Thursday, Sep. 19, 2019

Nouvelles dansées, S12-13 EP2

Ecrit par :

23 septembre 2012

|

Catégorie :

Cette semaine, gros plan sur les Ballets Trockadero, du nouveau sur les distributions de Don Quichotte, le point "Biennale de la Danse de Lyon" du moment, Sister Act, l'agenda et la revue de presse.

A LA UNE

- Les Trocks à Paris

Voici l'un des spectacles à ne pas rater cette semaine : la venue des Ballets Trockadero aux Folies Bergère à partir du 25 septembre. Créée dans les années 1970 dans les théâtres underground de New York, la troupe revisite de manière décalée les ballets classiques, en les dansant uniquement par des hommes. Spectacle oscillant entre l'humour, la danse (tous ont un excellent niveau technique) et le drag show, les "Trocks" comme ils s'appellent sont uniques en leur genre, et ne passent pas si souvent que ça dans la capitale. Ils présenteront quatre ballets : Swan Lake, Dying Swan, Go for Barocco et une création, Walpurgisnacht.

Pour en savoir un peu plus, ne manquez pas l'interview parue dans Têtu de Tory Dobrin, le directeur artistique de la troupe. Il revient sur l'histoire et l'état d'esprit particulier de ce groupe, en assumant une certaine part revendicative. "J'ai la prétention de croire qu'à notre échelle nous avons contribué à faire évoluer les mentalités", explique-t-il. "Dans des villes perdues d'Amérique Latine ou de Sibérie, un homme en tutu sur scène est en soi un message de tolérance"... Tout en insistant bien que "ce n'est pas un spectacle gay, dans le sens où nous n'abordons jamais des sujets politiques comme le mariage gay".

Enfin si les prix sont un peu trop élevés pour vous, jetez un œil au site Ticketac, qui propose sur ce show des réductions très intéressantes.

Les-Ballets-Trockadero.jpg
- Don Quichotte

La semaine dernière, je commençais à évoquer les distributions possibles pour Don Quichotte à l'Opéra de Paris. Les choses commencent petit à petit à s'éclaircir, même si tout peut encore changer. A priori, la première, et donc la représentation filmée, serait assurée par Dorothée Gilbert et Stéphane Bullion. Côté Kitri, l'on devrait également voir au fil des représentations Myriam Ould-Braham, Ludmila Pagliero, Alice Renavand ou Muriel Zusperreguy, et pourquoi pas Héloïse Bourdon ou Mathilde Froustey. Aurélie Dupont pourrait même y faire une apparition (je vote pour, mais je n'y crois pas trop). Avec la présence de Svetlana Zakharova, cela formerait un plutôt bel éventail de personnalités.

C'est plutôt du côté des garçons que cela pêche pour l'instant. Stéphane Bullion serait en fait la seule Étoile sur le coup. Il devrait assurer la première donc, mais aussi les représentations avec Svetlana Zakharova. Pour le reste, Mathias Heymann est toujours blessé, Josua Hoffalt serait absent et Mathieu Ganio est sur Forsythe. Florian Magnenet et Emmanuel Thibault devraient donc danser une bonne partie des représentations. Pierre-Arthur Raveau et François Alu seraient remplaçants, mais au vu du nombre de soirées à assurer, ils devraient bien monter sur scène. Le nom de Marcelo Gomes avait à un moment circulé, mais cela ne se fera finalement pas. Au final, cela semble bien mince pour tenir 26 représentations... Mais d'ici novembre, les choses ont le temps d'évoluer.

- La Biennale de la Danse

La Biennale de la Danse continue de battre son plein à Lyon. Cette semaine, la création d'Angelin Preljocaj Ce que j'appelle oubli, pièce visiblement violente sur un fait-divers sanglant, a fait l'unanimité dans la presse. "Sobre, rigoureux, sans pathos, sans complaisance non plus" pour Le Nouvel Obs', "Réconcilie sa danse avec un propos puissant" pour La Croix. Le Progrès est plus mitigé, et si la première heure a beaucoup marqué le-la journaliste, la suite ne serait qu'un "étalage d’images bon marché et ringardes".

Pour vous faire une idée un peu plus neutre du ballet, vous pouvez jeter un œil à la dépêche AFP présentant le ballet ou à une série de photos parues dans Vogue. Une intéressante interview du chorégraphe est enfin à lire sur 8e art. Angelin Preljocaj revient longuement sur cette nouvelle pièce, mais également sur sa future création, inspirée des Mille et une nuits.

Ce-que-j-appelle-Oubli.jpg
Une autre pièce a créé l'événement à la Biennale cette semaine, le Swan Lake revisité de Dada Masilo. Le Figaro applaudit ("On rit beaucoup, on pleure aussi"), Les Echos confirme ("Un Lac explosif"). Pour en savoir un peu plus, France 3 a réalisé un court reportage. Un autre de 10 minutes sur Dada Masilo sera diffusé sur Arte le dimanche 30 septembre à 16h55.

Plus généralement, Le Nouvel Obs' livre ses coups de cœur et ses coups de gueule, Lyon Capitale est fasciné par La Confidence des Oiseaux de Luc Petton, par Accidens (ce qui arrive) du groupe Entorse, et livre un joli portrait de la chorégraphe japonaise Kaori Ito. Enfin, un sympathique reportage à voir sur CultureBox, sur l'échauffement du spectateur, une heure pour initier le public à le danse contemporaine.


AGENDA

- Sur scène

Le Ballet de l'Opéra de Paris fait sa rentrée cette semaine. Toute la troupe ouvre la saison avec une soirée consacrée à Balanchine au Palais Garnier, autour de trois ballets : Sérénade, Agon et Le Fils Prodigue. Les représentations démarrent le lundi 24 septembre pour un petit mois, avec diverses distributions à voir cette semaine, toutes différentes mais intéressantes. Quelques places abordables sont encore disponibles aux guichets, n'hésitez pas à y faire un tour. Des places à catégories élevées sont également régulièrement remises en vente sur Internet, quelques jours avant chaque représentation.

Le-Fils-prodigue_Marie-Agnes-Gillot.jpg
Pour être tout à fait complète, n'oubliez pas non plus les dernières représentations d'Une nuit balinaise au Théâtre de Chaillot, jusqu'au 29 septembre.

- Rencontres

Une conférence autour du ballet Un jour ou deux de Merce Cunningham, donné en novembre au Palais Garnier, est organisée le jeudi 27 septembre à 13 heures, au Studio Bastille. Aucune place n'est disponible aujourd'hui sur le net, mais vous pouvez tenter votre chance sans problème le jour-même, il reste toujours des places.

MEDIA

- Sister Act

La première attendue de la comédie musicale Sister Act a eu lieu le 20 septembre dernier. J'y étais, et malgré quelques défauts, j'en suis ressortie le sourire jusqu'aux oreilles. En attendant ma critique, qu'en a dit la presse ? Et bien que du bon, à lire sur PureCharts ou 20 minutes, même si beaucoup s'accordent à dire que le coaching comédie pourrait être meilleur, ce que j'approuve.

Whoopi Goldberg, qui a été la première à interpréter le rôle principal au cinéma, est la co-productrice du spectacle. A lire ainsi, une interview de l'actrice dans Paris Match, plutôt Peace & love mais sans langue de bois, et un joli petit portrait dans Les Echos. Ce journal s'est aussi penché sur Stage, société de production qui a lancé Sister Act en France, et qui règne dans ce domaine en Europe.

Sister-Act.jpg
- A lire/voir/écouter

Kader Belarbi a donné une longue interview à ToulouScope, où il revient sur sa carrière et ce qu'il compte faire avec le Ballet du Capitole, dont il est le nouveau directeur. Il est intéressant de noter que, pour lui, le travail de médiation culturelle est très important. Son idée ? Des répétitions publiques sur la Place du Capitole.

Un joli portrait de François Mauduit est à lire dans Côté Caen. Ce danseur passé par Béjart a fondé sa compagnie, qui a dû mettre la clé sous la porte faute de subvention en 2011. Après un travail acharné, la troupe a pu finalement renaître, et a fait son retour sur scène ce dimanche. Autre portrait, celui de Benjamin Millepied, à lire dans le Los Angeles Downtown News, à l'occasion des premiers spectacles de sa compagnie L.A. Dance Project. Une petite interview de Ludmila Pagliero a aussi été réalisée par l'AFP.

Enfin, pour un ton plus léger, Valentino a réalisé toute une série de costumes pour le New York City Ballet. Superbes ou ringards ? Je vous laisse juge à travers une série de photos parues dans le NYMag. Enfin Marie-Agnès Gillot a livré à Madame Figaro ses bonnes adresse de Chicago. Pour l'anecdote, il lui faut une entrecôte de 450 grammes avant chaque Boléro de Béjart.


AUTO-PROMO

La semaine s'annonce chargée sur Danses avec la plume. Côté critiques, place aux chroniques du Gala des Etoiles du XXIe siècle, de la première de la soirée Balanchine, des Ballets Trockadero et de Sister Act, avec un peu de retard. L'interview de la chanteuse principale de ce musical sera aussi à lire, ainsi qu'un retour sur la répétition publique d'Europa Danse à Elephant Paname. Bonne semaine tout le monde !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(6) commentaires

  1. Virginia L
    23 septembre 2012 at 23:09

    J' adore les Ballets du Trockadero. A voir.

  2. Joelle
    24 septembre 2012 at 10:56

    Viens de récupérer trois tickets pour samedi soir (en promo sur le web). vous m'avez donné envie d'aller les voir ! :lol:

  3. Lud
    24 septembre 2012 at 22:33

    Salut, je suis ton blog assez régulièrement et j'ai décidé de laisser un commentaire pour te remercier des infos que tu nous fais connaître !
    Je vais voir les Trocks mercredi soir, j'ai hâte ! Je ne les ai encore jamais vus, seulement en vidéo youtube. J'ai adoré leur version de Paquita, je suis un peu déçue que ça ne soit pas dans le programme actuellement, mais je ne vais pas bouder mon plaisir.

  4. Cams
    25 septembre 2012 at 11:42

    Je trouve ça dingue qu'il n'y ai qu'une seule étoile pour l'instant sur Don Quichotte! et le fait que Mathieu Ganio ne le fasse pas est assez choquant quand on voit sa forme actuelle!
    Basilio est quand même un super rôle, c'est surprenant que les mecs ne se battent pas pour le faire.

  5. Romain
    26 septembre 2012 at 17:37

    Pour Don Quichotte j'adorerais voir Eve Grinsztajn en Kitri... Mais à mon avis je peux faire une croix dessus, elle est toujours sous-distribué dans les ballets de Noureev (je pense notamment à la dernière reprise de Cendrillon...)
    Après c'est bizarre qu'on est pratiquement aucun danseur susceptible de jouer Basilio, alors que pratiquement toutes les filles de la troupe le sont pour Kitri...

  6. Amélie
    29 septembre 2012 at 16:16

    @ Virginia L : Et je n'ai pas été déçue !

    @ Joëlle : On attend vos impressions :)

    @ Lud : Merci ! Les Trocks ne viennent pas forcément souvent, alors ils sortent leurs "tubes", ce qui est bien compréhensible.

    @ Cams et Romain : En fait, il y en a deux, avec Karl Paquette. Mathieu Ganio est en pleine forme, mais peut-être justement parce qu'il choisit bien ses rôles. Basilio serait peut être lui faire prendre trop de risques... Il y a aussi un manque de chance avec les absence de Heymann et Hoffalt. Pour le reste, les autres étoiles sont un peu âgés (je comprends que Bélingard préfère Forsythe à Basilio à 37 ans), et il tout de même un petit creux des générations... Le départ à la retraite de ces grandes étoiles se fait sentir !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial