Friday, Nov. 15, 2019

La Toile – Cirque Inextremiste et Surnatural Orchestra

Ecrit par :

9 octobre 2015

|

Catégorie :

Une fanfare et du cirque, le mélange n'est pas nouveau. En version 2015, ça donne quoi ? D'un côté, quatre acrobates du Cirque Inextremiste qui n'ont pas froid aux yeux. De l'autre, dix-huit musiciens et musiciennes du Surnatural Orchestra (cuivres, flûte et percussions), qui mélangent jazz (parfois pas loin de la musique répétitive) et airs populaires (quelle jolie valse triste). Ajoutez à ça une tractopelle en parfait état de marche. Le mélange donne La Toile, un très joli spectacle à l'ambiance vertigineuse et très sincère, au ton véritablement décontracté et amusé. Sur scène, des saltimbanques créateurs d'imaginaire. Une jolie et originale découverte.

la-toile_1

Le décor est simple : un chantier, quelques bouteilles de gaz parfaites pour jouer au déséquilibre, une tractopelle qui joue avec une planche de bois, bascule toute trouvée. La Toile met d'abord en avant le Surnatural Orchestra. Les musicien-ne-s aussi n'ont pas peur de tomber, ils arrivent sur scène en jouant aux acrobates sur les bonbonnes. Les sons se mettent en place, les instruments se mélangent, formant peu à peu une superbe musique, qui oscille entre jazz et contemporain (tout en restant parfaitement accessible aux oreilles non-formées). Le jeu du vertige et de la recherche d'équilibre se joue aussi dans la musique, qui prend de plus en plus d'ampleur. C'est magnifique à écouter, même si un peu déstabilisant pour ceux et celles venu-e-s pour les acrobates.

Ces derniers se font discret-e-s au début, se contenant du rôle de machinistes. Mais les rôles s'inversent dans la deuxième partie. Au tour des musiciens d'être techniciens, de tenir les cordes et d'assurer le matelas d'atterrissage (tout en continuant à jouer parfois). Les quatre acrobates se lancent dans un numéro de planche à bascule, puis de funambulisme vertigineux. Une planche de bois, un long fil,  la tractopelle pour quelques surprises. C'est à la fois poétique et frissonnant, vertigineux et fascinant. Les quatre artistes se baladent à huit mètres du sol  le plus naturellement du monde. Avec sur leur visage, un petit sourire modeste. Non pas du genre "C'est trop facile !", plutôt dans l'esprit de "Pourquoi avez-vous peur ? Vivre en hauteur est ma seconde nature". Les artistes aiment d'ailleurs jouer avec le public et lui donner quelques jolies frayeurs.

La Toile - Cirque Inextremiste et Surnatural Orchestra

La Toile - Cirque Inextremiste et Surnatural Orchestra

La Toile, c'est un jeu de déséquilibre constant entre les corps et la musique, sans chichi mais avec beaucoup d'imagination et de poésie. Le final, où tous les musicien-e-s sont en équilibre instable sur des planches, en est une jolie illustration. Le Cirque Inextremiste et Surnatural Orchestra se sont décidément bien trouvés.

 

La Toile du Cirque Inextremiste et Surnatural Orchestra au Nouveau Théâtre de Montreuil. Avec les musicien-ne-s Cléa Torales, Fanny Ménégoz, Fabrice Theuillon, Nicolas Stephan, Jeannot Salvatori, Robin Fincker ou Hugues Mayot, Baptiste Bouquin, Adrien Amey, Julien Rousseau, Antoine Berjeaut, Izidor Leitinger, Hanno Baumfelder, François Roche-Juarez, Judith Wekstein, Laurent Géhant, Antonin Leymarie ou Emmanuel Penfeunteun, Sylvain Lemêtre ou Arthur Alard, Boris Boublil ou Jean‑Francois Riffaud et les circassien-ne-s Tatiana-Mosio Bongoga, Yann Ecauvre, Remy Bezacier et Rémi Lecocq. Mardi 6 octobre 2015.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial