Friday, Oct. 20, 2017

Histoire spirituelle de la danse – David Wahl à la Maison de la Poésie

Ecrit par :

8 mars 2017

|

Catégorie :

Pourquoi tant de haine ? De sa docte voix venue d’un autre siècle, David Wahl conte à sa façon l’histoire de la chorophobie, cette peur haineuse de la danse qui charrie un si lourd passé dans la culture européenne. L’ambiance tamisée créée pour l’occasion à la Maison de la poésie convie à une causerie drôle souvent, toujours étonnante, et qui donne à penser.

Histoire spirituelle de la danse - David Wahl

David Wahl a écrit plusieurs causeries, publiées aux éditions Archimbaud/Riveneuve. La troisième, Histoire spirituelle de la danse, part d’un paradoxe difficilement soluble : pourquoi la danse, dont la grâce semble signe d’élévation spirituelle, fut-elle si souvent, et de façon si violente, ostracisée depuis l’Antiquité grecque, dans la culture dite occidentale ? Que va-t-elle toucher de si profond pour paraître à ce point dangereuse ?  Il peut sembler banal aujourd'hui de dire que la culture "occidentale" ou "européenne" (bien qu'il ne soit pas aisé de manier ces termes) a entretenu, et peut-être entretient toujours, un rapport difficile au corps. Mais David Wahl déploie, sans prétention de scientificité, quelques aspects propres à en évoquer toute la complexité.

Muni d'un crâne - symbole du caractère mortifère souvent attribué à la danse -, le conteur déroule son phrasé facétieusement savant dans une ambiance de cabinet, à la lueur de bougies et d'une lampe art déco. Plus tôt, le public a été préparé à cette intimité par une courte déambulation en sous-sol, dans la bibliothèque de la Maison de la Poésie, aménagée pour l'occasion autour d'un matériel iconographique collectionné par David Wahl.

Histoire spirituelle de la danse - David Wahl

Sa causerie, malgré tout ce qu'elle a de désinvolte, s'appuie en effet sur un véritable travail de recherche, auprès d'historiens, de philosophes, de biologistes... Les angoisses de Plotin côtoient ainsi le terrible bal des ardents, les âges du développement moteur de l'enfant, ou l'étymologie curieuse du terme de prêtre, selon laquelle ce-dernier serait un ... maître à danser ! Et l'on apprend ainsi qu'hommes politiques, représentants de la religion, philosophes et médecins ont tous apporté leur pierre à la chorophobie. Malgré l'humour sans cesse distillé par David Wahl, certains épisodes, pour certains très récents, font frémir. Il est vertigineux de mesurer la force des idéologies, aussi bien que le poids de nos histoires (biologiques, politiques, religieuses...) sur notre inconscient, jusque dans nos gestes.

 

Histoire spirituelle de la danse, de et par David Wahl, à la Maison de la Poésie. Lundi 20 février 2017.

 

Share This Article

Related News

About Author

(1) commentaire

  1. Liliana Couto
    10 mars 2017 at 15 h 20 min

    Le crâne apparaît surtout dans les tableaux du 17ème siècle dans les vanitas. Pour rappeler la faiblesse de notre vie.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial