Tuesday, Oct. 23, 2018

Top 10 des événements danse à ne pas rater en 2013

Ecrit par :

14 janvier 2013

|

Catégorie :

Après le Top 10 des représentations de 2012, voilà pour bien démarrer la semaine le Top 10 de 2013... Ou tout ce qu'il ne faudra pas rater côté danse durant cette année parisienne (et un peu ailleurs). A noter que ce Top 10 n'a aucun autre odre que celui de la date. A vos agendas !

1) Le Tricentenaire de l'École de danse

2013, année particulière pour l'École de Danse de l'Opéra de Paris, qui fête ses 300 ans d'existence. Pour l'occasion, trois programme seront donnés au mois d'avril par les Petits Rats. D'abord un gala, avec le Défilé, une création de Pierre Lacotte (apparemment avec quelques Danseurs et Danseuses Étoiles), une autre création de Béatrice Massin, Péchés de Jeunesse de Jean-Guillaume Bart, Ballet de Faust de Gounod et Aunis de Pacher. Ensuite deux soirées "normales", avec le Défilé et le ballet de Lacotte en moins. Enfin, et le meilleur pour la fin, un grand gala où les Petits Rats se produiront sur scène avec les élèves de sept autres grandes écoles de danse : les Royal Danish Ballet School, Bolshoi Ballet Academy, Accademia Teatro alla Scala, Royal Ballet School, Canada’s national Ballet School, John Cranko Schule et Ballettschule des Hamburg Ballett.

Si le programme est très alléchant, ce Tricentenaire a néanmoins un gros point noir : sa billetterie. Le premier gala avec Défilé est une soirée AROP, aux prix surtaxés et difficilement réservable si l'on ne fait pas partie de l'association. Quant au Gala des Écoles du XXIe siècle, il ne figurait sur aucun abonnement, mais affichait toutefois presque complet lors de la mise en vente des places, ce 14 janvier. Les retour d'avril devraient s'arracher.

Quand ? Le 15 avril pour le gala avec la compagnie, les 17 et 18 avril pour les spectacles, le 20 avril pour le Gala des Écoles du XXIe siècle, au Palais Garnier.

Mime.jpg


2) Le Sacre du Printemps par le Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

2013, c'est l'année du Sacre, vous commencez à connaître la chanson. Le célèbre ballet fête ses 100 ans, et les programmations danse en ont été inspirées. Pina Bausch avait revisité ce mythe de la danse en 1975, dans une version violente et terrienne. Cette relecture est devenue à son tour un classique de la danse. La troupe de la chorégraphe allemande, le Tanztheater Wuppertal, passera par Paris pour le danser. Une troupe unique, un ballet unique, une musique unique... tout est dit (même si hués sur les prix surtaxés).

Quand ? Du 4 au 7 juin au Théâtre des Champs-Elysées.

Le-Sacre-du-Printemps.jpg

3) La Sylphide de Pierre Lacotte

La Sylphide, oeuvre emblématique du répertoire romantique, n'a pas été donné depuis 2004, soit une éternité, à l'Opéra de Paris. Ce devrait être non seulement un plaisir de redécouvrir ce ballet, mais aussi d'y voir la nouvelle génération s'emparer des rôles. On pense à Myriam Ould-Braham bien sûr, taillée pour ce genre de personnages, mais aussi Josua Hoffalt, Mathias Heymann, ou pourquoi pas, on peut rêver, Mathide Froustey. Des pétitions officieuses circulent déjà sur le net pour inviter l'Étoile du Bolchoï Evguenia Obraztsova.

Quand ? Du 22 juin au 15 juillet au Palais Garnier.

La-Sylphide.jpg

4) L'Histoire de Manon par le Royal Ballet de Londres à Monaco

Le Royal Ballet de Londres ne se déplace pas si souvent que ça en tournée, il ne faut donc pas les rater lorsqu'ils quittent Coven Garden. Surtout si c'est pour les voir danser un de leurs ballets emblématiques (L'Histoire de Manon) chorégraphié par un de leurs artistes emblématiques (Kenneth MacMillian). La dernière catégorie est de plus abordable. Danse addicts du Sud de la France, vous n'avez aucune excuse.

Quand ? Du 27 au 29 juin au Grimaldi Forum de Monaco.

L-Histoire-de-Manon_Sergei-Polunin_Lauren-Cuthbertson.jpg

5) Le Ballet de l'Opéra de Vienne à Paris

Pendant trois semaines, le Ballet de l'Opéra de Vienne sera l'invité du festival Les Etés de la danse. La troupe, menée par Manuel Legris, dansera quatre programme : un Gala Noureev, deux soirées mixtes (Jean-Christophe Maillot, Nils Christe, William Forsythe...) et le Don Quichotte de Rudolf Noureev. Une bonne occasion pour découvrir cette compagnie dans un répertoire varié. Des cours public et projections de film seront aussi organisés, ainsi qu'un stage pour professionnels.

Quand ? Du 4 au 27 juillet au Théâtre du Châtelet.

Don-Quichotte_Maria-Yakovleva.jpg

6) Les Adieux d'Agnès Letestu dans La Dame aux Camélias

Le public va verser des larmes la saison prochaine, avec trois Étoiles qui tireront leur révérence. Agnès Letestu sera la première à faire ses adieux à la scène, lors d'une reprise de La Dame aux Camélias de John Neumeier, en compagnie a priori de Stéphane Bullion. L'une des dernières occasions de voir Reine Agnès danser, mais aussi de la voir dans ce ballet qu'elle a su marquer de son empreinte, et plus généralement de voir d'autres artistes de la compagnie s'y illustrer aussi à merveille (je pense en particulier à Isabelle Ciaravola).

Quand ? En septembre-octobre au Palais Garnier.

La-dame-aux-camelias_Agnes-Letestu_Stephane-Bullion.jpg


7) Le Nederlands Dans Theater à Paris

Le Nederlands Dans Theater, ou NDT pour les intimes, est de passage à Paris en 2013. Dirigée pendant longtemps par Jiří Kylián, et encore marquée par le chorégraphe dans son répertoire, la troupe est l'un des fleurons de la danse contemporaine, portée par des danseurs et danseuses exceptionnel-le-s. La compagnie fait spécialement parler d'elle depuis quelques mois depuis qu'elle a commencé à diffuser quelques représentations - et créations - en direct dans les cinémas d'Europe. Le NDT devrait passer par la capitale à l'automne, j'espère pour plusieurs programmes.

Quand ? A l'automne au Théâtre de Chaillot.

Crystal_Pite.jpg

8) Le Ballet de Cuba à Avignon

Encore une troupe de légende qui passe par la France. Le Ballet National de Cuba, toujours dirigé par la nonagénaire et mythique Alicia Alonso, s'arrêtera pour une seule date dans le sud de la France, pour y présenter le ballet classique Coppélia. Le Ballet de Cuba, c'est un école à part entière, faite de prise de risques techniques, d'une certaine bravoure et de musicalité. C'est beaucoup d'entrain sur scène et une joie de danser inépuisable malgré des conditions difficiles, et des costumes et décors souvent fatigués. C'est une troupe emblématique, à découvrir au moins une fois.

Quand ? Le 25 octobre à l'Opéra d'Avignon.

Coppelia_Viengsay-Valdes_Osiel-Gounod.jpg

9) Le Ballet de Hambourg à Paris

2013 semble décidément une année intéressante pour voir de grandes troupes étrangères. Le Ballet de Hambourg, dirigé depuis 1973 par John Neumeier, devrait aussi passer par la capitale. La troupe devrait présenter la dernière création du chorégraphe, Liliom, sur la musique composée spécialement pour l'occasion par Michel Legrand. Le ballet a su convaincre la critique lors de sa Première en décembre 2011, et a reçu deux Benois de la Danse : l'un pour sa musique et l'autre pour son interprète principale, Alina Cojocaru, dont le public espère bien qu'elle fera partie du voyage.

Quand ? En décembre au Théâtre du Châtelet (sous réserve).

Liliom_Carsten-Jung_Alina-Cojocaru.jpg

10) La Belle au Bois dormant de Rudolf Noureev

Après des années d'absence, la fastueuse Belle au Bois Dormant de Rudolf Noureev est enfin de retour à l'Opéra de Paris. Les mauvaises langues sifflaient que le ballet n'était plus repris car désormais trop difficile pour la compagnie. En 2013, plusieurs Étoiles apparaissent néanmoins comme de belles Aurore à venir (Dorothée Gilbert, Myriam Ould-Braham, Ludmila Pagliero...), et le dernier Don Quichotte a montré que la troupe parisienne avait pas mal de Sujets prêt-e-s à en découdre avec des seconds rôles virtuoses. Pour les Désirés, ça semble peut-être plus compliqué, mais tant pis. La Belle au Bois Dormant, c'est du rêve,  de la belle danse, et mon premier moment d'émerveillement face à un ballet. Nicolas Le Riche et Elisabeth Maurin il y a presque 20 ans, je m'en souviens encore.

Quand ? Pour les Fêtes de fin d'année à l'Opéra Bastille.

La-Belle-au-Bpois-Dormant_Ensemble_2004.jpg

Et vous, qu'est-ce qui vous tente le plus dans ce Top 10 ? Quel événement Danse avez-vous déjà inscrit dans votre agenda 2013 ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(12) commentaires

  1. Joelle
    14 janvier 2013 at 20 h 54 min

    La Belle au Bois Dormant pour les fêtes de fin d'année 2013 ? Mais ça va être mignon !!! Je prends !!!

    Le spectacle de l'Ecole de Danse est réservé pour le 18 avril. Il sera suivi du Gala du Tricentenaire, mais à l'Opéra de Versailles le 25 avril.

    Le Sacre du Printemps est aussi sur la liste, mais ce sera fin mai avec celui du Mariinsky.

    La Sylphide est déjà réservée pour une date, et je crois que d'autres vont venir s'ajouter.... et le ballet de l'opéra de Vienne.... il faut voir !

  2. Estelle
    15 janvier 2013 at 8 h 42 min

    ça donne très envie tout ça !
    La Belle au Bois Dormant pour fin 2013 ??? ça c'est une super nouvelle

  3. a.
    15 janvier 2013 at 15 h 17 min

    tout.
    tout me tente.
    je finirai ruinée en 2013 aussi.
    pfff.

  4. Joelle
    16 janvier 2013 at 14 h 49 min

    Je suis bien d'accord sur le côté ruineux de la chose... Je n'ai pas encore osé faire les comptes, juste d'octobre à décembre 2012... Et 2013 s'annonce encore plus dispendieux.... ](*,)

  5. Alice
    16 janvier 2013 at 18 h 44 min

    Pas mal de choses très alléchantes et rien de bien neuf quant aux resa ODP. Perso j'abandonne. S'il ne veulent pas de leur public tant pis pour eux. J'ai suffisamment attendu dans les listes d'attente virtuelles et été trimballée d'un guichet à l'autre de Garnier à Bastille. J'ai même traumatisé mon compagnon qui a du me réserver une place parce que je travaillais.
    Je viens de réserver aujourd'hui même pour le ROB à Covent Garden. Cela fait des années que ça fonctionne et qu'on ne se tape pas la tête contre les murs.De mon coté donc le choix est vite fait. Et le Ballet de l'ODP, je le verrai en tournée.
    Désolée mais c'est le cri du coeur 2013 :lol: .

  6. Amélie
    17 janvier 2013 at 17 h 53 min

    @ Joëlle : C'est le cercle vertueux (ou vicieux) : plus on voit de spectacles, plus on a envie d'en voir ;)


    @ Estelle : Après plusieurs saisons où la rumeur a couru, c'est enfin confirmé !

    @ A. : Il faut convaincre nos banquier-ère-s de se mettre à la danse aussi  ;)

    @ Alice : Comme je te comprends... Je ne comprends, avec le budget qu'ils ont, que ça ne soit pas possible de faire une billetterie qui fonctionne... Et l'Opéra a l'air de trouver ça tout à fait normal ! 

  7. Joelle
    17 janvier 2013 at 20 h 49 min

    @Amélie : je crois que je suis tombée dans le cercle vicieux.... ;)
    Résas déjà prises en 2012 pour 2013 : Kaguyahime en février, sans oublier les ballets igor Moisseiev et le ballet de Perm, ensuite une soirée Roland Petit en mars et Rock the Ballet à l'Olympia, Le Sacre du Printemps version Mariinsky fin mai, une Sylphide début juillet... et je dois en oublier... Ah oui le gala du Tricentenaire à Versailles...
    Et je viens de rajouter les 4 ballets (soirée mixte) en mai car 2 places se sont libérées aujourd'hui, S. Guilhem/A. Khan fin juin, Neumaier/Mahler en avril sous l'impulsion de deux amies + le Spectacle de l'Ecole de Danse, une rencontre chorégraphique fin février...
    Je compte aussi rajouter une ou deux Sylphides en juin/juillet + les Etes de la Danse, mais ce ne sera pas pour Don Quichotte ! J'ai déjà donné avec les "artistes invités" début décembre ](*,) et je me tate pour la Royal Opera House (La Bayadère) car nous devons aller à Londres début mai...
    Ma banquière préférée va finir par me haïr aussi... mais heureusement j'ai un mari qui suit volontiers. Je crois que c'est l'effet "Justaucorps moulant et jolis tutus" de ces Dames ! :lol:

  8. Amélie
    18 janvier 2013 at 19 h 09 min

    @Joelle: Et bien quel programme ! :) Ceci-dit, sans vous poussez au vice ;), mais si vous allez à Londres, il serait dommage de ne pas en profiter pour vous rendre à l'Opéra, ou pour voir une comédie musicale. Par contre pour le spectacle de l'Ecole, attention : le spectacle "normal" à Garnier et le gala du Tricentenaire à Versailles, c'est le même programme, mis à part une pièce (la pièce de Pierre Lacotte, uniquement donné le 15 avril à Garnier et à Versailles, pas les autres jours). A ne pas confondre avec le "gala des Ecoles du XXie siècle" le 20 avril, dont le programme n'est pas connu et qui réunir les élèves de plusieurs écoles de danse du monde. 

  9. Liliv87
    26 janvier 2013 at 19 h 07 min

    Bonjour,

    Je voudrais savoir pourquoi il n'est pas possible de réserver en ligne des places pour les spectacles de l'ecole de danse, le tricentenaire de l'école française de danse ou encore le gala des écoles de danse du XXIème siècle.

    :(

  10. Amélie
    29 janvier 2013 at 18 h 02 min

    @Liliv87: Cela veut dire qu'il n'y en a plus de disponible. Il faut guetter le site régulièrement pour les retours, ou voir au guichets dès le 19 mars.

  11. Jean-Christophe
    2 mars 2013 at 22 h 20 min

    "Quant au Gala des Écoles du XXIe siècle, il ne figurait sur aucun abonnement, mais affichait toutefois presque complet lors de la mise en vente des places". Les abonnés ont la possibilité d'acheter des places pour tous les spectacles avant la date d'ouverture à la vente publique, voilà la raison ... En plus, on nous a contactés pour nous le proposer; une récompense pour les fidèles. Les malchanceux se rattraperont au prochain centenaire ;-)

  12. Jean-Christophe
    2 mars 2013 at 22 h 26 min

    Leur système de liste d'attente est en effet exaspérant, on se fait parfois jetter sans raison. Je signale que lorsqu'on est abonné, on peut réserver n'importe quel spectacle additionel (même pour des amis), sans attendre la date d'ouverture à la vente.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial