Wednesday, Nov. 13, 2019

Tu sais que tu es un(e) addict de la Danse quand… épisode 2

Ecrit par :

4 octobre 2010

|

Catégorie :

Il y a un peu plus d'un an, j'avais fait un petit listing de toutes ces choses qui prouvent que, décidément, quelqu'un est complètement accros à la danse.

Avec vos commentaires et la participation de lecteur(ices)s du forum Ballet Danse Passion, j'ai largement eu de quoi en faire un deuxième épisode (et encore, j'ai dû faire une sélection).

Nous nous étions arrêtez numéro 50 : Ton rêve ? Faire comme dans la série Fame : une immense choré-impro dans les rues de Paris.

Et voici la suite, tu sais que tu es un(e) addict de la Danse quand...


Par Alice
:

51) Tu te mets à dan­ser sur la musi­que d’attente au télé­phone sur­tout quand il s’agit de la valse de Cop­pe­lia. Mais en même temps, tu ne peux pas t‘empê­cher de jurer con­tre l’abruti qui a fait de ce chef-d'oeu­vre une musi­que d’attente.

52) Plus que l’odeur des mi-cuits au cho­co­lat, c’est le mélange ver­nis à bateau-col­lo­phane de tes poin­tes qui te pro­cure une immense joie.

01opipovava.jpg
Par Mimy la souris
:

53) Tu te deman­­des pour­­quoi les gens te regar­­dent bizar­­re­­ment lors­­que tu attends de tra­­ver­­ser au feu rouge, avant de te ren­­dre compte que c’est parce que tu es en train de faire des déga­­gés (ou des cla­­quet­­tes, selon que tes chaus­­su­­res ont ou non des talons).

54) Tu as déjà fait des grands jetés sur le par­­king du châ­­teau de Ver­­sailles le soir quand il n’y a plus un seul car, ou dans le cou­­loir inter­­mi­­na­­ble du chan­­ge­­ment de métro à Mont­­par­­nasse. Et tu rêves d’une immense dia­­go­­nale sur l’espla­­nade de la Défense - non, mais c’est vrai, arrivé au bout, les jam­­bes devraient plu­­tôt bien mon­­ter.

55) Tu trou­­ves que tu es rouillé alors que les gens gri­­ma­­cent de dou­­leur en te voyant t’éti­­rer rapido presto.

56) Tu fais une barre dans la pis­­cine pour tra­­vailler le méca­­nisme des grands ronds de qua­­trième devant à der­­rière sans avoir les cuis­­ses qui crient au secours.

57) Tu écu­­mes les blogs après un spec­­ta­­cle de danse pour trou­­ver d’autres avis.

58) Tu tom­­bes en pâmoi­­son devant le coup de pied de quelqu’un qui te demande “le coup de quoi ?”.

59) Tu es hor­­ri­­fiée par la pos­­ture vou­­tée des man­­ne­­quins.

60) Tu regar­­des Sex and the city pour Mikhaïl Bary­­ch­­­ni­­­kov.

61) La moi­­tié de tes cas­­set­­tes vidéos enre­­gis­­trées mai­­son com­­por­­tent le mot “étoile” dans leur titre (Rêves d’étoi­­les, A l’école des étoi­­les, Tout près des étoi­­les…).

62) Tu pes­­tes con­­tre le pied en fer à repas­­ser de Billy Elliot, et con­­tre le peu de vrai­­sem­­blan­­ces de gami­­nes en tutu et non tuni­­que en pleine période de marasme, mais tu regar­­des quand même le film pour l’éner­­gie et le bout d’Adam Coo­­per à la fin.

63) Tu trou­­ves les inter­­view beauté com­­plè­­te­­ment idio­­tes dans les maga­­zi­­nes fémi­­nins, sauf quand c’est Marie-Agnès Gil­­lot qu’on ques­­tionne.

64) Pour toi, Chris­­tian Lacroix a sur­­tout fait les cos­­tu­­mes de Joyaux de Balan­­chine.

65) Aller à l’opéra ne signi­­fie pas écou­­ter un opéra mais voire un bal­­let. De même une audi­­tion t’évo­­que rare­­ment l’ouïe comme pre­­mier sens requis.

66) Tu con­­nais au mot trois sens du mot pla­­teau qui ne se rap­­por­­tent pas à celui sur lequel on sert le petit-déjeu­­ner.

67) Le plus grand nom­­bre de bou­­quins en anglais que tu as sont des livres de danse.

68) Tu te fais un chi­­gnon banane en deux secon­­des avec deux épin­­gles.

69) Tu réflé­­chis à deux fois avant de te cou­­per les che­­veux courts, et tu prends de toute façon rdv chez le coif­­feur après les spec­­ta­­cles de danse.

BAYADERE1.jpg
Par Nina :

70) Tu man­ges des galet­tes de riz pour le goû­ter, oui, c’est dégou­tant mais ça te donne bonne cons­cience.

71) … Avant de cra­quer sur le cho­co­lat, c’est vrai, quoi, tu viens quand même de faire 3h de sport !

72) Tu étais en train de tra­vailler, et puis tu t’es retrouvé sur You­tube à regar­der une énième fois les vidéos de Maria­nela Nuñez dans Le Lac des Cygnes.

73) Tu es allé voir La Danse, le Bal­let de l’Opéra de Paris et tu as trouvé ça fas­ci­nant (mais trop court), alors que la seule per­sonne qui a con­senti à t’accom­pa­gner en res­sort com­plè­te­ment bla­sée.

74) C’est peut-être pour te ras­su­rer ou par faci­lité, mais tu détestes les dan­seu­ses mai­gres.

75) Que ça soit à la plage ou la la pis­cine, l’eau te met direct dans une ambiance dan­sante (ou bien est-ce le maillot de bain ?), et tu aimes pren­dre des pho­tos de toi en train de dan­ser devant de jolis pay­sa­ges


Par Cabriole :

76) Tout devient une barre.

Par Angie_Camille :

77) Ton corps craque tellement fort qu’il peut interrompre une conversation.

78) Tu fais des exercices de flexibilité pendant que tu regardes la télé.

79) Tu as une super coordination pendant les cours, mais tu trouves encore le moyen de tomber en marchant.

80) Tu regardes quelqu’un d’autre danser et secrètement, tu critiques ses moindres erreurs.

81) Tu découvres de nouveaux muscles tous les jours.

aurelie_dupont4.jpg
Par
Blanbre :

82) Tu cherches ton équilibre en retiré ou attitude en faisant faire les devoirs aux enfants.


Par Vermeille :

83) Tu admires longuement tes affaires de danse et tu t'imagines faisant des choses magnifiques dedans.

Par Pomme :

84) Le bus roule à toute vitesse sur des petites routes de campagnes pleines de trous et que, quitte à subir ces désagréments, tu en profites pour travailler ton équilibre.

85) Tu as été corrigé(e) sur ton placement, après tu ne peux pas t'empêcher de le refaire à n'importe quelle heure pour être sûre que tu sais bien le faire.

Par Niniel :

86) Tu n'as pas envie (mental) d'aller danser parce que tu es crevée, mais que tu y vas quand même parce que tu en as besoin (physique).

Par Clara :

87) Dans une rue qui descend, tu te mets à faire ta variation, histoire d'être opérationnelle le jour du spectacle avec la scène en pente.

Par So75 :

88) Tu fais des pliés le matin dans l'ascenseur en arrivant au boulot (ils ont mis une barre dans l'ascenseur : provoc' !).

Par p'tite danseuse du 74 :

89) Tu te reconnait dans tous (ou presque) les réponse de ce topic.

On continue encore un peu ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. fée Dragée
    7 octobre 2010 at 09:15

    Je suis définitivement addicte...
    Et en plus, je me fais les revues de presse tous les matins pour traquer le moindre article ! et les sites des danseurs et compagnies pour avoir les infos !
    heu... Et je le faisais avant d'être admin d'un forum !
    Et ma sonnerie de portable... Une musique de ballet bien sûr ! en ce moment : "Les mirelitons" de Casse-noisette !

  2. Alice
    7 octobre 2010 at 18:16

    C'est vraiment une bonne idée cette liste! Y'a pas à dire, le monde de la danse fait rêver.
    En ce moment, pour moi, tout est prétexte à me mettre sur la pointe des pieds (enfin la demi pointe ultra-poussée): attraper quelque chose sur une étagère même si tout est à ma portée sans me surélever, écrire sur un tableau (je choisis d'écrire tout en haut), etc et le pire c'est que je ne m'en rends compte qu'après coup. C'est tout à fait inconscient.

  3. Amélie
    11 octobre 2010 at 23:11

    Ah oui, je l'avais oublié le coup de la sonnerie de portable, et un de plus ! 

  4. a.
    20 janvier 2014 at 17:55

    ouh là là! je tombe sur ce billet grâce à impression danse et... mes élèves viennent de me demander si je fais de la danse car : 1) "vous vous penchez toujours avec la jambe en l'air quand vous ramassez qqchose par terre", 2) "vous faites des trucs bizarres avec votre pied" - j'étire mon coup de pied environ 30 fois par heure - mais alors le coup de la musique au téléphone! c'est terrible! Y compris les grands jetés dans les couloirs! Et j'ajoute que quand je passais des concours difficiles, pour m'éviter le trac, je passais en revue toutes les variations du répertoire que j'avais bien pu apprendre... Maintenant je dois juste avoir une réputation de tarée...

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial