Wednesday, Dec. 1, 2021

[Dossier] Sur la route des festivals 2021

Ecrit par :

22 juillet 2021

|

Catégorie :

Les théâtres ont rouverts et les festivals d'été ont bien eu lieu cette saison, après une avalanche d'annulation la saison dernière. De Marseille à Avignon, retrouvez les différentes chroniques de DALP sur la route des festivals de danse 2021.

 

Montpellier Danse

Mille et une danses (pour 2021) de Thomas Lebrun

Épopée festive et foisonnante à travers la danse du XXe siècle, Mille et une danses, la dernière pièce de Thomas Lebrun, créée lors de la 41e édition de Montpellier Danse, éveille en chacun et chacune de nous une furieuse envie de danser. Elle ne pouvait trouver meilleur écrin que ce festival qui a accueilli tant d'artistes (dont certain.e.s sont évoqué.e.s dans la pièce) et célébré avec ferveur la diversité du langage chorégraphique. Réfléchi en 2020 à l'occasion des vingt ans de la compagnie, ce spectacle se pare d'une dimension particulière en raison de la crise sanitaire qui a figé les élans créatifs et freiné les retrouvailles entre les artistes et le public. Quinze interprètes, plus quelques invités, se lancent dans ce marathon de virtuosité en y injectant leurs souvenirs chorégraphiques, leurs stocks de mouvements archivés qui ne demandaient qu'à remonter à la surface.

Lire la chronique du spectacle...

Mille et une danses (pour 2021) de Thomas Lebrun

Festival d’Avignon 2021, In et Off

Jan Martens, Christian et François Ben Aïm et Foofwa d’Imobilité

Annulations de spectacles, contraintes sanitaires, instauration du pass sanitaire, l'édition 2021 du festival d'Avignon, In comme Off, a connu moult péripéties qui n'ont pas entamé l'enthousiasme du public de se retrouver dans la cité des Papes. Malgré tout, comment ne pas regretter l'absence dans le In de la chorégraphe suf-africaine Dada Masilo et de son Sacrifice ainsi que celle du grec Dimitris Papaioannou dont le solo Ink était déjà annoncé comme l'un des chocs de ce festival ? Il faut se dire que ce n'est que partie remise et s'efforcer de se projeter dans des mois à venir plus apaisés. Pour celles et ceux comme Jan Martens et sa pièce Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones, le bonheur d'avoir pu se produire dans cette 75e édition n'en a sans doute été que renforcé. Côté Off, la belle vitalité de la Sélection suisse en Avignon et l'éclectisme de la programmation des Hivernales-CDCN d'Avignon ont prouvé que le festival n'avait rien perdu de ses fondamentaux.

Lire la chronique des spectacles...

 

Arte Flamenco

Manuela Carrasco et Farruquito sous le ciel étoilé de Mont-de-Marsan

Après l'annulation de l'édition 2020, le beau festival Arte Flamenco a pu avoir lieu cette année à Mont-de-Marsan avec une configuration inédite. Pour le respect des règles sanitaires, les Arènes du Plumaçon ont remplacé le Café Cantante, bodega éphémère installée traditionnellement sous les halles du  marché Saint Roch. Si l'on pouvait craindre que la grande scène installée dans le ruedo nuise à la proximité nécessaire à la transmission des émotions, la magie a opéré à ciel ouvert dans une atmosphère empreinte de la ferveur des retrouvailles. Une nouvelle fois, la langue magnifique du flamenco a été le trait d'union entre le public et les artistes. De grandes personnalités du flamenco et habituées du festival, telles que Manuela Carrasco ou Farruquito que DALP a pu voir, étaient à l'affiche de cette 32e édition très attendue par les nombreux aficionados.

Lire la chronique des spectacles... 

 

Festival de Marseille 2021

Fabrizio Cassol, Granvat, Éric Minh Cuong Castaing

La 26e édition du Festival de Marseille bat son plein jusqu'au 11 juillet et débordera sur le mois d’août pour s’inscrire dans la programmation de L’été marseillais, lancé l'année dernière par la ville. Dernière édition dirigée par Jan Goossens (on devrait connaître le nom de la personne qui lui succèdera d'ici l'automne), elle cultive plus que jamais son identité de "fenêtre ouverte sur le monde" en mêlant danse, théâtre, musique et arts plastiques. Parmi les propositions de cette année, DALP a pu découvrir I Silenti de Fabrizio CassolCome on feet du collectif Granvat et Forme(s) de vies du chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing.

Lire la chronique des spectacles...

Granvat Come On Feet

Biennale de la Danse de Lyon

Danser encore par le Ballet de l’Opéra de Lyon

La 19e édition de la Biennale de la danse de Lyon a eu lieu du 1er au 16 juin. Réduite dans sa durée et limitée dans sa capacité d'accueil du public en raison de la situation sanitaire (jauge de 35% la première semaine puis 65% à partir du 9 juin), elle s'est déployée dans 22 lieux de représentation et accueilli 679 artistes de 21 pays. Parmi les spectacles proposés, le programme Danser Encore par le Ballet de l'Opéra de Lyon, dans la continuité de la soirée de septembre dernier imaginée par Julie Guibert, la nouvelle directrice de la compagnie, où des artistes sont invités à écrire un solo pour un.e danseur.euse du Ballet. Pour cette suite estival, cinq créations ont été commandées à cinq chorégraphes : Rachid OuramdaneNoé SoulierMarcos MorauIoannis Mandafounis et Nina Santes. Présentées aux SUBS, lieu d’expérimentation artistique, ces cinq pièces ont offert un kaléidoscope réjouissant de rencontres entre l’esthétique d’un chorégraphe et un.e interprète.

Lire la chronique du spectacle...

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial