Tuesday, Nov. 12, 2019

[PHOTOS] – La Fille mal gardée par le Ballet du Capitole

Ecrit par :

3 avril 2013

|

Catégorie :

Après un début de saison plutôt contemporain, le Ballet du Capitole de Toulouse a fait un bond de 200 ans en arrière pour son programme du printemps. La compagnie, nouvellement dirigée par Kader Belarbi, a en effet donné à la fin du mois de mars le ballet La Fille mal gardée, dans la version d'Ivo Cramér.

Cliquez sur la première image et faîtes défiler.

 

Ici, pas de pointe et de morceaux de bravoure technique, mais des perruques, des robes à paniers et des chaussons richelieu... comme devait se danser ce ballet lors de sa création, en 1789. Donné pour la première fois au Grand Théâtre de Bordeaux en pleine Révolution, La Fille mal gardée est le plus ancien des ballets d’action encore dansé aujourd'hui, même si dans des versions très différentes.

En 1989, le chorégraphe suédois Ivo Cramér (décédé en 2009). décide de remonter la version originale du ballet pour le Bicentenaire de la Révolution française, par le Ballet de Nantes. Il ne reste plus rien de la chorégraphie. Il se plonge donc dans les archives avec Jean-Paul Gravier, le directeur de la troupe. Ils retrouvent des notes de décors, de costumes, quelques indications chorégraphiques ou des critiques de l'époque. Cette version n'en reste pas moins une "réinterprétation", selon les mots du chorégraphe, et non une reconstitution.

Cette version de La Fille mal gardée a depuis été redonnée par le Ballet du Rhin en 1993. avant donc de faire son entrée au répertoire du Ballet du Capitole 20 ans plus tard.

Cette soirée était complété par des extraits de l'acte III de Napoli, d'Auguste Bournonville.

Distribution La Fille mal gardéeLauren Kennedy (Lison), Alexander Akulov (Colas),  Nicolas Rombaut (Alain) et Valerio Mangianti (Ragotte).

Distribution NapoliMaria Gutierrez, Davit Galstyan et Takafumi Watanabe.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial