Tuesday, Oct. 23, 2018

Laura Hecquet et Audric Bezard – Répétition de La Belle au bois dormant

Ecrit par :

26 novembre 2013

|

Catégorie :

La Belle au bois dormant, dans la version de Rudolf Noureev, fait son grand retour au Ballet de l'Opéra de Paris. Quelques jours avant la première, une répétition publique a été organisée, menée pour la première fois par Agnès Letestu. La Danseuse Étoile, qui a fait ses adieux à la scène en octobre dernier, fait en effet répéter deux couples de jeunes solistes pour ce ballet, dont Laura Hecquet (Sujet) et Audric Bézard (Première danseur). Ce sont eux qu'elle a fait travailler sur cette séance publique, avec Kathy Ernould en cheffe de chant.

la-belle-au-bois-dormant_repetition_audric-bezard_agnes-letestu

Agnès Letestu et Audric Bézard

Agnès Letestu en répétitrice, c'est un savoureux mélange d'exigence et d'humour. Elle est à la fois attentive au moindre détail et raconte volontiers l'histoire de La Belle façon sitcom. Toujours aussi élégante dans sa simple tenue de travail, elle démarre avec la variation du deuxième acte de Désiré. "Elle est emblématique du travail de Noureev, elle n'existe pas dans les autres versions", explique Agnès Letestu. C'est d'abord la pantomime qui est travaillée, l'esprit général de cette variation. "Tu es dans tes pensées. Il faut que l'on puisse lire leurs évolutions dans tes yeux", explique-t-elle à Audric Bézard, qui joue un peu trop sur l’inquiétude du personnage à son goût. L'Étoile glisse quelques conseils techniques, notamment sur les pirouettes à le seconde, "deux fois au-dessus de la table sans casser les verres".

Place ensuite au redoutable adage à la rose d'Aurore. Laura Hecquet entre en scène et Audric Bézard se démultiplie pour jouer les quatre princes, le roi et la reine au besoin. L'adage est précédé par une scène de pantomime, là encore travaillée dans le détail. "Tu es plus distante avec ton père, tu restes plus proche de ta mère", indique Agnès Letestu. "Quand tu es face aux quatre princes, il faut que l'on sente un peu de timidité dans ton cou". Aurore est une princesse vive, qui trépigne d'impatience de fêter son anniversaire. Mais l'arrivée des princes est une drôle de surprise pour cette jeune fille qui n'avait pas encore vraiment pensé au mariage, et qui doit choisir entre ces quatre personnes.

Laura Hecquet et Audric Bézard

Laura Hecquet et Audric Bézard

L'adage est réalisé déjà avec un certain aplomb par Laura Hecquet. Les conseils se font là bien plus techniques, avec des réflexions de base  : "Tourne ton talon en dehors", "Plus haut le genou dans l'attitude". Agnès Letestu pousse l'exigence à l'extrême, cherchant dans les moindres détails l'excellence de la technique académique.

La répétition se termine par le pas de deux du troisième acte. Final en apothéose, il doit être brillant. "Il faut vraiment se prendre pour une légende vivante !", s'amuse Agnès Letestu. Quelques portés posent des difficultés au couple, notamment les fameux portés poisson, refaits plusieurs fois. L'Étoile s'attarde aux détails, un placement au sol qui donne l'impression d'une jambe un peu courte, une cinquième pas assez fermée... Le tout avec beaucoup d'humour, qualité qu'elle demande aux deux danseurs de ne pas oublier au moment de ce fameux pas de deux.

Audric Bézard et Laura Hecquet

Audric Bézard et Laura Hecquet

L'heure de répétition passe au final très vite. L'Opéra pourrait même se permettre d'en organiser plusieurs, tant il y aurait à dire sur ce ballet. Hormis une meilleure connaissance de l'oeuvre, il restait très intéressant de voir ces deux artistes au travail. Il n'y a encore pas si longtemps, Laura Hecquet était perçue comme la grande espoir de la compagnie. Mais elle n'a jamais été promue Première danseuse, pas aidée par une méchante blessure. Aurore est finalement le premier grand rôle auquel elle a droit en onze ans de carrière. Elle y montre déjà une grande qualité de mouvement et un beau sens des équilibres. Si Audric Bézard est monté Premier danseur, il n'a pas souvent été distribué dans des grands rôles classiques, et a même plutôt été en retrait depuis sa promotion. Il s'est révélé lors de cette répétition brillant, un prince avec beaucoup d'allure et de prestance. Cette répétition a réussi son pari : donner au public l'envie de voir ce couple en scène, une fois le travail abouti.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(6) commentaires

  1. Claire
    26 novembre 2013 at 15 h 18 min

    Voilà un très bon avant goût de ce qui m'attends la semaine prochaine ! Je fais 700km pour voir la Belle, alors même si au début je voulais voir des étoiles, je suis sûre que ces jeunes gens seront très bien, motivés et appliqués. Il faut dire qu'ils ont un sacré coach !

  2. Miam23
    26 novembre 2013 at 16 h 46 min

    Bonjour, Savez-vous quel est l'autre couple que fait répéter Agnès Letestu ? Merci ! Merci pour votre compte-rendu : en tout cas ça donne encore plus envie de voir le ballet !

  3. Nicolle
    26 novembre 2013 at 18 h 24 min

    J'ai adoré assister à cette répétition ! Il y avait de l'humour, de la belle danse, des explications, de la classe et de l'élégance, tout était parfait ! Je n'ai jamais vu la Belle, j'ai plusieurs places mais malheureusement pas pour la date de ce jeune couple...

  4. a.
    27 novembre 2013 at 17 h 51 min

    J'aurais beaucoup aimé voir Laura Hecquet en Aurore, je lui trouve une vraie densité en scène, une profondeur. Et pour consoler Claire, je préfèrerais voir une Laura/Aurore que certaines étoiles programmées (en dehors de Ould Braham qui est Aurore). Et j'aurais adoré écouter Letestu sur la Belle qui est le ballet des ballets, le bonbon acidulé du ballet classique. Entendre Platel (en vidéo!) parler de ce ballet est en soi un tel plaisir... Je trouve cette transmission, E. Platel, A. Letestu, L. Hecquet, plus que réjouissante. Tout l'art de la danse!

  5. steph
    28 novembre 2013 at 14 h 08 min

    Bonjour, Une petite question : comment peut-on assister aux répétitions publiques ? Où peut on trouver le calendrier ? Merci pour vos articles qui sont toujours très intéressants !

    • Amélie
      9 décembre 2013 at 18 h 52 min

      @ Claire : J'espère que le spectacle vous a plu !

      @ Miam23 : Aucune idée... Agnès Letestu a aussi fait répéter David Hallberg.

      @ Nicolle : Le spectacle devrait être tout aussi réussi.

      @ a. : Ces moments sont toujours passionnants.

      @ Steph : Les dates sont sur le site de l'Opéra de Paris, et annoncées dans la newsletter de Danses avec la plume. Les places sont disponibles sur la billetterie de l'Opéra (gratuitement). Sinon, arriver 1/4 d'heure avant la répétition, vous pourrez toujours entrer !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial