Tuesday, Jun. 18, 2019

SUNNY, Emanuel Gat et Awir Leon illuminent Montpellier Danse

Ecrit par :

29 juin 2016

|

Catégorie :

Maintes fois invité au festival Montpellier Danse dont il est aujourd'hui chorégraphe associé, Emanuel Gat a présenté pour ouvrir l'édition 2016 du festival, dans le cadre enchanteur du Théâtre de l'Agora, sa nouvelle création, SUNNY. Une superbe pièce, mise en musique live par Awir Leon et pour dix interprètes, dont cinq ont rejoint la compagnie récemment, qui a embrasé la nuit montpelliéraine.

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

Chorégraphe israélien, Emauel Gat étudie la musique dans le but de diriger des orchestres avant de découvrir la danse, à 23 ans. Il fonde sa compagnie à Tel Aviv en 2004, s'installe à Istres, dans le sud de la France, trois ans plus tard. Awir Leon, alias François Przybylski, devient l'un de ses interprètes dès 2008. Dans un mouvement contraire, lui qui passa du hip hop au modern jazz avant de devenir danseur contemporain, se consacre depuis 2009, de façon croissante, à son activité d'auteur compositeur de musique électronique. Si Emanuel Gat en fut l'instigateur, travailler ensemble pour ce nouvel opus s'est présenté pour l'un comme pour l'autre comme une évidence. Ils se connaissent si bien, sont dans une totale confiance, partagent la même flexibilité, la même volonté de rendre leur travail dynamique, évolutif, de ne rien figer.

Cet alignement favorable des astres, dont le résultat brille sur le plateau, se poursuit au moment d'entamer la création. Alors que, comme à son habitude, Emanuel Gat demande à ses danseurs et danseuses de choisir un texte qui sera ensuite traduit en mouvements et que leur dévolu se porte sur les paroles de Sunny, la même chanson trotte dans la tête d'Awir Leon, qui est en train d'en réaliser un "cover". Le titre de la pièce est alors tout trouvé, et tous deux peuvent commencer à travailler de leur côté, musicien et compagnie se retrouvant une à deux fois par semaine pour unir leurs productions.

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

Creusant, approfondissant un même chemin, une même méthode de pièces en pièces, Emanuel Gat construit à partir d'improvisations de ses danseurs ou danseuses et de contraintes qu'il leur donne, des compositions chorégraphiques complexes, à la manière d'une Trisha Brown. Il tient à rendre visible le processus de création sur scène. Awir Leon quant à lui, se donne pour consigne de sortir du côté aseptisé, sans prise de risques, qu'a souvent la musique électronique live. Il revendique sa bande son comme une matière vivante, qui évoluera à chacune des représentations. D'ailleurs, dans les dix premières minutes de SUNNY, musique comme danse sont totalement improvisées, et donc amenées à varier chaque soir.

Du concert ou de la chorégraphie, tous deux totalement imbriqués, difficile de dire lequel envoute le plus dans cette pièce. Les yeux passent avec un plaisir constant de la vibrante performance du chanteur et musicien aux mouvements fluides, délicats et intenses des magnifiques danseurs et danseuses. Milena Twiehaus comme le nouvellement arrivé Tom Weinberger, dont la présence et les lignes sont remarquables, fascinent particulièrement. Qu'ils et elles se déploient seul.e.s, en grappes, en lignes, s'étreignent, tombent, tremblent, ou débutent maintes fois le même mouvement, la profondeur de leurs regards comme leurs sourires et leurs gestes happent. D'une composition complexe, que l'on se plait à tenter de décrypter, Emanuel Gat et ses interprètes extraient une danse vivante, sensuelle, éminemment sensible.

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

Même si le chorégraphe déclare ne pas aimer, le plus souvent, donner ses pièces en plein air, découvrir SUNNY dans l'écrin du Théâtre de l'Agora offre un moment d'autant plus précieux. Le vent qui gonfle la cape dorée d'une danseuse, ou balaie les plumes noires qu'une autre arbore un moment sur sa tête, ajoute à la magie de la pièce. Nul doute cependant que celle-ci saura aussi très bien s'épanouir dans le cocon d'un théâtre, et la savoir évolutive ajoute à l'envie de la revoir sans tarder dans un nouveau cadre.

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon

 

SUNNY d'Emanuel Gat et Awir Leon au Théâtre de l'Agora dans le cadre du festival Montpellier Danse. Avec Annie Hanauer, Anastasia Ivanova, Pansun Kim, Michael Löhr, Geneviève Osborne, Milena Twiehaus, Tom Weinberger, Sara Wilhelmsson, Ashley Wright, Daniela Zaghini. Samedi 25 juin 2016.

Emanuel Gat est soutenu depuis 2008 par la Fondation BNP Paribas.

SUNNY sera en tournée à Berlin au mois d'août puis en France la saison prochaine (Albi, Aix-en-Provence, Istres et Saint-Quentin-en-Yvelines) et visible sur Culturebox à partir du 30 juin.

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial