Sunday, Oct. 21, 2018

Saison 2013-2014 : la sélection danse classique

Ecrit par :

10 septembre 2013

|

Catégorie :

La rentrée danse est toujours accompagnée d'une avalanche d'articles sur les spectacles et les événements de la saison. Avec cette invariable conclusion : il va être difficile de tout voir. Comment faire son choix parmi tous les ballets proposés ? Danses avec la plume vous propose, pour vous aider à vous décider, une sélection de la saison 2013-2014 : les trois événements principaux et un spectacle par mois. Place tout d'abord à la sélection danse classique et néo-classique.

 

S'il n'y avait que trois spectacles à voir

La soirée des adieux de Nicolas Le Riche

Pour faire encore plus simple, s'il n'y avait qu'une soirée à voir, c'est bien celle-ci : celles des adieux de Nicolas Le Riche. Personne ne sait encore de quoi elle sera composée (même si un Jeune Homme et la Mort de Roland Petit est fortement probable), personne ne sait encore comment réserver des places, ni s'il y en aura pour le public lambda. Tant pis, débrouillez-vous, battez-vous, mais soyez-en. Quand le plus grand danseur de sa génération tire sa révérence, cela mérite bien quelques efforts.

Le 9 juillet au Palais Garnier

 

Le San Francisco Ballet aux Etés de la Danse 

Pour des raisons énigmatiques, la première des Etés de la Danse 2014 a lieu le même jour que le gala Nicolas Le Riche cité ci-dessus. Pour le reste, l'affiche est, une fois de plus, séduisante : une compagnie américaine en forme, des solistes à découvrir, une grande star médiatique et une frenchy de retour au pays, la promesse d'un répertoire qu'on ne voit pas forcément à Paris et des soirées mixtes toutes différentes. Et avec toujours la marque du festival, des cours, répétitions publiques et projections. Autant de raisons pour ne pas quitter Paris en juillet.

Du 9 juillet au 27 juillet 2014 au Théâtre du Châtelet

 

La Belle au bois dormant par le Ballet de l'Opéra de Paris

Après neuf ans d'absence, La Belle au bois dormant, l'un des chefs-d'oeuvres de la danse académique, revient à l'Opéra de Paris. Un ballet à l'histoire mince comme un fil, sans tension dramatique (on sait tous et toutes que cela va bien se terminer, rassurez-vous), mais qui maintient le public bouche bée pendant trois actes, c'est possible, grâce à une chorégraphie ciselée (qui fait oublier les perruques) et l'une des plus belles partitions du répertoire. Tant pis pour la difficulté de la compagnie à danser du Noureev en ce moment, tant pis pour le manque de danseur masculin pour Désiré, soyons bon esprit et réjouissons-nous du retour de ce ballet sur scène. (ou alors, c'est la méthode Coué, au choix).

Du 4 décembre 2013 au 4 janvier 2014 à l'Opéra Bastille

Nicolas Le Riche - Le Jeune Homme et la Mort

Nicolas Le Riche - Le Jeune Homme et la Mort

 

Le choix de septembre

Le Lac des Cygnes par le Ballet National de Chine

Un grand ballet classique par une grande troupe internationale, ce n'est pas si fréquent (malheureusement). Pourquoi ne pas se laisser tenter par la compagnie chinoise ? Voilà l'occasion de voir ou découvrir la version de Natalia Makarova du Lac des Cygnes et de faire connaissance avec une compagnie qui ne vient pas souvent par ici. Et puis Le Lac, ces deux actes blancs, sa superbe partition, son décor humain et son ambiance si particulière, on ne s'en lasse pas.

Du 25 au 29 septembre 2013

 

Le choix d'octobre

La Dame aux camélias par le Ballet de l'Opéra de Paris

Une histoire tragique, une multitude de personnages, un rôle féminin emblématique, un couple qui se déchire, accessoirement de belles robes romantiques qui tourbillonnent... Tous les ingrédients sont réunis pour ce ballet devenu l'un des classiques des compagnies de répertoire un peu partout dans le monde. Les grandes Étoiles de l'Opéra vont se succéder dans Marguerite, avec comme point final, Agnès Letestu tirant sa révérence.

Du 21 septembre au 10 octobre au Palais Garnier

Agnès Letestu et Stéphane Bullion - La Dame aux camélias

Agnès Letestu et Stéphane Bullion - La Dame aux camélias


Le choix de novembre

Dans les pas de Noureev par le Ballet du Capitole

2013, c'est l'année Noureev... ça continue encore un peu avec ce programme ambitieux du Ballet du Capitole. Au programme : des extraits des chorégraphies de Noureev : l'acte des Ombres de La Bayadère, le Grand Pas de La Belle, l'acte III de Don Quichotte... Des morceaux virtuoses, mettant aussi bien en valeur le corps de ballet que les solistes.

Du 28 novembre au 1er décembre 2013 au Théâtre du Capitole. À voir également en tournée.

 

Le choix de décembre

Casse-Noisette Compagnie par les Ballets de Monte-Carlo

Qui dit décembre dit forcément Casse-Noisette. Et cette année, allons voir celui de Jean-Christophe Maillot, dansé par les Ballets de Monte-Carlo. Treize ans après sa création, le ballet revient sur scène, mais remanié et revisité. "Un univers où tout devient possible et où la danse peut venir à bout des antagonismes les plus irréductibles"...

Du 26 décembre 2013 au 5 janvier 2014 au Grimaldi Forum

 

Le choix de janvier

Illusions perdues par le Ballet du Bolchoï 

Le Ballet du Bolchoï est presque un habitué du Palais Garnier, venant tous les 3-4 ans. Et à chaque fois, c'est la même ruée vers les places. Est-ce l'énergie folle qui se dégage de cette troupe, ces Étoiles connues de par le monde, son histoire... Le public parisien en sort en tout cas rempli d'enthousiasme (ou plutôt en plein délire, les cris d'applaudissements saluant Don Quichotte Ossipova/Vassiliev font encore trembler les murs de Garnier). Le Bolchoï vient cette fois-ci avec un répertoire un peu différent, soit Illusions perdues d'Alexei Ratmansky. À sa création, la pièce avait laissé les critiques sur leur faim, mais le chorégraphe avait promis quelques remaniements. À découvrir.

Du 4 au 10 janvier 2014 au Palais Garnier

Le choix de février

Des Étoiles internationales au Palais des Congrès

Février, période toujours un peu creuse dans l'agenda des spectacles. Le Palais des Congrès espère y prendre une place, en programmant tout au long du mois des grands ballets classiques par des compagnies russes moyennes, mais aux invités prestigieux. Daniil Simkin et Yana Salenko danseront ainsi Don Quichotte avec le Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre, Vadim Muntagirov sera Solor dans La Bayadère avec la même troupe, tandis qu'Evgenia Obraztsova sera la star du Roméo et Juliette par Moscou Théâtre Ballet. La salle n'est pas ce qui se prête le mieux à la danse classique, ces troupes sont d'un niveau aléatoire... Mais les occasions de voir ces danseurs et danseuses dans la capitale se font rares.

Du 6 au 23 février 2014 au Palais des Congrès de Paris

 

Le choix de mars

Onéguine par le Ballet de l'Opéra de Paris

Cela fait finalement peu de temps qu'Onéguine de John Cranko est au répertoire de l'Opéra de Paris. Mais la troupe y est tellement à son aise que l'on pourrait croire que la pièce a été créée pour elle. C'est une histoire tragique de remords, quatre beaux personnages, tout un corps de ballet qui donne vie à l'histoire. Ce sont souvent de belles distributions, et ce sera pour la dernière les adieux d'Isabelle Ciaravola. Il est aussi possible que ce ballet ne soit plus, ensuite, donné avant un bon bout de temps à Paris, il faut en profiter.

Du 3 février au 5 mars 2014 au Palais Garnier

Isabelle Ciaravola - Onéguine

Isabelle Ciaravola - Onéguine

Le choix d'avril

Soirée Jeunes Danseurs et danseuses de l'Opéra de Paris

C'est le genre de soirée que l'on aimerait bien voir tous les ans. Le temps d'une soirée, les jeunes recrues du Ballet de l'Opéra de Paris se frottent à des rôles d'Étoiles et autres pas de deux du répertoire. Pas d'ambiance concours, mais un vrai spectacle, et l'envie pour tous et toutes de briller. Une soirée en général séduisante et pleine de promesses.

Du 18 au 22 avril 2014 au Palais Garnier

 

Le choix de mai

La soirée Balanchine/Millepied du Ballet de l'Opéra de Paris

Le Palais de Cristal, une version colorisée si l'on peut dire de Symphonie en ut, n'a pas été donné depuis longtemps. La pièce est de retour avec des costumes tout-nouveaux tout-beaux signés Christian Lacroix. J'aime Balanchine, j'aime l'Opéra de Paris dans ce style de répertoire, voilà donc un retour qui me ravit. Quant à Millepied, je suis curieuse de voir une de ses créations narratives, n'ayant vu de lui que des ballets abstraits. Si les décors de Daniel Buren ne prennent pas toute la place (comme c'est de plus en plus le cas dans les créations actuelles à l'Opéra, la scénographie a tendance à prendre le pas sur la chorégraphie), ce pourrait être un joli moment (il y aura en tout cas une belle musique). La curiosité l'emporte en tout cas.

Du 10 mai au 8 juin 2014 à l'Opéra Bastille

Le choix de juin

Don Quichotte par le Ballet de Bordeaux

Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux termine sa saison avec le Don Quichotte de Charles Jude, une version teintée de surréalisme. Un ballet coloré, efficace (qui ne s'est jamais laissé attendrir par les amours contrariés de Basilo et Kitri ?), qui permet là encore de découvrir toutes les qualités de la troupe. Une belle affiche pour démarrer l'été.

Du 24 juin au 2 juillet 2014 au Grand-Théâtre de Bordeaux

Don-quichotte_Ballet-de-Bordeaux

Le choix de juillet

Notre-Dame de Paris par Ballet de l'Opéra de Paris

Certes, juillet est déjà bien rempli, à croire que tout ce qu'il y a de plus intéressant se concentre en fin de saison. Ballet de Roland Petit, Notre-Dame de Paris a une place à part dans le répertoire de la compagnie parisienne, porteur de quatre grands rôles où se sont frottées toutes les grandes Étoiles. Nicolas Le Riche devrait avoir trois dates (attention, il n'y en aura pas pour tout le monde) (oui, je fais une fixette Nicolas Le Riche en ce moment, mais n'est-ce pas une saison #NicoForever ?)., et certain-e-s rêvent déjà d'une soirée d'adieux officieuse et joyeuse. Ce devrait aussi être l'occasion pour toute une nouvelle génération de prendre possession de ces rôles.

Du 30 juin au 16 juillet 2014

 

À ne pas oublier non plus

Ces troupes vont tourner un peu partout en France cette année, aucune raison de les rater.

- Le Malandain Ballet Biarritz avec Cendrillon.

- La troupe 3e Étage de Samuel Murez avec son nouveau spectacle Dérèglements.

- Le Ballet de Perm, troupe russe de qualité, qui écume les petits théâtres en janvier et février avec GiselleDon Quichotte ou Le Lac des Cygnes.

Et vous, qu'avez-vous prévu cette année ?

 

ANNONCE : L'article les Nouvelles Dansées, le résumé de l'actu danse de la semaine, sera désormais publié sous forme de newsletter hebdomadaire. Abonnez-vous ! 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Joelle
    11 septembre 2013 at 12 h 39 min

    Très bien tous ces choix ! Je vais en voir pas mal, mais pas ceux de Monaco et Bordeaux hélas. @Amélie : tu confirmes Evgenia dans Romeo et Juliette au Palais des Congrès. Je m'en vais prendre des places alors !

    • Amélie
      12 septembre 2013 at 12 h 33 min

      @ Joëlle : En tout cas si tu as l'occasion de passer par Bordeaux, n'hésitez pas à aller les voir ! Pour Evgenia, j'espère juste qu'il n'y aura pas d'annulation de dernière minute...

  2. Catherine
    12 septembre 2013 at 16 h 11 min

    Pour moi, ce sera La Belle au bois dormant au cinéma !

  3. Sissi
    13 septembre 2013 at 10 h 27 min

    Merci pour cette sélection, je vais tout voir sauf malheureusement les spectacles à Bordeaux et Monaco. J'hésite encore pour le palais des congrès. Pour la soirée Nicolas Le Riche, il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour espérer avoir une place !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial