Friday, Oct. 19, 2018

Soirée Forsythe/Millepied par le Ballet de l’Opéra de Lyon

Ecrit par :

19 novembre 2014

|

Catégorie :

Le portrait William Forsythe du Festival d'Automne continue, avec cette fois-ci une soirée du Ballet de l'Opéra de Lyon. Les deux oeuvres choisies par la troupe sont plus récentes. Elles présentent ainsi une autre facette du chorégraphe, plus contemporaine, alors qu'il collaborait de près au Ballet de Francfort.

Workwithinwork de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

Workwithinwork de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

Workwithinwork a ainsi été présenté pour la première fois en 1998, par la troupe allemande. On y retrouve quelques ingrédients chers à William Forsythe : une allure nonchalante, une danse conçue au millimètre mais toujours prégnante de liberté, un groupe qui vit par ses individualités. Sauf que le geste s'émancipe vraiment du langage classique, quand il s'y inspirait dans In the middle, somewhat elevated. Les danseuses sont sur pointes, mais le travail est très ancré dans le sol, très terrien. Si une arabesque apparaît de-ci de-là, c'est bien le langage principalement contemporain qui y est utilisé, fluide et perçant, plus tranché.

Le groupe ne fait plus non plus référence au corps de ballet. Chacun vit pleinement individuellement, traçant des lignes et des cercles à travers toutes les formes possibles, du solo à l'ensemble. Le geste est formidablement complexe, tout en donnant l'impression de naître dans l'instant, par le contact des danseurs et danseuses. Ces différents niveaux de lecture font décidément toute la force des oeuvres de William Forsythe, permettant de les revoir en y découvrant à chaque fois quelque chose de nouveau. Workwithinwork apparaît ainsi comme un superbe exemple du travail du chorégraphe à la fin des années 1990, et comme un trait d'union entre Steptext et ses créations d'aujourd'hui.

Workwithinwork de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

Workwithinwork de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

One Flat Thing, reproduced fait plus référence au travail de scénographe du chorégraphe, qui prend de plus en plus d'importance dans les années 1990. Les quatorze interprètes évoluent dans un espace presque complètement occupé par de longues tables. Chacun a la sienne, chacun doit danser avec, à l'aide de 25 thèmes de mouvements. La table est d'abord un obstacle à la danse. Mais petit à petit, les artistes les apprivoisent, créent avec elles, s'en inspirent. Le geste ne se fait bientôt plus contre ces tables, mais avec elles, grâce à elles, dans une énergie incessante et proprement galvanisante. Le Ballet de l'Opéra de Lyon, décidément formidable dans ce répertoire, déploie toutes les aspérités de cette chorégraphie inventive, qui se complexifie de plus en plus. Pas de temps mort, pas de respiration. La lutte contre ces objets se transforme en élan vital qui sonne comme une grande claque.

One Flat Thing, reproduced de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

One Flat Thing, reproduced de William Forsythe - Ballet de l'Opéra de Lyon

Entre ces deux pièces, Sarabande de Benjamin Millepied a un peu de mal à exister. Le ballet n'est pas désagréable en soi, mais la chorégraphie paraît bien terne au milieu de l'imagination Forsythe. Dans un esprit new-yorkais plutôt plaisant, quatre danseurs évoluent sur les Partitas de Bach, dans une danse néo-classique, certes fluide et virtuose, mais déjà vue de nombreuses fois. La pièce doit beaucoup à ces interprètes, portant le tout par leur musicalité et leur personnalité, et ainsi par quelques magnifiques solos. Il serait toutefois intéressant de revoir Sarabande par des danseurs purement classiques, la chorégraphie se prêtant à un certain brio.

Sarabande de Benjamin Millepied - Ballet de l'Opéra de Lyon

Sarabande de Benjamin Millepied - Ballet de l'Opéra de Lyon

 

Soirée Forsythe/Millepied par le Ballet de l'Opéra de Lyon, au Théâtre de la Ville. Workwithinwork de William Forsythe, avec Dorothée Delabie, Coralie Levieux, Inês Pereira de Almeida, Ashley Wright, Caelyn Knight, Annabelle Peintre, Elsa Monguillot de Mirman, Aurélie Gaillard, Elsa Raymond, Raul Serrano Nuñez, Pavel Trush, Tadayoshi Kokeguchi, Marco Merenda, Simon Feltz, Alexis Bourbeau et Roylan Ramos ; Sarabande de Benjamin Millepied, avec Tadayoshi Kokeguchi, Alexis Bourbeau, Adrien Delépine et Raul Serrano Nuñez ; One Flat Thing, reproduced de William Forsythe, avec Dorothée Delabie, Amandine Roque de la Cruz, Aurélie Gaillard, Elsa Raymond, Elsa Monguillot de Mirman, Ashley Wright, Simon Feltz, Raul Serrano Nuñez, Tadayoshi Kokeguchi, Adrien Delépine, Mathieu Rouvière, Florian Danel, Simon Galvani et Marco Merenda. Lundi 17 novembre 2014.

En tournée

Du 28 au 29 novembre 2014 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines

Du 11 au 12 décembre 2014 au Théâtre Centre d'Art de Vélizy-Villacoublay

Du 15 au 16 janvier 2015 au Théâtre des Louvrais-Pontoise

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial