Monday, Aug. 19, 2019

[Paris l’été] – La pure danse de Xie Xin, Ohad Naharin et Christian Rizzo

25 juillet 2019

|

Catégorie :

Le Festival Paris l’été bat son plein depuis le 12 juillet et continuera jusqu’au 3 août d’enchanter la vie des parisiens et parisiennes, banlieusard.e.s et touristes. Sous la direction éclairée de Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel, les patrons du Théâtre Monfort, Paris l’été est un rendez-vous majeur dans la vie culturelle de la capitale trop longtemps assoupie. 24 spectacles ou propositions artistiques qui balaient tout le spectre des arts vivants, entre artistes prestigieux et  jolies découvertes, la surprise est à tous les coins de rue.

From In -Xie Xin Dance Theater

Et c’est avec un signe fort que s’est ouverte l’édition 2019 et la reprise d’Un Break à Mozart de Kader Attou, sur le parvis de la pyramide du Louvre à l’occasion des 30 ans de ce monument, coup de génie de l’architecte chinois Pei disparu en mai dernier. C’était un spectacle gratuit, c’est l’un des marqueurs de la direction artistique du festival : ouvrir les arts vivants à tous et investir la ville dans son ensemble, du musée du Louvre à la Gare de l’Est.

Le programme danse de ce festival 2019 conserve la même ligne artistique que le précédent : proposer des reprises de spectacles phares qui n’ont pas épuisé leurs réservoirs de publics mais aussi faire découvrir des artistes qui n’ont pas encore été vus en France. La chorégraphe et danseuse chinoise Xie Xin a fondé sa compagnie il y a cinq ans, devenant rapidement une compagnie importante  pour la danse contemporaine chinoise. Elle a déjà collaboré avec Sidi Larbi Charkaoui mais c’est avec une des ses créations qu’elle a investi la belle scène du Lycée Jacques Decour. From In, construit pour huit danseuses et danseurs, est un moment de pure danse. Xie Xin explore une multitude de figures où le corps se tend à l’extrême, infiniment fluide et presque élastique pour produire une esthétique à l’élégance suprême. En solos, en duos ou tous ensemble, les huit artistes de la compagnie déploient une poésie de la solitude et de la recherche de l’autre et des autres dans une épure de tous les instants. Xie Xin Dance Theater est une belle découverte à revoir très vite.

Decadance de Ohad Naharin

La saison de danse se sera ouverte  et refermée cette année avec la même pièce, Decadance d’Ohad Naharin qui a fait son entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris à l’automne dernier. L'oeuvre est reprise pour Paris l'été par le Young Ensemble de la Batsheva. Ohad Naharin aura réglé à sa manière la question du répertoire et des moyens à mettre en oeuvre pour le perpétuer en créant ce florilège qui compacte toutes ses pièces dans une série de morceaux choisis parmi les meilleurs du chorégraphe israélien. Peu de spectacles permettent ainsi de se plonger dans l’univers d’un chorégraphe sans même avoir besoin de ses codes. Decadance est un "feel good" ballet qui va à toute allure et n’exige rien de nous, juste de goûter l’instant de pure danse qui nous est offert. C’est aussi un perpétuel work in progress, se modifiant à mesure que l’œuvre d’Ohad Naharin s‘enrichit avec des constantes, telle cette séquence participative sur du cha-cha-cha où chacune et chacun des 17 danseuses et danseurs va choisir un ou une partenaire dans le public. Le succès est assuré et arrive avant un final brillant, gavé d’énergie en dépit de la chaleur torride et magnifiquement exécuté par la compagnie de jeunes artistes de la Batsheva, qui se font fort de défier leur incroyable virtuosité.

Christian Rizzo refermera la bal cette année sur la scène du Lycée Jacques Decour avec D’après une Histoire Vraie, son avant-dernier spectacle pour huit danseurs et deux batteurs. Un ballet de la mémoire où le chorégraphe français célèbre le plaisir du groupe, déclinant son vocabulaire composé de rondes, de chandelles et d’ondulations perpétuelles. Encore un beau moment de pure danse emblématique de l’inflexion de Laurence de Magalhaes et Stéphane Ricordel : faire de Paris l’été un festival qui offre l’exigence artistique pour tous. Un vrai festival populaire.

D'Après une Histoire Vraie de Christian Rizzo

 

From In de Xie Xin par le Xie Xin Dance Theater au Lycée Jacques Decour. Jeudi 18  juillet 2019 ; Decadance d'Ohad Naharin par la Batsheva Young Ensemble au Lycée Jacques Decour. Mercredi 24 juillet 2019.

D’après une Histoire Vraie de Christian Rizzo à voir du 31 juillet au 3 août au Lycée Jacques Decour.

Le Festival Paris l'été continue jusqu'au 3 août.




 

Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial