Thursday, Sep. 19, 2019

L’agenda danse – Mai 2014

Ecrit par :

4 mai 2014

|

Catégorie :

Que voir comme spectacles de danse en mai ? Des pièces de Benjamin Millepied à Paris et  à Lyon, Nicolas Le Riche en tournée, les écoles de danse en démonstrations et un beau cycle de projections.

 

Danse classique

Soirée Balanchine/Millepied par le Ballet de l'Opéra de Paris

C'est l'une des soirées les plus prometteuses de la saison. D'un côté la reprise d'un superbe ballet de George Balanchine, Palais de Cristal, dans de nouveaux costumes signés Christian Lacroix. De l'autre Daphnis et Chloé, une création de Benjamin Millepied, le futur nouveau maître des lieux. De l'avis de ceux et celles ayant assisté à une répétition, le chorégraphe a monté une pièce néo-classique d'inspiration américaine. Les deux ballets sont portés par de belles distributions, de nombreuses Étoiles et le retour fugace d'Agnès Letestu.

Découvrir les croquis des costumes du Palais de Cristal par Christian Lacroix

Du 10 mai au 8 juin à l'Opéra Bastille

soiree-balanchine-millepied_affiche

Danse contemporaine

Bella Figura et autres pièces par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Le Ballet de l'Opéra de Lyon a concocté une superbe soirée pour terminer sa saison (avant quelques tournées). Cette soirée mixte est composée de grandes pièces de deux des plus prolifiques chorégraphes du XXIe siècle, accompagnée d'un très sympathique ballet de Benjamin Millepied. Cela donne Bella Figura de  Jiri Kylián, Sarabande de Benjamin Millepied et Quintett de William Forsythe. Une soirée idéale pour voir (ou découvrir) la troupe dans toute son excellence.

Du 13 au 17 mai à l'Opéra de Lyon  

 

Itinérances par Nicolas Le Riche

Itinérances est le dernier projet de Nicolas Le Riche : une tournée en province avec quelques pièces des chorégraphes qui lui tiennent à coeur, entouré sur scène de Clairemarie Osta, Eleonora Abbagnato et Russell Maliphant. Le tout se terminant par Le Jeune Homme et la Mort de Roland Petit, l'un des plus beaux rôles du danseur. Après une première à Amiens en avril, le spectacle est désormais en tournée.

Lire la chronique du spectacle

"One to one Project" – 101 photos uniques de Nicolas Le Riche en vente jusqu’au 9 juillet

Du 6 au 21 mai à Boulogne-Billancourt et Aix-en-Provence

Itinérances

Itinérances

Orphée et Eurydice de Pina Bausch

Pina Bausch ne réservait ses ballets qu'à son Tanztheater de Wuppertal. Une exception : le Ballet de l'Opéra de Paris qui danse deux de ses oeuvres. Orphée et Eurydice est l'une d'elles. Les habitués râlent un peu sur une reprise si récente après la dernière série, et de l'absence de nouveautés du côté des distributions. Il n'empêche : cela reste un spectacle magistrale, portée en alternance par deux superbes interprètes (Marie-Agnès Gillot et Alice Renavand), où la musique fait corps avec la danse. Une pièce magistrale.

Orphée et Eurydice : gros plan sur les distributions Du 3 au 21 mai au Palais Garnier  

 

DAH-DAH-SKO-DAH-DAH de Saburo Teshigawara

Saburo Teshigawara, il y a ceux et celles qui y restent de marbres, et ceux et celles complètement fasciné-e-s. Son oeuvre, sa façon de faire, sa conception de la danse, n'est pas faite pour toucher tout le monde. Tout le monde est en tout d'accord pour reconnaître un maître de la danse, à la philosophie bien particulière. Créée en 1991, reprise en 2012, 1991, cette pièce est inspirée d’un poème de l’écrivain Kenji Miyazawa consacré à la danse kenbai, s’approchant au plus près de ce qui préexiste à la naissance du rythme : les pulsations du cœur, le bruit du vent ou celui des grains de sable.

Du 13 au 16 mai au Théâtre de Chaillot  

 

Vortex Temporum d'Anne Teresa De Keersmaeker 

Avec sa nouvelle création, Vortex Temporum, Anne Teresa De Keersmaeker y montre tour ce qui fait sa danse : une écoute profonde et absolue de la musique, la danse qui s'étire à n'en plus finir, le cercle, les rencontres. La base est la partition de Gérard Grisey, une formidable création. Les instruments se déploient comme les danseurs et danseuses en une longue spirale, énergique, bondissante. Une oeuvre construite cérébralement sur la musique, mais donnant l'impression d'une grande spontanéité.

Jusqu'au 7 mai au Théâtre de la Ville

Vortex Temporum

Vortex Temporum

Et aussi : la reprise de Don Quichotte de José Montalvo au Théâtre de Chaillot, une soirée création chorégraphique à l'Opéra de Paris, LAC par les Ballets de Monte-Carlo à la Maison de la Danse de Lyon.

 

Écoles et conservatoires

Alice, merveilleuse émerveillée au CNSMDP

Un atelier d’élèves compositeurs et improvisateurs du département Jazz et musiques improvisées et un groupe d’élèves danseurs des études chorégraphiques se réunissent pour donner vie à une création inspirée de l’œuvre polysémique de Lewis Carroll. Musiques et chorégraphie originales pour un spectacle où poésie et fantaisie, jeux et joie, logique et non-sens, vont se côtoyer dans une atmosphère féerique et onirique. Du 3 au 6 mai au CNSMDP  

 

Spectacle contemporain/jazz du CRR de Paris

Les classes de danse contemporaine et jazz du CRR de Paris donnent leur spectacle de fin d'année. Au programme : des chorégraphies de Sophie Ardillon, Priscilla Danton, Sabine Ricou, Catherine Vesque et Dominique Bagouet.

Du 8 au 10 mai au Théâtre des Abbesses

 

La Bayadère par l'Académie Méditerranéenne de Danse 

Pour son spectacle 2014, l'Académie Méditerranéenne de Danse de Marseille (dirigée par Mitou Manderon et Thierry Le Floc'h, anciens Danseurs Etoiles chez Roland Petit) remonte ni plus ni moins que La Bayadère. Les rôles principaux seront tenus par des professionnels : Diane Le Floc'h pour Gamzatti (danseuse au Ballet de Bordeaux), Ludovick Le Floc’h pour Solor (ancien danseur au Ballet d'Europe) et Jacquine Le Huche pour Nikiya (ancienne soliste au Ballet du Rhin).  

Le 31 mai au Théâtre Toursky de Marseille

 

Projection

Regarde les hommes danser au Forum des Images

Le Forum des images organise pendant près d'un mois un cycle sur les films de danse. De West Side Story à Moulin Rouge, en passant par des documentaires comme Aurélie Dupont l'espace d'un instant ou Sylvie Guillem sur le fil, ce sont plus de soixante films et comédies musicales qui seront projeté-e-s. Des journées seront centrées sur Pina Bausch... ou John Travolta. Des rencontres avec des chorégraphes (Angelin Preljocaj), des cinéastes (Noémie Lvovsky), des cours de danse et leçons de cinéma seront aussi organisés. Un très beau programme, à l'exception du titre.

Du 3 au 28 mai au Forum des images

regardez-les-hommes-danser_affiche

Spectacles

Azimut d'Aurélien Bory

D'un côté, un chorégraphe mêlant danse et cirque. De l'autre un groupe d’acrobates marocains. Les deux se rencontrent au début des années 2000. Une première pièce, à succès, voit le jour en 2014. Azimut est la nouvelle collaboration entre Aurélien Bory et le Groupe acrobatique de Tanger, avec au coeur "le désir d’envol, l’infraction aux lois gravitationnelles", liés par la poésie et l'imagination du chorégraphe. Un programme attrayant.

Du 22 mai au 29 juin au Théâtre du Rond-Point

 

Et vous, quel est votre programme danse du mois de mai ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. a.
    4 mai 2014 at 14:14

    Très hâte de voir le Balanchine / Millepied...

  2. Borsberg Stéphane
    4 mai 2014 at 20:06

    " Un très beau programme, à l'exception du titre." Pourquoi tu dis ça?

    • Amélie
      12 mai 2014 at 12:17

      @ a. : L'une des soirées les plus attendues !

      @ Stéphane : "Regarder les hommes danser". Et les femmes alors ? Ce n'est pas une faute de français, mais cette expression devient franchement désuète et gênante. Il y avait tellement d'autres possibilités (Regarder les gens, les âmes, les esprits, les corps... danser).

      • Borsberg Stéphane
        24 mai 2014 at 19:24

        Il faut comprendre le mot "homme" dans le sens "être humain" et pas le "mâle". Mais c'est vrai que "Regarde les corps danser", ça pouvait aussi avoir de la gueule!

  3. Claudine
    12 mai 2014 at 12:53

    Vu qu'il est question de cinéma, cela fait peut-être tout simplement référence au beau film de Jacques Audiard Regarde les hommes tomber

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial