Monday, Sep. 23, 2019

Soirée Balanchine : qui voir danser sur scène ?

Ecrit par :

21 septembre 2012

|

Catégorie :

Retour des bonnes habitudes ! A quelques jours de la première de la soirée Balanchine, faisons le point sur les distributions attendues (seront-elles celles que nous verrons ? Le suspens reste entier, la série des blessures semble avoir repris avec la rentrée du côté de Garnier).

Je dois avouer que je connais assez mal les trois ballets présentés, je me suis donc surtout inspirée de mes préférences en général. Il ne s'agit en tout cas que d'avis tout ce qu'il y a de plus subjectifs, alors n'hésitez pas à ne surtout pas suivre mes choix.

Les distributions étant différentes presque chaque soir, je n'ai pas forcément tout détaillé (je suis paresseuse en cette nouvelle saison).

 


SERENADE

S'il n'y en avait qu'une à voir :

 

 

- Eleonora Abbagnato, Myriam Ould-Braham, Mathilde Froustey, Florian Magnenet et Pierre Arthur Raveau : le 26 septembre. Variante avec Mélanie Hurel à la place de Myriam Ould-Braham et Hervé Moreau à la place de Florian Magnenet : les 3 et 11 octobre.

Pour m'y retrouver, je me suis basée sur le trio féminin, et je trouve celui-là très intéressant. Sérénade est un faux ballet sans histoire. A y regarder de plus près, il s'en passe des drames et des passions. Pour l'avoir vu en répétition, Eleonora Abbagnato, Myriam Ould-Braham et Mathilde Froustey se complètent très bien. La première joue sur la veine dramatique, la deuxième est plus rêveuse et la troisième piquante, tout en gardant entre elles une jolie harmonie. Les hommes m'ont semblé avoir un rôle un peu moins important, mais Hervé Moreau dans ce genre de ballet devrait être un beau moment.

Ça peut être pas mal aussi :

- Ludmila Pagliero, Laëtitia Pujol, Eleonora Abbagnato, Hervé Moreau, Christophe Duquenne : les 24 et 28 septembre, le 9 octobre.

- Eleonora Abbagnato, Laëtitia Pujol, Mathilde Froustey, Hervé Moreau et Christophe Duquenne : le 13 octobre. Avec Mélanie Hurel le 13 octobre.

Sur les multiples possibilités des autres dates, voilà les deux que j'ai retenues, là encore en me basant sur le trio féminin. Je suis curieuse de voir Ludmila Pagliero dans le rôle de leadeuse (re ?) de ce ballet, tout comme l'arrivée de la personnalité de Laëtitia Pujol. Il y a là encore un assemblage plutôt intéressant, mais si individuellement, ce sont des danseuses qui, tout subjectivement parlant, me touchent moins.

Serenade.jpg
AGON

S'il n'y en avait qu'une à voir :

- Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche (pas de deux), Muriel Zusperreguy, Nolwenn Daniel et Mathieu Ganio (premier pas de trois), Myriam Ould-Braham, Alessio Carbone et Emmanuel Thibault (deuxième pas de trois) - le 24 septembre.

Pour ce ballet, je me suis surtout basée sur les distributions du pas de deux, moment virtuose et très important du ballet. Aurélie Dupont devrait y être magnifique, c'est technique et assez décalé, le charisme naturel de ces deux artistes devrait vraiment porter ce pas de deux. Ceci-dit, le reste de la distribution n'est pas mal non plus. Mathieu Ganio n'est jamais plus intéressant, de mon point de vue, que lorsque qu'il danse des chorégraphes américains, Balanchine-Robbins. Il sait apporter toutes les subtilités à cette danse néo-classique et si musicale. Quant au trio Myriam Ould-Braham, Alessio Carbone et Emmanuel Thibault, difficile de trouver plus assorti.

Variante : Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche (pas de deux), Eleonora Abbagnato, Nolwenn Daniel et Karl Paquette (premier pas de trois), Myriam Ould Braham, Christophe Duquenne et Stéphane Phavorin (deuxième pas de trois) - les 17 et 18 octobre.


Ça peut être pas mal aussi : 

Eve Grinsztajn et Stéphane Bullion (pas de deux), Muriel Zusperreguy, Nolwenn Daniel et Karl Paquette (premier pas de trois), Myriam Ould-Braham, Christophe Duquenne et Stéphane Phavorin (deuxième pas de trois) : le 11 octobre.

Eve Grinsztajn et Stéphane Bullion, tiens, je n'y aurais pas spontanément pensé, mais pourquoi pas. Leur personnalité très différente du premier couple pourrait donner une tout autre tonalité au ballet, et ça devrait être intéressant de comparer. Pour l'avoir également vu en répétition, j'ai également été assez épatée par Karl Paquette sur ce passage, ou Stéphane Phavorin que l'on ne voit finalement plus si souvent que ça dans ce type de rôle.

Variante : Eve Grinsztajn et Stéphane Bullion (pas de deux), Muriel Zusperreguy, Mélanie Hurel et Mathieu Ganio (premier pas de trois), Nolwenn Daniel, Alessio Carbone et Emmanuel Thibault (deuxième pas de trois) : le 9 octobre.

S'il reste du temps :

Ludmila Pagliero et Karl Paquette (pas de deux), Muriel Zusperreguy, Mélanie Hurel et Mathieu Ganio (premier pas de trois), Nolwenn Daniel, Alessio Carbone et Emmanuel Thibault (deuxième pas de trois) : le 13 octobre.

Humm, j'ai un peu de mal à y croire à ce couple. J'ai peur que cela tombe dans quelque chose de très propre, soignée, mais un peu ennuyeux. A voir selon qui les accompagnent.

Variante : Ludmila Pagliero et Karl Paquette (pas de deux), Muriel Zusperreguy, Nolwenn Daniel et Mathieu Ganio (premier pas de trois), Myriam Ould Braham, Alessio Carbone et Emmanuel Thibault (deuxième pas de trois) : les 3 et 15 octobre.

agon_Karl-Paquette_Alessio-Carbone_Agnes-Letestu.jpg

LE FILS PRODIGUE

S'il n'y avait qu'une à voir :

Emmanuel Thibault (le Fils) et Agnès Letestu (la Courtisane) -
les 26 et 29 septembre.

Les fans d'Emmanuel Thibault vont être content-e-s en cette rentrée. Et oui, c'est assez rare de le voir dans un premier rôle. Il n'y a pas forcément beaucoup de choses à danser dans ce ballet (qui à première vue m'a laissé une impression assez vieillotte), mais il faut raconter une histoire, et je trouve qu'il sait vraiment bien le faire. Agnès Letestu, ses longues jambes et son regard qui peut se faire venimeux devrait faire merveille dans la Courtisane.

La distribution étoilée :

Jérémie Bélingard (le Fils) et Marie-Agnès Gillot (la Courtisane) - les 24 et 28 septembre, les 3, 9 et 13 octobre.

Tout subjectivement parlant, mon choix m'amène vers le couple cité plus haut. Mais cette distributions doublement étoilée ne devrait pas être décevante, entre deux fortes personnalités.

Le-Fils-prodigue_Marie-Agnes-Gillot.jpg
Pourquoi pas ? :

Jérémie Bélingard (le Fils) et Agnès Letestu (la Courtisane) - les 11, 17 et 18 octobre.

Je devrais regarder dans mes archives, mais je ne crois pas avoir un jour vu ces deux Étoiles danser ensemble. C'est donc du "Pourquoi pas" : ce n'est pas sur cette distributions que je me précipiterai en premier, mais il n'y a pas de raison pour que cela ne fonctionne pas.

La distributions jeunes talents :

François Alu (le Fils) et Sabrina Mallem (la Courtisane) - le 15 octobre.

Gros dilemme pour les membres AROP. Que faire le 15 octobre : voir François Alu en soliste ou aller à la projection d'un film sur les adieux de Clairemarie Osta ? François Alu est décidément le jeune talent à suivre, et c'est une vraie bonne idée que de lui laisser de temps en temps un rôle principal, malgré son très jeune âge. Sabrina Mallem n'est plus vraiment une débutante, mais elle n'a pas souvent l'occasion d'avoir un rôle aussi important, et devrait prendre cette opportunité très à cœur. Pour tout vous dire, j'ai choisi la deuxième solution, parce que les occasions ne devraient pas manquer cette année de voir François Alu en soliste. Mais si pouvez y aller, n'hésitez pas, ce devrait être une vraie bonne surprise.

Et donc, au final, après tout ce blabla, quelle date faut-il choisir ? Hahahaha, elle est bien bonne...

Si l'on suit l'alignement des planètes, la soirée du 26 septembre semble être un bon choix. Sauf que c'est le soir du deuxième Défilé, et il est hors de question de rater le premier (parce qu'il sera, je le rappelle pour ceux et celles que je n'aurais pas complètement fatigué avec ça, le premier de Myriam Ould-Braham en tant qu’Étoile, et que ça ne se rate pas) (on peut aussi enchaîner deux soirées Défilés en trois jours, mais je crains l'indigestion) (le Défilé, c'est magique, nous sommes d'accord, mais point trop n'en faut). La soirée du 29 septembre est aussi intéressante globalement, comme celle du 11 octobre.

Et vous, quelle distribution vous fait le plus envie ? Laquelle allez-vous voir ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(10) commentaires

  1. Cams
    21 septembre 2012 at 22:22

    J'ai vraiment hâte de voir le défilé.
    Je pense qu'avec Myriam Ould-Braham qui a ouvrir le ballet des étoiles, il devrait y avoir de l'ambiance!!
    Sinon je râle de ne pouvoir voir la distrib Alu/Mallem!! ça devrait être très sympa.

  2. Karine
    22 septembre 2012 at 10:37

    Moi, ce sera le 28/09 et je suis très contente. De toute façon, quelle que soit la distribution, je suis toujours contente d'aller voir le Ballet de Paris...
    Par contre, toujours pas de Défilé... Quand donc se décideront-ils à le mettre un vendredi ou samedi ?!?!

  3. Amélie
    23 septembre 2012 at 21:52

    @ Cams : Moi aussi je râle un peu pour cette distrib, mais je pense qu'on aura encore de nombreuses chances de le voir en soliste cette année, et peut-être dans un ballet que j'apprécie plus.

    @ Karine : Mais oui ne faisons pas la fine bouche :) Surtout que chaque soirée a quelque chose d'intéressant. Quant au Défilé, c'est une bonne réflexion ! En vraie parisienne qui a du temps, je n'y avais jamais fait attention.

  4. Karine
    24 septembre 2012 at 09:45

    Et oui, personne ne pense aux banlieusard(e)s qui se lèvent à 6h pour aller au travail... :cry:
    Enfin, j'espère que des âmes charitables auront la bonté de poster des photos et / ou vidéos du Défilé ;) !

  5. Joelle
    24 septembre 2012 at 09:49

    et bien nous ce sera le lundi 15 octobre (avec les "débutants" :D ). Mettre les agendas de 5 personnes d'accord fut une tâche un peu ardue.... ;)

  6. Diony
    24 septembre 2012 at 16:04

    Pour moi ce sera pendant la soirée du 11 octobre que je renouerai avec le ballet de l'ONP ! Chouette, au bout de 3 mois j'étais vraiment en manque ! Et je suis assez satisfaite de la distribution ! Enfin, revoir danser Eleonora Abbagnato !

  7. Trixi
    25 septembre 2012 at 07:56

    Bonjour la plume et bonjour à tous,

    Ouahhh, quelle soirée hier à Garnier. Tout d'abord cette présentation que je n'avais jamais vu, avec cette boite à musique qui laisse aparaitre les danseurs depuis le foyer jusqu'à la scène... quel spectacle!
    Ensuite trois oeuvres tres belles, très modernes et festives, mais surtout une Aurélie magnifique. Madame, vous êtes une GRANDE. Votre préstation fut merveilleurse et parfaite techniquement.
    Et que dire de finir avec Marie Agnes et ses jambes interminables dans ce beau rôle de séduction avec son partenaire mais aussi avec son public. Personnelement je suis sur qu'elle a dansé pour moi!!
    Un dernier mot pour dire que Mathlde sans être soliste ressortait encore une fois du lot. Tout est grâce et excellence chez elle.
    Une superbe soirée et toujours accompagnée de ma belle S qui est mon encyclopédie de danse.

  8. Lola
    26 septembre 2012 at 03:21

    Il n'y a pas à dire : ce fut une belle soirée ! Je n'émettrai qu'une légère réserve à propos des quelques approximations dans Sérénade : Eleonora Abbagnato cherchant son partenaire légèrement "en retard", Ludmila Pagliero ne montant pas toujours jusqu'à la pointe, les lignes des ensembles pas toujours alignées ... Il a peut-être manqué une ou deux répétitions. Mais c'est la Première du spectacle, et la Première de la saison, alors je suis prête à tout pardonner tant je suis heureuse de retrouver le Ballet et tant le reste de la soirée m'a comblée.
    Pour ce qui est du Défilé (que je voyais pour la première fois et qui est magnifique !), je voudrais simplement signaler qu'il n'est pas possible de le faire le vendredi ou le samedi car les élèves de l’École de Danse en font partie. Or, ils n'ont pas cours le weekend, par conséquent, les internes rentrent chez eux ...

  9. Karine
    26 septembre 2012 at 09:50

    @ Lola : Je comprends bien que les élèves rentrent chez eux le weekend, mais honnêtement, qu'elle différence y a t'il entre rentrer le vendredi soir ou le samedi matin une fois dans l'année ? De plus, je ne sais pas si c'est encore le cas, mais il n'y a pas si longtemps les Démonstrations avaient lieu le dimanche... Il ne faut peut-être pas tout mettre sur le dos des petits rats ! ;)

  10. Lola
    27 septembre 2012 at 18:47

    @Lola : ça serait bien de changer de pseudo car c'est celui que j'utilise depuis toujours sur ce blog ;) on va nous confondre

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial