Saturday, Oct. 20, 2018

Saison 2014-2015 – Le Ballet de l’Opéra de Bordeaux

Ecrit par :

18 juillet 2014

|

Catégorie :

Après une petite coupure, reprenons les présentations des prochains programmes chorégraphiques, avec cette fois-ci un gros plan sur la saison 2014-2015 du Ballet de l'Opéra de Bordeaux.

Dirigée par Charles Jude, la compagnie bordelaise livre une saison comme elle en l'a l'habitude : deux grands ballets classiques et deux soirées mixtes néo-classiques à contemporaines.

Saison-2014-2015_ballet-de-l-opera-de-Bordeaux

Icare... Hommage à Lifar

Icare, Prélude à l'après-midi d'un faune et Suite en blanc de Serge Lifar.

Orchestre National Bordeaux Aquitaine, direction musicale Nathan Fifield.

Du 24 octobre au 2 novembre 2014, huit représentations au Grand-Théâtre.

Charles Jude, le directeur du Ballet de l'Opéra de Bordeaux, fut un grand interprète de Serge Lifar. Il a donc régulièrement remonté les ballets du chorégraphe pour sa compagnie. Suite en blanc en est sûrement le plus connu. Ballet en tutus blanc, mettant en  valeur aussi bien les Étoiles que des ensembles, il est moins classique qu'il ne le laisse imaginer au départ, déployant tout le style Lifar qui s'affranchit des positions purement académiques. Le Prélude à l'après-midi d'un faune est inspiré de celui de Nijinsky, que Serge Lifar avait beaucoup dansé. Quant à Icare, avec des décors et costumes de Picasso, il n'a plus été donné à l'Opéra depuis 1990. Une soirée pour découvrir l'univers de ce chorégraphe avec des ballets pas si connus que ça du public actuel.

 

Casse-Noisette de Charles Jude

Orchestre National Bordeaux Aquitaine, direction musicale Ermanno Florio.

Du 10 au 31 décembre 2014, 19 représentations au Grand-Théâtre.

Simple mais efficace, Casse-Noisette à Noël est sûr de plaire au public familial et de remplir la salle. Le soir de Noël, Marie reçoit en cadeau un casse-noisettes… Lorsqu’elle s’endort, les jouets s’animent : Casse-Noisette triomphe d’une armée de rats et se transforme en beau jeune homme. Il emmène alors la jeune fille au Royaume des neiges, en Espagne, en Egypte… Véritable conte de fées où les rêves deviennent réalité, Casse-Noisette a ce charme des ballets qui savent plaire à tout âge. Et pour la danse, beaucoup de seconds rôles pour voir évoluer les personnalités de la troupe de Bordeaux.

 

Quatre Tendances/5

Tam-Tam et percussion de Felix Blaska, If to leave is to remember de Carolyn Carlson, Au-delà des grands espaces de Hamid Ben Mahi (création) et Minus 16 d'Ohad Naharin.

Du 18 au 26 mars 2015, huit représentations au Grand-Théâtre.

Après des études au CRN de Bordeaux, Hamid Ben Mahi s'est tourné vers la danse hip hop, créant pour Le Temps d'aimer ou sa compagnie Hors série, installé dans la région. Il crée cette année une pièce pour le Ballet de Bordeaux, Au-delà des grands espaces, dont on sait pour l'instant peu de chose. Après le succès de sa création Pneuma cette saison pour la troupe, Carolyn Carlson revient à Bordeaux avec If to leave is to remember, pièce créée en 2006. Tam-Tam et percussion de Felix Blaska et Minus 16 d'Ohad Naharin complètent ce programme contemporain.

 

Le Lac des Cygnes de Charles Jude

Orchestre National Bordeaux Aquitaine, direction musicale Paul Connelly.

Du 26 juin au 5 juillet 2015, sept représentations au Grand-Théâtre.

Le Lac des Cygnes... Ballet intemporel au thème universel, rêve de toute jeune ballerine. Son deuxième acte, entre 32 cygnes énigmatiques et un superbe pas de deux, a traversé les siècles. Charles Jude respecte la chorégraphie originelle et l’intensité dramatique de l’ouvrage. Un ballet à voir et revoir, même si, paraît-il, la production aurait bien besoin d'un coup de jeune.

 

Soucieuse d'être proche de son public, le Ballet de l'Opéra de Bordeaux organise régulièrement des conférences et rencontres avec les artistes autour de ses spectacles. Une des représentations du Lac des Cygnes sera également retransmise en direct sur la place de la Comédie à Bordeaux, une initiative testée cette année avec Don Quichotte et qui a rencontré un beau succès.

La saison danse est complété par des troupes invitées : Carmen de Dada Masilo, Cendrillon de Thierry Malandain ou iTMOi de l'Akram Khan Company. Toutes les infos sont sur le site de l'Opéra de Bordeaux.

Et vous, qu'est-ce qui vous tente le plus dans cette saison bordelaise ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial