Thursday, Nov. 21, 2019

Le Parc – Alice Renavand et Stéphane Bullion

Ecrit par :

26 décembre 2013

|

Catégorie :

Le 20 décembre dernier a vu la nomination d'Étoile d'Alice Renavand, dans Le Parc d'Angelin Preljocaj. Au-delà de cet événement, c'était pour la danseuse une prise de rôle plutôt réussie et un partenariat avec Stéphane Bullion plein de promesses.

Alice Renavand - Le Parc

Alice Renavand - Le Parc

Était-ce la rumeur de la nomination qui devait sûrement courir en coulisse ? Le corps de ballet semblait en tout cas un peu plus joyeux pour débuter cette représentation du Parc. Moins sage en tout cas que lors de la précédente représentation. C'était comme un petit vent de bonne humeur, presque un grain de folie, qui a ainsi animé le premier tableau. Le jeu du chat et de la souris prend tout à coup un autre goût, même si ce ballet n'arrive toujours pas intrinsèquement à me passionner.

Contrairement à Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche, Alice Renavand et Stéphane Bullion ne semblent pas appartenir à cette grande famille aristocratique. Mais c'est peut-être cela qui les rapproche et les fait se rencontrer. Lui paraît un peu engoncé dans cette redingote à frou-frou, comme s'il ne se sentait pas chez lui au milieu de cette foule bien habillée. Elle joue les garçons manqués, frondeuse et intrépide, comme une jeune héroïne de roman. Les deux paraissent bien singuliers et se distinguent ainsi vraiment de la troupe, ce qui donne plus de relief au premier tableau.

Alice Renavand - Le Parc

Alice Renavand - Le Parc

Le deuxième acte retombe dans ces longueurs, même si le partenariat entre les deux Étoiles se développe d'une intéressante façon. Alice Renavand, radieuse et déterminée dans sa pudeur, se heurte à un garçon passionné mais qui intérieurise un peu trop ses sentiments (même vis-à-vis du public, Stéphane Bullion tombe un peu dans la caricature de l'homme sombre et se ferme parfois tellement qu'il est difficile, de la salle, de savoir ce qu'il veut dire). Le deuxième pas de deux était ainsi un subtil mélange de passion et de résistance, magiquement porté par la musique de Mozart.

S'il manquait un peu de l'infime grâce d'Aurélie Dupont à Alice Renavand pour sublimer le pas de cinq avec les jardiniers, la nouvelle Danseuse Étoile a su s'approprier le dernier pas de deux pour un joli moment, même s'il semblait manquer un peu d'abandon des deux côtés pour être totalement emporté. Question de rodage probablement. Car ce partenariat était artistiquement en total accord, et a su donner à ce ballet tout de même bien mièvre sur les bords une saveur particulière.

Alice Renavand et Stéphane Bullion

Alice Renavand et Stéphane Bullion - Le Parc

 

Le Parc d'Angelin Preljocaj, par le Ballet de l'Opéra de Paris, au Palais Garnier. Avec Alice Renavand et Stéphane Bullion. Vendredi 20 décembre 2013.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Virginia L
    31 décembre 2013 at 11:46

    Merci pour les infos et les superbes photos.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial