Monday, Aug. 19, 2019

Russell Maliphant – Conceal | Reveal

Ecrit par :

15 décembre 2016

|

Catégorie :

Conceal | Reveal, créé en 2015, est une sortie de spectacle bilan pour Russell Maliphant. Cette soirée autour de trois pièces marque en effet les 20 ans de collaboration entre le chorégraphe et le créateur de lumière Michael Hulls. Ensemble, ils ont créé une danse unique, où les lumières ne servent pas de simples décors mais sculptent les corps, jusqu'à devenir un interprète à part entière. Est-ce la danse qui s'inspire de la lumière ou l'inverse ? Au travers des trois pièces présentées, le chorégraphe laisse planer le doute. Sa danse, elle, apparaît toujours aussi actuelle et organique. Et portée par une guest de luxe : Lucia Lacarra

Conceal | Reveal - Russell Maliphant

La première pièce présentées, Piece No. 43 et sûrement la plus frappante de la soirée, porte dès son entrée la patte Russell Maliphant/Michael Hulls. Sur scène, les artistes sont entourés d'un carré d'une lumière vive. Chacun.e prend possession de son espace, avant d'essayer d'en briser les murs et de se mélanger. Le mouvement, au départ, simple, s'intensifie au fur et à mesure de la pièce, montant en intensité et prenant de plus en plus une tonalité d'urgence, percutante. La lumière guide les cinq danseur.se.s, les pousse dans leur retranchement, leur glisse quelques embûches pour mieux infléchir leur danse, puis les accompagnent. Serait-elle la sixième interprète ? Le jeu est justement de lui donner sa propre identité, de ne pas la cantonner à un élément décoratif. Et le pari est réussi. La danse de Russell Maliphant, très organique, très ancrée au sol, très virtuose aussi, se sculpte dans cette lumière et prend une autre dimension. Au milieu de quatre danseurs, Lucia Lacarra est la reine de l'ensemble, donnant l'impulsion d'une énergie tellurique. 

<<Both, and>>, également créé pour ce spectacle, travaille plus la silhouette et le corps. La pièce a été spécialement composée pour Dana Fouras, ancienne Principal du Royal Ballet. En soi, la danse seule est moins percutante que celle de Piece No. 43. Mais le jeu avec la lumière est fascinant. Elle joue avec l'ombre de la danseuse, la multiplie comme si de nombreuses interprètes se trouvaient en scène. Elles sont elle, mais pas tout à fait, car la lumière prend un angle un peu alambiqué et provoque comme un décalage entre l'interprète et ses ombres. Un résultat efficace, plus basée sur le visuel que la gestuelle du corps finalement, mais qui sait créer son propre univers et instaurer une ambiance particulière.

<<Both, and>> - Russell Maliphant

Broken Fall, qui termine la soirée, est un peu un tube de Russell Maliphant, créé pour Sylvie Guillem et le BalletBoyz. La pièce est reprise par une non moins grande ballerine : Lucia Lacarra (accompagnée par Marlon Dinon et Erik Murzagaliyev). Mais toute pièce créée pour Sylvie Guillem semble être sous le sceau d'une malédiction : elle ne peut plus être dansée que par Sylvie Guillem. La danseuse a un corps particulier, des capacités hors-normes et un sens artistique qui lui permettent de faire n'importe quoi sans jamais transformer la danse en exercice de cirque. Les chorégraphes l'adorent : ils peuvent tout lui demander, cela restera toujours beau et fascinant. Broken Fall porte la marque de Sylvie Guillem dans sa chorégraphie, à travers de multiples extensions. Mais seule elle semble pouvoir les faire en dansant. Lucia Lacarra est une sublime Étoile en soi, mais dans cette pièce, elle ne semble faire que de la gymnastique. L'on perçoit la formidable efficacité de cette pièce, l'incroyable présence que Sylvie Guillem pouvait donner à ces pas. Mais l'on ne fait que le deviner. 

Broken Fall - Russel Maliphant (avec Adam Kirkham, Yu-Hsien Wu et Nathan Young)

 

Conceal | Reveal de Russell Maliphant à la Maison de la Danse de Lyon. Piece No. 43 de Russell Maliphant, avec Marlon Dino, Dana Fouras, Lucia Lacarra, Erik Murzagaliyev et Yu-Hsien Wu ; <<Both, and>> de Russell Maliphant, avec Dana Fouras ; Broken Fall de Russell Maliphant, avec Lucia Lacarra, Marlon Dinon et Erik Murzagaliyev. Mercredi 7 décembre 2016. 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial