Tuesday, Sep. 17, 2019

Retour à Berratham, création 2015 d’Angelin Preljocaj

Ecrit par :

15 avril 2015

|

Catégorie :

Retour à Berratham, voilà la nouvelle création d'Angelin Preljocaj. Réunissant comédiens et danseur-se-s, la pièce s'articule autour d'un texte de Laurent Mauvignier, commandé pour l'occasion. Le chorégraphe et l'écrivain avaient déjà collaboré ensemble, pour le ballet Ce que j'appelle oubli (2012).

Retour à Berratham sera créé au Festival d'Avignon 2015, dans le Cour d'honneur du Palais des papes, avant une tournée en France. Plus généralement, la pièce s'inscrit dans l'anniversaire des 30 ans du Ballet Preljocaj.

 

La genèse de Retour à Berratham

Angelin Preljocaj a recommencé à travailler avec un texte comme support en 2009. "Je venais de créer Blanche-Neige, tous les danseur-se-s étaient pris en tournée. J'avais pourtant envie de créer. Le seul corps disponible étant le mien, je me suis décidé à faire un solo à 52 ans, sur le texte Le Funambule Jean Genet". Un peu plus tard, Angelin Preljocaj  découvre le texte Ce que j'appelle Oubli de Laurent Mauvignier. Il s'en sert pour une création éponyme.

Le Festival d'Avignon demande à Angelin Preljocaj une création pour son édition 2015. "Avignon, c'est le lieu du théâtre, du texte, aussi de la danse", explique le chorégraphe. Il fait de nouveau appel à Laurent Mauvignier, non pas pour utiliser un de ses textes, mais pour lui passer une commande. "Je lui ai demandé de m'écrire une sorte de tragédie épique contemporaine", raconte Angelin Preljocaj.

Ce que j'appelle oubli d'Angelin Preljocaj

Ce que j'appelle oubli d'Angelin Preljocaj

 

Un texte sur la guerre et l'après-guerre

Retour à Berratham raconte l'histoire d'un homme qui rentre chez lui après la guerre, pour retrouver un amour de jeunesse. "La pièce porte surtout sur l'après-guerre, comme la guerre vit encore en nous", explique Laurent Mauvignier. "C'est le rapport entre les hommes et les femmes dans la guerre, un rapport à la violence. Et jusqu'où peut-on dire la vérité de la violence des corps sans basculer dans le voyeurisme".

Le texte de Laurent Mauvignier est publié le 4 juin 2015 aux Éditions de Minuit.

 

Danse et texte

Il y a une partition pour Retour à Berratham, même si "Ma musique principale, c'est le texte", assure Angelin Preljocaj. "Avec comme première préoccupation : comment articuler le langage humain et celui du corps.

14 artistes interprètent Retour à Berratham : 3 comédiens et comédiennes et 11 danseurs et danseuses.

 

Les dates

- Festival d'Avignon, Cour d'honneur du Palais des papes, du 17 au 25 juillet 2015.

- Aix-en-Provence, Grand Théâtre : du 17 au 19 septembre 2015.

- Arcachon, Théâtre olympia : le 23 septembre 2015.

- Paris, Théâtre de Chaillot : du 29 septembre au 23 octobre 2015.

- Luxembourg, Grand Théâtre de Luxembourg : du 29 au 20 octobre 2015.

- Clermond-Ferrand, La Comédie : les 9 au 10 mars 2016.

- Saint-Quentin-en-Yvelines, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines : les 18 et 19 mars 2016.

- Rueil-Malmaison, Théâtre André Malraux : les 11 au 12 avril 2016.

- Marseille, La Criée : du 26 au 29 avril 2016.

 

Les 30 ans du Ballet Preljocaj 

La création Retour à Berratham s'inscrit plus globalement dans les festivités des 30 ans du Ballet Preljocaj. Pour l'occasion, la troupe reprendra des ballets d'Angelin Preljocaj créés pour le New York City Ballet. D'ancien-ne-s interprètes viendront présenter leurs créations. Des expositions seront organisées, notamment une autour des costumes du Ballet Preljocaj au CNCS de Moulin, d'octobre 2015 à mars 2016. Une soirée anniversaire sera enfin organisée au Théâtre de Chaillot le samedi 10 octobre 2015, pendant la série de représentations de Retour à Berratham. 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial