Tuesday, Sep. 17, 2019

[PHOTOS] Soirée Viscera/Afternoon of a Faun/Tchaikovsky Pas de deux/Carmen au Royal Ballet de Londres

Ecrit par :

12 novembre 2015

|

Catégorie :

Le Royal Ballet de Londres donne cet automne une soirée mixte, composée de quatre ballets : Viscera de Liam Scarlett, Afternoon of a Faun de Jerome Robbins, Tchaikovsky Pas de deux de George Balanchine et Carmen de Carlos Acosta, une création.

La représentation du 12 novembre est retransmise en direct au cinéma, en France et dans le monde (pour trouver une salle près de chez vous, rendez-vous sur le site ROHCinéma). Cette soirée est d'autant plus particulière qu'elle marque les adieux de Carlos Acosta au Royal Ballet, dont il a été l'une des Étoiles emblématiques de ses 20 dernières années.

Découvrez quelques images du spectacle (cliquer sur la première vignette et faire défiler)

 

Viscera de Liam Scarlett

Viscera est le premier ballet créé par Liam Scarlett, artiste en résidence au Royal Ballet, pour le Miami City Ballet en 2012. Le ballet est dansé sur le Premier Concerto pour Piano du compositeur contemporain américain Lowell Liebermann. Le coeur du ballet est un pas de deux envoûtant autour duquel s’articulent des sections au rythme intense pour 14 danseurs. Liam Scarlett présentera Frankenstein, son premier ballet long pour le Royal Ballet, en mai 2016, qui sera également diffusé en direct au cinéma.

Distribution : Laura Morena, Marianela Núñez et Ryoichi Hirano.

 

Afternoon of a Faun de Jerome Robbins

Jerome Robbins a créé son Afternoon of a Faun en 1953, au début de sa carrière. Il fut inspiré non seulement par la musique de Debussy et la chorégraphie du ballet de Nijinsky, mais aussi par les danseur.se.s autour de lui pendant les répétitions : un jeune homme s’étirant au soleil, deux jeunes danseur.se.s s’exerçant sur un pas de deux sans se rendre compte de la sensualité se dégageant
du mouvement.

Distribution : Sarah Lamb et Vadim Muntagirov.

 

Tchaikovsky Pas de deux de George Balanchine

George Balanchine créa son Tchaikovsky-Pas de deux en 1960, pour mettre en valeur la virtuosité des danseur.se.s du New York City Ballet Violette Verdy et Conrad Ludlow. Il choisit pour le ballet un morceau alors récemment redécouvert du Lac des Cygnes de Tchaikovsky. George Balanchine suit la construction d’un pas de deux classique : la femme et l’homme dansent ensemble, puis chacun danse une variation
en solo, avant de se retrouver pour une coda éblouissante.

Distribution : Iana Salenko et Steven McRae (attention : distribution canon !).

 

Carmen de Carlos Acosta

L’opéra de Georges Bizet, Carmen, est adapté d’une nouvelle de Prosper Mérimée. L'histoire est centrée sur une belle bohémienne, Carmen, qui est poignardée à mort par son amant jaloux Don José. Carlos Acosta présente ici sa propre adaptation de l’histoire. Dans cette nouvelle version pour le Royal Ballet, les thèmes universels de l’histoire que sont la passion, la jalousie et la fatalité sont mis à nu à travers une scénographie épurée. Les critiques anglaises n'ont pas été tendres avec cette création, mais le public s'est montré présent, car il s'agit des derniers pas de Carlos Acosta sur la grande scène de Coven Garden.

Distribution : Marianela Núñez (Carmen), Carlos Acosta (Don José), Federico Bonelli (Escamillo) et Matthew Golding (le Destin).

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial