Thursday, Sep. 19, 2019

Saison 2011-2012 : le Théâtre de la Ville

Ecrit par :

24 mai 2011

|

Catégorie :

Le Théâtre de la Ville a dévoilé sa saison 2011-2012 lundi, après le Théâtre des Champs-Elysées et celui de Chaillot. La programmation de danse est particulièrement riche. Mais en dehors des "grands classiques" de ce théâtre (Cunningham, de Keersmaeker, Bausch), les autres spectacles ont l'air très pointus. Trop pointus pour moi ? J'ai un peu peur d'une saisons hyper intellectualisée. La programmation théâtrale me fait en tout cas presque plus envie. 

La saison danse

Tour of Duty de Sofian Jouini
Par la compagnie KLP, troisième prix du concours Danse Elarigie, création hip hop. 
Du 7 au 11 septembre 2011 au Théâtre des Abbesses, 5 représentations.

Soirée mixte
Japan de Simon Tanguy, création, 1er prix du concours Danse Elarigie.
Petites Perceptions, Le Royaume des ombres et D'un pays lontain de Noé Soulier, 2ème prix du concours Danse Elarigie.
Du 15 au 20 septembre 2011 au Théâtre des Abbesses, 5 représentations.

Dance is a dirty job but somebodys got to do it de Scali Delpeyrat
Prix du public du concours Danse Elargie, création.
Texte et mise en scène de Scali Delpeyrat, chorégraphie de Mathieu Calmelet, "Lorsque le théâtre rend hommage à la danse".
Du 23 septembre au 1er octobre 2011 au Théâtre des Abbesses, 8 représentations.

Can We Talk About This ? de Lloyd newson
Par la compagnie britannique DV8, première en Europe.
"La liberté de parole et la censure autour de la fatwa de mort lancé en 1989 contre l'écrivain Salman Rushdie".
Du 28 septembre au 6 octobre 2011 au Théâtre de la Ville, 9 représentations.

Enfant de Boris Charmatz
Pour neuf danseurs et un groupe d'enfants de Rennes.
Du 12 au 15 octobre 2011 au Théâtre de la Ville, 4 représentations.
Boris Charmatz a l'air très, très contemporain, mais je suis plutôt curieuse de découvrir l'une de ses oeuvres, à force d'en entendre parler.

enfant.jpg

Courts-Circuits de François Verret
Par la compagnie FV, création pour le Festival d'Avignon 2011, "Une communauté d'hommes et de femmes qui se retrouveraient dans quelques abris post-traumatique après avoir été soudain expulsée de la frénésie d'un monde compulsif".
Du 17 au 19 novembre 2011 au Théâtre de la Ville, 3 représentations.
Tout un programme.

Birds With skymirrors de Lemi Ponifasio
Par la compagnie de Nouvelle-Zélande MAU, "Un manifeste contestataire de fin du monde".
Du 23 au 26 novembre 2011 au Théâtre de la Ville, 5 représentations.
Les chorégraphes sont décidément remplis de pensées très joyeuses en ce moment.

... Have you hugged, kissed ans respected your brown Venus today ? de Robyn Orlin
Par le City Theatre & Dance Group, création 2011, l'histoire de Saartjie Baartman, Africaine exhibée en spécimen ethnologique au XIXe siècle.
Les 26 et 27 novembre 2011 au 104, Du 30 novembre au 3 décembre 2011 au Théâtre de la Ville, 6 représentations.

Le récent film d'Abdellatif Kechiche ne m'avait pas spécialement fait envie, peut-être un peu plus sous la forme d'une chorégraphie.

Cédric Andrieux de Jérôme Bel

Solo pour le danseur éponyme.
Du 8 au 23 décembre 2011 au Théâtre de la Coté Internationale, 12 représentations.
La pièce Véronique Doisneau pour la danseuse de l'Opéra de Paris m'avait beaucoup interpellée, je suis curieuse de voir ce que donne cette autre version.
Jerome_Bel.jpg
Soirée Cunningham 1
Suite for Five, Quartet, Xover, par la Merce Cunningham Dance Company.
Du 15 au 18 décembre 2011 au Théâtre de la Ville, 5 représentations.

Raoul
de James Thierrée
Mise en scène et interprétation de James Thierrée, musique de Matthieu Chedid.
Du 28 décembre 2011 au 10 janvier 2012 au Théâtre de la Ville, 10 représentations.
James Thierrée, ça fait des années que j'en entends le plus grand bien, et des années que je n'arrive pas à le voir. 2011 sera la bonne.

Soirée Cunningham 2
RainForest, Duets, BIPED, par la Merce Cunningham Dance Company.
Du 20 au 23 décembre 2011 au Théâtre de la Ville, 5 représentations.
C'est ça, les tournées d'adieux qui ne savent pas s'arrêter. Après la mort de Merce Cunningham, sa compagnie devait danser un peu partout à travers le monde avant de définitivement fermer ses portes. La tournée devait s'achever en 2010, et puis hop, il y a eu un petit rab' jusqu'en décembre 2011. Ce n'est pas que l'on râle contre cette initiative, notez bien.

Exposition universelle de Rachid Ouramdane
Pièce pour deux danseurs, création 2011, "S'interroger sur les fabrications identitaires nationales".
Du 4 au 10 janvier 2012 au Théâtre des Abbesses, 6 représentations.

La curva d'Israel Galvan
Par la compagne Israel Galvan, première en France.
Du 12 au 17 janvier 2012, 6 représentations.
Galvan.jpg
Le Nombre d'Or de Marie Chouinard
Par la compagnie canadienne Marie Chouinard, première en France, "Une saga futuriste".
Du 20 au 25 janvier 2012 au Théâtre de la Ville, 6 représentations.

Le bénéfice du doute de Christian Rizzo
Par l'association Fragile, création 2011, pièce pour 7 danseur-se-s, "Composer avec le vide et les perspectives mouvantes, mettre en tension un groupe et un duo".
Du 30 janvier au 1er février 2012 au Théâtre de la Ville, 3 représentations.
Je vous l'avais dit que ça allait être pointu.

Soirée Hofesh Shechter
The Art of Not Looking Back et Uprising, par la Hofesh Shechter Company.
Une pièce pour 6 femmes, la deuxième pour 7 hommes, "Combine puissance plastique, danse survoltée et musique percussive".
Du 14 au 29 février 2012 au Théâtres des Abbesses, 16 représentations.
Je ne connais pas du tout le chorégraphe, mais selon le petit topo, ça pourrait assez me plaire.

Solaire de Fabrice Lambert
Par l'Expérience Harmatt, "Jeu de contrastes dont la dynamique traverse les strates d'une mémoire organique et cellulaire afin de faire vibrer un présent tissé de résonances".
Du 5 au 10 mars 2012 au Théâtre des Abbesses, 5 représentations.
Mais en vrai, qui c'est qui les écris les topo de présentations ? 

Passo d'Ambra Senatore
"Le charme d'une pièce joliment imprévue".
Du 20 au 24 mars 2012 au Théâtre des Abbesses, 5 représentations.

Monchichi de Sébastien Ramirez et Hyun-Jung Wang

Par la compagnie Clash66, création 2011.
Du 27 au 31 mars 2012 au Théâtre des Abbesses, 5 représentations.

Hans was Heiri de Zimmermann et de Perrot

Création pour sept artistes.
Du 11 au 15 avril 2012 au Théâtre de la Ville, 5 représentations.
J'ai découvert il y a tout juste une semaine l'univers des circassiens Zimmermann et de Perrot. J'ai hâte de voir une autre de leur pièce, avec cette fois-ci leur propre compagnie.

1980 - Ein Stück von Pina Bausch de Pina Bausch

Par le Tanztheater Wuppertal. Pièce charnière qui succéda au décès brutal de rolf Borzik, le scénographe et compagnon de la chorégraphe.
Du 20 avril au 4 mai 2012 au Théâtre de la Ville, 12 représentations.
Une opportunité de découvrir un ballet de plus de la chorégraphe, dont la compagnie passe presque tous les ans dans ce théâtre.

Cesena d'Anne Teresa de Keersmaeker
Par la compagnie Rosas, accompagnée par l'ensemble Graindevoix.
Du 10 au 19 mai 2012 au Théâtre de la Ville, 9 représentations.
Ma première expérience avec cette chorégraphe lundi n'a pas été des plus fructueuses. Mais une de ses oeuvres dansées par sa propre compagnie, pourquoi pas.

Creatie 2011
Grenade, les 20 ans
Création 2011 par les 23 enfants de 8 à 19 ans de la compagnie Grenade.
Extraits d'oeuvres de Jérôme Bel, Philippe Decouflé, Jean-Claude gallotta, Michel Kelemenis, Jean-Christophe Maillot et Angelin Preljocaj, direction artistique Josette Baïz.
Du 21 au 25 mai 2012 au Théâtre de la Ville, 4 représentations.
Je trouve l'idée fortement sympathique, et irai sûrement y faire un tour.

A Louer de Franck Chartier et Gabriela Carrizo
Par la compagnie Peeping Tom, création 2011. "Brouillant le fil du temps entre hier et demain, entre réalité et cauchemar, les huit performeurs libèrent, en une gestuelle souple et noueuse, toujours virtuose et inventive, l'ineffable de nos vertiges intime face à la perte".
Du 29 mai au 2 juin 2012 au Théâtre de la Ville,  5 représentations.

En fait, il y a un concours entre les différent-e-s rédacteur-rice-s, pour celui ou celle qui fera la phrase la plus compliquée.

La Création du monde 1923-2012 de Faustin Linyekula

Par le Ballet de Lorraine. Inspiré par le ballet éponyme en 1923, premier ballet d'inspiration nègre (ce qui veut dire quoi en fait ?).
Du 20 au 23 juin 2012 au Théâtre de la Ville, 4 représentations.

SoLo iN TiME de Savion Glover
Pièce pour deux danseurs et deux musiciens de flamenco, première en Europe.
Du 26 juin au 6 juillet 2012 au Théâtre de la Ville, 10 représentations.

La saison de théâtre

11 septembre 2011 de Michel Vinaver et Arnaud Meunier
Par la compagnie La mauvaise graine.
Les 10 et 11 septembre 2011, 3 représentations.
Et oui, le 11 septembre, c'était il y a 10 ans, ne me remerciez pas pour le coup de vieux.

+ ou - 0 de Christoph Marthaler

Pièce pour dix acteurs, première en France. En allemand, groënlandais, français et anglais, sous-titré en français.
Du 16 au 24 septembre 2011 au Théâtre de la Ville, 8 représentations.
Pour ceux et celles qui ont toujours rêver d'entendre du groënlandais, c'est l'occasion ou jamais.

Quartier lointain de Jiro Taniguchi et Dorian Rossel

Mise en scène de Dorian Rossel. "Que se passe-t-il dans la tête et le coeur d'un adulte confronté à des énigmes datant de son enfance, plus ou moins enfouies, jamais dévoilées ?"
Du 27 septembre au 29 octobre 2011 au Théâtre Monfort, 28 représentations.

Vivre dans le feu de Marina Tsvetaeva
Adaptation et mise en scène de Bérangère Jannelle, avec Natacha Régnier. Portrait de la poétesse Marina Tsvetaeva à travers ses écrits.
Du 5 au 15 octobre 2011 au Théâtre des Abbesses, 10 représentations.

J'aime bien Natacha Régnier, qui fait ses premiers pas au théâtre, j'aime bien les monologues, et j'aime les textes qui parlent d'écrivaines, si rarement mises en valeur.

Sul concetto di volto nel figlio di Dio de Romeo Castellucci
Création, sur le concept du visage du fils de Dieu.
Du 20 au 30 octobre 2011 au Théâtre de la Ville, du 2 au 6 novembre au 104, 17 représentations.

Lulu de Frank Wedekind
Mise en scène, décor et lumières de Robert Wilson, musique et chants de Lou Reed, par le Berliner Ensemble. En allemand et en anglais, sous-titré en français.
Du 4 au 13 novembre 2011 au Théâtre de la Ville, 8 représentations.

Casting de fou furieux, juste énorme.

Mi vida después de Lola Arias
Texte et mise en scène de Lola Arias. En espagnol, sous-titré en français.
Du 5 au 16 décembre 2011 au Théâtre des Abbesses, 11 représentations.

Coeur ténébreux de Josse de Pauw
D'après le roman de Joseph Conrad, mise en scène de Guy Cassiers.
Du 6 au 11 décembre 2011 au Théâtre de la Ville, 6 représentations.

Simplement compliqué de Thomas Bernhard

Mise en scène de Claus Peymann, avec Gert Voss. En allemand et en anglais, sous-titré en français.
"Histoire d'un vieil acteur solitaire qui déteste son métier et le monde entier, et pourtant ne renonce à rien, surtout pas à vivre".
Du 14 au 21 janvier 2012 au Théâtre des Abbesses, 7 représentations.

Extinction de Thomas Bernhard
Adaptation de Jean Torrent, lecture par Serge Merlin.
Les 4 et 5 février 2012 au Théâtre de la Ville, 2 représentations.

Le Système de Ponzi de David Lescot
Création, texte, musique et mise en scène de David Lescot. Autour de l'escroc italien Ponzi, qui a fait fortune au début du siècle dernier au Etats-Unis. Modèle de Bernard Madoff.
Du 25 janvier et 10 février 2012 au Théâtre des Abbesses, 9 représentations.
Très curieuse de voir le résultat à la vue du texte de présentations.

Sun de Cyril Teste
Création, par le collectif MxM.
Du 9 au 18 février 2012 au 104, 8 représentations.

Victor ou Les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac
Mise en scène d'Emmanuel Demarcy-Mota, avec Elodie Bouchez. "Un chef d'oeuvre du surréalisme où Roger Vitrac invente un théâtre du fantastique qui annonce Ionesco, l'absurde, toute notre scène contemporaine" (rien que ça).
Du 6 au 24 mars 2012 au Théâtre de la Ville, 16 représentations.

Big and Small de Botho Strauss
Création, par le Sydney Theater Company, mise en scène de Luc Bondy. En anglais, sous-titré en français.
Du 29 mars au 8 avril 2012 au Théâtre de la Ville, 12 représentations.

Suréna de Corneille

Mise en scène de Brigitte Jacques-Wajeman.
Du 2 au 7 avril 2012 au Théâtre des Abbesses, 7 représentations.
Un grand classique hyper-intellectualisé pour un rendu très contemporain, j'ai tendance à me méfier.

Hiroshima mon amour de Marguerite Duras
Mise en scène de Christine Letailleur, avec Valérie Lang, Hiroshi Ota et Pier Lamandé.
Du 10 au 27 avril 2012 au Théâtre des Abbesses, 16 représentations.
La tentation de découvrir sur scène cette oeuvre de Duras va être très forte, même si le terme de "Haïkus théâtraux" utilisé par une critique me freine un peu.

Robert Plankett du collectif La vie Brève
"Que se passe-t-il quand quelqu'un de familier disparaît brutalement ?"
Du 2 au 11 mai 2012 au Théâtre des Abbesses, 8 représentations.

Life and Times, épisode 2 de Kelly Copper et Pavol Liska
Avec le Nature Theater of Oklahoma. "Le temps d'une conversation téléphonique, une femme retrace ses souvenirs".
Du 15 au 18 mai 2012 au Théâtre des Abbesses, 4 représentations.

Au final, pas mal de programmes qui on l'air assez pointus. Le Théâtre de la Ville n'est pas vraiment un théâtre populaire, mais il en faut aussi quelque uns qui programment des choses audacieuses, ou du moins mystérieuses. Et vu la complexité pour décrocher une place à la dernière minute, ce Théâtre sait trouver son public. La saison est complétée par toute une série de concerts classiques, de musique du monde et de programmes pour le jeune public.

Et vous, qu'est-ce qui vous tente dans cette programmation ?    

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Joël
    26 mai 2011 at 12:52

    Je pense que je vais me limiter cette année à un abonnement musiques du monde (Inde) + un peu de classique. Avant, il y avait suffisamment de danse indienne pour constituer une bonne partie du formulaire d'abonnement, le reste étant ajouté par curiosité. C'est la deuxième année de suite sans danse indienne, donc je me contenterai de places à l'unité (que je n'aurai pas parce que les abonnés les auront toutes prises...).

  2. Amélie
    26 mai 2011 at 15:19

    @Joël: Tsss, que de propos pessimistes avant même que la saison ne commence (quoique très réalistes). C'est vrai que la Théâtre de la Ville programmait de la danse indienne avant, trop peu rentable ? 

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial