Tuesday, Sep. 26, 2017

Danser les féminités – Ladies First de Marion Muzac

Ecrit par :

11 février 2017

|

Catégorie :

Âgées de 12 à 20 ans, les vingt adolescentes réunies par Marion Muzac pour Ladies First - vu au Théâtre de Chaillot - ont exploré en amont du spectacle les figures de quatre danseuses majeures du début du vigtième siècle, pour certaines pionnières de la "danse moderne" : Ruth Saint Denis, Loïe Fuller, Isadora Duncan et Joséphine Baker. Femmes libres, audacieuses, voyageuses, elles ont inspiré une chorégraphie qui irradie du plaisir de danser et de traverser les palettes de la féminité.

Ladies First de Marion Muzac

Emaillée de citations (ici on reconnaît Etude révolutionnaire d’Isadora Duncan, là on imagine Ruth Saint Denis dans ses mises en scène orientalisantes…), Ladies First s’ancre dans le présent, celui d’une rencontre entre vingt jeunes danseuses qui viennent d’horizons variés. Les unes pratiquent manifestement la danse classique, d’autres le modern jazz, d’autres encore la danse Bollywood, etc. Peu importe au fond, car toutes ces pratiques se mêlent. Une danseuse entraîne toutes les autres, ou seulement celles qui veulent, et les gestes s’échangent comme des cadeaux.  En rondes ou par lignes ; seules, par petits groupes ou ensemble, elles s’amusent à faire circuler les danses, à se les approprier pour les transformer et en faire surgir le plaisir le plus intense, le plus communicatif également. Marion Muzac précise : "Je n’avais pas envie de travailler sur l’idée de restitution mais dans un rapport spontané et intuitif aux images, parce que c’est la façon dont ces ados s’emparent des choses." Et c’est ainsi, spontanément, que se constitue une chorale a cappella, ou que le plateau se transforme en boîte de nuit au son de Si un jour.

Ladis First enthousiasme par l’empowerment féminin qu’il affirme avec joie et humour. Les danseuses ont une présence, une écoute mutuelle et une finesse d’investissement du mouvement remarquables. Dans le tourbillon des couleurs, surgit parfois un geste d’une force particulière. Il peut être mystérieux, comme cette toute jeune fille donnant tout son poids à la tâche de ramasser un à un les voiles déposés à terre par les autres danseuses. Fantasque, comme cette femme géante s’instituant par magie. Et parfois infime, comme le jeu d’une main invitant gaiement à la danse.

Ladies First de Marion Muzac

 

Ladies First - de Loïe Fuller à Joséphine Baker de Marion Muzac au Théâtre de Chaillot. Avec Lalou Denais, Zélie Bousquet, Anne-Emmanuelle Lété, Cléa Rulkin, Lola Belhis, Lili Girardin, Fatou Sylla, Lolita Perazio, Églantine Vialaret, Nina Godderis, Zoé de Tarlé, Jihane Jabir, Molly Siboulet- Ryan, Cindy Fourgeaud, Émilie Mitrano, Iman Bobozo, Jennifer Urie, Alice Martin, Hanna Mitrano et Clémence Aton. Mercredi 8 février 2017.

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial