Tuesday, Oct. 23, 2018

Saison 2015-2016 – Le Ballet du Capitole de Toulouse

Ecrit par :

9 mai 2015

|

Catégorie :

Le Ballet du Capitole de Toulouse a dévoilé sa saison 2015-2016, après le Ballet de l'Opéra du Rhin, le Ballet de l'Opéra de Lyon, la Maison de la Danse de Lyon, le Théâtre des Champs-Élysées ou le Ballet de l'Opéra de Paris.

Cette prochaine saison ne comporte que quatre séries (à la place de cinq ou six les saisons précédentes), mais tout autant de représentations. Et le programme est alléchant avec un habile mélange de grands classiques, néo-classiques et oeuvres contemporaines, soit une nouvelle production, trois entrées au répertoire et deux créations. De quoi danser pour cette belle compagnie aux nombreuses personnalités. Le Ballet du Capitole propose également des rencontres et répétitions publiques pour chacun de ses spectacles. Dommage que les prix soient revus à la hausse (passant de 50 à 60 euros pour les plus hautes catégories).

 

Giselle de Kader Belarbi

C'est avec ce chef-d'oeuvre du ballet romantique que le Ballet du Capitole ouvrira (tardivement) sa saison à domicile. Et dans la version de son directeur, Kader Belarbi. Le chorégraphe souhaite "renforcer le dualisme entre monde terrestre et surnaturel. Il cherche à accentuer la veine populaire des danses du monde paysan de l’acte I, en opposition à la pointe qui envole les créatures éthérées du deuxième acte".

Du 20 au 31 décembre 2015, huit représentations au Théâtre du Capitole. Orchestre national du Capitole, direction musicale Philippe Béran.

 

Coppélia de Charles Jude

Les trois compagnies de danse du Sud-Ouest - le Ballet du Capitole, le Ballet de l'Opéra de Bordeaux et le Malandain Ballet Biarritz - collaborent de plus en plus. Après une oeuvre de Thierry Malandain entrée au répertoire de la troupe toulousaine en 2014, c'est au tour de Charles Jude, le directeur du Ballet de Bordeaux, de proposer l'un de ses ballets. En l'occurrence sa relecture de Coppélia, transposée dans l’Amérique d’après-guerre et l'âge d'or des comédies musicales. Une version très agréable pour redécouvrir ce ballet.

Du 17 au 22 mars 2016, six représentations au Théâtre du Capitole. Orchestre national du Capitole, direction musicale Nathan Fifield.

Coppélia de Charles Jude (Ballet de l'Opéra de Bordeaux)

Coppélia de Charles Jude (Ballet de l'Opéra de Bordeaux)

Paradis perdus

Salle des pas perdus de Kader Belardi (entrée au répertoire), Thousand of Thoughts d'Angel Rodriguez (création) et Mur-Mur de Kader Belarbi (création).

Spécialement conçues pour l’Auditorium de l’église Saint-Pierre-des-Cuisines où est donné ce spectacle, les trois pièces s’intéressent à la communicabilité et à l’incommunicabilité des corps et des mémoires.
Dans le huis clos de Salle des pas perdus, quatre personnages, prisonniers de leurs souvenirs, se rencontrent et voyagent dans leur mémoire. Les Treize Roses (Trece Rosas en espagnol) est le nom donné aux treize jeunes filles fusillées le 5 août 1939 à Madrid par le régime franquiste. Angel Rodriguez leur rend hommage dans Thousand of Thoughts en utilisant Les Fiançailles du compositeur contemporain Gavin Bryars. Enfin Kader Belarbi s’empare des Canti di Prigionia (Chants de prison) de Luigi Dallapiccola pour sa nouvelle création Mur-Mur.

Du 13 au 17 avril 2016, cinq représentations à l'Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines.

 

Paquita (Grand pas) / L'Oiseau de feu

Le Grand Pas de Paquita d'Oleg Vinogradov d'après Marius Petipa et L'Oiseau de feu de Maurice Béjart (entrée au répertoire).

Une belle soirée éclectique pour terminer la saison. D'abord le Grand Pas de Paquita, pièce emblématique de la danse classique, mettant en valeur aussi bien le corps de ballet que des solistes virtuoses. Puis la reprise de L'Oiseau de feu de Maurice Béjart, où l'oiseau devient un meneur de lutte révolutionnaire du XXe siècle. Une oeuvre dont l'esthétisme peut parfois sembler datée, mais qui prend toute son ampleur si elle est portée par deux grands interprètes.

Du 8 au 12 juin 2016, cinq représentations à la Halle aux Grains.

Paquita (Grand Pas) - Ballet du Capitole

Paquita (Grand Pas) - Ballet du Capitole

Les tournées

Le Ballet du Capitole sera en tournée un peu partout en France durant la saison 2015-2016 :

- La Bête et la Belle Kader Belarbi en novembre 2015 au Festival de Danse de Cannes, en décembre 2015 à Arcachon.

- Soirée The Vertiginous Thrill of Exactitude de William Forsythe/À nos amours de Kader Belarbi/Les Forains de Roland Petit en janvier 2016 à Fos-sur-mer et Sainte-Maxime.

 

- Valser de Catherine Berbessou en janvier 2016 à Compiègne et en avril 2016 à Istres.

 

Les DVDs et projets audiovisuels

La Reine morte de Kader Belarbi paraîtra en DVD à l'automne 2015 chez Opus Arte. Le ballet devrait aussi être diffusé sur Mezzo et France 3.

 

La saison complète (opéras, concert, etc), les infos pratiques et les abonnements sont à retrouver sur le site du Théâtre du Capitole.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial