Tuesday, Oct. 22, 2019

Un week-end de galas, épisode 3

Ecrit par :

13 janvier 2012

|

Catégorie :

Les compagnies sont un peu en vacances en ce début d’année. Ce qui ne veut pas dire que les danseurs-ses sont parti-e-s au bord de la mer. Entre ce week-end et le week-end prochain, cinq galas sont prévus un peu partout en France.

En tête, le Gala des Etoiles du XXIe siècle. Puis quatre autres spectacles par de jeunes solistes du Ballet de l’Opéra de Paris. L’occasion idéale pour découvrir de nouvelles têtes.

Les Etoiles du XXIe siècle

Au Théâtre des Champs Elysées du 13 au 15 janvier, places de 15 à 89 euros.

etoiles-xxi-siecle.jpg
Ce spectacle fête déjà sa 14e édition. Le seul gala international récurrent à Paris manque un peu de "big stars", Lucia Lacarra et Cyril Pierre ont dû renoncer. Le programme n’en n’est pas moins alléchant, et les bonnes surprises pourraient être au rendez-vous. A commencer par Evan McKie, qui y fait une arrivée de toute dernière minute.

Le Corsaire (Marius Petipa/Léon Minkus et Riccard Drigo)
Dansé par Aleszja Popova et Máté Bakó, du Ballet de l’Opéra de Budapest.

Sagalobelipas Pas de deux (Yuri Possokhov/Musique traditionnelle de Géorgie)
Dansé par Lali Kandelaki et Vasil Akhmeteli, du Ballet de l’Opéra de Tbilissi.

Panta Rhei (Francisco Lorenzo/Thierry Robin)
Dansé par Yolanda Correa et Yoel Carreño, du Ballet de l’Opéra d’Oslo.
Je suis curieuse de découvrir ce couple cubain, dont j’entends parler avec beaucoup d’éloges.

Grand Pas Classique (Victor Gsovski/Daniel-François-Esprit Auber)
Dansé par Alys Shee de l'American Ballet Theatre II et Mikhail Kaniskin du Ballet de l'Opéra de Berlin.
Le grand classique des classiques des galas. Alys Shee a brillé dans tous les concours internationaux l’année dernière, je suis là aussi curieuse de la découvrir.

Fanfare LX (Douglas Lee/Michael Nyman)
Dansé par Elisa Carrillo Cabrera du Ballet de l’Opéra de Berlin et Evan McKie du Ballet de Stuttgart.
Evaaaaaaaaan ! Le héros du public parisien, qui avait emporté tout le monde avec Onéguine, est déjà de retour. S’il fallait pinailler, je dirais que j’aurais préféré le revoir dans un pas de deux classique, mais on ne va pas bouder son plaisir.

Les Bourgeois (Ben Van Cauvenbergh/Jacques Brel)
Dansé par Davit Galstyan, du Ballet du Capitole de Toulouse.
Alors ça c’est un exploit. Les Bourgeois donné au Gala des Etoiles du XXIe siècle, dansé par quelqu’un d’autre que Daniil Simkin, j’ai envie de dire que c’est impressionnant. Ce solo n’est pas d’un immense intérêt chorégraphique, et il faut quelqu’un qui sache vraiment en mettre plein la vue. Je n’ai jamais vu la troupe du Capitole sur scène, et je suis ravie de découvrir enfin l’un de ses solistes.

Stars and Stripes (George Balanchine/John Philip Sousa)
Dansé par Yana Salenko du Ballet de l’Opéra de Berlin et Daniil Simkin de l'American Ballet Theatre.
Autre grand classique des galas. J’avoue que je ne l’ai jamais vu, mais qu’au vu des extraits (et surtout de la musique), ça me fait presque un peu peur.

Entracte

Don Quichotte pas de deux (Marius Petipa/Léon Minkus)
Dansé par Lali Kandelaki et Vasil Akhmeteli, du Ballet de l’Opéra de Tbilissi.

Way of Words (Levente Bajàri/Dario Marionelli), création mondiale.
Dansé par Aleszja Popova et Máté Bakó, du Ballet de l’Opéra de Budapest.

L’Idole de Bronze (Marius Petipa/Léon Minkus), extrait de La Bayadère
Dansé par Davit Galstyan, du Ballet du Capitole de Toulouse.

Transparente (Ronald Savkovic/Mariza)
Dansé par Alys Shee de l'American Ballet Theatre II et Mikhail Kaniskin du Ballet de l'Opéra de Berlin.

La Pluie (Annabelle Lopez Ochoa/Jean-Sébastien Bach), création.
Dansé par Yana Salenko du Ballet de l’Opéra de Berlin et Daniil Simkin de l'American Ballet Theatre.

La Esmeralda Pas de deux (Marius Petipa/Cesare Pugni)
Dansé par Yolanda Correa et Yoel Carreño, du Ballet de l’Opéra d’Oslo.
Ça, je sens que ça va envoyer.

Caravaggio Pas de deux (Mauro Bigonzetti/Claudio Monteverdi)
Dansé par Elisa Carrillo Cabrera du Ballet de l’Opéra de Berlin et Mikhail Kaniskin du Ballet de l'Opéra de Berlin.
Je l’avais vu lors du Gala Les Etoiles pour le Japon, et la chorégraphie ne m’avait pas vraiment laissé un souvenir impérissable.

Défilé Final (Nadia Veselova Tencer/Tchaïkovski)
Avec tous les danseur-se-s. Tout le monde saute, tout le monde tourne, le public applaudit et la musique grésille plus fort que jamais.


L’art du Pas de deux

Au Rocher de Palmer à Cenon à 20 heures.

Ce gala-conférence est organisé dans le cadre du "Mois de la danse". Sébastien Bertaud, Aurélien Houette, Letizia Galloni et Léonore Baulac interpréteront quelques célèbres pas de deux du répertoire classique, qui seront expliqués et commentés par Gilbert Mayer.

Grands pas classiques et les chorégraphies du XXe siècle

Au Théâtre des Hauts-de-Seine à Puteaux, le dimanche 15 janvier à 15 heures, places de 8 à 28 euros.

Le groupe de Karl Paquette continue ses escapades en région parisienne. La troupe a un peu changé, avec l’arrivée de tou-te-s jeunes recrues de l’Opéra de Paris, comme Laura Bachman ou Hugo Marchand. On y retrouve aussi Sae Eun Park, médaillée au Concours de Lausanne et de Varna, actuellement surnuméraire dans la compagnie parisienne. J’aurais été très curieuse de les voir à l’œuvre. Je ne pourrais pas m’y rendre, mais reste avide des commentaires !


La Belle au Bois Dormant (Marius Petipa/ Tchaïkovski)
Pas de deux de l’acte III dansé par Laura Bachman et Yvon Demol.
Ça commence fort pour Laura Bachman, qui ouvre le spectacle avec le difficile adage de La Belle au Bois Dormant. Cette jeune fille a du cran !

Le Lac des Cygnes (Marius Petipa/ Tchaïkovski)
Pas de deux de l’acte II, dansé par Léonore Baulac et Sébastien Bertaud.

Le Corsaire (Marius Petipa/ Riccardo Drigo)
Pas de deux de l’acte I, dansé par Sae Eun Park et Hugo Marchand.

Adagietto (Oscar Araïz/ Gustav Mahler)
Pas de deux dansé par Laure Muret et Karl Paquette.

Roméo et Juliette (Léonid Lavrovski/ Serge Prokofiev)
Pas de deux dansé par Caroline Robert et Daniel Stokes.

La Sylphide (August Bournonville/Löwenskjold)
Pas de deux de l’acte II, dansé par Laura Bachman et Yvon Demol.

Fugitif (Sébastien Bertaud/Olivier Doerell et Stephan Whôhrmann)
Pas de deux dansé par Léonore Baulac et Sébastien Bertaud.
Le travail chorégraphique de Sébastien Bertaud est plutôt intéressant. Son œuvre avait en tout cas été l’une des plus remarquées lors du dernier spectacle Danseur-se-s/chorégraphes de l’Opéra de Paris, la saison dernière.

Le Cygne Noir (Marius Petipa/ Tchaïkovski)
Pas de deux de l’acte III du Lac des Cygnes, dansé par Sae Eun Park et Hugo Marchand.
Ce jeune couple de danseur-se-s n’a décidément pas les extraits les plus simples.

Giselle (Jean Coralli et Jules Perrot/ Adolphe Adam)
Pas de deux de l’acte II dansé par Laure Muret et Daniel Stokes.

Don Quichotte (Marius Petipa/Léon Minkus)
Pas de deux de l’acte III, dansé par Caroline Robert et Karl Paquette.
Honneur au maître de cérémonie pour clôturer le spectacle.


Gala d’étoiles

Au Théâtre du Casino d’Enghien le dimanche 15 janvier à 16 heures, places de 16 à 61 euros.

Le groupe d’Alexandra Cardinale est lui aussi de sortie ce week-end. Les pièces actuelles sont beaucoup plus présentes que dans d’autres galas. La plupart sont signées de Julien Lestel, et j’avoue y être restée assez sceptique. Je ne sais pas exactement quel-le danseur-se y participe, il devrait au moins y avoir Mathilde Froustey, Vincent Chaillet, Julien Lestel, et probablement Alice Renavand.

Les Ames frères (Julien Lestel/Philip Glass).

Roméo et Juliette (Léonid Lavrovski/ Serge Prokofiev), pas de deux.

Constance (Julien Lestel/Philip Glass).

For me, Formidable (Vincent Chaillet, sur une chanson de Charles Aznavour). Probablement dansé par Vincent Chaillet.

Anastylose (Julien Lestel), pour deux danseurs et une danseuse.

La Mort du Cygne (Michel Fokine/Camille Saint-Saëns).

Le Lac des Cygnes (Marius Petipa/ Tchaïkovski), pas de deux.

Le Corsaire (Marius Petipa/Léon Minkus et Riccard Drigo), pas de deux.

Delibes Suite (José Martinez/Léo Delibes), pas de deux.

Fado (Jean-Philippe Dury/Misia).

Entre d'eux (Kader Belarbi/Gabriel Fauré).

Grand Pas Classique (Victor Gsovski/Daniel-François-Esprit Auber).

Corps et âmes (Julien Lestel/ Karol beffa).

Grand Pas de Deux (Christian Spuck/Gioachino Rossini), un pastiche d’un grand pas classique, un vrai petit régal d’humour.

Somewhere (Julien Lestel/Philipp Glass).

Trois intermèdes au violoncelle ponctueront ces ballet : Czardas de Vittorio Monti, La Liste de Schindler (Alexandra Cardinale/John Williams), et une Suite de Bach.


Grand Ballets Classiques

Au Théâtre de Chartres le samedi 21 janvier à 20h30.

Le spectacle est organisé par Incidence Chorégraphique, le groupe de Bruno Bouché. Mais le programme est exclusivement composé d’extraits de ballets classiques.

Raymonda (Rudolf Noureev d’après Marius Petipa/ Alexandre Glazounov)
Pas de six de l’acte II, dansé par Fanny Gorse, Grégory Dominiak, Camille De Belfond, Marion Barbeau, Sébastien Bertaud et Yvon Demol.

Roméo et Juliette (Rudolf Noureev d’après Leonid Lavrovski/Serge Prokofiev)
Pas de deux du Balcon - Acte I, dansé par Marion Barbeau et Fabien Revillon.

Casse-Noisette (Michel Rayne d’après Marius Petipa/Tchaïkovski)
Pas de deux de l’acte II, dansé par Marine Ganio et Cyril Mitilian.

Giselle (Jean Coralli et Jules Perrot/ Adolphe Adam)
Pas de deux de l’acte II, dansé par Alice Renavand et Gregory Dominiak.

Delibes Suites (José Martinez/Léo Delibes)
Pas de deux dansé par Marine Ganio et Sebastien Bertaud.

Raymonda (Marius Petipa/Alexandre Glazounov)
Pas classique hongrois extrait de l’acte III, dansé par Alice Renavand, Fabien Révillon, Fanny Gorse , Camille De Belfond, Cyril Mitilian et Yvon Demol.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(7) commentaires

  1. klari
    13 janvier 2012 at 17:27

    Evaaaaaan ! (à vrai dire, je me réjouis de le voir dans autre chose !)

  2. Audrey
    13 janvier 2012 at 17:44

    Houla ça fait envie tout ça ! J'espère aussi que quelques commentaires traîneront par-ci par-là :)

  3. klari
    13 janvier 2012 at 17:46

    PS : il commence à me coûter cher, ce jeune homme....

  4. Lise-Marie
    13 janvier 2012 at 21:05

    Que de belles soirées en perspective!
    Il me semble aussi qu'une école de Cambrai aura le plaisir d’accueillir dans son spectacle plusieurs danseurs de l'opéra de paris, le 5 février ,dont notamment Léonore Baulac, Mathieu Contat et Amélie Joannides. Cela pourrait intéresser les balletomanes du Nord qui ont moins l'occasion de venir sur la capitale !

  5. Amélie
    15 janvier 2012 at 21:55

    @Lise-Marie: Je suis preneuse si vous avez d'autres infos sur ce gala : amelie (at) dansesavcelaplume.com 

  6. Une passionnée
    15 janvier 2012 at 22:32

    Je suis allée faire un tour du côté de Puteaux aujourd'hui : je suis impressionnée par Sae Eun Park!

  7. Amélie
    16 janvier 2012 at 18:05

    @Une passionnée:J'ai hâte de lire ton compte-rendu :)

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial