Thursday, Apr. 18, 2019

Paquita : qui voir danser sur scène ?

Ecrit par :

18 octobre 2010

|

Catégorie :

Le ballet Paquita revient sur la scène de Garnier du 18 octobre au 7 novembre, avec sa technique superlative, son style à la française et ses espagnolades de pacotilles (mais que j'aime bien tout de même, je me laisse facilement prendre au jeu)(je suis une spectatrice facile).

Quel(le)s danseur(se)s seront distribué(e)s ? Quels seront mes favori(te)s ? Place aux distributions.

Marie-Agnes Gillot (Paquita) et Karl Paquette (Lucien d'Hervilly) : les 18, 20, 23 et 26 octobre.

A priori, ce n'est vraiment pas un couple qui m'emballe. La faute à mes souvenirs pas vraiment enthousiastes de la Raymonda de Gillot il y a deux ans, et de son partenariat avec Paquette dans En Sol. Après la générale, c'est tout de même beaucoup moins pire que ce que j'imaginais. Impossible de croire à la pantomime de Marie-Agnes Gillot, qui est tout sauf la jeune fille primesautière que doit être Paquita. Mais sa technique très assurée brille lors du final, et elle nous en met plein la vue.  

3865_-COS3882.JPG
Emilie Cozette (Paquita) et Stéphane Bullion (Lucien d'Hervilly)
: les 19 et 22 octobre, le 4 novembre.

C'est définitivement le couple auquel je crois le moins. Je n'ai jamais été réceptive à la pantomime de Cozette, malgré tout l'engagement qu'elle peut y mettre. Et je frémis de la façon dont elle passera toutes les embûches techniques. Je reste un peu plus curieuse de ce que pourra donner Stéphane Bullion, que, petit à petit, je commence à apprécier.

Dorothée Gilbert (Paquita) et Mathieu Ganio (Lucien d'Hervilly) : les 25, 27 et 30 octobre, les 1er et 3 novembre.

Il faut donc attendre la sixième représentation pour cela, mais ahhh, enfin un couple qui me fait vraiment envie. Paquita, ce n'est pas du grand sentiment, mais du brillant, du clinquant. On attend de la jeunesse et de la fougue. Dorothée Gilbert ne pourra qu'être parfaite dans ce rôle, portée par son tempérament extravertie. Mathieu Ganio, s'il prend confiance en lui, ne pourra que nous enthousiasmer lors de ses variations. Les deux nous promettent un feu d'artifice. 

3869_-COS5377.JPG
Emilie Cozette (Paquita) et Florian Magnenet (Lucien d'Hervilly)
: le 28 octobre.

Florian Magnenet, c'est un peu le danseur qui monte en ce moment, et à qui tout le monde prédit un poste de premier danseur lors du prochain concours. Si mon emploi du temps m'avait laissé cette soirée de libre, je me serais peut-être laissée aller à la curiosité.

Myriam Ould Braham (Paquita) et Karl Paquette (Lucien d'Hervilly) : le 29 octobre et 6 novembre.

Oh ouiiiiiiiii, je veux y aller ! Je suis une fan absolue de Myriam Ould Braham. Elle se fait en plus rare dans les grands rôles, scandaleusement sous-distribuée et pas encore nommée étoile. Je l'imagine très bien dans ce personnage, et, avec son tempérament plus romantique, elle pourrait faire quelques chose de différent de Dorothée Gilbert. Sans compter que, esthétiquement parlant, Myriam Ould Braham/Karl Paquette, c'est un couple princier parfait.

Ludmila Pagliero (Paquita) et Mathieu Ganio (Lucien d'Hervilly) : les 5 et 7 novembre.

Ma découverte de Ludmila Pagliero dans Le Loup m'a laissé quelque peu perplexe (j'y reviendrais, un jour peut-être). A priori, elle semble plutôt bien faite pour le rôle, avec la technique qu'il faut. Mais j'ai peur que cela soit un peu fade à côté de Mathieu Ganio. Ce couple me semble un peu improbable. 

Les distributions complètes, avec tous les personnages, sont à retrouver sur le site de l'Opéra.

Et vous, quel couple vous emballe le plus ? 

© Photos : Mirco Cosimo Magliocca/ Opéra national de Paris

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(10) commentaires

  1. Fab
    18 octobre 2010 at 21:04

    Je vois E.Cozette et S.Bullion demain (si la représentation est maintenue...). Et je verrai également Dorothée Gilbert. Avec son tempérament et sa virtuosité technique, elle est la Paquita rêvée et son duo avec Mathieu Ganio doit bien fonctionner. Dans l'idéal, j'aurais bien vu aussi un Gilbert/Bullion. La combinaison de ces deux tempéraments doit être intéressante.

  2. Cams
    18 octobre 2010 at 22:40

    Moi j'ai déjà vu Bullion et Cozette en répétition. C'était pas mal. j'ai surtout été surprise par Stéphane Bullion. Belle technique, grand sourire... Emilie Cozette fait des efforts louables, après ça ne me touche pas vraiment.

    Ensuite je verrai à nouveau Gillot/Paquette même si ça m'emballe moyennement. Et enfin Gilbert/Ganio et ça j'ai vraiment vraiment hate! :-)(-:

    J'ai aussi une place pour Myriam Ould Braham le 29 mais je sais déjà que je ne pourrai pas y aller. :(
    (si ça t'intéresses, je cherche à la vendre!)

  3. Fab
    18 octobre 2010 at 23:36

    Je les ai vus également en répet et j'ai trouvé E.Cozette pas mal du tout, plutôt convaincante. J'attends la représentation de demain pour me faire vraiment une idée (notamment au plan technique). Pour Myriam Ould Braham/Karl Paquette, je passe. Je les aime bien mais leur duo ne me poussera pas à aller "paquiter" une troisième fois. Merci quand même pour la propal :)

  4. Amélie
    19 octobre 2010 at 09:45

    @Cams : J'ai vraiment beaucoup de mal à m'imaginer séduite par Cozette dans ce rôle, ça me semble assez laborieux. Sinon, j'ai l'impression qu'on est tous de l'AROP, il va falloir se faire un trombi pour se retrouver la prochaine fois ;)

    @Fab:Tu as tort de ne pas accepter la propal de Cams. :lol: Myriam Ould Braham vaut tous les déplacement. J'aurais déjà racheter sa place si mon emploi du temps ne me bloquait pas cette soirée. :roll:

  5. Fab
    19 octobre 2010 at 14:07

    Je suivrai ton conseil et celui de Cams pour un autre ballet de la saison en 2011, mon budget venant d'être (encore) entamé pour la bonne cause : i'ai trouvé une place pour le Lac des Cygnes le 21 décembre avec Lopatkina. Il en reste encore quelques-unes...

  6. Amélie
    19 octobre 2010 at 14:41

    Ouiiiiiii, j'en ai choppé une moi aussi pour le 21, en même pas 10 minutes. =D>

  7. fée Dragée
    20 octobre 2010 at 09:33

    J'ai assisté à la générale et à la première ! Eh bien, franchement, j'avoue avoir été surprise par marie-Agnès Gillot dans un rôle qui ne semblait pas fait pour elle... Jolie Gitane d'abord, certes dépassée par la technique "dentelée" imposée par la chorégraphie de Pierre Lacote... Virtuose dans le Grand Pas... Certains diront peut-être "trop"... Karl Paquette est un partenaire excellent... Mais techniquement "limité" dans cette chorégraphie. Par contre, il ne faut pas raté l'Inigo de Stéphane Phavorin ! Un remplaçant de choix qui a tout compris du rôle du gitan et dont la théâtralité se mire bien dans le jeu de Mlle Gillot !
    Je verrai d'autres distributions... si les grèves...

  8. Amélie
    21 octobre 2010 at 10:28

    @fée Dragée:J'ai moins apprécié que toi le début de MA Gillot dans ce ballet, mais c'est vrai qu'on est plutôt agréablement surpris. Quant aux grèves, je croise les doigts, pour l'instant, ça va...

  9. louison
    21 octobre 2010 at 21:44

    je m'excuse déjà pour ce commentaire un peu sec mais dès qu'on tombe sur des sujets spécialisés (quelque soit le sujet) ca dérive sur des critiques d'intellos et ca m'agace. Marie Agnès Gillot est faite pour les ballets contemporains. moins pour le classique. Et tous ceux qui connaissent la danse le savent. En revanche je trouve qu'on ne peut pas se permettre de dire qu'elle ne brille pas. Nul n'est danseur étoile ici non? Même si on est passionné de danse on a pas leur niveau. Il faut remettre les choses à leur place!On a le droit d'être déçu, on a le droit de ne pas aimer mais attention à la façon de le dire! c'était mon ptit coup de gueule de la journée mais je lis toujours avec plaisir votre blog.

  10. Amélie
    22 octobre 2010 at 09:45

    @louison:Mais les coups de gueule ont tout à fait leur place ici, et ton commentaire est tout sauf sec. ;)

    Je comprends ce que tu veux dire, mais je dois dire que je ne partage pas trop ton point de vue. Bien sûr que je suis incapable de faire le quart du tiers de la moitié de ce que fait MA GIllot (et les autres danseurs d'ailleurs). Mais ça ne m'empêche pas de voir si une danseuse se plante, comme d'entendre si un musicien joue faux.

Réagissez

Répondre à Fab Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial