Sunday, Feb. 5, 2023

Kaléidoscope de Mourad Merzouki – CCN Créteil / Cie Käfig

Ecrit par :

25 novembre 2022

|

Catégorie :

Pour fêter les dix ans du festival Kalypso et dire au-revoir au CCN de Créteil qu'il quittera à la fin de l'année 2022, Mourad Merzouki a confectionné un Kaléidoscope d’extraits de douze spectacles créés entre 1996 et 2021 (Käfig, Récital, Dix Versions, Terrain Vague, Tricôté, Agwa, Boxe Boxe, Yo Gee Ti, Cartes Blanches, Folia, Vertikal et le récent Zéphyr). Un voyage à travers son univers foisonnant où s'entremêlent danses urbaines, danse contemporaine et d'autres disciplines artistiques. Avec en fil rouge, cette relation fusionelle à la musique. Les 24 interprètes au plateau s'approprient des fragments de pièces qu'ils n'avaient pas tous dansé. Et, la magie opère. Cette pièce-assemblage déploie ses ailes et montre toute la densité d'un répertoire qui s'est construit avec exigence et soif d'esthétiques multiples.

Kaléidoscope de Mourad Merzouki - CCN Créteil / Cie Käfig

Il flottait comme un parfum de nostalgie dans la grande salle de la Maison des Arts de Créteil pour la première de cette série de quatre dates exceptionnelles de Kaléidoscope, cette pièce florilège balayant vingt-cinq ans de créations. Un sentiment étrange car si, après treize années, Mourad Merzouki quitte la direction du CCN de Créteil, la compagnie Käfig continue de tourner, totalisant jusqu'à la fin de saison pas moins de 130 dates. Mais que l'on connaisse ou non le travail du chorégraphe, il y avait de l'excitation à glisser son œil dans ce jeu de miroirs aux allures de feu d'artifice.

Le grand mérite de la démarche est d'avoir soigné les enchainements entre les différents tableaux, des sortes de ponctuations qui permettent de passer d'une pièce à l'autre en douceur. Comme si le chorégraphe nous prenait par la main pour nous entraîner dans ce périple chorégraphique. Au fur et à mesure, même si les univers varient, une façon de prendre l'espace se fait jour, à la fois douce et rugueuse, discontinue et fluide, terrienne et aérienne. L'impulsivité de la danse hip-hop se mâtine de l'intériorité de la danse contemporaine, de la hardiesse et du burlesque du cirque sans perdre de sa fougue et son expansivité. C'est une danse généreuse où chacun.e est connecté.e à l'autre pour produire la plus spectaculaire des combinaisons.

Kaléidoscope de Mourad Merzouki - CCN Créteil / Cie Käfig

Certaines pièces n'ont pas été dansées depuis des années, d'autres tournent beaucoup. On glane ici et là des indices qui ont déjà contribué à inscrire certaines pièces dans l'inconscient chorégraphique de ces dernières décennies : des gants de boxe, des lattes d'une palissade de terrain vague, la robe blanche d'un derviche tourneur, des tissus aériens, des costumes en laine transformant les danseurs en sculptures mouvantes... La succession des extraits se déroule avec fluidité servi par d'habiles changement de décors qui rythment la scénographie. Porté par une bande-son plurielle, le voyage permet de voir comment l'écriture du chorégraphe s'est construite, a évolué, s'est nourrie d'influences multiplies pour trouver son identité propre. Sa signature.

Les saluts sont à l'image de la soirée. Chaleureux, nourris et encore dansants. Entouré de sa troupe, Mourad Merzouki se lance dans quelques pas de breakdance. L'esprit battle des débuts est toujours là. Dans un documentaire de 2019, intitulé Mourad Merzouki, L'alchimiste de la danse, le chorégraphe affirmait qu'une "Une création réussie, c’est une alchimie d’individus". Une phrase qui résume bien ce qui fait la force de son travail et la force de cette soirée.

Kaléidoscope de Mourad Merzouki - CCN Créteil / Cie Käfig

Kaléidoscope de Mourad Merzouki. Avec Soirmi Amada, Rémi Autechaud, Kader Belmoktar, Habid Bardou, Nedeleg Bardouil, Romain Boutet, Franck Caporale, Ethan Cazaux, Sabri Colin, Mathilde Devoghel, Théo Farjounel, Nathalie Fauquette, Lisa Ingrand, Pauline Journé, Joel Luzolo, Camilla Melani, Mourad Messaoud, Tibault Miglietti, Chika Nakayama, Heather Newhouse (chanteuse), James Onyechege, Mathilde Rispal, Wissam Seddiki, Yui Sugano, Aurélien Vaudey. Samedi 12 novembre 2002 à la Maison des arts de Créteil.

Le festival Kalypso continue jusqu'au 16 décembre.

 



Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial