Thursday, Jun. 20, 2019

Tu sais que tu es un(e) addict de la Danse quand…

Ecrit par :

7 juillet 2009

|

Catégorie :

1) Tu préfères rater le début d'une soirée plutôt que ton cours de Danse.

2) Tu sais qui sont Daniil Simkin, Uliana Lopatkina et Carlos Acosta.

3) Tu te demandes souvent ce que tu as préféré : Le Boléro de Béjart dansé par Sylvie Guillem ou Nicolas Le Riche ?

4) Tu connais la saison 2009/2010 de l'ODP par cœur.

5) D'ailleurs, tu sais ce que veut dire "ODP". Tout comme "ABT", "NYB" ou "SFB".

6) Tu es presque fier(ère) des ampoules que tu as aux pieds à cause des pointes. Idem pour tes courbatures.

7) Les films Fame, Center Stage ou High School Musical n'ont plus de secrets pour toi.

8) Certain(e)s sont complexé(e)s par leur nez ou leurs jambes. Toi, tu es un(e) complexé(e) du coup-de-pied.

9) Le 22 novembre 2007, tu étais vraiment triste.

10) Tu connais les prix et les programmes par cœur de tous les centres de Danse de Paris. Tu sais que le Marais est le plus cher, que c'est toujours blindé chez Stanlowa le mercredi soir, que c'est sympa chez Harmonic et qu'on meurt de chaud chez Rick Odums durant l'été, mais qu'il y a des super cours de jazz et de barre au sol.

11) Tes premières pointes sont tes objets les plus précieux. A moins que ce ne soit ton programme dédicacé par Mikhaïl Barychnikov.

12) Tu es scandalisé(e) par au moins une nomination d'Etoile.

13) Tu es scandalisé(e) par au moins une non-nomination d'Etoile.

14) Et je ne parle même pas du concours annuel de promotion.

15) Tu vas au moins une fois par jour sur les forums Danser en France, Ballet Danse Passion ou Dansomanie.

16) La dernière fois que tu es allé au cinéma Publicis, c'était durant l'été 2008 pour voir le film Ballerina.

17) Lors de soirées gossip, lorsqu'il faut citer un beau gosse, tes copines parlent de George Clooney ou de Johnny Depp. Toi, tu cites Jérémie Bélingard ou Roberto Bolle.

18) Tu ne te sens jamais mieux que lorsque tu sors d'un cours, crevé(e) et tout(e) transpirant(e).

19) Tu connais quelqu'un qui connaît quelqu'un qui est la voisine d'une danseuse Etoile.

20) Petit(e), tu avais fait le stage d'Angers, de Cabourg, de Biarritz, de Pont-l'Abbé, de Cannes ou de Châteauroux.

21) Tu as au moins une étagère chez toi réservée uniquement à tes fringues de danse.

22) Pendant les vacances, rien que la sensation de ta main à la barre te manque.

23) Tu soupire d'agacement lorsque tes collègues parlent de la Danse en alignant les clichés "Tutu-pointe-petit rat".

24) Et tu n'es pas loin de les mépriser lorsqu'ils parlent de la Danse comme d'un simple sport. D'abord, la Danse, c'est un art !

25) Tu as vu le film La Très très grande entreprise uniquement pour voir Wilfried Romoli.

26) Tu as déjà pris un cours de Danse avec Monique Arabian, Wayne Byars, Cathy Laymet, Dimitra, Bertrand Barena, Attilio Labis ou Alexandre de la Caffinière.

27) Tu souris toujours lorsque tu vois le bout du sketch de Gad Elmaleh sur la danse contemporaine, parce que tu sais qui le lui a inspiré.

28) Tu peux passer des heures sur Youtube à regarder des anciennes vidéos de ballets avec Noëlla Pontois.

29) Tu as ou a eu un Pass'Opéra Jeunes.

30) La question de ton en-dehors te préoccupe beaucoup.

31) Tu as un grand ballet fétiche : Le Lac des Cygnes, La Sylphide, La Belle aux bois dormant, Giselle ou La Bayadère, il y en a forcément un que tu aimes par dessus tout et que tu connais pas cœur.

32) Tu sais qui est Herbert Gronemeyer grâce au clip avec Polina Semionova.

33) Tu as toute une liste d'arguments pour prouver à tes collègues/amis que non, Patrick Dupond n'est pas juste un juré d'Incroyable Talent à la larme facile. Il fut un temps où il était considéré comme le meilleur danseur du monde.

34) Tu as des chouchous dans le corps de ballet ou à l'Ecole de Danse, et tu suis leur évolution avec attention.

35) Tu peux reconnaitre dès les deux premières notes la Danse des chevaliers de Roméo et Juliette.

36) Ado, tu as lu une bonne dizaine de fois Le Sang des étoiles et Les Enfants du jeudi.

37) Maintenant, tu piques les Danse ! de ta petite nièce.

38) Tu n'y connais rien en mode, mais reste incollable sur la tendance actuelle des justaucorps.

39) Tu as au moins un(e) ami(e) très proche que tu connais grâce à la Danse.

40) Tu as du mal à comprendre comment certains peuvent mettre 100 $ dans un concert de Madonna et trouver que les places de l'ODP sont trop chères.

41) Dans la rue, tu reconnais tout de suite un(e) danseur(se) professionnel(le) rien qu'à sa façon de marcher.

42) Tu as la larme à l'œil dès les premières mesures du Grand défilé.

43) Tu aurais aimé naître 30 ans plus tôt juste pour avoir la possibilité de voir danser en vrai Rudolf Noureev et Margot Fonteyn.

44) Tu trouve qu'Un Dos Tres est une série pas terrible avec des acteurs pas toujours très bons et un scénario rempli de mièvreries. Mais tu as tout de même regardé l'intégralité des 130 épisodes juste pour voir les super chorégraphies.

45) Tu sais ce que veut dire "Temps levé, glissade, assemblée, pas-de-bourré, pirouette". Normalement, tu es déjà debout en train de marquer l'enchaînement.

46) Chaque fois que tu pars en voyage, tu te renseignes pour savoir quelle compagnie danse dans la ville où tu vas et comment aller la voir.

47) Tu peux discuter des heures sur la situation lamentable de la danse classique en France.

48) Tu as toujours un élastique et des pinces à chignon qui traînent quelque part au fond de ton sac.

49) Tu es prêt(e) à faire plusieurs heures de queue pour dégoter une place pour une distribution très précise.

50) Ton rêve ? Faire comme dans la série Fame : une immense choré-impro dans les rues de Paris.

A compléter !

© Gene Schiavone/L'âge heureux

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(10) commentaires

  1. alice
    8 juillet 2009 at 10:08

    50) Tu te mets à dan­ser sur la musi­que d’attente au télé­phone sur­tout quand il s’agit de la valse de Cop­pe­lia mais en même temps tu ne peux pas t“‘empê­cher de jurer con­tre l’abruti qui a fait de ce chef d-oeu­vre une musi­que d’attente.

    51) plus que l’odeur des mi-cuits au cho­co­lat, c’est le mélange ver­nis à bateau-col­lo­phane de tes poin­tes qui te pro­cure une immense joie.

    Il y en a tel­le­ment! Tu me don­nes une idée de billet à moi aussi!

  2. mimylasouris
    9 juillet 2009 at 08:41

    52) Tu te deman­­des pour­­quoi les gens te regar­­dent bizar­­re­­ment lors­­que tu attends de tra­­ver­­ser au feu rouge, avant de te ren­­dre compte que c’est parce que tu es en train de faire des déga­­gés (ou des cla­­quet­­tes, selon que tes chaus­­su­­res ont ou non des talons).

    53) Tu as déjà fait des grands jetés sur le par­­king du châ­­teau de Ver­­sailles le soir quand il n’y a plus un seul car, ou dans le cou­­loir inter­­mi­­na­­ble du chan­­ge­­ment de métro à Mont­­par­­nasse. Et tu rêves d’une immense dia­­go­­nale sur l’espla­­nade de la Défense - non, mais c’est vrai, arrivé au bout, les jam­­bes devraient plu­­tôt bien mon­­ter.

    54) Tu trou­­ves que tu es rouillé alors que les gens gri­­ma­­cent de dou­­leur en te voyant t’éti­­rer rapido presto.

    55) Tu fais une barre dans la pis­­cine pour tra­­vailler le méca­­nisme des grands ronds de qua­­trième devant à der­­rière sans avoir les cuis­­ses qui crient au secours.

    56) Tu écu­­mes les blogs après un spec­­ta­­cle de danse pour trou­­ver d’autres avis.

    57) Tes liens web con­­tien­­nent une part non négli­­gea­­ble de pages you­­tube de danse.

    58) Tu tom­­bes en pâmoi­­son devant le coup de pied de quelqu’un qui te demande “le coup de quoi ?”

    59) Tu es hor­­ri­­fiée par la pos­­ture vou­­tée des man­­ne­­quins.

    60) Tu regar­­des Sex and the city pour Mikhaïl Bary­­ch­­­ni­­­kov.

    61) La moi­­tié de tes cas­­set­­tes vidéos enre­­gis­­trées mai­­son com­­por­­tent le mot “étoile” dans leur titre (Rêves d’étoi­­les, A l’école des étoi­­les, Tout près des étoi­­les…)

    62) Tu sais ce que veut dire mar­­quer avec les mains, et non, ce n’est pas le lan­­gage des sourds muets. Et quand on agite l’index dressé tout droit, ce n’est pas que l’on sévit con­­tre le miroir, mais que l’on pré­­voit un tour dans l’enchaî­­ne­­ment.

    63) “pi­rouette” t’agace par son écho de “ca­ca­­huète”, et tu pré­­fè­­res “tour”

    64) L’adjec­­tif “grâ­­cieuse” t’hor­­ri­­pile.

    65) Tu pes­­tes con­­tre le pied en fer à repas­­ser de Billy Elliot, et con­­tre le peu de vrai­­sem­­blan­­ces de gami­­nes en tutu et non tuni­­que en pleine période de marasme, mais tu regar­­des quand même le film pour l’éner­­gie et le bout d’Adam Coo­­per à la fin.

    66) Tu trou­­ves les inter­­view beauté com­­plè­­te­­ment idio­­tes dans les maga­­zi­­nes fémi­­nins, sauf quand c’est Marie-Agnès Gil­­lot qu’on ques­­tionne.

    67) Pour toi, Chris­­tian Lacroix a sur­­tout fait les cos­­tu­­mes des Joyaux de Balan­­chine.

    68) Aller à l’opéra ne signi­­fie pas écou­­ter un opéra mais voire un bal­­let. De même une audi­­tion t’évo­­ques rare­­ment l’ouïe comme pre­­mier sens requis.

    69) La cam­­brure n’est pas pour toi affaire de dos.

    70) Tu con­­nais au mot trois sens du mot pla­­teau qui ne se rap­­por­­tent pas à celui sur lequel on sert le petit-déjeu­­ner.

    71) Le plus grand nom­­bre de bou­­quins en anglais que tu as sont des livres de danse.

    72) Tu te fais un chi­­gnon banane en deux secon­­des avec deux épin­­gles.

    73) Tu réflé­­chis à deux fois avant de te cou­­per les che­­veux courts, et tu prends de toute façon rdv chez le coif­­feur après les spec­­ta­­cles de danse.

    3) Et tu te dis aussi qu’Eli­­sa­­beth Ross est pas mal.

    7) D’ailleurs, tu dis tou­­jours “Cen­­ter stage” et jamais “Danse ta vie”

    11) J’ai dans ma cham­­bre un panier où je jette mes poin­­tes du moment, et quand il déborde et que je dois me résou­­dre à jeter les pai­­res les plus pour­­ries, c’est un déchi­­re­­ment.

    17) Et Karl Paquette.

    20) MDR ! Pas tous, cer­­tes. Et tu as déjà fait quel­­ques con­­cours du même aca­­bit.

    25) Oh gosh, je ne savais pas !

    36) Les enfants du jeudi ! Han, comme c’était bien - il fau­­drait que je le retrouve, d’ailleurs, je l’avais emprunté à la biblio­­thè­­que. Et tu as lu et relu “Sai­­son d’hiver” à l’école des loi­­sirs.

    48) Et on retrouve tou­­jours des épin­­gles entre les cous­­sins du canapé, sous le siège de la voi­­ture… et rare­­ment dans le pot d’épin­­gle de la salle de bain, que tu es con­­trainte de rem­­plir régu­­liè­­re­­ment par un nou­­vel achat.


    Sympa vos idées les filles, elles m’ont bien fait rire !

    > Pour mimy­la­sou­ris. A pro­pos du point 25, moi non plus je ne le savais pas en y allant. Et je ne l’ai même pas reconnu ! Je n’ai pas arrê­ter de me deman­der durant tout le film qui était cet acteur que je con­nais­sais sans arri­ver à met­tre un nom des­sus. Il ne s’est pas vrai­ment trans­ormé pour ce rôle, mais hors con­texte de la danse, c’est étrange. En tout cas, il joue pas mal du tout.

  3. Nina
    18 novembre 2009 at 19:19

    74) Tu man­ges des galet­tes de riz pour le goû­ter, oui, c’est dégou­tant mais ça te donne bonne cons­cience
    75) … Avant de cra­quer sur le cho­co­lat, c’est vrai, quoi, tu viens quand même de faire 3h de sport !
    76) Cha­que année la finale du Prix de Lau­sanne t’empê­che de faire tes devoirs le diman­che après-midi.
    77) Si seu­le­ment tu avais Mezzo…
    78) Tu es capa­ble de te lever à 7h le samedi matin et pen­dant une bonne par­tie des vacan­ces, pour aller à la danse.
    79) Tu étais en train de tra­vailler et puis tu t’es retrouvé sur You­tube à regar­der une énième fois les vidéos de Maria­nela Nuñez dans le Lac des Cygnes
    80) D’ailleurs c’est ce que tu t’apprê­tes à faire en ce moment.
    81) Rien ne t’exas­père davan­tage que tous ces vieux cli­chés, d’ailleurs tu te fais une joie à mon­trer tes abdos et ta sou­plesse pour leur clouer le bec une bonne fois pour tou­tes.
    82) Pour Noël et ton anni­ver­saire, c’est bien sim­ple, tes pro­ches savent qu’un jus­tau­corps te fera tou­jours plai­sir.
    83) C’est tou­jours la veille de la ren­trée qu’il y a un docu­men­taire sur la danse sur Arte, je veux dire, à des heu­res réa­lis­tes.
    84) Tu es allé voir “La danse: le Bal­let de l’Opéra de Paris” et tu as trouvé ça fas­ci­nant (mais trop court), alors que la seule per­sonne qui a con­senti à t’accom­pa­gner en res­sort com­plè­te­ment bla­sée.
    85) C’est peut-être pour te ras­su­rer ou par faci­lité, mais tu DÉTES­TES les dan­seu­ses mai­gres
    86) Mais bon, ça ne te déplai­rait pas de leur res­sem­bler
    87) Même si tes parents s’affo­lent rien qu’à cette idée
    88) Que ça soit à la plage ou la la pis­cine, l’eau te met direct dans une ambiance dan­sante (ou bien est-ce le maillot de bain ?), et tu aimes pren­dre des pho­tos de toi en train de dan­ser devant de jolis pay­sa­ges

  4. Magoù
    29 novembre 2010 at 19:06

    89) Tes parents crisent de te voir danser dans la cuisine et/ou le salon, pourtant tu as beau leur expliquer que ta chambre est trop petite, ils ne comprennent pas...
    90) Ta soeur en a marre de t'entendre écouter de la musique de ballets (c'est pourtant magnifique)
    91) En cours de sport la séance étirements où tous les autres élèves te regardent d'un air béat parce que que tu fais un écart de au moins 80°, c'est tellement impossible pour eux...
    ...

  5. Amélie
    2 décembre 2010 at 11:24

    @Magoù:Trois très jolis points :)

  6. Camioumette
    12 mai 2012 at 20:55

    J'ai rien d'autre a ajouter sauf:
    92)En cours, dans la rue (ou autre) Il y a toujours quelqu'un pour de demander Qu'es-que tu fais avec tes pieds... (Alors qu'en fait tu t'es machinalement arrêtée en 1 ere position) ;)

  7. Lalauxkid
    13 mai 2012 at 14:02

    93) Tu marche avec les pied en 1ere sans t'en rendre compte
    94) Tu préfères tes amies de la danse que celle de ton école.
    95) Tu passes plus de temps à la danse que n'importe où.
    96) Tu te trouves toujours trop grosse

    Bon voilà c'est tout se que j'ai trouvé, enfin j'ai un peu la flemme de chercher et sinon tout vos points sont tellement vrai ! Ah oui et vous allez jamais le croire mais j'ai une amie de danse qui est voisine de Sylvie Guillem !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  8. a.
    20 janvier 2014 at 18:05

    97) Tu saoules tellement tout le monde avec des choses si importantes à tes yeux, dont les autres comprennent à peine le sens (le départ de Nicolas Leriche, les blessures d'Hervé Moreau), que les gens de te fuient dès que tu commences à arrondir la bouche pour dire le mot "OPERA"; 98) Tu te demandes ce que les "autres", ceux qui ne dansent pas, voient quand ils regardent le même ballet que toi-que-tu-connais-par-coeur; 99) tu te demandes vraiment ce que tu ferais et qui tu serais, si tu n'avais pas ça dans ta vie...

  9. Agathe
    21 janvier 2014 at 11:52

    ODP : c'est pas plutôt ONP ? Sinon vous avez oublié Svetlana Zakharova dans votre liste, c'est intolérable !

    • a.
      22 janvier 2014 at 18:17

      Opéra De Paris ou Opéra National de Paris - ça dépend si vous voulez faire plaisir au ministre de la culture ou pas ;-)

Réagissez

Répondre à Nina Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *