Wednesday, Nov. 13, 2019

Saison 2015-2016 – Le Théâtre des Champs-Élysées

Ecrit par :

9 avril 2015

|

Catégorie :

Le Théâtre des Champs-Élysées a dévoilé sa saison 2015-2016, après le Ballet de l'Opéra de Paris. Ce théâtre est le temple de la musique et des orchestres. Mais la programmation réserve toujours quelques dates pour la danse, essentiellement contemporaine. Et les grands noms vont se bousculer avenue Montaigne : Sylvie Guillem, Nicolas Le Riche, Mats Ek, Saburo Teshigawara, Marie-Agnès Gillot... Le programme danse n'est pas forcément très grand, il n'en est pas moins prestigieux.

À noter l'absence du Gala des Étoiles du XXIe siècle, qui ouvrait traditionnellement la saison danse du Théâtre des Champs-Élysées depuis 17 ans.

Life in progress de Sylvie Guillem

Quatre ballets : une création d'Akram Khan avec Sylvie Guillem, Duo de William Forsythe avec Brigel Gjoka et Riley Watts (The Forsythe Company), une création de Russell Maliphant avec Sylvie Guillem et Emanuela Montanari (Scala de Milan), Bye de Mats Ek avec Sylvie Guillem. 

S'il y a un spectacle à ne pas rater la saison prochaine, ce pourrait être celui-là : les adieux à la scène de Sylvie Guillem. À 50 ans, la danseuse fait son ultime révérence avec cette tournée de prestige. Ces spectacles au Théâtre des Champs-Élysées seront ses dernières dates en France, avant un adieu à la scène final au Japon, en décembre 2015. Pour ce dernier spectacle, Sylvie Guillem a tout simplement choisi les plus grands chorégraphes de son temps : Akram Khan, Mats Ek et William Forsythe et Russell Maliphant, qui ont rythmé son travail d'interprète pendant plus de 30 ans. Une dernière révérence de haute volée.

Du 17 au 20 septembre 2015, quatre représentations. Musique enregistrée.

 

Compagnie Karas

Mirror and music de Saburo Teshigawara

Chorégraphe japonais hors normes, Saburo Teshigawara vient régulièrement en France, plus particulièrement au Théâtre des Champs-Élysées (son opéra Solaris y a été présenté en mars 2015). Sa pièce Mirror and music n'est pas une nouveauté pour le public français (déjà donnée au Théâtre de Chaillot). Elle reste l'une de ses oeuvres phares, une bonne pièce pour découvrir l'univers de ce chorégraphe. "Mon premier travail n’est pas de fixer ces corps dans une structure chorégraphique mais de les guider et de laisser le mouvement jaillir", explique Saburo Teshigawara. Son travail très particulier ne séduit pas tout le monde, mais n'en reste pas moins abouti et unique.

Du 6 au 8 novembre 2015, trois représentations. Musique enregistrée.

 

Déesses et Démones de Blanca Li et Marie-Agnès Gillot (création)

D'un côté Blanca Li, chorégraphe populaire habituée du Théâtre des Champs-Élysées. De l'autre Marie-Agnès Gillot, Danseuse Étoile atypique de l'Opéra de Paris, qui multiplie d'ailleurs les projets hors du Palais Garnier. Ces deux personnalités se retrouvent pour un spectacle créé à quatre mains. Leur concept ? "une création "mythologique". "Comme au temps des dieux grecs, elles s’allient et s’affrontent, se transforment en démones ou en divinités bienfaisantes pour changer le destin des humains, semant autour d’elles force, joie et énergie. Ces deux femmes qui dansent sont-elles les deux faces de la même médaille ? Elles manient le chaud et le froid, elles sont le chaos et l’harmonie. Ces deux forces de la nature, virtuoses et sensibles, déesses et démones sont à la fois semblables et dissemblables". À découvrir.

Du 22 décembre 2015 au 3 janvier 2016, dix représentations. Musique enregistrée.

Semperoper Ballet de Dresde

Soirée From black to blue autour de Mats Ek

Trois ballets de Mats Ek : She was blackSolo for 2 avec Dorothée Delabie et Oscar Salomonsson, Hâche avec Ana Laguna, Yvan Auzely.

Après un superbe programme William Forsythe à l'automne 2014, le Semperoper Ballet Dresde revient à Paris, cette fois-ci avec un riche programme autour de Mats Ek. Au menu : trois pièces fortes du chorégraphe, qui mêlent comme à son habitude quotidien trivial et infinie poésie. Le ballet Hâche est un duo entre Yvan Auzely et Ana Laguna. Cette dernière, la femme de Mats Ek, est une interprète formidable, lumineuse et profondément marquante. Elle fera ses adieux à la scène lors de cette pièce. Une raison de plus pour ne pas rater ce spectacle.

Du 6 au 10 janvier 2016, cinq représentations. Musique enregistrée.

 

Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre

Le Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre et son Étoile Irina Kolesnikova viennent faire leur tour habituel au Théâtre des Champs-Élysées, avec trois grands classiques : Le Lac des Cygnes, Don Quichotte et Casse-Noisette. Troupe au niveau honnête, elle invite régulièrement pour ces dates parisiennes de jeunes Étoiles internationales pour danser les rôles masculins principaux. Dommage toutefois que le Théâtre des Champs-Élysées invite toujours la même compagnie année après année, et se contente du Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre pour tout spectacle de danse classique.

Le Lac des Cygnes les 24 et 25 février 2016, Don Quichotte le 26 février 2016, Le Casse-Noisette de Saint-Pétersbourg les 27 et 28 février 2016. Orchestre du Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre, direction musicale Vadim Nikitin.

 

Para-ll-èles de Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta

Après ses adieux à l'Opéra de Paris, Nicolas Le Riche avait proposé à l'automne 2014 une Carte Blanche au Théâtre des Champs-Élysées, spectacle conçu avec la danseuse et épouse Clairemarie Osta. Le couple revient pour une création en 2016, toujours en duo. "Au travers d’un voyage allégorique, Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta nous parlent des liens qui nous unissent dans l’espace qui nous sépare".

Du 11 au 13 mars 2016, trois représentations. Musique enregistrée.

Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta - Odyssée

Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta - Odyssée

Studio 3 - Cia de dança

Orphée d'Anselmo Zolla

Sans forcément faire de bruit, le Studio 3 - Cia de dança commence à se faire une place, revenant régulièrement au Théâtre des Champs-Élysées. Après avoir revisité la vie de Maria Callas ou de Martha Graham, la compagnie de danse brésilienne explore le mythe d’Orphée. "Les enfers prennent ici les formes du chaos urbain et des ombres nocturnes de la grande métropole de São Paolo. Mythe antique ou réalité moderne ?".

Du 15 au 17 juin 2016, trois représentations. Musique enregistrée.

 

Informations pratiques

Concert, opéra, récital... La saison 2015-2016 au complet est à retrouver sur le site du Théâtre des Champs-Élysées.

Les abonnements sont disponibles dès le 9 avril 2015. Les formules sont plutôt intéressantes, avec 30 % de réduction pour cinq spectacles de danse. Si vous optez pour cette formule, dirigez-vous en priorité vers le spectacle de Sylvie Guillem, qui devrait être pris d'assaut, ainsi que la soirée Mats Ek du Semperoper Ballet Dresden. Pour varier les plaisirs, l'abonnement Promenade vous permet de choisir parmi toute la programmation du théâtre, à partir de cinq spectacles. La réduction est par contre plus faible : de 5 % (six spectacles minimum) à 15 % (seize spectacles minimum)

Attention sur les catégories. Le Théâtre des Champs-Élysées a une configuration telle que, dès la catégorie 3, certaines places ne permettent pas de voir toute la scène.

 

Et vous, comment trouvez-vous cette saison ? Quels spectacles vous tentent le plus ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Aurélie
    9 avril 2015 at 15:41

    Bonjour, Savez vous quand ouvriront les réservations pour Sylvie Guillem (sans abonnement) ?

  2. Joelle
    10 avril 2015 at 16:40

    Les réservations hors abonnements ouvrent le 8 juin. A noter que les abonnements pour cette prochaine saison ne donnent pas droit à la réduction habituelle en ce qui concerne le spectacle de S. Guillem...

  3. mégumi s-k
    21 juin 2015 at 16:07

    je voudrais savoir sur le projet "le lac" de nicolas le riche et clairemarie osta.

    • Amélie Bertrand
      24 juin 2015 at 20:05

      @ mégumi s-k : On en parle ici : https://www.dansesaveclaplume.com/a-la-barre/32803-nicolas-le-riche-et-clairemarie-osta-lancent-laac-latelier-dart-choregraphique/ Et un reportage à venir sur la journée portes ouvertes du 1er juillet.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial