Tuesday, Dec. 18, 2018

Campana – Cirque Trottola

29 novembre 2018

|

Catégorie :

Le Cirque Trottola est de retour à Paris avec un nouveau spectacle, Campana, créé à Lille en avril dernier. Pour cette étape parisienne, on le retrouve dans son tout nouveau-tout beau chapiteau de poche installé au milieu du 104. Un espace fait sur mesure pour les deux acrobates Titoune et Bonaventure Gacon, merveilleusement accompagné.e.s par toutes sortes d'instruments maniés avec virtuosité par Thomas Barrière et Bastien Pelenc, qui à l'occasion ne rechignent pas à les rejoindre sur la piste. Et c'est Jeanne Maigne qui sous terre organise  avec dextérité  tout un bric-à-brac composé d'échelle, de brouette, de cordes... Un spectacle à la fois dans la grande tradition du cirque et moderne, qui met des étoiles plein les yeux. Un savoureux spectacle pour préparer les Fêtes. 

Tittoune et Bonaventure Gacon - Campana

De dessous la piste surgissent subitement Bonaventure Gacon, physique de bucheron, et Titoune avec ses faux airs felliniens à la Giuletta Massina, le couple fondateur de Trottola. Les deux acrobates se chauffent et s'envolent vers les hauteurs avec une aisance qui bluffe. La piste ne fait pas plus de 8 mètres de diamètre, l'espace et le volume sont comptés et c'est ce qui fait tout le plaisir de la représentation. Ils sont là, parmi nous, à défier l'équilibre en permanence jusqu'à frôler le public. Titoule ne dit rien avec son visage de clown triste. Bonaventure Gacon, lui ne cesse de bougonner, bourru, interpellant à la cantonade. Puis Titoune rejoint les trapèzes volants alors que son comparse les manipulent par un système de cordes et de poulies. Elle se balance, vole, s'envole sous nos yeux ahuris et épatés. Dans ce chapiteau de bois où la piste est fermée, sans ouverture, tout arrive du bas, comme l'échelle immense à laquelle grimpe Bonaventure Gacon et qu'il manie avec une fausse maladresse. Et ces objets disparaissent par où ils sont entrés dans un fracas indescriptible. Lui reprend aussi son personnage de clown drôlissime qui roule une brouette improbable.

Le Cirque Trottola ainsi est unique et précieux. Il perpétue une tradition du cirque traditionnel qui est en voie d'extinction tout en proposant une version moderne, inventive et pleine de surprises. On ne gâchera pas le plaisir en énumérant toutes les belles trouvailles mais attendez-vous à tout et à mieux. Il y a une multitude d'objets dans Campana, des acrobates virtuoses à souhait, des musiciens qui sont des hommes-orchestres passant du clavier au violon ou des percussions au jeu de cloches.  Et même... un éléphant. On sort avec étoiles plein les yeux. 

Campana - Cirque Trottola

 

Campana du Cirque Trottola au 104, avec Titoune et Bonaventure Gacon (acrobates), Thomas Barrière et Bastien Pelenc (musiciens), Jeanne Maigne (régie) et Anne Jonathan (costumes). Vendredi 23 novembre 2018. À voir jusqu'au 22 décembre et en tournée jusqu'au 4 juin

 

Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial