Thursday, Mar. 21, 2019

Saison 2019-2020 du Ballet de l’Opéra de Paris – Comment choisir son abonnement

Ecrit par :

14 mars 2019

|

Catégorie :

Le Ballet de l'Opéra de Paris a dévoilé sa saison 2019-2020. Se pose désormais la question de l'abonnement. Ceux et celles qui sont déjà abonnées peuvent s'y prendre dès le 12 mars, les nouveaux-venus le pourront dès le 2 avril. Quels spectacles réserver en premier ? Comment choisir ? Suivez le guide.

Défilé du Ballet de l'Opéra de Paris

Prendre un abonnement... ou pas

En 2019, la question de prendre un abonnement pour un théâtre - et donc de réserver des places parfois 18 mois à l'avance - se pose réellement. Certaines institutions culturelles y ont d'ailleurs renoncé, préférant un système de réservation tous les trois mois. Difficile avec les modes de vie d'aujourd'hui se savoir ce que l'on fera dans un an, et difficile parfois de payer d'un coup une somme assez cher. 

Des billets pour tous les spectacles sont en vente régulièrement - ainsi pour Le Lac des cygnes, des places dans presque toutes les catégories se sont trouvés en vente quelques jours avant le début de la série. Mais la billetterie de l'Opéra de Paris n'est pas des plus simples, avec des tickets en vente de façon irrégulière. Si les habitués auront leurs réseaux pour toujours trouver une place qui leur convient, les plus néophytes auront souvent du mal à s'y retrouver, d'autant plus lorsqu'il s'agit de dénicher une place à tarif abordable. L'abonnement peut ainsi être une solution pour sécuriser quelques spectacles immanquables, pour peu que l'on ne soit pas regardant sur la distribution. Le site Bourse Opéra permet également de revendre facilement un billet. 

 

Les spectacles à réserver en priorité

Si votre choix se porte donc sur un abonnement, c'est donc pour être sûr de ne pas manquer un spectacle dans la catégorie de votre choix, sans vous stresser par la suite. Dans ce cas, préférez les "tubes" qui risquent de vite se remplir. Giselle en premier lieu, un grand classique et donné au Palais Garnier, prisé des touristes. Puis Raymonda si vous souhaitez une petite catégorie (il ne devrait par contre pas être trop compliqué de trouver des places dans les trois premières catégories 2-3 mois avant le spectacle). Le Parc, donné au Palais Garnier et pendant les Fêtes, devrait aussi faire le plein, ainsi que le spectacle de l'École de Danse. La création de Crystal Pite, très appréciée du public, n'est pas non plus à négliger. 

Giselle - Dorothée Gilbert, Mathieu Ganio et Valentine Colasante

L'abonnement Champ libre

Cet abonnement consiste à choisir au moins quatre spectacles sur toute la programmation. Il n'y a pas spécifiquement de réduction ou d'avantage financier, il s'agit donc là de se sécuriser une place. Un abonnement permet aussi de prendre des places pour d'autres spectacles en priorité ou d'échanger avec une autre date. Cela reste néanmoins plus compliqué une fois les distributions connues. 

- Vous voulez voir avant tout les grands classiques

Pas d'hésitation : réservez en priorité Giselle, Raymonda, Coppélia et Mayerling. Ce sont de plus des spectacles qui devraient faire le plein rapidement, mais il ne faut pas être pointilleux sur les distributions, qui ne sont bien sûr pas connues au moment de prendre son abonnement. 

- Vous voulez un bon mélange des genres

Dirigez-vous alors vers le programme Hiroshi Sugimoto/William Forsythe, Giselle, la soirée Balanchine et le Nederlands Dans Theater, puis en bonus la création d'Alan Lucien Øyen et/ou Raymonda : vous aurez ainsi des genres très différents et des spectacles accessibles à tous publics. Un bon moyen de se mettre au ballet pour les plus néophytes. 

- Vous êtes plutôt néo-classique

Choisissez la création de Crystal Pite, Le Parc d'Angelin Preljocaj, Mayerling de Kenneth MacMillan et Play d'Alexander Ekman. Des spectacles pour lesquels les distributions ont un peu moins d'importance (pour beaucoup, ce sont d'abord des pièces de groupe). Si bloquer une date plus d'un an à l'avance ne vous pose pas de problème, c'est une bonne solution. Et l'abonnement vous permettra de prendre des places en plus pour les classiques très demandés. 

- Vous aimez avant tout la danse contemporaine

Faîtes un mix entre le programme Hiroshi Sugimoto/William Forsythe, la compagnie Rosas (si vous n'êtes pas allergique au lyrique), la création d'Alan Lucien Øyen et le Nederlands Dans Theater. Cependant, ces spectacles ne devraient pas forcément afficher complet. Des réductions pourraient ainsi arriver quelques semaines avant la première, sans compter que Rosas et le NDT tournent régulièrement en France, dans d'autres salles et à des prix bien moindres. Si v os goûts se portent sur ces spectacles, la question de l'intérêt d'un abonnement se pose vraiment. 

Le Parc d'Angelin Preljocaj - Alice Renavand

Les autres abonnements

L'abonnement Famille

Un abonnement conséquent (au moins quatre spectacles et deux places à chaque fois), mais des réductions intéressantes, avec des places presque à moitié prix pour les moins de 18 ans. Une bonne solution si vous pouvez prévoir en avance une sortie familiale au spectacle. Dirigez-vous plutôt vers la création de Crystal Pite (des créations accessibles qui plaisent à tous les âges), Giselle (un ballet pas trop long, idéal pour initier les enfants aux classiques), le Nederlands Dans Theater (là encore, des pièces fortes visuellement) et le ludique Play d'Alexander Ekman. Sauf pour les enfants passionnés, évitez Raymonda (trop long) ou la soirée Balanchine (un peu trop abstraite). Et si vous avez des ados, n'hésitez pas aller vers Le Parc ou Mayerling.

 

Abonnement jeune Ballet

68 euros les quatre spectacles pour les moins de 28 ans, la réduction est alléchante. Mais attention : vous êtes forcément en catégorie 4 (et en général à l'amphithéâtre au Palais Garnier, attention pour ceux et celles qui ont le vertige ou le dos sensible), vous ne pouvez pas choisir vos dates, et si vous souhaitez revendre votre place, ce sera forcément pour quelqu'un qui a moins de 28 ans (les contrôles se font à l'entrée et une personne plus âgée devra payer la différence). Cela fait donc pas mal de contraintes, à vous de voir si cela vaut le coup. Les deux formules proposent un mix plutôt varié. Le plus pratique reste de prendre le deuxième qui comprend Giselle, sûrement le ballet le plus demandé de la saison.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Aventure
    17 mars 2019 at 18:57

    Balletomane de province, j'ai cherché des places vainement pour le Lac des Cygnes 3 mois avant, (une fois connues les distributions qui m'intéressaient, merci aux danseurs qui les donnent avant l'Opéra...) j'ai mis des alertes, les places de la Bourse Opéra partent dans les 30 secondes (et ne sont pas toujours dans les catégories de prix que je souhaite, le voyage à Paris n'étant déjà pas donné...), et les reventes de l'Opéra quelques jours avant le spectacle, je n'en ai vu qu'une, un matin, tout était parti en 1 heure... Une grande déception donc, j'essaierai pour Raymonda de prendre ma place dès l'ouverte de réservation en septembre, sans connaissance des distributions donc, et c'est bien dommage, au prix des places et quand on vient de loin, d'en être réduit à croiser les doigts et se dire lorsqu'elles sont connues "quel dommage j'étais aussi libre le week-end suivant, mais j'ai joué de malchance avec la date"... Et encore faut-il que j'arrive à trouver une place en septembre, ce qui n'est déjà pas gagné !

    • Nanae
      19 mars 2019 at 13:06

      Aventure, pour Raymonda, si vous savez que vous venez en weekend, essayez de réserver 2 dates consécutives quand ce sera ouvert en septembre, du style un samedi et le lendemain. D'abord, tout n'est pas trusté par les abonnés, il y a un quota de places pour tout le monde, à condition de guetter les dates d'ouverture. Ensuite, si la distribution du samedi vous tente plus que celle du dimanche par exemple, hop, vous revendez sur la Bourse Opéra quand les distributions sont connues, voire la semaine même (pour éviter les changements de distribution qui peuvent arriver entre temps), ça se vendra très (très) vite comme vous l'avez constaté, surtout si ce sont des catégories pas trop chères. Malheureusement ça ne garantit pas que vous aurez 2 distributions différentes, et encore moins celle(s) que vous voudriez voir absolument mais ça augmente vos chances... Une autre façon d'augmenter ses choix de distribution en amont est de prendre une date vers le début de la série, et une autre vers la fin, et pareil, vous revendez, mais ça complique les questions logistiques quand on vient de loin.

  2. Nanae
    19 mars 2019 at 12:41

    A ajouter que pour les - de 40 ans, il existe 2 soirées à prix réduit : Hiroshi Sugimoto/William Forsythe et Alan Lucien Øyen.

  3. Géraldine
    19 mars 2019 at 18:51

    Merci pour cet article qui complète bien celui sur la présentation de la saison. J’ai pris mon abonnement pour aller voir les rares classiques mais aussi Crystal Pite et Mayerling

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial