Thursday, Nov. 26, 2020

Adi Boutrous – One More Thing

23 octobre 2020

|

Catégorie :

Le Théâtre de La Ville nous a montré aux Abbesses l'un des premiers spectacles venus d'au-delà des frontières depuis le confinement. Le jeune chorégraphe israélien d'origine arabe Adi Boutrous y présentait ainsi sa dernière création One More Thing, une variation virtuose sur le thème de  la masculinité. Qu'est-ce qu'être un homme aujourd'hui dans un monde où la virilité toxique est enfin mise à mal et questionnée ? Comment se construire et grandir dans cet environnement où il est exigé de l'adolescent qui devient homme d'afficher les codes traditionnels de son genre ? Comment composer avec  sa propre fragilité et ses hésitations ? Adi Boutrous ne veut pas donner de réponses mais explorer cette problématique si actuelle en mettant sur scène quatre danseurs qui livrent un spectacle à la fois intense et d'une extrême élégance.

One More Thing - Adi Boutrous

Adi Boutrous n'est pas un inconnu sur la planète de la danse contemporaine. Il interprétait le rôle de l'arabe dans la pièce de son compatriote Hillel Kogan We Love Arabs, un duo qui a fait le tour du monde depuis sa création en 2013. Aujourd'hui âgé de 29 ans, Adi Boutrous, israélien d'origine arabe, a commencé la danse très tard. Il avait 18 ans lorsqu'il prit ses premiers cours de danse classique même s'il savait depuis bien longtemps que cet univers était le sien. Il suffit de le voir sur scène pour constater que c'était  là sa voie naturelle évoluant entre hip-hop et danse acrobatique. Le danseur avait présenté l'an dernier aux Abbesses sa propre création Soumission. Nous ne l'avions pas vue mais la rumeur louait ce spectacle qui devait être repris en même temps que sa nouvelle création. Les conditions sanitaires qui entraînent leurs lots de difficultés quotidiennes ont contraint le Théâtre de la Ville à annuler Soumission, une des danseuses ne pouvant venir en France. C'est donc finalement avec sa dernière création que j'ai découvert Adi Boutrous.

Et quel choc ! Il est toujours très émouvant de voir un chorégraphe d'une telle qualité et on regrette évidemment d'avoir loupé ses précédents spectacles. Mais One More Thing est en soi un accomplissement qui donne plus qu'une idée du savoir-faire d'Adi Boutrous. Sur scène, quatre hommes forment une ronde, posant genou à terre pour tourner comme une danse folklorique, impression renforcée à ce moment précis par le montage sonore imaginé par le chorégraphe. Petit à petit, cette ronde s'élargit, les danseurs s'éloignent tout en tournant comme d'infatigables toupies. Très simplement vêtus de pantalon et de tee-shirts de couleur, ils se lancent dans une course-poursuite dont le terrain de jeu est la scène. Toutes les combinaisons possibles sont essayées : à quatre ou en duo et chacun en solo. Et ce quatuor reste mystérieux : sont-ils frères, amis, ennemis ? Un peu tout cela avec une alternance d'attirance et de répulsion. Adi Boutrous montre ces différentes couleurs d'émotions dans les séquences telles qu'il les a organisées. Les corps sont parfois mêlés, entremêlés pour ne faire qu'un. Puis en couple dans ce qu'il convient d'appeler des pas de deux tant ils débordent de sensualité et parfois d'érotisme. Adi Boutrous ne barguigne pas quand il s'agit de montrer les liens très forts qui peuvent unir deux hommes.

One More Thing - Adi Boutrous

S'il a appris très tard les codes de la danse contemporaine, il maîtrise son style de manière impeccable. Il construit sa propre grammaire en allant puiser dans le hip-hop mais aussi l'acrobatie. Et les trois danseurs qu'il a choisis pour l'accompagner sur scène sont des athlètes accomplis qui vont jusqu'à la contorsion, et des artistes superbes jamais pris en défaut. Si le spectacle est très construit, on sent que le chorégraphe laisse toutefois respirer ses danseurs dans chacun de leur solo dont on peut imaginer qu'ils sont au moins partiellement improvisés.

La salle a vécu ce spectacle avec la même intensité que sur scène. Il  y avait évidemment le plaisir de revoir enfin de la danse après des mois de privation, mais aussi de partager ce moment avec un chorégraphe éblouissant qui s'impose comme un des artistes majeurs de l'époque. Nul doute qu'il trouvera désormais sa place dans la programmation du Théâtre de la Ville. Adi Boutrous confirme qu'Israël est une terre fertile pour la danse contemporaine.

One More Thing - Adi Boutrous

One More Thing de Adi Boutrous au Théâtre des Abbesses. Avec Adi Boutrous, Ariel Gelbart, Jeremy Alberge et Uri Dicker - Lundi 12 octobre 2020. 

  



 

Share This Article

Related News

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial