Wednesday, Oct. 16, 2019

[Dossier] Sur la route des festivals 2019

Ecrit par :

22 juillet 2019

|

Catégorie :

Montpellier, Marseille, Paris... DALP est chaque été sur la route des festival d'été danse. Retrouvez ici nos différentes chroniques un peu partout en France. 

 

Agenda Danse - Été 2019

Les vacances vous laissent plus de temps pour voir des spectacles de danse ? Tant mieux ! Entre les nombreux festivals d'été et les compagnies qui continuent à danser, la programmation est riche pendant les mois d'été. Et souvent dans les lieux insolites ou en plein air, pour découvrir les spectacles sous un jour différent. Que vous partiez aux quatre coins de la France, que vous restiez au bureau ou que vous partiez à l'étranger, voici notre sélection de spectacles de danse à ne pas manquer cet été. 

Découvrir tout l'agenda...

 

Montpellier Danse

A Quiet Evening of Dance - William Forsythe en liberté absolue

William Forsythe est reparti sur les routes ! S’il n’a plus de grande compagnie attitrée, il voyage aujourd’hui avec un nouveau spectacle. Créé pour sept danseuses et danseurs au Sadler’s Wells de Londres 2018, A Quiet Evening of Dance s’est envolé pour une tournée internationale. Et la première française fut pour l'édition 2019 de Montpellier Danse. Libéré des contraintes de la gestion d’une troupe, William Forsythe a retrouvé une verve créatrice qui le replonge dans l’art du ballet académique dont il fait son miel, enrichissant encore son vocabulaire pour le faire, non pas dialoguer, mais se fondre avec le hip-hop et la break dance. Incontestablement du grand art !

Lire la chronique du spectacle...

A Quiet Evening of Dance - William Forsythe

Journée de célébration de Merce Cunningham

Merce Cunningham et le festival Montpellier Danse ont entretenu un long compagnonnage dès 1985 grâce à son directeur Jean-Paul Montanari. Au point qu'à la demande du chorégraphe, un peu de ses cendres a été répandu dans la cour de l'Agora, près du Studio qui porte son nom. Il était donc plus qu'évident que les célébrations autour du centenaire de la naissance du "plus grand chorégraphe du XXe siècle" débutent en France à Montpellier avant de se prolonger à partir de septembre dans le cadre du Festival d'automne. Un jour avec Merce C. composé de projections, d'ateliers chorégraphiques, d'une causerie avec Jacqueline Caux, grande connaisseuse de sa vie et son œuvre, et de spectacles restera, foi de festivalière, un moment fort de cette 39e édition.

Lire la chronique des spectacles...

 

Winterreise, le voyage crépusculaire d’Angelin Preljocaj

La seconde semaine de Montpellier Danse 2019 est entrée dans le dur ! William Forsythe, Anne Teresa de Keersmaeker ou Angelin Preljocaj se partagent en effet l’affiche. Ce dernier a présenté en première française sa dernière création, Winterreisesur le célèbre cycle de lieder de Schubert. La pièce était une commande pour le Ballet du Théâtre de la Scala qui en donna la primeur le 14 janvier dernier. Angelin Preljocaj voulait simultanément la faire danser par sa compagnie. La pièce est conçue pour six danseuses et six danseurs et les lieder sont chantés par le jeune baryton Thomas Tazl accompagné au piano par James Vaughan. Spectacle total qui nous immerge durant 75 minutes dans un univers spectral flirtant avec la mort sans être mortifère sur une chorégraphie brillante et taillée au cordeau.

Lire la chronique du spectacle...

 

The Falling Stardust d’Amala Dianor

Avec The Falling Stardust, Amala Dianor signe la première grande création du festival Montpellier Danse 2019. Le chorégraphe franco-sénégalais a quitté ses territoires habituels, ceux de la danse contemporaine et du hip-hop, pour inventer un dialogue sur scène avec le langage académique classique. The Falling Stardust réunit ainsi neuf danseuses et danseurs venus de ces différents univers techniques pour les faire cheminer à la recherche de leur identité en s’appuyant sur  leurs oppositions stylistiques. Une expérience passionnante et réussie.

Lire la chronique du spectacle...

The Falling Stardust - Amala Dianor

Angelin Preljocal ou Miguel Gutierrez : un dimanche de festivalier

La 39e édition de Montpellier Danse a débuté samedi 22 juillet avec en spectacle d’ouverture Une Maison de Christian Rizzo. À l'image de cette première, ce festival 2019 fait valser les grands noms : William Forsythe, Angelin Preljocaj, Anne Teresa de Keersmaeker avec un hommage spécial à Merce Cunningham pour le 100e anniversaire de sa naissance. Avec bientôt 40 ans d’existence, Montpellier Danse s’est imposé comme un des tout premiers festivals européens grâce à son directeur Jean-Paul Montanari, bien arrimé aux commandes et toujours en quête d’idées neuves et de projets singuliers. Récit du premier dimanche de ce festival, entre de belles surprises et d'aussi vraies déceptions avec Angelin Preljocal et Miguel Gutierrez.

Lire la chronique des spectacles...

 

 

Les Étés de la Danse

José Martinez : "La Carmen de Johan Inger est devenue un classique d’aujourd’hui"

Les Étés de la Danse reviennent à Paris intra muros du 8 au 17 juillet ! Et avant de réintégrer le Théâtre du Châtelet, c'est le Théâtre Mogador qui accueille cette édition 2019 avec la Compagnie Nationale de Danse d’Espagne dirigée par José Martinez depuis huit ans. Il vient avec l'un des grands succès de la compagnie, Carmen, dans la version du chorégraphe suédois Johan Inger. L'occasion pour DALP de revenir sur ce ballet si particulier, mais aussi sur le travail accompli à par l'Étoile de l'Opéra de Paris avec la troupe espagnole, qu'il quittera à la fin de cette saison, et d'évoquer ses futurs projets. 

Lire l'interview...

Carmen de Johan Inger – Compagnie Nationale de Danse d'Espagne

Paris l'été 

La pure danse de Xie Xin, Ohad Naharin et Christian Rizzo

Le Festival Paris l’été bat son plein depuis le 12 juillet et continuera jusqu’au 3 août d’enchanter la vie des parisiens et parisiennes, banlieusard.e.s et touristes. Sous la direction éclairée de Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, les patrons du Théâtre Monfort, Paris l’été est un rendez-vous majeur dans la vie culturelle de la capitale trop longtemps assoupie. 24 spectacles ou propositions artistiques qui balaient tout le spectre des arts vivants, entre artistes prestigieux et  jolies découvertes, la surprise est à tous les coins de rue.

Lire la chronique des spectacles...

 

Festival de Marseille

Gregory Maqoma relit magistralement Le Boléro et 300 amateurs refont Le Sacre

La 24e édition du bouillonnant Festival de Marseille s'est ouverte le 14 juin avec la première en France d'une pièce du chorégraphe sud-africain Gregory Maqoma au nom mystérieux, Cion : le Requiem du Boléro de Ravel. Une épopée chorégraphique qui revivifie totalement cette partition musicalearchi connue et évoque l'exil des esclaves noirs sur le continent américain. S'y entremêlent différents styles, des danses traditionnelles à une écriture plus urbaine et même un étonnant clin d'œil à la tap dance. Le résultat aboutit à une pièce manifeste puissante qui a fait se lever avec enthousiasme le public marseillais.

Lire la chronique des spectacles...

 

 

Arte Flamenco

Joaquin Grilo, Olga Pericet, Inés Bacan et Antonio Rey

Le 31e festival Arte Flamenco a mis comme chaque été Mont-de-Marsan à l’heure andalouse. Au programme : cinq jours pour faire le plein de toutes les tendances du flamenco dans un savant mélange de stars et de découvertes, de chant et de danse,  de spectacles et de stages avec les maestros du festival. Malgré la canicule infernale, le public était au rendez-vous pour cette longue fête qui se conclue chaque soir par un double spectacle. Joaquin Grilo, Olga Pericet, Inés Bacan et Antonio Reyont enflammé le Café Cantante, bodega éphémère sous les halles du  marché Saint Roch, pour un programme grand luxe !

Lire la chronique des spectacles...

 

 

Nuits de Fourvière

Pure Dance - Natalia Ossipova

Le festival s'est tourné cette saison vers l'une des danseuses les plus brillantes de la nouvelle génération : la charismatique Natalia Ossipova. La ballerine russe est devenue très jeune l'une des figures de proue du Bolchoï. Mais n'y trouvant pas assez de liberté, elle a préféré claquer la porte et trouver refuge au Royal Ballet de Londres. Natalia Ossipova y interprète depuis les grands rôles du répertoire, d'Odette/Odile à des créations contemporaines, sans oublier le répertoire néo-classique anglais, spécialement à l'aise dans les rôles demandant une forte dimension dramatique. En parallèle, l'Étoile de 33 ans monte ses propres spectacles. Elle n'y est pas chorégraphe mais créatrice et directrice artistique, commandant des pièces à de jeunes chorégraphes, sachant s'entourer du bon casting. Pure Dance est le résultat de ce travail : un savant mélange de pièces néo-classiques et contemporaines, parfois très réussies. Et dominée par le talent fou et la fabuleuse générosité scénique de cette danseuse hors normes.

Lire la chronique du spectacle...

Natalia Ossipova - Pure Dance

 

Paris de la Danse

De New York à Paris

Pierre angulaire de cette deuxième édition du festival Paris de la Danse, Les Italiens de l’Opéra de Paris et les Stars of American Ballet ont partagé la scène pour du Théâtre de Paris pour deux programmes différents. Une émulation artistique sous la direction d’Alessio Carbone et Daniel Ulbricht offrant une double perspective sur les écoles française et américaine, un dialogue sur scène entre l’Opéra de Paris et le New York City Ballet avec une affiche ambitieuse renouvelant magnifiquement le genre du gala. Une grande réussite.

Lire la chronique du spectacle...

 

June Events 2019

Soirée d’ouverture - Aina Alegre/Vincent Thomasset

Deux chorégraphes ont ouvert la 13e édition de June Events : Aina Alegre, déjà invitée avec sa précédente pièce Le jour de la bête en 2017 et Vincent Thomasset avec Carrousel, sa dernière création. Une édition placée sous le mot d'ordre "Faisons corps !" pour tenter de réaffirmer, selon les mots de Anne Sauvage, directrice de l'Atelier de Paris/ CDCN, qu' "un spectacle estpeut-être l’un des rares moyens de suspendre - un temps - la brutale réalité et de commencer à échafauder un moment d’utopie collective".

Lire la chronique du spectacle...




 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial