Saturday, Oct. 20, 2018

Josua Hoffalt, Danseur Etoile !

Ecrit par :

8 mars 2012

|

Catégorie :

A l'issue de la représentation de La Bayadère du 7 mars 2012, Josua Hoffalt a été nommé Danseur Etoile du Ballet de l'Opéra de Paris.

La_Bayadere_josua_hoffalt_nomination.jpg
Il ne faut pas se mentir, cette nomination était plus qu’attendue. Elle n’aurait pas eu lieu que les très nombreux habitués dans la salle auraient été un peu déçus.

Il y a eu d’abord l’Affaire Cendrillon en décembre. Josua Hoffalt devait être nommé sur ce ballet, mais une blessure a reporté l’événement. Sa distribution sur la première de La Bayadère, plus la représentation filmée, aux côté d’Aurélie Dupont et Dorothée Gilbert, a mis la puce à l’oreille à tout le monde.

Une nomination, c’est une étape importante dans la vie d’une-e danseur-se, mais aussi dans celle d’une compagnie, et du public. Quel plaisir quand un artiste qui sait nous émouvoir, que l’on apprécie vraiment, se voit emmener en haut de la pyramide.

En arrivant à Bastille, cela ne faisait aucun doute. "On te racontera la nomination", lançait-on à ceux et celles qui n’avaient pas de billet. A l’entracte, chacun-e y allait de son anecdote. "Brigitte Lefèvre (ndlr : la Directrice de la Danse) est en talon aiguille, c’est un signe", lance ainsi Fab à la première entracte. A la seconde, chaque blogueuse se distribue les rôles, entre celle qui filme ou celle qui photographie (en tant que placée à l’orchestre, j’étais chargée des photos, j’ai honteusement échouée, la seule potable est celle-ci-dessous).

La_Bayadere_josua_hoffalt_nomination_2.jpg
L’acte des Ombres fut beau… et long. Non pas à cause des artistes, mais par une certaine impatience du public. Au moment des saluts, la tension monte. Mon voisin de droite sort son appareil photo, ma voisine de gauche murmure des "C’est maintenant, c’est maintenant". Mon pouce droit est levé, prêt à appuyer sur le bouton "Partager" de mon Tweet.

Saluts. Applaudissements très chaleureux. Noir. Tiens, quand le rideau se lève, il y a micro installé au milieu de la scène. Clameur du public, qui aurait bien envie d’applaudir tout de suite. Mais non, Nicolas Joël, le directeur de l’Opéra de Paris, tient à faire durer le suspense. "Dans quelques instants, un – ou une- des artistes présents va changer de vie". Même Brigitte Lefèvre rit à cette pirouette des genres. Après une trentaine de secondes de discours formel, enfin la fameuse phrase : "J’ai l’honneur de nommer au grade de Danseur Etoile du Ballet de l’Opéra de Paris Monsieur Josua Hoffalt".

Que peut-il bien alors se passer dans la tête du danseur ? Toute la salle était au courant, toute la compagnie était en coulisses, il ne pouvait pas ignorer cette nomination. Ce n’est d’ailleurs pas la surprise qui se lit sur son visage, mais plutôt le soulagement. Ça y est, c’est fait, enfin.

Si les dernières nominations avaient parfois créé polémique, celle de Josua Hoffalt fait l’unanimité auprès du public. Ce n’est pas forcément le danseur qui va changer le Monde  du Ballet, mais c’est un artiste. Quelqu’un qui croit en ce qu’il fait, qui défend ses personnages, qui retient l’attention. Sur scène, on le voit, on est touché, on est emporté. Même s’il a déjà 28 ans - pour un danseur, ce n’est plus forcément tout jeune - il représente la nouvelle génération, à l’heure où plusieurs Etoiles tirent leur révérence.

Mercredi soir, ce fut une belle soirée.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(12) commentaires

  1. Estelle
    8 mars 2012 at 9 h 02 min

    =D>

  2. Audrey
    8 mars 2012 at 9 h 13 min

    J'ai regretté toute la soirée de ne pas avoir pris de place, et je vous ai guettés sur twitter, j'aurai presque applaudi aussi si je n'avais pas été dans mon salon :)
    Bravo à Josua Hoffalt !

  3. D7
    8 mars 2012 at 10 h 36 min

    :) oui, un très très grand bravo à Josua Hoffalt.Mais c'est sa danse qui est la plus belle récompense, pour lui, pour nous. Cette saison, c'est un peu la sienne, non ? La source, Onéguine, (la variation du second acte, quelle bonheur...) et La Bayadère...
    Emouvoir, une espèce de beauté et d'harmonie... La danse est vraiment étrange, il suffit qu'il s'installe dans un coin de la scène avant de démarrer une variation, sans bouger (le comble quand on parle de danse) pour savoir qu'il va se passer quelque chose...
    Et puis, aussi, Josua à la sortie des artistes il y a quelques semaines, sourire, simplicité et gentillesse, saluant ses collègues, professeurs et ami(e)s... Des images bien différentes de celles qui se répandent sur la plupart des écrans.
    Un grand merci à lui.
    Reconnaissons que nous, modestes spectacteurs, avons une chance inouïe d'avoir sur scène Aurélie, Dorothée (les deux sont fantastiques aussi dans cette Bayadère) et Josua.
    La danse, c'est la vie !
    D'ailleurs, avez vous vu le ciel sur Paris ce matin...

  4. Léa
    8 mars 2012 at 15 h 44 min

    Bravo à Josua, qui le méritait !!!! (même si il était très stressé hier et que sa prestation n'était certainement pas la plus réussie que j'ai vue de lui). :D :D

    Maintenant à qui le tour pour remplacer Clairemarie ? :lol:

    Et surtout, à quand le tour des Mathilde Froustey / Laura Hecquet / Sarah kora Dayanova... :evil: ](*,) :cry: :evil:

  5. Pink Lady
    8 mars 2012 at 16 h 52 min

    Une bien belle soirée ! Pour ma part je le verrai le 17, sans doute moins tendu, donc nul doute qu'il dansera encore mieux ;) (ça c'était pour la jalouse qui sommeille en moi - mais elle vieillit je crois, il y a 2 ans j'en aurais été malade, et cette année j'en suis à peine déçue...)
    Maintenant que celle-là est faite, on attend les prochaines nomination - surprises si possible - avec impatience...

  6. Sissi
    8 mars 2012 at 17 h 38 min

    J'ai eu la chance d'assister à la représentation et à la nomination et quel spectacle ! Dès le début il y avait une ambiance particulière, une attente et une certaine fébrilité, voire tension. Mon voisin racontait au premier entracte qu'à une répétition la veille il n'avait pas réussi à finir son manège tellement il était tendu (est-ce vrai ? ;-)). Ce fut une superbe représentation avec un trio de danseurs magiques et un très bon corps de ballet. J'avais la chance d'être au 3ème rang (ce qui change du 2ème balcon ou de l'amphithéâtre !) et de voir son soulagement et son bonheur à l'annonce de la nomination. J'aime beaucoup cette nouvelle étoile et j'ai hâte de le revoir !

  7. Alice
    9 mars 2012 at 12 h 14 min

    Et bien même si tout le monde s'y attendait moi j'attendais de le voir pour le croire après le "rendez-vous manqué" de Cendrillon.
    Enfin c'est fait et c'est une excellente nouvelle.

  8. Amélie
    9 mars 2012 at 18 h 16 min

    @ Estelle, Audrey, D7 et Alice : :D

    @ Léa : Oui, on le sentait un peu sous tension, mais quoi de plus normal ?

    @ Pink Lady : Des nominations, il y en aura d'autres... Et oui, je suis sûre qu'il sera meilleur lors de ses prochaines prestations.

    @ Sissi : Oui, c'est vrai, c'est un passage qui lui avait déjà posé problème lors d'un Concours de promotion.

  9. luciole
    10 mars 2012 at 15 h 06 min

    Quels sont les pronostics pour les prochaines nominations garçons ?

  10. Pink Lady
    10 mars 2012 at 15 h 27 min

    Florian Magnenet.

  11. luciole
    10 mars 2012 at 18 h 09 min

    ok, merci Pink lady. Est-il permis de rêver d'une double nomination myriam-florent sur la Bayadère ? Idéalement le 28 mars... enfin, surtout pour Myriam ... :-))) =D>

  12. Pink Lady
    10 mars 2012 at 18 h 24 min

    On peut même rêver d'une triple, il y aura Mathilde Froustey en Gamzatti, le 15 avril de préférence... malheureusement ça restera du domaine du rêve.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial