Tuesday, Oct. 23, 2018

Top 10 des personnalités qui feront l’actualité de la danse en 2014

Ecrit par :

13 janvier 2014

|

Catégorie :

Après les spectacles à ne pas rater en 2014, voici le Top 10 de ces personnalités et compagnies qui feront l'actu de la danse durant les douze prochains mois. Directeurs et directrices, danseurs et danseuses, jeunes talents... Ils seront à la Une.

 

Benjamin Millepied

Vous trouvez que l'on a un peu trop parlé de Benjamin Millepied en 2013 ? Vous n'avez pourtant encore rien vu ! Il ne s'agissait que d'un échauffement pour le chorégraphe-directeur, l'année qui vient s'annonce bien plus concrète : la création de Daphnis et Chloé pour le Ballet de l'Opéra de Paris et surtout sa prise de fonction en tant que directeur de cette même compagnie, en novembre. Après un an d'interviews remplies de belles phrases creuses, Benjamin Millepied devrait (enfin) expliquer sa direction artistique et mettre en place son groupe de jeunes chorégraphes maison. Sans compter (et surtout) le nouveau souffle certain que cela devrait donner aux danseurs et danseuses de la compagnie parisienne. Une nouvelle page se tourne, reste à voir avec quoi elle sera écrite.

Benjamin Millepied au Palais Garnier

Benjamin Millepied au Palais Garnier

 

Tamara Rojo

En 2013, Tamara Rojo - la toute nouvelle directrice de l'English National Ballet - a posé les bases dans de nombreuses interviews. Oui, elle a beaucoup d'ambition pour sa compagnie. Non, elle n'a pas peur de l'illustre rival Royal Ballet. Oui, elle veut chez elle les meilleurs artistes et met tout en oeuvre pour que cela soit effectif. Oui, elle sait  très bien parler face à une caméra et ne compte pas s'en priver. 2014 devrait donc encore être son année. Le Corsaire de l'English national Ballet, qui a ouvert le bal, a multiplié les critiques élogieuses sans se priver d'une polémique (une critique anglaise a accusé le ballet d'apologie de l’esclavagisme). En avril est attendue une création d'Akram Khan (la première pour une autre compagnie que la sienne), une autre de Russell Maliphant et une de Liam Scarlett. En juin sera présenté Roméo et Juliette avec Carlos Acosta en guest et 120 artistes sur scène. La saison prochaine démarrera par Le Lac des Cygnes et Coppélia. Avec peut-être, après Alina Cojocaru, d'autres transferts médiatiques.

Akram Khan et Tamara Rojo

Akram Khan et Tamara Rojo

 

Nicolas Le Riche

Il ne s'agit pas juste de pleurer Nicolas Le Riche en cette année 2014, mais aussi de le voir sur scène. Et les rendez-vous seront nombreux : Mademoiselle Julie en février, Notre-Dame de Paris en juin ou sa soirée d'adieux le 9 juillet. Et surtout une mini-tournée un peu partout en France en petit comité. Avec Clairemarie Osta, Isabelle Ciaravola ou Eleonora Abbagnato, Nicolas Le Riche a en effet monté Itinérances, un spectacle composé d'une chorégraphie personnelle, d'une création de Russell Maliphant ou du Jeune homme et la Mort de Roland Petit. Un programme de haute volée tout comme ses interprètes, à ne pas manquer. La presse devrait aussi répondre présente pour les derniers pas de ce danseur tellement hors du commun.

Nicolas Le Riche dans L'Après-midi d'un Faune de Nijinski

Nicolas Le Riche et Émilie Cozette - L'Après-midi d'un Faune 

 

Myriam Ould-Braham

2013 fut une année un peu difficile pour Myriam Ould-Braham, qui resta assez peu présente en scène. Et si 2014 marquait un nouveau départ ? L'Étoile a brillé dans La Belle au bois dormant, assurant avec Mathias Heymann un partenariat prometteur, qui pourrait devenir indispensable avec le temps. En 2014, Myriam Ould-Braham redansera avec lui dans Onéguine, Le Palais de Cristal et Don Quichotte, pourquoi pas pour la fin de l'année dans Paquita, Études ou La Source. Un répertoire taillé sur mesure pour l'Étoile, si singulière dans la galaxie Opéra de Paris.

Myriam Ould-Braham - La Source

Myriam Ould-Braham - La Source

 

Steven McRae

Alina Cojocaru, Tamara Rojo, Johan Kobborg... Le Royal Ballet de Londres a perdu plusieurs de ces stars au cours de l'année 2013. Mais au lieu d'un trou d'air attendu, ces départs ont permis à une nouvelle génération de s'affirmer. Steven McRae pourrait bien devenir leur tête de file. Principal depuis 2009, prix du danseur 2012 aux Critics' Circle Dance Awards, il lui manque peut-être une reconnaissance internationale, qui pourrait bien arriver en 2014. Le danseur a terminé l'année par Rubis, dansé avec la star russe Natalia Ossipova et salué par les critiques, ainsi qu'avec bon coup de pub en participant au Revival Casse-Noisette de Benjamin Millepied. Pour la suite l'attend Giselle, les créations  de Liam Scarlett  et Christopher Wheeldon, Rhapsody de Frederick Ashton ou La Belle au bois dormant, ainsi que le gala La Nuit des Étoiles.

Sarah Lamb et Steven McRae - Joyaux (Rubis)

Sarah Lamb et Steven McRae - Joyaux (Rubis)

 

Olga Smirnova

À 22 ans, la jeune danseuse Olga Smirnova a déjà un joli parcours. Après avoir été formée au Marinnsky, elle part pour le Bolchoï où elle est très vite distribuée dans les rôles principaux. L'année dernière, elle a remporté le célèbre Prix Benois de la Danse et a séduit les critiques anglaises lors d'une tournée à Londres. Encore "Leading Soloist" au Bolchoï, Olga Smirnova devrait accéder en 2014 au rang de Principal et continuer ses belles prises de rôles. Elle devrait être spécialement attendue lors de la tournée de la troupe à New York, en juillet prochain. En France, le public peut la découvrir au cinéma : elle dansera le rôle principal de Diamants dans Joyaux de Balanchine, retransmis en direct le dimanche 19 janvier.

Olga Smirnova et Semyon Chudin - Joyaux (Diamants)

Olga Smirnova et Semyon Chudin - Joyaux (Diamants)

 

François Alu

Déjà bien connu du public parisien, François Alu pourrait bien accéder à un nouveau statut en 2014. Le nom du jeune danseur commence de plus en plus à circuler dans les productions de galas internationaux. Devenu Premier danseur en novembre dernier, le danseur est désormais libéré du corps de ballet, pour ne plus que se consacrer à des rôles de solistes. Pour une nomination en 2014 ? Si François Alu est encore très jeune et a le temps devant lui, il semble assez peu probable que Brigitte Lefèvre s'en aille sans nommer celui qui a tout pour être le grand danseur de la compagnie de ces 20 prochaines années. Paquita pour la rentrée ?

François Au - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée

François Au - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée (Giselle)

 

Cesar Corrales

Dans la catégorie "tout jeune espoir", voici Cesar Corrales. Primé au dernier Prix de Lausanne, il a refusé la bourse qu'il avait gagnée pour continuer d'apprendre tranquillement chez lui, en Norvège. Une bonne décision visiblement, puisque le danseur a remporté il y a quelques mois la demi-finale européenne du YAGP, et fait figure de favori pour la finale international en avril. Cesar Corrales pourrait partir vers l'Angleterre pour son premier contrat. Un talent à suivre, et à voir sur scène à la prochaine Nuit des Étoiles à Bruxelles.

Cesar Corrales au Prix de Lausanne 2013

Cesar Corrales au Prix de Lausanne 2013

 

Miko Fogarty

Il y a deux ans, Miko Fogarty s'était fait connaître en étant l'une des danseuses suivies pour le film First Position, sur le YAGP. À 12 ans, elle consacrait sa vie à la danse et remportait de nombreux concours. En 2013... et bien ça n'a pas beaucoup changé, la jeune fille a tout raflé, dont la médaille d'or au Concours international de ballet de Moscou. 2014 devrait être une année de transition pour Miko Fogarty, qui pourrait se lancer dans la vie professionnelle au sein d'une compagnie. À l'image d'un Daniil Simkin, son parcours est plutôt atypique. Incroyable technicienne et charismatique en scène, elle a déjà interprété de nombreuses grandes variations du répertoire mais n'a jamais dansé dans un groupe, en ensemble. Elle a toujours refusé les bourses d'études pour continuer à apprendre chez elle. Si Miko Fogarty habite aux États-Unis, elle a déjà fait part en interview de son attachement au Japon, l'un de ses pays d'origine. Encore un talent à suivre.

Prix-de-lausanne_2013_Miko-Fogarty

Miko Fogarty au Prix de Lausanne 2013

 

Le Ballet de Bucarest

Si l'on vous parle du Ballet de Bucarest, là, comme ça, ça ne vous évoque pas grand-chose. Mais cela pourrait changer en 2014, car son nouveau directeur n'est autre que Johan Kobborg. Ancienne Étoile médiatique du Royal Ballet, il amène dans ses bagages un carnet d'adresse chargé. Sa compagnie, Alina Cojocaru, est aussi l'une des plus grandes ballerines de sa génération. Des invité-e-s de prestige, de nouveaux chorégraphes et une nouvelle dynamique, l'addition parfaite pour donner un nouveau souffle à une compagnie, et pourquoi pas une reconnaissance européenne.

Alina Cojocaru et Johan Kobborg lors de leurs adieux.

Alina Cojocaru et Johan Kobborg lors de leurs adieux au Royal Ballet de Londres



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. Joelle
    13 janvier 2014 at 21 h 18 min

    François ! François ! :-) Nommé Etoile en 2014 ? Ca serait sympa, mais je n'y crois pas... Enfin je ne sais pas... Il a tout juste 20 ans et j'ai tellement entendu parler d'histoires tristes sur des étoiles nommées trop tôt et qui se blessent très vite, et sont immobilisées durant de longues périodes, que je n'aimerais pas que cela lui arrive ! Et quand je vois combien de fois il a encore officié dans le corps de ballet lors de la Belle au mois de décembre (tout en assurant aussi l'Oiseau Bleu dans le même spectacle...). Sans oublier son sauvetage de l'Oiseau bleu et du spectacle lors de la blessure d'A. Madin le 31 décembre dernier.... sauvetage effectué sur demande du maître du ballet, mais sans aucun problème pour l'intéressé qui a cependant été un peu gêné par sa perruque style Louis XVI qui menaçait de s'envoler ! :-) Mais il a très bien géré, me suis-je laissée dire !!! Et puis j'attends de pied ferme de voir dans quels ballets il est programmé ce printemps (à part la tournée au Japon, je n'ai encore rien vu/rien entendu !)

  2. a.
    14 janvier 2014 at 10 h 44 min

    Ah, Tamara... tellement vivante et incarnée... et une intelligence... bref, elle ne voudrait pas prendre la tête de l'opéra de paris?

  3. Aventure
    14 janvier 2014 at 20 h 47 min

    François Alu, déjà étoile ? A part Basilio il n'a pas encore eu de grands rôles, est-ce qu'une nomination lui rendrait vraiment service...

  4. Estelle
    17 janvier 2014 at 17 h 05 min

    Très agréablement surprise de voir Cesar Corrales et Miko Forgaty dans cette liste ! Je vais aussi suivre leur parcours avec attention

  5. Ninon
    24 janvier 2014 at 22 h 48 min

    Attention aux encensements de jeunes danseurs encore élèves... La carrière d'un danseur classique et plus encore d'une danseuse classique n'a rien d'une carrière dans le cinéma. Le star system des grimpées par concours de danse est un piège pour tant et tant de potentiels merveilleux... Combien ont reçu des bourses dans les meilleures écoles et n'ont pas supporté la réalité du travail d'entrée dans le métier, combien plongent d'en avoir ras le bol avant d'avoir commencé... On parle des réussites, elles sont très minoritaires parmi la globalité des réussites.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial