Tuesday, Dec. 1, 2020

Soirée Roland Petit : qui voir danser sur scène ?

Ecrit par :

14 mars 2013

|

Catégorie :

La soirée Roland Petit du Ballet de l'Opéra de Paris démarre le vendredi 15 mars, au Palais Garnier. Le programme est composé de trois ballets : Le Rendez-vous, Le Loup et Carmen. A quelques heures de la première, faisons donc le point sur les distributions.

Et démarrons d'abord par une remarque générale. Plusieurs Étoiles sont alignées sur cette soirée, mais les distributions manquent tout de même d'un peu de piquant. Il y a très peu de prise de rôle, pas vraiment de prise de risque. Le Rendez-vous et Le Loup ont été donnés il y a deux ans avec quasiment les mêmes distributions. Plusieurs soirées s'annoncent néanmoins très alléchantes, les ballets choisis sont de toute façon intéressants, mais un peu de piquant, un peu de fraîcheur, auraient sûrement été les bienvenus.

Le Rendez-vous

La distributions "s'il n'en fallait qu'une"

Isabelle Ciaravola (la plus belle Fille du Monde), Nicolas Le Riche (le Jeune Homme), Hugo Vigliotti (le Bossu) et Stéphane Phavorin (la Mort) : le 15 mars. Avec Michaël Denard (la Mort) : les 17, 20 et 23 mars.

La poésie et la légèreté de Nicolas le Riche, le regard hypnotique et les longes jambes d'Isabelle Ciaravola... L'alchimie est tout simplement incroyable. J'aime beaucoup ce ballet, simple en apparence mais d'une grand émotion, dans ce Paris ancien et un peu magique. Hugo Vigliotti est un bossu tout aussi formidable, dommage toutefois qu'il soit le seul pour ce rôle, c'est un bon personnage pour lancer de jeunes danseurs.


Les distributions qui devraient être pas mal  non plus

Alice Renavand (la plus belle Fille du Monde), Jérémie Bélingard (le Jeune Homme), Hugo Vigliotti (le Bossu) et Michaël Denard (la Mort) : les 18 et 22 mars. Avec Stéphane Phavorin (la Mort) : les 23 (matinée) et 24 (matinée) mars.

Alice Renavand manquait un peu de personnalité dans ce rôle il y a deux ans, mais ça ne devrait plus être la même chose maintenant. J'aime beaucoup cette artiste dans ce genre de personnage de femme forte. Et j'imagine on ne peut mieux son partenariat avec Jérémie Bélingard, ça peut donner un couple explosif.

Éléonora Abbagnato (la plus belle Fille du Monde), Nicolas Le Riche (le Jeune Homme), Hugo Vigliotti (le Bossu) et Stéphane Phavorin (la Mort) : les 26 et 28 mars.

C'est une règle : quand Éléonora Abbagnato et Nicolas Le Riche dansent ensemble, on y va et puis c'est tout. C'était l'une des interprètes fétiches de Roland Petit... J'ai vraiment hâte de la voir dans cette chorégraphie.


La distribution "à vous de voir"

Amandine Albisson (la plus belle Fille du Monde), Benjamin Pech (le Jeune Homme), Hugo Vigliotti (le Bossu) et Stéphane Phavorin (la Mort) : les 27 et 29 mars.

La prise de rôle d'Amandine Albisson devrait être intéressante. Et cela fait finalement un petit bout de temps qu'elle n'a pas été distribuée sur un rôle principal. Mais je fais un petit blocage sur son partenaire. Tout subjectivement parlant, je trouve qu'il ya derrière chaque interprétation de Benjamin Pech une certaine froideur qui m'empêche d'adhérer vraiment à son propos. D'autant plus dommage sur un ballet comme Le Rendez-Vous qui est particulièrement vivant.

Isabelle Ciaravola et Nicolas Le Riche - Le Rendez-vous

Le Rendez-vous - Isabelle Ciaravola et Nicolas Le Riche 

Le Loup

La distribution d'Étoiles

Laëtitia Pujol (la Jeune Fille), Benjamin Pech (Le Loup), Valentine Colasante (la Bohémienne) et Christophe Duquenne (le Jeune homme) : les 15 et 17 mars. Avec Marc Moreau (le Jeune Homme) : les 20, 23 (matinée) et 24 (matinée) mars.

Je suis moins fan de ce ballet. Il a un petit côté un peu muséal, avec son inspiration qui va puiser du côté des Ballets Russes. Et il faut des interprètes très investi-e-s pour rendre le tout vraiment vivant. Même si ce n'est pas, tout subjectivement parlant, ma danseuses préférée, c'est vraiment le genre de rôle qui convient à Laëtitia Pujol. Et son partenariat avec Benjamin Pech fonctionne plutôt bien, même si, comme dit plus haut, je ne suis pas la plus grande fan de ce dernier. Cette distribution ne m'emballe pas absolument à vrai dire, mais c'est sûrement celle qui convient le mieux à ce ballet. Pour les seconds rôles, ce sera l'occasion pour Valentine Colasante de faire ses preuves dans un rôle vif et technique.


La distribution qui pourrait être intéressante.

Amandine Albisson (la Jeune Fille), Audric Bezard (le Loup), Caroline Robert (la Bohémienne) et Alexandre Gasse (le Jeune Homme) : les 23 et 28 mars.

Autre prise de rôle pour Amandine Albisson ! On l'aime bien dans du Roland Petit décidément. Pour Audric Bezard, ce sera aussi son premier rôle d'importance depuis sa promotion de Premier danseur. Sur le papier, le couple semble fonctionner. Cela pourrait donner un joli moment, je suis en tout cas curieuse de voir ce que cela peut donner.


La distribution "à vous de voir"

Émilie Cozette  (la Jeune Fille), Stéphane Bullion (le Loup), Sabrina Mallem (la Bohémienne) et Christophe Duquenne (le Jeune homme) : les 18, 22, 26, 27 et 29 mars.

Stéphane Bullion dans le rôle du Loup, cela s'annonce plutôt bien. Lors de la dernière reprise, il avait fait quelque chose d'intéressant, bien qu'u peu timide. Mais il n'était qu'au début d'une belle ascension, et je suis vraiment curieuse de le revoir dans ce rôle avec deux ans de plus. Je persiste toutefois, Stéphane Bullion  n'est jamais aussi bon que lorsqu'il a une partenaire pour le tirer avec le haut. Et a priori, je ne pense pas qu'Émilie Cozette soit celle-là. Je bloque vraiment sur cette danseuse. La pauvre est le vilain petit canard de Twitter, et j'essaye toujours de la voir sur scène sans arrière-pensée. Mais rien n'y fait, je trouve toujours ses prestations crispantes, et assez creuses artistiquement parlant. "Open your mind" lors de la première, nous verrons bien.

Le Loup - Stéphane Bullion

Le Loup - Stéphane Bullion

Carmen

Ahhh, Carmen, l'un des ballets mythiques par excellente. Il parait que toutes les Étoiles veulent danser Carmen, on aurait donc bien aimé avoir un peu plus de prise de rôle cette année. Mis à part un couple, cela semble un peu trop sage.

La distribution "s'il ne fallait qu'une" (et j'insiste)

Éleonora Abbagnato (Carmen), Nicolas Le Riche (Don José), Audric Bezard (Escamillo), Valentine Colasante et François Alu (les chefs brigands) : les 18, 22 et 27 mars. Avec Alexis Renaud (Escamillo), Caroline Robert et Allister Madin (les chefs brigands) : le 24 (matinée) mars.

Qu'ai-je dis plus haut ? Que lorsque Éleonora Abbagnato et Nicolas Le Riche dansent ensemble, on y va et puis c'est tout. Surtout dans du Roland Petit. Surtout dans Carmen. Comment ça Carmen n'est pas blonde ? Aucune importance. Ce devrait un couple explosif et passionné, peut-être l'un des grands moments de cette série. Les seconds rôles devraient être intéressants aussi. Audric Bezard devrait assurer en Escamillo, Allister Madin s'en donner à coeur joie dans le chef des brigands tout comme François Alu. De belles distributions.


La distributions "pourquoi pas" 

Aurélie Dupont (Carmen), Karl Paquette (Don José),  Guillaume Charlot (Escamillo), Valentine Colasante et François Alu : le 23 mars. Avec Audric Bezard (Escamillo), Caroline Robert et Allister Madin (les chefs brigands) : le 26 mars. Avec Alexis Renaud (Escamillo), Caroline Bance et Allister Madin (les chefs brigands) : le 28 mars. Avec Avec Audric Bezard (Escamillo), Valentine Colasante et François Alu (les chefs brigands) : le 29 mars.

C'est drôle, j'ai du mal à imaginer Aurélie Dupont en Carmen. Mais les échos sur sa prestation dans ce rôle sont en général élogieux. Et puis Impératrice Aurélie, elle entre en scène, tout s'allume, c'est magique. Quant à Karl Paquete en Don José, mais Don José ne peut pas être blond ! (comment ça j'ai dit l'inverse trois lignes plus haut ?). Bon, pourquoi pas. Ce danseur, c'est tout ou rien. Et avec Aurélie Dupont, cela pourrait bien être tout. Plus de curiosité que d'über-enthousiaste sur le papier à vrai dire, même si avec Aurélie Dupont, on n'a jamais l'impression de perdre sa soirée.


La distributions "à vous de voir"

Ludmila Pagliero (Carmen), Stéphane Bullion (Don José), Guillaume Charlot (Escamillo), Allister Madin et Caroline Bance (les chefs brigands) : les 15, 17, 20 et 23 (matinée) mars.

Comment dire... Voilà un couple que je ne sens pour ainsi dire pas beaucoup. Stéphane Bullion en Don José, l'idée est séduisante, mais on revient à ce que l'on disait plus haut. Et je ne suis pas sûre que Ludmila Pagliero soit non plus la danseuse idéale pour le tirer vers le haut, surtout qu'elle a un peu tendance à écraser son partenaire s'il n'y a pas assez de répondant en face d'elle. Techniquement, elle devrait se sortir sans problème des pièges de ce rôle. Reste à y mettre une flamme. Qui me manque toujours lorsque je suis face à cette danseuse. Mais "open your mind" décidément.

Carmen - Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato

Carmen - Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato

Au final, sur quelle date on va ? Les soirées du 18, 22, 23 ou 27 mars sont spécialement alléchantes, mais toutes les soirées devraient avoir au moins une distributions vraiment intéressantes. Pas de date creuse a priori. Mais pas de dates flamboyante sur out la ligne non plus.

Et vous, quelle distribution allez-vous voir ? Laquelle vous tente le plus ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(10) commentaires

  1. Anne
    14 mars 2013 at 20:25

    Yes, je suis tombée sur une bonne distribution le 18 mars, surtout avec Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato dans Carmen! En plus il y aura mon chouchou François Alu dans ce ballet. J'ai hâte aussi de voir Alice Renavand et Jérémie Bélingard dans Le Rendez-vous ; a priori ils devraient être très intéressants dans ces personnages. Par contre je suis un peu dégoutée d'être tombée sur Emilie Cozette dans Le Loup. C'est pas gentil à dire, mais elle m'avait atterrée quand je l'ai vue en Myrtha à New York par son manque d'interprétation et de charisme.

  2. Joelle
    14 mars 2013 at 20:45

    et moi, j'ai tiré François Alu.... :) Amélie : comment peux-tu avoir des doutes ??? :) :) :)

    • Amélie
      15 mars 2013 at 14:34

      @ Anne : C'est une belle date le 18 ! J'en serais aussi. @ Joëlle : Mais non, aucun ;)

  3. Joelle
    15 mars 2013 at 15:14

    Je viens de voir que F. Alu a disparu de la distribution du 23 mars au soir (distributions modifiées le 14 mars)... :( :( :( Encore un cassage de papattes ??? Le tirage est donc : Carmen Aurélie Dupont Don José Karl Paquette Escamillo Guillaume Charlot La Chef des brigands Valentine Colasante

  4. Romain
    15 mars 2013 at 18:50

    Pour ma part j'y vais le 23 mars et la distribution me convient parfaitement! (Même si j'ai un peu de mal à imaginer Karl Paquette en Don José). J'ai vraiment hâte, c'est l'une des soirées qui m'attire le plus cette saison, j'espère juste pouvoir voir quelque chose de mon fond de baignoire...

  5. Joelle
    16 mars 2013 at 09:22

    L'occasion ayant fait le larron, j'ai repris deux places pour lundi soir prochain. Cela nous ferades distributions différentes par rapport au samedi 23. Ca devrait être super !!!

  6. Jean-Marc CRANTOR
    19 mars 2013 at 16:26

    Je suis assez d'accord sur la quasi-absence de prise de risque dans les distributions et d'accord aussi pour dire, néanmoins, que certaines soirées seront sans aucun doute fort réussies. "Le rendez-vous", la distribution à voir, selon moi, est celle qui reunie Isabelle Ciaravola et Nicolas le Riche. Deux magnifiques danseurs, une technique parfaite, ... En outre, ils ont l'énorme avantage d'avoir déjà été partenaires dans ce ballet. En 2011, j'avais adoré l'interprétation d'Eleonora Abbagnato et Benjamin Pech qui m'a semblé la meilleure de toutes. Je ne crois pas qu'Alice Renavand ait dansé ce ballet en 2011. Elle devrait, toutefois, donner beaucoup d'ampleur au personnage. Elle possède de nombreux atouts techniques et artistiques pour interpréter la plus belle femme au monde. Eleonorra Abbagnato devrait également être une très belle interprète aux côtés de Nicolas le Riche. "Le loup" a mal vieilli et semble, par conséquent, démodé. Rien ne me touche dans ce ballet. "Carmen", de toutes les danseuses distribuées, Eleonora Abbagnato apparaît comme la plus divine et étincellante. Même l'interprétation d'Aurélie Dupont pourrait passer inaperçue ! Blonde ou brune, on s'en moque. S. Zakharova l'a bien prouvé. La danse n'a pas de type, elle n'a que du tempérament. Et c'est bien une des forces d'Eleonora Abbagnato. De plus, le duo qu'elle forme avec Nicolas le Riche est des plus savoureux.

    • Amélie
      20 mars 2013 at 16:01

      @ Joëlle : Don't panic ;) L'Opéra n'a tout simplement pas indiqué les distributions pour ce rôle.

      @ Roman : Belle soirée en effet ! Les fonds de baignoires, il y a un angle mort, mais on est très près des danseurs et danseuses, ce n'est pas plus mal pour ce genre de ballets narratif.

      @ Jean-Marc : Eléonora Abbagnato et Nicolas Le Riche étaient fantastiques dans Carmen lundi ! Ce n'était pas le même ballet que lors de la première...

  7. eg
    28 mars 2013 at 09:59

    hier 27 mars nous avons eu la chance d'assiter à la représentation de Carmen à l'issue de laquelle Eleonora Abbagnato a été nommée danseuse étoile. C'était fantastique et émouvant. Ca a fait passer au second plan les deux premiers ballets que j'ai également beaucoup aimé, mais Carmen a tout balayé.

  8. Joelle
    28 mars 2013 at 10:32

    @eg : Ah quelle chance ! Cela a dû être un sacré événement que d'assister en direct à cette nomination !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial