Saturday, Oct. 19, 2019

Saison 2011-2012 : parlons gros sous

Ecrit par :

10 mars 2011

|

Catégorie :

Si la saison 2011-2012 de l'Opéra de Paris était largement connue avant sa parution sur leur site hier, la hausse des prix restait encore un mystère. Le fait qu'il y en aurait était un fait, restait à voir dans quelle proportion. 
Au regard des différentes grilles, j'ai l'impression que les augmentations sont un peu moins pires que l'année dernière, qui avait vu beaucoup de petites places grimper de deux ou trois catégories d'un coup. Les prix sont un peu plus chers, quelques euros. Pas énorme sur le papier, mais bien supérieur à l'inflation. Et si l'on fait le compte sur trois ou quatre ans, l'augmentation des tarifs devient proprement hallucinante
Je me suis penchée sur la question avec d'autant plus d'attention que je perds mon bien-aimé Pass Jeune l'année prochaine, qui malgré ses défauts, m'a tout de même bien aidé. 
A Garnier, de bien curieux quatrième rangs font leurs apparitions dans certaines loges. Les troisièmes rangs passent de cinquième à quatrième catégorie, pour une visibilité douteuse. Niveau prix, les petites places à 8 euros passent à 9. Certes, ce n'est qu'un euro, mais à ce rythme, elles pourraient atteindre les 15 dans quelques années (pour des places où l'on ne voit bien que debout). Les quatrièmes catégories sont maintenant à 25 euros, elles étaient à 20 il y a trois ans, je vous laisse faire le calcul. Les troisièmes catégories sont à 47 euros, et deviennent, doucement mais sûrement, inabordables. Seule petite bonne nouvelle, La Fille Mal Gardée n'a pas été classé parmi les ballets les plus chers, la fin de saison sera peut-être un peu plus douce (après avoir racké pendant 10 mois, quelles récompenses). 
Et encore, ces prix ne sont que pour les ballets. Il faut comme d'habitude compter le double pour l'Opéra. Mais Garnier reste Garnier, et il reste toujours quelques places abordables avec une visibilités plus que correct.

A Bastille, c'est un autre son de cloche. Avec en premier lieu la suppression des places debout en orchestre. Ces fameuses places à 5 euros, avec une bonne visibilité, symbole de l'Opéra accessible à tous et toutes (après quelques heures d'attente, certes, mais ça pouvait en valoir la peine). Les seules places debout restantes sont au fin fond des galeries du haut, autant dire un très mauvais emplacement. 
Que deviennent ces places debout ? Des places assises, avec comme excuse des travaux qui devraient permettre de voir les sur-titres même de là. De 5 euros, ces places passent donc à 40 euros pour certains opéras, et 35 pour les ballets. Là encore, je vous laisse calculer l'augmentation. Quelques fonds de parterres sautent également joyeusement quelques catégories, et les places à 10 euros se retrouvent à 20. J'aimerais bien connaître la justification de ce changement en passant. 
Pour les ballets, encore une fois, il y a toujours quelques solutions de repli, avec des places abordables pas trop mauvaises. Pour les opéras, c'est une autre histoire. Pour certains spectacles, il faut ainsi attendre la cinquième catégorie pour tomber en-dessous des 100 euros, et la sixième pour commencer à avoir un tarif à peu près abordable. Vive la culture pour tou-te-s décidément. La crise a bon dos. 
Et petite cerise sur le gâteau, l'envoi des billets à domicile serait maintenant facturé à 3 euros. Love l'Opéra. 
Après ces nouvelles si réjouissantes, vient désormais le temps de la réflexion. Et j'ai besoin de quelques avis pour cela. N'ayant plus de Pass', je réfléchis de plus en plus à l'idée de prendre un abonnement

J'ai longtemps été réfractaire à cette idée car : 
1) Je n'aime pas décider ce que je ferais dans un an et demi.
2) Et en plus, sans connaître rien des distributions.
3) Et sans vraiment pouvoir choisir ma place.

Sauf que : 
1) La lutte pour dégoter au moins une place pour La Bayadère, Le Lac, Le Bolchoï et Roméo et Juliette m'a légèrement fatiguée.
2) Je pourrais toujours revendre ma place.
3) Cela m'assure de voir tous les ballets que je veux au moins une fois, quitte à compléter avec des fonds de loge.
Après étude, je renonce à un abonnement danse. Les dates et les programmes me conviennent moyennement. Et comme chacun contient un opéra-ballet, beaucoup plus cher, le tout reste élevé, et la réduction de 10 % ne se fait pas sentir. Je me dirige plutôt vers un abonnement AROP, il parait que les places sont bonnes. Et Je leur suis plutôt favorable en ce moment, après la sympathique et intéressante visite hier du CNSMDP (au passage, clin d'oeil à toutes les balletomanes croisées !). 
Je compléterais par un champ libre, et prendrais à côté des places pas cher pour Roméo et Juliette (qui ne devrait pas provoquer de bataille du web)(et j'y vais vraiment pour la curiosité). 
Pour le champ libre, l'Opéra annonce fièrement que s'abonner donne quelques facilités pour acheter des spectacles en plus. Quelqu'un a-t-il/elle déjà testé cette option ? Comment vous organisez-vous en général ? (vous pouvez aussi laisser éclater votre exaspération au passage). 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(18) commentaires

  1. palpatine
    10 mars 2011 at 13:59

    L'abo AROP à prix coutant pour jeune de moins de 30 ans me semble un bon compromis.

    C'est la dèche. Sinon, y'a l'étranger.

    Exaspération : done http://palpatine42.free.fr/blog/pos...

  2. Cams
    10 mars 2011 at 16:07

    Je trouve ça hallucinant l'augmentation des 3e rangs de loge!
    Pour mon dernier Caligula j'étais à une place où je voyais à peine un quart de la scène!! J'ai passé la représentation debout derrière le 3e rang... Ca ne me dérange pas car le l'ai payée 3 fois rien et je savais à quoi m'attendre mais maintenant... Avec de tels prix j'imagine que des touristes ou des gens qui viennent rarement s'attendent à y voir un minimu.

    Quand je pense qu'à une certaine époque je disais à mes amis qu'aller à l'Opéra c'était pas plus cher le ciné!
    Quant à la suppression des places debout à Bastille c'est juste naze. Quant on voit à quel point ils s'en ventaient à une certaine époque!

  3. Charlotte
    10 mars 2011 at 21:52

    Je trouve que c'est tout simplement honteux!! J'ai la chance d'avoir moins de 28 ans et d'être étudiante (encore pour très longtemps comme je suis en médecine...) donc l'abonnement par l'arop avec le pass jeune gratuit, c'est super!! Mais l'Opéra avait soit disant mené la politique de "l'opéra pour tous", avec ces fameuses places à 5€ d'où l'on voit très bien . Et ils ne cessent d'augmenter les prix...
    Pour le 4ème rang de loge c'est n'importe quoi surtout le rang ajouté aux baignoires... L'avantage d'être au 3ème rang c'est qu'on pouvait se lever si on voulait, avec ce 4ème rang fini! (uniquement pour les places de loges de face certes)
    Sinon pour les places supplémentaires c'est bien pratique! J'ai testé: il faut envoyé un mail à abo-opera machin truc... avant l'ouverture des réservations du spectacle en question et on te rappelle pour choisir la catégorie, l'emplacement... J'ai pas mal utilisé ça pour obtenir des places pour des amis qui voulaient être sûrs d'aller voir un ballet à telle date sans passer 3h à faire la queue ou ds la file d'attente du site.
    Après c'est vrai que la plupart du temps ils recherchaient des places de catégories élevées; je ne sais pas si j'aurais pu obtenir 5 places de faible catégorie pour des dates différentes d'un même ballet.
    J'ai aussi utilisé cet avantage de places supplémentaires pour obtenir des places pour les rencontres à l'amphithéâtre Bastille.
    Bref ce n'est pas complètement bidon!
    Je te conseille les abonnements: moi en général j'en ai un avec l'arop, un danse et un jeune!! Après si j'ai des problèmes soit j'échange par l'intermédiaire de l'opéra (possible pour les champs libre et danse) soit je trouve un ami soit je la revends sans problème!

  4. Le petit rat
    11 mars 2011 at 07:28

    moi je fais comme charlotte j'ai un abonnement AROP pour les ballets que je ne veux pas manquer, on est bien placé c'est vrai.
    J'ai un abo danse et le pass.
    Longtemps je n'ai pris que le champ libre danse, on peut pas avoir de places supplémentaire yen a jms, par contre c'est pratique pour échanger sa place, ce que j'ai souvent fait pour les distributions que je voulais.
    moi aussi là je ne sais pas quoi faire c'est trop cher, si ça se trouve ils ont même sucré le paiement en 3 fois...moi je suis trop deg, je ne comprends pas du tout cette politique, enfin avec Nicolas Joël on ne pouvait pas s'attendre à mieux...

  5. elendae
    11 mars 2011 at 09:43

    Ah ben je n'étais pas au courant de l'adresse mail pour avoir des places supplémentaires ! (y a certains sujets sur lesquels ils font moins de com bizarrement). Merci Charlotte du tuyau.
    Moi il m'a semblé comprendre que les places de catégorie 7 au premier balcon de Bastille, que je favorisais toujours pour les ballets, passe en catégorie 4. Youhou !!
    Ils grattent vraiment dans tous les coins...
    Je vais choisir mon abonnement à l'issue de la présentation de la saison dimanche, et ce sera sûrement un mix arop/champ libre du coup. Pour les opéras en particulier il va falloir faire des choix déchirants vu que pour ceux avec les "stars", y a rien à moins de 75€ la place (super loin en plus). Great !
    Sinon oui c'était bien sympathique de se rencontrer mercredi. Bon j'ai pas retrouvé mon pass navigo mais je ne regrette pas d'avoir participé à cette chouette activité pour autant !
    A ce soir pour Coppélia donc...

  6. Amélie
    11 mars 2011 at 15:31

    @Cams : c'est fou, aucun journaliste n'a pensé à regarder les grilles tarifaires. Il y avait eu une énorme promo autour de ces places, on pourrait en faire autant avec leur suppression.
    @ Charlotte : merci pour les infos !
    @ J'ai cédé aux sirènes de l'AROP, vous avez tous-tes l'air d'accord. Je crois que le paiement en trois fois est toujours d'actu par contre.
    @Elendae : mince pour le Pass :( C'est hallucinant pour les opéras, on va vraiment devoir se contenter du minimum.

  7. Pink Lady
    12 mars 2011 at 22:05

    Moi ce que je trouve proprement hallucinant c'est que les places des dernières catégories soient encore réservées aux Parisiens, et que les provinciaux n'aient toujours pas accès aux places à moins de 50€ (à ajouter au billet de train et à l'hôtel). Sans compter le fait qu'on n'aie sans doute toujours pas la possibilité de choisir l'emplacement des places - pas même la zone ! - et l'envoi des places à domicile facturé aussi, ça doit bien être la seule maison d'opéra au monde à avoir une telle politique ! M'est avis qu'on devrait leur couper un peu les vivres de là-haut, histoire de les forcer à se mettre au marketing - les compagnies étrangères font des merveilles pour leur public avec si peu !
    Vendredi je traverse la Manche SEULEMENT pour faire la queue aux guichets pour Roméo et Juliette. Certains Anglais ont prévu de faire de même pour le Bolchoï. Je me demande bien comment on peut parler d'Opéra "national" de Paris, l'Opéra des Parisiens serait tellement plus juste.

  8. Eldoé
    13 mars 2011 at 22:08

    Bonjour.
    Je m'adresse aux pros de la danse classique. J'ai convaincu ma soeur de prendre pour chacune, un abonnement jeune.
    Sauf qu'on y connait rien. Donc est-ce que quelqu'un aurait un des abonnement à nous conseiller?
    Sachant que à priori, ce sont les costumes qui nous font réver mais qu'un ballet contemporain ne nous déplairait pas non plus...
    Autre question pour les habitués de cet abonnement, on peut avoir des places cote à cote (et donc que faut-il faire dans ce cas) ou c'est au petit bonheur la chance?
    Merci d'avance!

  9. Amélie
    14 mars 2011 at 13:58

    @ Pink Lady : Apparemment l'année prochaine, toutes les places de Bastille seront en vente sur le net. Pour Garnier, ils ont trop peur à cause des nombreuses places en visibilité réduite (il suffirait juste de l'indiquer clairement, mais bon...). Je suis furieuse pour le coup des 3 euros.

     @Eldoé : Si tu aimes les beaux costumes, les abonnements ballet 3 et 7 devraient de plaire. Tu peux prendre jusqu'à deux places par abonnement, vous serez donc placés à côté. Ils sont en vente dès maintenant, ne tarde pas trop !

  10. Eldoé
    14 mars 2011 at 16:18

    Merci pour ta réponse.
    Malheureusement, il y avait très peu d'abonnements à la vente et j'avais une réunion au moment de l'ouverture des ventes...
    Donc je vais continuer de lire tes comptes-rendus, sans participer au spectacle.
    Dommage.

  11. Amélie
    14 mars 2011 at 16:46

    @Eldoé:Il y en a de nouveau en vente maintenant !

  12. Eldoé
    14 mars 2011 at 17:09

    J'ai vue merci (après 1/2 heure de queue) mais malheureusement, celui que je souhaitais n'est plus dispo alors maintenant j'attends le feu vert de ma soeur, voir si elle est toujours intéressait...
    Ah, on n'a pas des vies faciles :D

  13. Pink Lady
    15 mars 2011 at 17:06

    Pour Bastille je n'y croirai que quand ca sera en ligne... et pour Garnier ca me parait douteux comme excuse, d'une part ca ne les derange pas de faire grimper de plusieurs categories les places a visibilite tres reduite, d'autre part en effet il suffit de l'indiquer, a Covent Garden tu dois bien cocher 3 cases pour confirmer que tu as pris conscience que tu ne verras rien mais au moins tu peux les acheter (et le plus "fou", c'est que ce sont bien les places "sans visibilite" et surtout les places debout qui partent le plus vite des l'ouverture !).
    Non, il doit y avoir un lobby de petits vieux, les memes qui s'organisent pour spolier ces places en se relayant pour faire la queue le jour de l'ouverture, qui fait pression pour qu'elles ne soient pas accessibles au grand public... :roll:

    Tu sais ce qui m'a le plus enervee? Ca :

    "Calendrier d'ouvertures des réservations individuelles
    Les spectacles sont mis en vente sur chacun des canaux (internet, téléphone, guichets) aux dates indiquées dans le calendrier ci-dessous sous réserve des contingents disponibles après la campagne d’abonnement. L’Opéra est susceptible de rajouter des places à sa seule discrétion.
    La vente des billets aux caisses commence à une date unique pour l’ensemble des représentations de chaque production (toujours un mardi)."

    Alors que les ouvertures le lundi et le vendredi jusque la laissaient encore la possibilite aux provinciaux d'y participer, cette fois on leur coupe definitivement cette possibilite en placant l'ouverture en milieu de semaine. Il est admis de vendre toutes les places en abonnement, ce qui favorise encore les Parisiens pour qui c'est deja moins genant de prendre des places en milieu de semaine / ou la bourgeoisie provinciale qui seule peut se payer les abonnements en matinee qui commencent a la 4e categorie ! Enfin, il devient tout a fait normal de mettre les places en vente "a la discretion de l'Opera", sans respecter les plannings annonces, ce qui revient - comme on l'a vu cette annee - a ne mettre que les premieres categories en vente le jour de l'ouverture des resas et a rajouter les autres au compte-goutte une fois qu'on a ecoule les plus cheres, en obligeant les gens qui n'ont pas les moyens de mettre 50€ par place a une veille incessante... c'est une politique lamentable, et ca se targue de fournir un service public !
    Tout ca me donne desormais plus envie de pleurer que d'en rire ! ](*,)

  14. Amélie
    16 mars 2011 at 16:24

    @Pink Lady:C'est vrai qu'habitant Paris, je n'avais pas fait attention à ce drôle de détail.

    Le pire dans l'histoire, c'est que l'on continue à y aller. Parce qu'à part l'Opéra de Paris, niveau classique, il n'y a pas grande chose, surtout dans la moitié nord. Il y a tellement peu de concurrence qu'ils ne craignent rien.

  15. Marc
    31 janvier 2013 at 17:03

    Bonjour,

    Je découvre tout ce monde d'abonnement à l'opéra car j'habite à Paris depuis peu. Je viens d'adhérer à l'AROP (jeune étudiant -28ans). Et si je comprends bien, ça ne m'ouvre pas la porte aux évènements février 2013 - juin2013 à tarifs abordables. Mais j'aurais droit d'être sur la ligne de départ au moment de le souscription d'abonnement pour septembre 2013-juin2014?
    Si oui, j'aurais 2 question supplémentaires :
    - Pour février 2013-juin2013, la seule option qui reste est de faire la queue devant les représentations qui me plaisent pour avoir les places restantes?
    - Quel est la date des souscriptions d'abonnement? Et quels sont les abonnements à prendre? Je suis intéressé par la plupart des opéras, ballets et concerts proposés. Et ce sera la seule année ou je combine 28ans et étudiants.

    J'espère avoir été clair. Merci d'avance.

  16. Fernando
    7 février 2013 at 04:46

    J'ai lu avec intérêt tous les commentaires, car je serai en Juin a Paris quelques semaines (le rêve de ma vie) et je pensé d’aller voir Cesare (à Garnier) et Signes (à Bastille). Nonobstant, pour moi, c'est difficile payer catégorie 4 (45 Euros) ou 5 (25 Euros), mais si ils étaient de bon places n'hésiterait pas à les acheter. Le problème est que quand je lis ces commentaires, je viens de comprendre que je peux acheter des billets de mauvaises places, sans une bonne visibilité et une bonne acoustique. Que recommanderiez-vous que j'achète que soi économique et acceptable? J'apprécie grandement leur orientation spécifique. Fernando Masaya, Guatemala.

  17. Amélie
    10 février 2013 at 18:35

    @Fernando: A Bastille, il faut éviter les galeries. Toutes les autres places ont une bonne acoustique, mais l'on peut être loin... Plus on est proche, plus c'est cher, à vous de voir où ça s'arrête. Pour Garnier, les places de 3e catégories sont pas mal, sans piège. Essayez d'être le plus près possible du centre pour éviter les angles morts. Bons spectacles !

  18. Fernando
    12 février 2013 at 03:39

    @Amélie: Je vous remercie beaucoup. Magnifique orientation. Je me sens bienvenu!

Réagissez

Répondre à palpatine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial