Tuesday, Oct. 20, 2020

L’agenda danse – Juin 2013

Ecrit par :

5 juin 2013

|

Catégorie :

Que va-t-on voir dans les salles de danse en ce mois de juin ? La Sylphide, un Sacre d'Akram Khan, des jeunes chorégraphes talentueux ou un ballet de mains géantes.

 

Le spectacle du mois

- La Sylphide par le Ballet de l'Opéra de Paris

Parce que ce ballet n'a pas été donné depuis des années sur la scène du Palais Garnier, et parce que les distributions sont alléchantes. Evgenia Obratzsova sera Étoile invitée les 24 et 28 juin avec Mathias Heymann, un couple adorable et une danseuse sublime, faite pour danser ce personnage. Myriam Ould-Braham et Mathias Heymann, Aurélie Dupont et Mathieu Ganio, ou ce dernier avec Dorothée Gilbert, seront trois autres partenariats qui devraient aussi assurer de très jolies soirées, dans des genres différents. En bonus, un couple de petits d'jeunes aura sa chance mi-juillet et qui attise la curiosité : Amandine Albisson et Yannick Bittencourt.

Le public parisien a eu une saison un peu morne du côté de l'Opéra, avec pas mal de soirées sympathiques, mais dont il ne reste finalement plus grand chose quelques semaines après. Cette série de La Sylphide pourrait bien changer la donne.

Du 22 juin au 15 juillet au Palais Garnier.

Aurélie Dupont - La Sylphide

Aurélie Dupont - La Sylphide

Danse classique et néo-classique

- Cendrillon de Thierry Malandain à l'Opéra de Versailles

Le Malandain Ballet Biarritz est l'une des compagnies françaises les plus séduisantes du moment. Les créations de Thierry Malandain, qui dirige la compagnie, sont toujours très attendues. Il aime à revisiter les grandes ballets classiques dans une veine plus néo et assez visuelle, portés par sa troupe composée d'excellent-e-s danseurs et danseuses. Cette Cendrillon a été créée à la fin du mois de mai, les représentations à l'Opéra Royal de Versailles sont donc les toutes premières (avant une tournée la saison prochaine). Pour le plaisir auside découvrir ce théâtre baroque, un petit bijou...

Du 7 au 9 juin à l'Opéra Royal de Versailles.

Malandain Ballet Biarritz - Cendrillon

Malandain Ballet Biarritz - Cendrillon

 

Light par le Béjart Ballet Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne continue de se produire un peu partout dans le monde, pour montrer le répertoire de Maurice Béjart ou donner quelques créations. Le programme parisien de ce mois de juin sera composé d'une pièce unique du célèbre chorégraphe, Light, qui n'était plus donnée depuis longtemps. Les pièces de Béjart n'ont pas toujours bien vieilli. Qu'en est-il de celle-ci ? Réponse à Chaillot.

Du 6 au 15 juin au Théâtre de Chaillot.

 

- Désordres de Samuel Murez, compagnie 3e Étage

Samuel Murez est Quadrille à l'Opéra de Paris, mais il est plus connu du public danse pour ses activités de chorégraphe. Ses pièces sont pleines d'inventivité, souvent drôles et originales. 3e Étage est un groupe qu'il a créé pour monter ses spectacles, composé de solistes de l'Opéra de Paris. Sur scène seront ainsi présent-e-s Ludmila Pagliero, Josua Hoffalt, Laura Hecquet, François Alu, Fabien Révillion, Lydie Vareilhes, Hugo Vigliotti, Jérémy Loup Quer, Takeru Coste et Léonore Baulac). Le spectacle présenté ici sera composé entièrement de pièces de Samuel Murez.

Du 8 au 12 juin au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison.

 

Coppélia par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le Ballet de  l'Opéra de Bordeaux présente pour son dernier programme de la saison Coppélia, dans la version de Charles Jude, tout droit inspiré de l'âge d’or des comédies musicales américaines, ambiance Fancy Free pas désagréable. Une bonne occasion de voir cette troupe de qualité.

Du 27 juin au 5 juillet au Grand-Théâtre de Bordeaux.

Coppelia

Danse contemporaine

Le spectacle du mois

- iTMOi d'Akram Khan

Akram Khan est peut-être le chorégraphe actuel qui me séduit le plus. De Vertical Road à Desh, il sait toucher au plus juste, avec une danse originale et beaucoup d'idées. Pour sa création 2013, il s'attaque, comme il se doit, par une relecture du Sacre du Printemps. Hâte hâte hâte, malgré les critiques anglaises ayant vues la première et pas toutes d'accord.

Du 24 au 26 juin au Théâtre des Champs-Élysées.

iTMOi - Akram Khan Dance Company

iTMOi - Akram Khan Dance Company

Et aussi

Kontakthof par le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

Pina Bausch, il y en a qui adore, il y en a qui déteste. Pour ma part, ses oeuvres m'ont toujours fortement interpellée. C'est unique, et souvent remue quelque chose en nous de très profond, sans que l'on s'y attende vraiment. Pina Bausch, en fait, il faut se faire sa propre opinion. Kontakthof  est l'une de ses pièces les plus connues, données aussi par des personnes âgées ou par des adolescents, version immortalisée par le film Les Rêves dansants. La vision présentée ici est la classique, par les artistes de sa compagnie. Les places s'arrachent...

Du 11 au 21 juin au Théâtre de la Ville.

 

- Concert Percussions et danse

Ce spectacle a été évoqué lors de récentes Nouvelles dansées. L'Opéra de Paris organise un concert ayant pour thème Percussions et danse. Deux danseurs de la compagnie, Sébastien Bertaud et Bruno Bouché, ont créé trois oeuvres pour ce spectacle, interprétées par de jeunes solistes du Ballet. Une bonne occasion de voir dans la grande salle de Garnier (et pour des petits prix) les créations de chorégraphes intéressants, portées par des danseurs et danseuses qui le sont tout autant.

Le 7 juin au Palais Garnier.

 

Sacred Monsters par Sylvie Guillem et Akram Khan

Akram Khan, que j'évoquais plus haut, est aussi fantastique danseur que génial chorégraphe. Le mythe Guillem n'en est pas un, quand elle danse, elle est réellement fascinante (quand on parle d'expérience de spectateur-rice à vivre, voir danser Sylvie Guillem en est une). Pourtant, malgré l'affiche somptueuse, le spectacle n'a pas forcément séduit le public. À voir pour ces deux interprètes hors du commun.

Du 28 au 30 juin au Théâtre des Champs-Élysées.

 

- We were horses de Carolyn Carlson et Bartabas

C'est une rencontre curieuse que ce spectacle : celle des chevaux et de la danse. En 2011, la chorégraphe Carolyn Carlson et l'écuyer Bartabas se sont réunis pour créer le spectacle We were horses. En 2013, la pièce fait son retour à La Villette, un peu transformée, dans le cadre de trois semaines autour de Bartabas. Durant les trois semaines du spectacles, l'échauffement du matin des chevaux et des écuyers sera ouvert au public.

Du 7 au 23 juin à la Grande halle de La Villette.

we-were-horses

 

- Oyster par le Ballet du Capitole

Pour son dernier programme de la saison, le Ballet du Capitole a misé sur une oeuvre originale, Oyster d'Inbal Pinto et Avshalom Pollak. La pièce est inspirée d'un conte de Tim Burton, La Triste Fin du petit enfant huître. "On y croise des créatures monstrueuses à la Fellini, voire des personnages issus des films muets de Charlie Chaplin, mêlant la danse classique, la danse contemporaine, les arts du cirque, le mime et le théâtre". Programme plutôt séduisant.

Du 27 au 30 juin au Casino-Théâtre Barrière. 

 

Le Sacre du Printemps par le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

Qu'on soit bien d'accord. La relecture du Sacre du Printemps de Pina Bausch est magistrale, incroyablement forte, à voir au moins une fois dans sa vie. Dansée par sa compagnie, cela doit être un moment de danse mémorable. Mais 20 minutes de danse, couplé par un documentaire pour que la soirée dure une heure, au prix le plus fort, je trouve ça limite. Un conseil : la troupe sera à Bordeaux en octobre pour Le Sacre et Café Müller. Un aller-retour en Prem's et votre place vous coûteront moins chères qu'une première catégorie au Théâtre des Champs-Élysées.

Du 4 au 7 juin au Théâtre des Champs-Élysées.

Festival

- La Biennale d’art flamenco

Le flamenco et le Théâtre de Chaillot, c'est une histoire qui dure depuis un certain nombre d'années. Au programme de ce festival : dix jours de danse, musique, rencontre et même un défilé de mode, avec des grands noms du flamenco (Carmen Lilith, Rocío Molina...) et d'autres plus inattendus, comme Carolyn Carlson. La chorégraphe a en effet préparé une soirée avec Eva Yerbabuena, Kader Attou et Andrés Marín.

Du 19 au 29 juin au Théâtre de Chaillot.

 

Spectacles

- Tabac rouge de James Thierrée

Faut-il voir ou non Tabac rouge, la dernière création de James Thierrée ? Lui est un danseur-acteur-circassien-multiforme-poète inclassable, mais sa dernière pièce n'a pas forcément rencontré les faveurs de la presse. Je répondrais tout de même par l'affirmative à cette question, James Thierrée est quelqu'un d'unique - même s'il n'est pas cette fois-ci sur scène -, et la curiosité l'emporte.

Du 25 juin au 8 juillet au Théâtre de la Ville.

Tabac rouge de James Thierrée

Tabac rouge - James Thierrée

 

I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky de John Adams

Cette comédie musicale au nom à rallonge est la dernière de la saison du Châtelet, théâtre qui a régalé cette année de ces musicals vost. Composée par  John Adams, l'oeuvre est contemporaine (1995), et évoque le tremblement de terre qui a secoué Los Angeles en 1994. Une bonne occasion de découvrir une autre facette des spectacles de Broadway, plus récente, et que tout ne s'est pas arrêté là-bas avec Fred Astaire.

Du 11 au 19 juin au Théâtre du Châtelet.

 

- Les Franglaises à La Cigale

C'est un spectacle qui a fait ses classes dans des petits théâtres parisiens, et qui termine en tournée et deux dates à La Cigale. Le principe du spectacle ? Revisiter les grands tubes de la musique anglo-saxonne, en les traduisant littéralement (et avec humour) en français, en mêlant chant, danse et théâtre.

Les 14 et 15 juin à La Cigale.

 

-  Kiss & Cry par NanoDanses

Voilà un spectacle qui m'intrigue. De par ses photos d'abord, des mains géantes dans un décors onirique. Et de part son propos : "Le théâtre et la danse, la vidéo et les arts plastiques, le cinéma et la manipulation d’objets minuscules. Tout contribue sur la scène immense à un ballet grandiose que seules deux mains dansent. Les doigts filmés, dansants, sont projetés sur un écran géant, en direct". À découvrir.

Du 19 juin au 7 juillet au Théâtre du Rond-Point.

Kiss-&-Cry

 

Et vous, quel spectacle allez-vous voir en juin ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(13) commentaires

  1. Joelle
    5 juin 2013 at 13:54

    Ca va encore être chargé ce mois-ci... La Sylphide (3 fois) : en espérant avoir bien pioché dans les distributions... Percussions et Danses Light Ballet Désordres ITMoi Sacred Monsters sans oublier Bruce Springsteen au SDF le 29 juin, mais ceci est une autre histoire... :)

  2. Estelle
    5 juin 2013 at 16:30

    Moi rien comme d'hab ;) Mais j'attend vos compte rendu avec impatience !

  3. a.
    5 juin 2013 at 18:49

    Eh bien, quand je lis le commentaire de Joelle, j'ose à peine dire que j'irai voir la Sylphide... mais j'en suis fort heureuse car c'est un bijou. Malheureusement, étant prise aux dates pour Obraztsova (euh, l'orthographe...) je ne la verrai point.... j'espère encore la voir dans la belle l'année prochaine!

  4. grace
    5 juin 2013 at 20:35

    Un peu bizarre le choix de certaines jeunes "Sylphides" qui n'ont à priori rien a voir avec le personnage, mais bon...de toutes façons plus rien ne m'étonne, on va voir ! c'est peut être le coup du siècle comme avoir mis la Bourdon en Nikya l'année dernière, qui y aurait cru jusqu'au jour où elle a bluffé tout le monde. C'est spécial cette "Sylphide !

  5. Joelle
    6 juin 2013 at 11:52

    @a. : je précise "mes Sylphides" : la répétition générale du 21 juin et une matinée le 23 juin ! L'autre date sera début juillet, avec, je l'espère, MOB et MH !!! :)

  6. Olenna
    6 juin 2013 at 13:43

    Joelle, les distributions "officieuses" sont ici : http://www.forum-dansomanie.net/forum/viewtopic.php?t=6339&postdays=0&postorder=asc&start=30

    • Joelle
      6 juin 2013 at 19:30

      Merci Olenna ! Je croise les doigts : ma "pioche" est bonne... :)

  7. Anne
    6 juin 2013 at 19:59

    Pour moi en juin ça sera la soirée Danse et Percussions. La Syphide ça sera en juillet mais en attendant j'irai voir la répétition avec Amandine Albisson et Yannick Bittencourt à Bastille samedi. J'aurais adoré voir le Sacre du Printemps au Théâtre des Champs-Elysées (surtout que je ne l'ai jamais vu en vrai) mais effectivement c'est un peu abusé côté prix pour même pas 40 minutes de danse. En plus à lire l'actu sur la compagnie c'est à se demander si cette opportunité se renouvellera prochainement en France. J'espère pouvoir me rendre à Bordeaux en octobre!

  8. Anne-Laure
    6 juin 2013 at 23:48

    Première de la Sylphide pour moi, ça c'est sûr. pour le reste cela dépendra de mes expos photos en préparation... Mais Bartabas me tente bien. Merci pour ce panorama Amélie!

  9. Joelle
    8 juin 2013 at 12:35

    Danse et Percussions était vraiment super hier soir !!! Et cet après-midi, direction Bastille, pour la présentation/répétition de la Sylphide !!!

  10. Joelle
    8 juin 2013 at 20:41

    Très chouette la "répétition" menée de main de maître par Laurent Hilaire cet après-midi.Vais-je devoir me prévoir une 4ème Sylphide pour aller voir danser A. Albisson et Y. Bittencourt dans les rôles-titres ??? Dilemme cornélien !!!! :)

    • Amélie
      9 juin 2013 at 22:34

      @ Joëlle : C'est un beau mois de juin !

      @ Estelle : Mais je n'y manquerai pas ;)

      @ a. : J'espère aussi que l'Opéra la réinvitera pour ce ballet ? Les Aurores ne devraient pas être très nombreuses de toute façon...

      @ Grace : J'ai eu la même pensée en voyant les distributions... Et puis en assistant à la répétition publique, pourquoi pas ? Elle ne faisait pas du tout hors sujet en tout cas. Je reste très curieuse.

      @ Anne : Les nouvelles de cette compagnie ne sont pas vraiment optimistes en effet, j'espère ne pas les rater à Bordeaux.

      @ Anne-Laure : Mais de rien ;) J'ai dû renoncer à Bartabas faute de temps, mais les photos du spectacle donne envie.

  11. Joelle
    11 juin 2013 at 19:42

    Les distributions officieuses sur la Sylphide ont malheureusement changé... Exit MOB... :-(

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial