Thursday, Sep. 19, 2019

L’Histoire de Manon : qui voir danser sur scène ?

Ecrit par :

21 avril 2012

|

Catégorie :

L’Histoire de Manon, le grand ballet de Kenneth MacMillan, revient sur la scène du Palais Garnier dès le 21 avril, après pas loin de 10 ans d’absence.

A quelques heures de la première, voici un point sur les distributions, précédé d’un petit résumé pour se rafraîchir la mémoire.

Manon est une jeune fille toute fraîche de 16 ans. Elle a trouvé l’amour en la personne du jeune romantique Des Grieux. Mais son grand frère, Lescaut, l’influence en lui promettant richesses et fortune si elle épouse Monsieur de G. M.. Manon hésite entre les deux parties, attire des Grieux dans le jeu avant d’être déportée en Lousiane pour prostitution. Là-bas, un geôlier tombe amoureux d’elle, et Des Grieux le tue. Les deux amants doivent s’enfuir dans les marécages, où Manon trouvera la mort.

Cela nous donne donc quatre personnes bien distincts : Manon, jeune fille en fleur au début, puis femme amoureuse, glamour, et passionnée jusqu’à la mort ; Lescaut, son frère, son côté noir, presque incestueux, qui l’attire dans ses failles les plus sombres ; Des Grieux, le plus pur, près à tout pour suivre son Amour de Manon ; Monsieur de G. M., l’autoritaire, l’homme puissant.

A ce quatuor s’ajoute la Maîtresse de Lescaut et Madame, qui règne dans les salons décadents de ce Paris de la Régence.

Clairemarie Osta (Manon), Nicolas Le Riche (Des Grieux), Stéphane Bullion (Lescaut), Alice Renavand (La Maîtresse de Lescaut), Stéphane Phavorin (Monsieur de G. M.) et Viviane Descoutures (Madame) : les 21 et 24 avril. Avec Nolwenn Daniel (La Maîtresse de Lescaut) : les 10 et 13 mai.

Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche ont très peu dansé ensemble, L'Histoire de Manon fait partie de leurs exceptions. Le couple devrait fonctionner à merveille et Clairemarie Osta être très à l'aise dans ce rôle qui demande de véritables qualités d'actrice. Et quel plaisir de retrouver Nicolas Le Riche dans un rôle classique ! La dernière, le 13 mai, marquera les adieux de Clairemarie Osta sur la scène parisienne, une soirée qui devrait être riche en émotion.

Je suis également curieuse de voir Stéphane Bullion en Lescaut, qui a aussi un aspect frivole, léger, dans lequel on ne voit pas forcément le danseur. En Maîtresse de Lescaut, Alice Renavand a également une belle possibilité de montrer ce qu'elle sait faire en classique, où on l'a finalement assez peu vu. Au final, voilà une distribution qui promet des surprises, avec des artistes toujours très engagé-e-s.

L__histoire-de-Manon_Nicolas-Le-Riche_Clairemarie-Osta.jpg
Aurélie Dupont (Manon), Josua Hoffalt (Des Grieux), Jérémie Bélingard (Lescaut), Muriel Zusperreguy (La Maîtresse de Lescaut), Aurélien Houette (Monsieur de G. M.) et  Viviane Descoutures (Madame) : les 23, 25 et 28 avril, le 2 mai.

Une distribution que j'ai pu voir en répétition. Quel plaisir de voir Jérémie Bélingard dans un rôle classique ! Même s'il n'a pas une ligne forcément de prince charmant, son charisme fait beaucoup de choses, et il est plutôt irrésistible dans ce rôle de bad boy en redingote. Sa variation ivre est un grand moment. Aurélie Houette est également très à l'aise en G. de M., apportant toute la noirceur au personnage. Aurélie Dupont et Josua Hoffalt sont tous les deux très bien et très investis, mais comme remarqué dans La Bayadère, ce n'est pas forcément le partenariat du siècle. Il y manquera peut-être un soupçon de passion.

Isabelle Ciaravola (Manon), Mathieu Ganio (Des Grieux), Yann Saïz (Lescaut), Nolwenn Daniel (La Maîtresse de Lescaut), Guillaume Charlot (Monsieur de G. M.) et Amélie Lamoureux (Madame) : le 26 avril, les 4 et 8 mai. Avec Alessio Carbone (Lescaut) et Eve Grinsztajn (La Maîtresse de Lescaut) : le 30 avril. 

Pour moi, c'est LA distribution à voir dans ce ballet. Mathieu Ganio et Isabelle Ciaravola sont le couple parfait pour ce genre d'histoire. Très complice, passionné, leur partenariat fonctionne à merveille sur scène. Isabellle Ciaravola n'est jamais autant à l'aise qu'en tragédienne, idem pour Mathieu Ganio, avec sa danse si élégante. Les seconds rôles ne sont pas en reste : Yann Saïz, que l'on voit peut mais toujours très investi et crédible, idem pour Alessio Carbone, Eve Grinsztajn qui devrait faire des merveilles en Maîtresse de Lescaut... de belles soirées en perspective.

histoire-de-manon_m.jpg
Agnès Letestu (Manon), Florian Magnenet (Des Grieux), Stéphane Bullion (Lescaut), Alice Renavand (La Maîtresse de Lescaut), Stéphane Phavorin (Monsieur de G. M.) et Viviane Descoutures (Madame) : le 27 avril et le 3 mai. Avec Audric Bezard (Lescaut) et Aurélia Bellet (La Maîtresse de Lescaut) : le 7 mai.

Le personnage de Manon est changeant, plus adolescente au début, véritable femme à la fin. Agnès Letestu provoque des avis mitigés dans ce genre de rôle, certains ne la trouvant pas très crédible en jeune fille en fleur. Pour ma part, j'avais beaucoup apprécié sa Juliette la saison dernière. Ce qui aurait plus tendance à me faire faire la moue reste son association avec Florian Magnenet. Je ne crois pas trop en leur partenariat, ni en le danseur dans ce genre d'histoire. Il risque de se faire un peu étouffer par Stéphane Bullion, dont on connaît la complicité sur scène avec Agnès Letestu. A noter pour le 7 mai, la très intéressante prise de rôle d'Audric Bezard en Lescaut.


Ludmila Pagliero( Manon), Christophe Duquenne (DesGrieux), Alessio Carbone (Lescaut), Eve Grinsztajn (La Maîtresse de Lescaut), Arnaud Dreyfus (Monsieur de G. M.) et Amélie Lamoureux (Madame) : les 9 et 11 mai.

Ludmila Pagliero a droit à un bien beau rôle pour ses débuts d'étoile, le personnage idéal pour prouver à ses détracteurs qu'elle a de la personnalité, et du charisme, les principal reproches qui lui sont faits.

Au final, je verrais toutes ces distributions, sauf la dernière. Et vous, laquelle allez-vous voir ? Laquelle vous tente le plus ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(6) commentaires

  1. Cams
    21 avril 2012 at 17:36

    Attention selon les dernier échos que j'ai eu je ne suis pas persuadée qu'Eve Grinsztajn dans la maîtresse de Lescaut. Après peut être qu'elle va être rétablie d'ici sa première.

    Moi la raison pour laquelle je ne vois pas du tout Agnès Letestu en Manon c'est à cause la chorégraphie!! Avec la grande taille d'Agnès je souhaite bien du courage à Florian Magnenet pour les portés accrobatiques je ne vois pas du tout comment ils vont s'en sortir. Je pense que c'est pour cela qu'on l'a associée au premier danseur.

    Sinon pour ma part je verrai Hoffalt/Dupont (déjà vu à la générale), LeRiche/Osta et Ciaravola/Ganio. J'ai vraiment hâte pour ces deux derniers. Ca promet de beaux moments!

  2. Diony
    21 avril 2012 at 19:42

    Je verrai Dupont / Hoffalt. Je suis un peu déçue car je n'ai vu qu'une représentation de la Bayadère (celle horrible du 20 en plus) et c'était avec le même couple... Je suis forcément hyper triste de ne pas voir la représentation du 13 mai (j'ai arrêté d'espérer avoir des places, mais si quelqu'un à un tuyau ;) ) ou n'importe quelle autre avec Osta et le Riche : il faut en profiter, on ne verra pas ce dernier longtemps non plus... et j'avais été tellement émue de voir le couple danser ensemble dans "Dances at a Gathering"..
    Ganio / Ciaravola devraient briller, comme dans Onéguine !
    Bref, déçue de ne pouvoir assister à LA représentation, mais bon, j'ai tout de même hâte de voir ce ballet ! Et de lire les comptes rendus des autres distributions ;)

  3. Joël
    22 avril 2012 at 02:07

    Je viens de voir Osta/Le Riche (que je reverrai lors de la dernière) et lundi prochain ce sera Dupont/Hoffalt. La variation ivre de Stéphane Bullion mêlée au pas de deux avec Alice Renavand était très amusante !

  4. Audrey
    22 avril 2012 at 10:00

    Je verrai Aurélie Dupont et Josua Hoffalt, je n'ai jamais vu ce couple. Et j'avoue qu'avec en plus Jérémie Bélingard, Muriel Zusperreguy et Aurélien Houette, je trépigne d'avance pour ma soirée !
    Même si j'aurai vraiment aimé revoir Clairemarie Osta une dernière fois...

  5. Amélie
    25 avril 2012 at 17:39

    @ Cams : Oui, Eve Grinsztajn ne fait plus partie des distributions, c'est très dommage :(

    @ Diony : Le couple Hoffalt/Dupont m'a plus convaincu dans L'Histoire de Manon que dans La Bayadère, même si ce n'est toujours pas le couple du siècle. Les seconds rôles sont aussi beaucoup plus forts. J'attends vos impressions ! :)

    @ Joël : Oui, j'ai hâte de découvrir Bullion et Renavand, ça promet de beaux duos !

    @ Audrey : C'est une distrib de haute volée, les "seconds" rôles, qui ne le sont pas vraiment, sont impressionnant.

  6. elendae
    28 avril 2012 at 00:03

    Alors étant donné ce que j'ai vu et lu jusqu'à maintenant, je pense que tu as eu du flair en annonçant que la distribution Ciaravola/Ganio était le top. Ils sont tellement beaux, et justes, et ils vont tellement bien ensemble...je me tâte pour retourner les voir. Et pourtant je me remets à peine de mon mal de dos de fond de loge. Je la retiens, la guichetière qui m'assurait que je verrai mieux aux 1ères loges qu'aux 2ndes. Oui mais Madame, il n'y a pas de tabouret haut aux 1ères loges !
    Bref.
    Par contre je souhaiterais préciser quelque-chose dans ton article qui me semble sujet à caution (ce n'est pas seulement la groupie qui parle c'est aussi la statisticienne) : si tu dis qu'on voit peu Yann Saïz, tu vas énerver la grande majorité des Sujets qui n'ont pas la chance d'être aussi bien distribués. Il est très souvent sur scène et il a l'occasion de danser des rôles de premiers danseurs ou d'Etoiles, cette saison, par exemple : Hippolyte (Phèdre), le Producteur (Cendrillon), et puis pour la Bayadère le grand Brahmane ou l'Esclave. La saison dernière je me souviens qu'il avait fait le Rendez-vous de Roland Petit, le chef des brigands dans Paquita, Rothbart dans le Lac, Coppélius, etc.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial