Saturday, Oct. 19, 2019

Coup Fatal et En avant marche ! par les Ballets C de la B

Ecrit par :

11 décembre 2015

|

Catégorie :

En cette première moitié du mois de décembre, le Théâtre de Chaillot présente successivement deux pièces des ballets C de la B : Coup Fatal puis En avant marche ! Une belle occasion de plonger dans l'univers aussi inclassable que reconnaissable du collectif créé il y a déjà 32 ans par Alain Platel.

Coup Fatal par les ballets C de la B

Coup Fatal par les ballets C de la B

Comme le plus souvent dans le travail du chorégraphe flamand, ces deux pièces, l'une comme l'autre véritables odes à la musique, sont le fruit de collaborations. Coup Fatal, qui connut un vif succès public et critique à sa création au Festival d'Avignon 2014, est l'œuvre commune du compositeur et saxophoniste Fabrizio Cassol, du contre-ténor Serge Kakudji, du guitariste Rodriguez Vangama et d'Alain Platel. Il réunit sur scène, outre le chanteur et le guitariste, onze autres musiciens danseurs venus de Kinshasa, et réussit la prouesse de marier comme une évidence, musique baroque et congolaise.

Pendant près de deux heures, Bach, Vivaldi ou Monteverdi fusionnent avec des polyphonies africaines, traditionnelles ou populaires, du rock, du jazz. À la voix séraphique de Serge Kakudji répond l'énergie ardente des autres musiciens. Qu'ils dansent, toujours plus ancrés dans le sol, faisant rouler leurs hanches, chantent ou jouent du likembe, la personnalité de chacun d'eux s'épanouit dans une euphorie communicative. Tous, dans leurs malicieuses provocations et leur complicité, rayonnent. Et lorsqu'ils reviennent sur scène, dans leurs costumes de sapeurs, puisque Kinshasa est aussi la capitale de la SAPE (société des ambianceurs et des personnes élégantes), tels des dandys aux costumes colorés, le public finit d'être conquis. Mais cette explosion de joie ne masque pas pour autant les guerres et violences qui ont, et continuent, d'ébranler la RDC, comme la difficile condition du peuple noir. En témoignent ce décor de rideaux dorés composés de douilles, et une superbe et intense version du To be young, gifted and black de Nina Simone.

Coup Fatal par les ballets C de la B

Coup Fatal par les ballets C de la B

S'il met lui aussi la musique à l'honneur, En avant marche !, créé en 2015, est un spectacle bien différent. Pour le concevoir, Alain Platel a retrouvé ses complices de Gardenia, le metteur en scène Frank Van Laecke et le compositeur Steven Prengels. Dans cette pièce de "musique-théâtre", plus que de danse, le trio met en scène la vie d'une fanfare, comme métaphore de la société.

On assiste dans En avant marche ! aux répétitions d'une fanfare, avec ses cuivres, ses percussions et ses deux impayables majorettes. De Beethoven à Verdi, d'une marche funèbre à La Marseillaise fredonnée avec de l'eau dans la gorge, la vie éclate dans d'incessantes digressions. Surtout celle du personnage central, joué par l'excellent Wim Opbrouk. Malade, il a dû abandonner son trombone adoré pour se contenter de cymbales, et ne s'en remet pas. La mort est passée chez lui nous dit-il. Alors il pleure, geint, en allemand, en espagnol, en anglais ou en français. Mais il sourit aussi, et fanfaronne. La vie est encore là, puissante, grâce à la musique, grâce au désir, grâce à l'humour. Le premier acte, entre rire et désespoir, après avoir charmé traine un peu en longueur. Le deuxième, plus enlevé, séduit par de très beaux moments dansés, comme ce remarquable duo entre Wim Opbrouk et Hendrik Lebon, et par son énergie.

En avant marche ! par les ballets C de la B

En avant marche ! par les ballets C de la B

Ces deux pièces ne rencontrent pas la même unanimité. Quand la première remporte à chaque représentation une standing ovation, la seconde fit claquer quelques sièges ce 9 décembre. Mais ce sont toutes deux des pièces à voir, qui, malgré leurs différences, forment comme les revers d'une même médaille. La musique comme hymne à la vie dans Coup Fatal, comme pied de nez à la mort dans En avant marche !

En avant marche ! par les ballets C de la B

En avant marche ! par les ballets C de la B

 

Coup Fatal de Fabrizio Cassol, Serge Kakudji, Alain Platel et Rodriguez Vangama, par les ballets C de la B/ KVS au Théâtre National de Chaillot. Contre-ténor : Serge Kakudji. Chef d'orchestre : Rodriguez Vangama. Direction artistique : Alain Platel. Direction musicale : Fabrizio Cassol. Compositions : Rodriguez Vangama, Fabrizio Cassol et Coup Fatal d'après Haendel, Vivaldi, Bach, Monteverdi, Gluck. Sur une idée de Serge Kakudji et Paul Kerstens. Scénographie de Freddy Tsimba. Lumières de Carlo Bourguignon. Son de Max Stuurman. Costumes de Dorine Demuynck. Assistants à la direction artistique : Romain Guion et Isnelle da Silveira. Créé avec et interprété par Russel Tshiebua, Bule Mpanya (chœurs), Rodriguez Vangama (guitare électrique, Balafon), Costa Pinto (guitare acoustique), Bouton Kalanda, Erick Ngoya, Silva Makengo (likembe), Tister Ikomo (xylophone), Deb's Bukaka (balafon), Cédric Buya, Jean-Marie Matoko, 36 seke (percussions). Mercredi 2 décembre 2015.

Coup fatal poursuit sa tournée en France et en Europe jusqu'en mai 2016.

En avant, marche ! de Frank Van Laecke, Alain Platel et Steven Prengels, par les ballets C de la B/ NTGent au Théâtre National de Chaillot. Mise en scène de Frank Van Laecke et Alain Platel. Composition et direction musicale : Steven Prengels. Dramaturgie : Koen Haagdorens. Interprétation du paysage sonore enregistré : KMV De Leiezonen sous la direction de Diederik De Roeck. Lumières de Carlo Bourguignon. Son de Bartold Uyttersprot. Costumes de Marie "costume" Lauwers. Assistant à la mise en scène : Steve De Schepper. Avec Chris Thys, Griet Debacker, Hendrik Lebon, Wim Opbrouck, Gregory Van Seghbroeck (tuba basse), Jan D'Haene, Jonas Van Hoeydonck (trompette), Lies Vandeburie (bugle), Niels Van Heertum (euphonium), Simon Van Hueting (cor), Witse Lemmens (percussions), Steven Prengels (chef d'orchestre) et l'Orchestre de spectacle du Nouveau Théâtre de Montreuil. Mercredi 9 décembre 2015.

En avant marche ! poursuit sa tournée en France et en Europe jusqu'en juin 2016.

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial