quand il ne se blesse pas avant). Ceci-dit, il y a toujours des surprises, et vous avez le droit de m'abreuver d'horreurs sur Twitter si vous les trouvez géniaux. J'ai un peu de mal à croire à ce genre de révélation toutefois.

Et vous, quel cast vous tente le plus ? Lequel allez-vous voir ?

Il est en tout cas un peu triste (quoique finalement normal) de voir que la politique tarifaire de l'Opéra de Paris commence à faire son effet. A quelques heures de la Première, Don Quichotte est très loin d'afficher complet, et de nombreuses places pour toutes les catégories sont encore disponibles pour presque toutes les dates. Pourtant, Don Quichotte est l'un des ballets classiques par excellence, qui attirent aussi bien les aficionados que les touristes. Mais les prix savent se faire dissuasifs.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(34) commentaires

  1. Genoveva
    16 novembre 2012 at 17:44

    Dommage qu'on en soit arrivé là avec la politique tarifaire !

  2. Anne
    16 novembre 2012 at 17:50

    Dès l'ouverture des réservations j'ai acheté des places pour le 23/12 et suis donc tombée sur la distribution Renavand / Magnenet. Contente de la voir elle mais effectivement ça a l'air fort bancal comme couple...
    Entièrement d'accord avec toi pour le tarif des billets. Ca devient un luxe de voir un ballet (surtout quand on habite en province) et ça freine les découvertes. Dommage!

  3. a.
    16 novembre 2012 at 18:12

    Comme Anne, j'irai voir Renavand Magnenet (horaire pour les enfants!) - mais contente de voir Albisson en reine des dryades et Mathilde en Cupidon (ça va lui aller comme un gant, ça aussi!).
    Pas emballée non plus par Magnenet (déjà vu dans Cendrillon, pas très palpitant, pas très amoureux ni passionné), mais emballée par Renavand, oui!
    Peut-être que Kitri ira bien à Pagliero... ou l'inverse, je ne sais pas...
    Ce que je trouve un peu triste, c'est qu'il n'y a plus de grands danseurs à panache... et Legris, même à 38 ans, j'aurais sauté joie tout de suite... en même temps, c'est la vie... la roue tourne, place aux jeunes... ils feront leur histoire!
    Et ce que je trouve encore plus triste, c'est qu'il n'y ait que deux grands classiques cette saison...

  4. Cams
    16 novembre 2012 at 18:17

    Bien d'accord pour les prix, c'est tout de même bien triste! Enfin ça laisse une chance à ceux qui ont des petites places de se replacer!

    Sinon j'approuve totalement pour la distrib Froustey/Raveau!! Vu en répète, ils sont formidables!! Ils prennent des risques, sont enthousiastes et enthousiasmant!

    Sinon je suis quand même curieuse de voir Alice Renavand même si je pense qu'elle va manger son Basilio tout cru!!

    Et je verrai aussi Chaillet/Zusperreguy. Dommage c'est la seule date que je ne peux pas changer comme je serai accompagnée. Donc j'espère une bonne surprise. (plus du côté de Chaillet que de Zusperreguy)

  5. GershSwing
    16 novembre 2012 at 18:44

    Les politiques tarifaire et artistique se font effectivement bien ressentir: outre des places disponibles pour presque toutes les dates, des distributions encore plus bancales que d'ordinaire.

    J'entends bien que M. Heymann, J. Hoffalt, S. Bullion, E. Thibault, ou encore J. Bélingard sont blessés (ce qui, en soit, pose déjà des questions), mais de penser que les premiers danseurs distribués soulèvent plus d'interrogations qu'ils n' enthousiasment/rassurent... Quel est le "rôle" d'un premier danseur déjà?

    Cela dit, je ne demande qu'à être contredite! Mais ce sont effectivement M. Froustey, P.-A. Raveau, D. Gilbert et A. Renavand qui m'attirent à Bastille.

  6. Rachel
    16 novembre 2012 at 18:57

    Je comprends l'engouement moyen pour Karl Paquette, mais Dorothée Gilbert vaut tous les partenaires du monde !
    Merci pour ces recommandations, hâte de vous lire sur la prestation d'Alice Renavand, qui éveille ma curiosité.

  7. Strapontine
    16 novembre 2012 at 20:33

    Bon... j'y vais le 21/11 et le 17/12, soit pour les deux "Pa" et Renavand/Magnenet. Je ne suis pas mécontente de voir ces couples mais plutôt déçue de ne pas voir les autres : (é-vi-dem-ment) Mathiiilde ! Je vais essayer de me procurer des places mais bon...
    Je n'ai pas vu Gilbert depuis le soir où elle s'est blessée sur La Bayadère, et MAG depuis une éternité dans un rôle classique... Donc forcément !
    Et pour couronner le tout, moi, par contre, j'aurais bien aimé testé la distribution avec Vincent Chaillet : je ne l'ai jamais vu dans du classique ! (ou presque, en tout cas pas sur du Noureev....).
    Je vais déjà voir deux distrib, ce qui en soit peut passer pour un luxe, mais je me laisserais bien tenter par une 3ème, voire une 4ème. Guichet, me voilà (peut-être) !

  8. Marina
    16 novembre 2012 at 23:18

    Je sors de la 1ere avec Pagliero et Paquette. Ce dernier n'a pas été brillant mais le duo fonctionnait bien. Quant à Ludmila, j'avais émis des réserves sur ce même site lors de sa nomination (à laquelle j'avais assisté) mais là je m'incline, je l'ai trouvée aérienne, impériale et fougueuse... Je n'avais pas été aussi emballée depuis longtemps. Gros coup de coeur!

  9. Audrey
    17 novembre 2012 at 09:08

    Le hasard m'a fait tomber sur la distribution Mathilde Froustey/Pierre-Arthur Raveaux, j'en suis ravie !
    Je serai aussi à une des représentations de Vincent Chaillet et Muriel Zusperreguy, de mon plein gré, qui plus est avec de la famille ;) C'est dire que j'ai confiance ! Je trouve Vincent Chaillet de plus en plus intéressant, et j'ai sincèrement hâte de voir ce qu'il va proposer en Basilio. Compte sur moi pour twitter ;)

  10. Maguelone
    17 novembre 2012 at 12:03

    En ce qui me concerne, je suis très contente, et curieuse, de voir Vincent Chaillet en Basilio! (et je serai prête à twitter s'il le faut! ;-) )
    J'ai la chance de pouvoir voir deux distributions, donc je verrai aussi le duo Gilbert/Paquette. Affaire à suivre.
    Mon petit regret serait de ne pas voir Mathilde Froustey, mais on ne peut pas tout avoir!

  11. Lou
    17 novembre 2012 at 12:23

    Comme Marina, je suis allé voir aussi la distribution Ludmila Pagliero- Karl Paquette hier soir et je dirais sauf les fouettes finales de Ludmila, elle a été ravissante!

  12. Estelle
    17 novembre 2012 at 12:56

    Je vais avoir Dorothée Gilbert. Je souffle un peu après la publication de ces distributions car j’ai pris des places pour une bonne partie de ma famille qui ne connait absolument rien à la danse classique. Je ne voudrais pas que leur « première fois » soit gâchée par des danseurs un peu mous…
    Par contre je me suis moi aussi ruinée avec le prix des places… Cela faisait longtemps que n’étais pas allée à l’Opéra de Paris et j’ai été soufflé par les prix.

  13. Nat
    17 novembre 2012 at 13:08

    @Lou :
    En effet, moi aussi j'ai cru qu'elle allait tomber pendant ses fouettés, mais elle s'est bien rattraper. Un gros coup de coeur pour Ludmila <3 elle était superbe!

  14. LucyOnTheMoon
    17 novembre 2012 at 13:20

    Au vu des tarifs, je n'ai pris qu'une place et j'ai voté Alice ! (et tant pis pour son "gentil" partenaire ;) ) Je n'en attends pas la perfection technique (quoiqu'on peut avoir des surprises) mais une belle interprétation du personnage, à la hauteur par exemple de sa prestation dans le rôle de la servante dans "La maison de Bernarda" de Mats Ek... Après, c'est sûr, si j'avais pu avoir le même soir Gillot en Reine, Froustey en Cupidon et Alu ou Madin en Gitan, ça aurait été la cerise sur le gâteau ;)
    Je me permets juste de dire que je ne suis pas d'accord avec l'emploi du mot "insipide" pour Zusperreguy... J'ai le souvenir d'un ou deux rôles où elle s'est montrée très émouvante... OK, ce n'est pas exactement ce qu'on demande à une Kitri :lol: Mais par exemple, je la verrais bien dans Giselle !

  15. Swanblack
    17 novembre 2012 at 16:18

    I saw Ludmila yesterday, WONDERFUL :)

  16. petitvoile
    17 novembre 2012 at 20:11

    Sublime la Pagliero dans son costume d'étoile ! :-)(-:

  17. Joelle
    17 novembre 2012 at 21:20

    Nous étions hier soir à la "Première". Ludmilla nous a semblé aérienne/superbe/enjouée. Karl avait l'air beaucoup plus coincé, il s'est un peu plus "laché" sur la fin, nous a-t-il semblé aussi.
    Dans tous les cas superbe soirée malgré le vertige qui m'a assaillie dès le début (je ne reprendrai plus jamais de places au 2ème balcon à l'Opéra Bastille !!!). A se demander si les concepteurs ont eu la moindre pensée pour la sécurité avec des rembardes aussi basses... ](*,)

    Les prestations de C. Duquenne en Gitan + Eve G. en danseuse de rue étaient super aussi. J'ai été moins convaincue par les néanmoins charmantes Sarah K.D. et Charline G. à qui j'ai parfois trouvé un côté trop "mécanique".

    Nous verrons ce que la séance du 3 décembre nous réservera avec des interprètes différents.

  18. Nini
    18 novembre 2012 at 21:11

    Je ne suis pas tout à fait d'accord moi non plus sur le fait que M Zusperreguy soit insipide, peut être n'est elle pas faite pour Kitri?Mais je l'ai vu dans d'autres représentations comme la Source ou encore la fille mal gardée.... Et j''ai beaucoup aimé! Attendons de voir ce que donnera cette distribution.... ;)

  19. Chloé
    19 novembre 2012 at 11:42

    Trop génial de pouvoir voir Zakharova même si ce n'est pas le genre de rôle où elle est la meilleure (les rôles de tragédienne lui conviennent mieux). J'ai réussi à prendre une place ! :D

  20. Amélie
    19 novembre 2012 at 18:21

    @ Genoveva :(


    @ Anne : Si les places coûtaient moins cher, je serais volontiers aller voir Alice Renavand, elle va être je pense très intéressante.


    @ A. Un des grands danseur à panache de sa génération, Mathias Heymann, est blessé, ce qui amoindri tout de même pas mal les Basilio. Et pour moi aussi, seuls deux grands ballets classiques dans une saison, c'est trop ! Surtout que dans la moitié nord de la France, il n'y a aucune alternative à part l'Opéra de Paris.


    @ Cams : Ouiiii, Froustey/Raveau, j'ai hâte !


    @ GershSwing : Tout à fait d'accord ! La génération de Premier danseur et première danseuse montre souvent de la personnalité dans le contemporain, mais ont du mal à s'imposer dans le classique... et ça se ressent dans les distributions.


    @ Rachel : Ah oui, je vous suis pour Dorothée. Surtout que j'apprécie Karl Paquette, tout dépend en fait avec qui il danse en fait.


    @ Strapontine : Difficile de résister à Dorothée ou Mathilde !


    @ Marina, Lou, Nat, Swanblack, Petitvoile : Hâte de la voir ! Je la verrai le 11 décembre si rien ne change.


    @ Audrey : ;)


    @ Maguelone : Mais j'attends avec impatience vos impressions sur ce danseur ! 


    @ Estelle : C'est d'autant plus flagrant à Bastille...


    @ LucyOnTheMoon et Nini : Suis-je mal tombée ? Mais à chaque fois que j'ai vu danser Muriel Zusperreguy, je l'ai trouvé charmante, souriante, gracieuse... et je l'ai oublié dès qu'elle est sortie de scène.


    @ Joëlle : Alors je ne suis pas sujette au vertige, mais je trouve le 1er rang d'amphi à Garnier bien plus impressionnant que n'importe quelle place en hauteur de Bastille. ;)


    @ Chloé : Zakharova, c'est toujours du grand spectacle !

  21. emilie
    21 novembre 2012 at 11:04

    Je suis RAVIE !! je vais pouvoir admirer Dorothée le 6 !! =D>
    Pour une fois les changements de distribution m'arrangent, initialement je devais voir Pagliero/ Paquette.

  22. Julie
    22 novembre 2012 at 17:16

    Après avoir pris des places pour le 23 décembre sans avoir encore eu vent des distibs, j'ai craqué hier en achetant de nouvelles places pour la soirée du 5decembre pour la belle mathilde!!!!En espérant que les distributions ne changent plus!!!

  23. Joelle
    29 novembre 2012 at 09:59

    Nous retournons voir ce ballet lundi soir 3 décembre avec des amis et aurons donc droit à la distribution suivante (dixit le site de l'Opéra) :
    Kitri Maria Yakovleva
    Basilio Denys Cherevychko
    La Reine des Dryades Laura Hecquet
    Espada Florimond Lorieux
    La Danseuse de rue Héloïse Bourdon
    Cupidon Mathilde Froustey
    Le Gitan Matthieu Botto

    Ceci veut dire que nous pourrons découvrir la charmante Mathilde, dont vous parlez tous !!! :D

  24. brian
    29 novembre 2012 at 16:54

    Faut un peu arreter avec cette histoire de Mathilde du genre incroyable. J'ai vu le spectacle et je m'attendais à un truc de la mort. J'ai vu une fille plutôt sympa, souriante qui minaude pas mal, mais rien qui fasse s'accrocher aux lustres, pas plus qu'a son concours. Une danseuse qui ne manque pas de charme ni de présence certes,mais qui ne respecte pas grand chose de la choré Noureev. Un peu du genre ( surtout si elle lit tous ces trucs sur elle ) à s'autoproclamer la best Cupidon.Charline ou Marine sont largement plus fraîches et aussi piquantes et parfaitement proclamables comme "parfaites" pour ce rôle qui de toute facon n'a pas grand intérêt .Moi je dis que ca ne sert a rien tous ces délires et que ca peut même gaver ceux qui ont les vrais pouvoirs si ils lisent ces commentaires décalés et que ca peut même nuire gravement à la santé (morale) des danseurs concernés, particulièrement quand il ne se passe rien pour eux après tout ce sprountz.

  25. Amélie
    29 novembre 2012 at 19:01

    @ Emilie : J'attends beaucoup de Dorothée Gilbert dans ce rôle, je suis sûre qu'elle va y être excellente !

    @ Julie : Dur de ne pas craquer ! Sauf blessure inopinée, cela ne devrait plus bouger pour les rôles principaux. #Fingerscrossed

    @ Joëlle : Le rôle de Cupidon est très court, mais j'espère que cela vous donnera envie de la voir en Kitri ;)

    @ Brian : Vous savez, si on se met à écrire en se disant qu'il ne faut pas dire telle ou telle chose si la direction tombe dessus et qu'elle se venge sur les danseur-se-s, on n'est pas sorti ;) Pour Cupidon, personne ne doute que Marine Ganio ou Charline y seront aussi excellentes. C'est un petit rôle, donc si vous vous attendiez à un truc énorme, je comprends que vous soyez déçue ;) Il faut voir Mathilde Froustey dans un rôle  principal, et si les gens sont impatients de la voir, c'est surtout en Kitri, rôle bien plus important et à la portée de beaucoup moins de monde. Pour le reste, tous les goûts et couleurs sont dans la nature. Pour être honnête, si je trouve que cette danseuse a un charisme certain qui lui ferait mériter le titre d'Etoile, ce n'est pas forcément la personnalité artistique qui me touche le plus. Une certaine minauderie me gêne chez elle, même si sa Lise (premier rôle dans La Fille mal gardée) m'a très agréablement surprise de ce point de vue en juillet dernier.

  26. bian
    29 novembre 2012 at 20:33

    J'avoue que les dernières nominations au rang d'étoile me laissent déjà très perplexe.
    Pour moi une Etoile c'est Letestu, Platel, Chauvirée, Guilhem, Guérin, qui ont quelque chose hors du commun, pas juste des bonnes danseuses tellement banales que c'est presque gênant de savoir qu'elles sont "étoiles" et représentantes de l'ONP (tout de même) donc il faut eut être pas en rajouter avec les Mathilde, Alice etc, qui sont quand même assez "spaces" ...sinon qu'espérer penser pour voir un jour des filles comme Abbagnato, Bourbon, Albisson qui ont vraiment l'envergure , l'étoffe et le physique d'étoiles pour être promues au titre . Quand elles auront 40 balais comme Ciaravola pour bons et loyaux services après avoir assuré tous les spectacles sans le titre pendant 20 ans . Si on fait l'inventaire des promos de ces dernières années ,c'est vraiment calamiteux , au point d'ailleurs de devoir aller chercher ailleurs des solistes pour composer des casts pendant que les gens rendent leurs billets et désertent les salles . Moches, blessées, en arrêt, sur du contemporain, pas capable de tenir tout un ballet, capricieuses, exigeantes. Ou est le rayonnement de l'ONP ? Peut etre que je suis pas complètement objectif parce que très, très décu par tout ce que je vois, lis et entend ..la politique actuelle est blessante, n'a aucune règle et va à la catastrophe annoncée. Je suis décidément d'une autre époque et j'ai du mal a m'adapter à l'ordinaire. Et quand je lis des commentaires de gens qui se réfèrent à la mémoire chorégraphique de Noureev pour justifier leur préférence, je m'étouffe carrément devant tant d'hypocrisie. Les maitres de ballet ont tout de même plus de charisme quant a la transmission des rôles que ces soit disant détenteurs de la vérité chorégraphique de Noureev.

  27. Anne
    3 décembre 2012 at 19:39

    Maintenant que Florian Magnenet est remplacé par François Alu, j'ai très très hâte de voir la représentation du 23/12!

  28. superfrenchie
    6 décembre 2012 at 00:26

    Je sors de la représentation Froustey/Raveau.

    Avant ce soir, je ne m'étais jamais essayée à la querelle Froustey/anti-Froustey, trouvant le débat un peu stérile à force de "les goûts et les couleurs" etc etc.

    Mais LÀ... je ne peux m'empêcher de réagir!!
    Mais quel CIRQUE.... On peut dire que le mauvais goût était à l'honneur! Nous avons atteint ici des sommets d'arrogance. Pense-t-elle être "artistique" avec ses coups de menton et ses oeillades par dessus l'épaule? Elle n'est que cuistreries et affectations. :roll:
    Miss F a beau être "très en forme", il n'en reste pas moins que, techniquement, elle tente des choses... qui ne suivent pas! Double pirouette à la fin des castagnettes ? Perdu. Fouettés double ? Perdu. Et j'en passe. :shock:
    Qui dit danse dit musique. Pas pour tout le monde apparemment, si l'on en croit ses erreurs à répétition ce soir, en particulier la diagonale de grands jetés à la fin du IIème acte complètement à contretemps. ](*,) (Heureusement Héloïse B., elle, enchaîna sur le tempo).
    Et enfin, cerise sur le chapiteau au IIIème acte, avec une démonstration de force digne d'une battle de rue : tenue à l'excès de l'équilibre arabesque, quitte à jouer de la jambe levée comme d'un balancier... Simplement vulgaire.
    Mais où sommes-nous? à l'ONP, temple de musicalité, de précision, et de finesse d'interprétation?? Il semble que ce soir nous ayons été téléportés ailleurs, et ce n'était pas BEAU à voir.

    0 sincérité. 0 engagement artistique. 0 émotion. 0 tout court pour cette fois, le physique ne fait pas tout, le culot non plus.

  29. superwoman
    6 décembre 2012 at 15:16

    @superfrenchie : Mon cher superfrenchy, vos propos suintent la haine.

  30. Joelle
    7 décembre 2012 at 10:47

    Mon cher mari ayant adoré la représentation du 16 novembre, m'a suggéré que l'on y retourne... (je vais faire une overdose de Don Quichotte ;) )

    Nous avons donc des places pour le 17 décembre avec Alice Renavand et François Alu :-)(-:

    et j'ai trouvé des places en parterre central au rang 3 ! On va les avoir juste sous le nez (et pas de problèmes de vertige cette fois !!!)

  31. flo
    7 décembre 2012 at 22:54

    @superwoman, je crois que malheureusement pour vous @superfrenchie est totalement dans la réalité de ce qui s'est passé. Il ne faut pas qualifier de haine les sentiments qu'elle exprime et argumente parfaitement bien. C'est seulement un constat qu'elle est tout à fait en droit de faire et que je trouve même indulgent, vu ce qui a été montré après deux mois de répétitions. Le terme de cirque est juste car c'est une honte de faire payer des gens qui attendent un spectacle à l'opéra de paris et voient une représentation de patronage, Il faut arrêter ce délire autour de cette danseuse qui a certainement des qualités, mais dont la prestation de Kitri était épouvantable. Il faut voir la réalité . C'est plus de la pitié que de la haine que l'on ressent après s'être fait avoir de la sorte. Heureusement, il parait que le massacre s'arrête ! Mon opinion rejoint celle de @Superfrenchie : ce spectacle est pour moi un IMMONDE souvenir qui me désole.

  32. Amélie
    7 décembre 2012 at 23:09

    @ Anne : Moi aussi, j'ai d'ailleurs pris une place ;)

    @ Superfrenchie : Et bien, on peut dire que vous n'allez pas dans le sens des autres commentaires sur cette soirée ! Les goûts et les couleurs comme vous le dîtes... Mais tant mieux si tout le monde n'est pas d'accord.

    @ Superwoman : Superfrenchie donne son avis, sans insulter les danseurs, merci de respecter son opinion.

    @ Joëlle : Mais vous êtes en train de devenir une véritable balletomane addict ! Vous allez vous régaler ;)

    @ Flo : Chacun donne son avis, mais gardons le sens de la mesure svp !!

  33. mina
    7 décembre 2012 at 23:10

    @superfrenchie et @lou : je pense qu'il faut arrêter de tirer sur l'ambulance
    Froustey/ Raveau.
    Ca va, c'est bon, !
    C'était moche et raté . Point barre...C'est pas non plus la fin du monde.
    NEXT.

  34. Merlin
    13 octobre 2017 at 21:59

    Bonjour, j’ai des places pour le 22 décembre à 19h30 mais je ne sais pas qui je vais voir, quelqu’un le sait? Merci beaucoup de votre réponse

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial