Tuesday, Oct. 22, 2019

Yooo!!! – La création jeune public d’Emanuel Gat

15 mars 2019

|

Catégorie :

Emanuel Gat se lance à son tour, sur une proposition du Théâtre de Chaillot dont il est artiste associé, de créer un spectacle pour le jeune public. Ce n’est pas tout à fait une nouveauté pour le chorégraphe franco-israélien qui avait déjà abordé ce type d’aventure il y a 20 ans en Israël. Avec Yooo !!!, il se replonge dans la culture hip hop avec cinq danseuses et danseurs, tous très jeunes mais parfaits techniciens. Ils occupent le plateau avec une énergie féroce et parviennent à phagocyter un spectacle qui n’est pas totalement abouti.

Yooo!!! d'Emanuel Gat

Que signifie créer pour le jeune public ? Il ne s’agit pas de simplifier ou d’affadir l’art chorégraphique mais de lui donner une dimension qui permet aux plus jeunes d’être en phase avec ce qui se passe sur le plateau en privilégiant des formes courtes. Emanuel Gat remplit sans aucun doute le contrat. Voilà 50 minutes qui passent à toute allure avec des danseurs et danseuses qui ont une vingtaine d’années et déploient une énergie débordante propre aussi bien à la jeunesse qu’à la culture hip hop. Le nom du spectacle vient de cette interjection "Yo!' Issue des banlieues noires américaines et qui s’utilise à tout bout de champ pour interpeller quelqu’un ou quelqu’une. C’est une expression qui fait office de signe de ralliement et d’appartenance à une communauté. Retrouver le hip hop était aussi pour Emanuel Gat le lien évident pour toucher un jeune public qui n’a pas de culture chorégraphique mais peut être plus familier de cette culture urbaine. 

Les planètes semblaient ainsi alignées pour produire un spectacle alléchant et festif. Il ne l’est hélas qu’en partie. L’ouverture,  alors que les deux danseuses et les trois danseurs s’échauffent sur scène et que le batteur Michael Gat apparaît en vidéo, se fait en douceur : les artistes semblent s‘apprivoiser et apprivoiser le plateau de la salle Firmin Gémier. Ils se croisent, se tendent la main, forment une chaine et développent les premières figures hip hop.

Yooo!!! d'Emanuel Gat

Puis, subitement, les lumières se rallument pour une séquence menée au micro par Femi Akanho dans le rôle de chauffeur de salle. C'est un danseur fabuleux, maitrisant sa technique de tous ses muscles. Il présente tour à tour ses camarades qui expliquent leur spécialité dans l’art du hip hop avant d’en faire une démonstration. Suit une fausse "battle" avec participation du public et applaudimètre truqué pour juger chacune des prestations. Et c’est long, trop long, cela ressemble à un manuel de "Hip hop pour les Nuls" et c’est une manière de se mettre à bon compte le public dans la poche. On admire bien sûr leur virtuosité. Toutes et tous ont été choisis à l’issue d’une audition minutieuse opérée par la compagnie d’Emanuel Gat. Ils sont tous formidables et leur présence sur scène suffit à illuminer le spectacle.

Enfin arrive un moment chorégraphique qui s’annonce passionnant. La scène reprend alors ses droits et Emanuel Gat nous offre une esquisse de ballet exaltante. Les cinq interprètes dialoguent avec leurs doubles projetés en vidéo. Cette fausse mise en miroir est le moment le plus abouti. On regrette qu’il s’achève au bout de 10 minutes quand le mot "fin" s’affiche. Il y avait là tout le matériau chorégraphique pour construire une pièce singulière. Yooo !!! est ainsi un spectacle plaisant, sympathique, joyeux... et vite oublié.     

Yooo!!! d'Emanuel Gat

 

Yooo!!! d'Emanuel Gat au Théâtre de Chaillot. Avec Femi Akanho, Timothé "Timson" Chams Yadollahi, Mégan Deprez, Maëva "Pocah" Deyrolles, Antuf "Jikay" Hassani. Mercredi 13 mars 2019. À voir jusqu'au 23 mars.

 

Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial