Monday, Nov. 20, 2017

30e Festival du cirque actuel CIRCa – Les Sublimes par le CNAC et It’s Not For Everyone d’Acrobat

Ecrit par :

9 novembre 2017

|

Catégorie :

Chaque saison à la Toussaint, le cirque actuel contemporain se retrouve du côté d'Auch, près de Toulouse, pour le festival Circa. Au programme : 10 jours de spectacles tous azimuts, tous genres confondus venant des quatre coins de la planète cirque, rencontres, créations, troupes installées et jeunes talents face à des salles pleines (et ambiance festive en prime, oui, on aime beaucoup ce festival chez DALP). Les quelques jours passées lors de cette édition 2017 - celle des 30 ans - ont été riches de surprises et de découvertes. Premier récit autour de deux spectaclesLes Sublimes de Guy Alloucherie repris par la 30e promotion du CNAC, et le duo clownesque-grinçant Acrobat qui propose It’s Not For Everyone

Les Sublimes de Guy Alloucherie - 30e promotion du CNAC

Dans le monde de la danse, la question du répertoire, que ce soit pour Le Lac des cygnes transmis oralement depuis plus de 100 ans, ou pour des chorégraphes contemporain.e.s soucieux.ses de garder une trace de leurs œuvres. Pour le cirque, le questionnement est plus récent, les spectacles gardant profondément un caractère éphémère. Mais la notion d'oeuvre, le mélange des genres aussi avec l'apport de la danse ou du théâtre dans le cirque, fait évoluer le souci de garder une trace d'une création. C'est aussi dans cette optique que le CNAC (Centre national des Arts du cirque) fait recréer chaque année par ses élèves un spectacle de cirque collectif, avec les artistes qui en sont les auteurs.rices. Comment ces pièces traversent-elles le temps ? Comment la jeune génération s'en empare-t-elle ? Comment se fait ce délicat travail de transmission ? Comment rendre un spectacle tel qu'il a été tout en y apportant sa personnalité ? Voilà tout le délicat équilibre à trouver.

Équilibre qu'a trouvé avec une grande justesse la 30e promotion du CNAC, qui a travaillé sur Les Sublimes de Guy Alloucherie, un spectacle de 2003. Les Sublimes n'est pas simple à aborder car il multiplie les genres. L'on est ainsi parfois dans la poésie pure mêlée de virtuosité, dans le numéro classique si l'on peut dire (si ce n'est que plusieurs ont lieu en même temps, déroutant le regard), dans le récit biographique de Guy Alloucherie qui explique son chemin de fils de mineur à metteur en scène, dans un art réaliste gore et sanguinolent (la seule chose qui a peut-être mal vieilli), dans la réalité crue avec des témoignages d'ouvriers et ouvrières licenciées (pour le coup toujours aussi d'actualité). Tout un ensemble un peu foutraque, où des souvenirs d'enfance dans le Nord se mêlent à des réflexions sur l'art, pour finir par toujours revenir à la même question : mais pourquoi monte-t-on sur scène, pour qui et pour quoi fait-on du théâtre.

Les Sublimes de Guy Alloucherie - 30e promotion du CNAC

Les étudiants et étudiantes du CNAC ont su trouver le liant, sachant assembler tous les petits éléments des Sublimes pour en faire un spectacle qui questionne, qui fait réagir, qui dérange aussi parfois, qui fait aussi rire. Le projet s'avère ainsi aussi bien pédagogique pour les élèves qu'utile pour le public, qui (re)édcouvre avec bonheur cette pièce qui pourrait vivre encore de longues années en scène. 

Changement de ton radical pour le deuxième spectacle de la soirée, avec It's not for Everyone d'Acrobat, troupe qui tourne depuis plus de 20 ans. Le spectacle part d'une vieille tradition du crique, pratiquée par les troupes d'un autre temps. Après avoir passé la pleine forme physique, les acrobates se transforment en clown au fil de la vieillesse. C'est le point de départ de Jo Lancaster et Simon Yates, duo tragi-comique mais qui a encore de la réserve en ce qui concerne la technique acrobatique, jouant un peu sur le côté faussement mauvais, beaucoup sur l'absurde. De grain de sable en grain de sable, le spectacle déraille, dévie, se transforme, quitte la piste du chapiteau pour finir dans la terre et la boue, sans (presque) que l'on se soit aperçu de rien. Et moi de ne trop savoir quoi dire de ce spectacle. Parce que le pur humour absurde me laisse de fait totalement de marbre, avec cette impression gênante de ne rien comprendre quand mon voisin a les larmes aux yeux de rire, et un autre qui a vu dans le tableau de boue final des relents de peintures rupestres. Un déroulé en tout cas surprenant qui s'amuse aussi à franchir les limites.

It's not for Everyone d'Acrobat

 

Les Sublimes de Guy Alloucherie par la 30e promotion du CNAC, avec Rémi Auzanneau, Hamza Benlabied, Gwenn Buczkowski, Joad Caron, Lucile Chalopin, Noémie Deumié, Herman Elencwajg, Léa Leprêtre, Maélie Palomo, Lili Parson, Tanguy Pelayo, Baptiste Petit, Poppy Plowman, Sandra Reichenberger, Martin Richard, Jules Sadoughi, Johannes Veje et Léon Volet. Lundi 23 octobre 2017. 

It's not for Everyone d'Acrobat de et avec Jo Lancaster et Simon Yates. Lundi 23 octobre 2017. À voir les 7 et 8 décembre au Bateau feu de Dunkerque et du 13 au 16 décembre et au Monfort à Paris du 13 au 16 décembre.

Deux spectacles donnés dans le cadre de Circa 2017.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial