Thursday, Nov. 15, 2018

Danse avec les stars, le débrief – S09 EP07

Ecrit par :

9 novembre 2018

|

Catégorie :

Petit changement de calendrier, cette semaine, Danse avec les stars a été avancée de deux jours. La faute aux NRJ Music Awards diffusé en direct samedi sur TF1. Conséquence, nos danseurs et danseuses n'ont eu que quatre jours pour se préparer à ce septième prime. Pas une mince affaire d'autant que le programme était chargé : une spéciale Michael Jackson et une deuxième danse à exécuter en trio (l'occasion de revoir les danseur.euse.s des candidat.e.s éliminé.e.s). Au final, on s'est retrouvé.e.s face à un prime qui a tiré en longueur avec peu de prestations qui nous ont scotché.e.s à notre canapé (sauf peut-être les deux interventions de Salif Gueye, nouvelle star des réseaux sociaux, véritable réincarnation du King of Pop, en tous cas sur le jeu de jambes). Comme l'a fait remarquer Chris Marques, à ce stade de la compétition, on est en droit d'exiger un "peu plus de folie". Tout à fait d'accord, mon cher Chris !

 

Iris Mittenaere et Anthony Colette - Un chacha et un flamenco

Comme à chaque prime, c'est Iris Mittenaere qui se retrouve la première à s'élancer sur le dancefloor. Un chacha sur The way you make me feel, pourquoi pas ? Tout semble en place. Une bonne énergie se dégage de l'ensemble notamment sur la figure imposée (réaliser une partie de la chorégraphie du clip). Certes, certains passages sont un peu mécaniques. Pas décoiffant mais honnête. Si Jean-Marc Généreux qualifie cette première prestation de son rituel "Canonissime", Shy'm rétorque par un "tiède". Chris n'en pense pas moins. Ambiance chez les juges...

Sur la deuxième chorégraphie, le flamenco nous fait déchanter sévère. Non, la fleur dans les cheveux et la jupe à volant ne suffisent pas à créer la bailaora ! Entourée de ses deux hidalgos en boléros (Anthony Colette et Jordan Mouillerac), elle a franchement du mal à s'imposer. Même la base, autrement dit la souplesse du poignet, n'est pas acquise. "Vous êtes une vraie travailleuse... mais j'ai besoin que vous soyez bien plus habitée", relève le prof Chris Marques. Nous aussi !

Danse avec les stars - Iris Mittenaere et Anthony Colette

Pamela Anderson et Maxime Dereymez - Une danse contemporaine et un quickstep

Le mérite de ce prime est de réécouter les plus belles chansons de Michael Jackson. The Earth Song se prête bien a priori pour ce contemporain dont nous gratifie régulièrement Danse avec les stars. Dans une pénombre rougeoyante, Pamela Anderson se laisse balader dans tous les sens par Maxime Dereymez.  Des portés alambiqués (et moches) se succèdent. Dans les bras de son partenaire, Pamela ressemble à une poupée de chiffon qui ne maîtrise pas grand chose. Les juges ne semblent pas non plus très emballés. Seul notre Patrick national se dit "ému" par cet hommage à Michael et donne un 9 quand ses collègues distribuent deux 6 et un 5. Aie, dissension dans le jury !

Heureusement, la star internationale se rattrape sur un quickstep à la scénographie délicieusement vintage. Malgré une nouvelle chute dans les décors en pleine chorégraphie (serait pas un peu porte-poisse, miss Pamela ?), elle affiche une belle complicité avec Katrina Patchett. En jupe bouffante à la taille marquée, toutes deux prennent des poses mutines façon BB des sixties. La bande-son est d'ailleurs Moi je joue de Brigitte Bardot. L'ensemble est dynamique et bien équilibré. Un trio qui fonctionne super bien !

 

Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova - Un chacha et un tango argentin

On attendait évidemment Beat it et c'est le jeune Clément Rémiens qui a la lourde tache de revêtir le célèbre blouson rouge de Michael. Même si le benjamin des candidats évolue bien de semaine en semaine, il faut bien reconnaître que l'effet Loïc Nottet ou Lenny Kim n'a pas lieu. Bien coaché par Queen Denitsa, ses progrès sont réels. Emporté.e.s par ce tube interplanétaire, on ne peut que saluer la performance. Mais comme le souligne Jean-Marc Généreux (bien peu enclin à la générosité ce soir-là), il faut encore travailler la technique.

Sur le tango argentin, le jeune comédien se fait bouffer tout cru par ses deux partenaires. Il ne suffit pas de tendre le menton en avant et de bomber le torse pour en imposer. Il faut dire que le tandem Denitsa Ikonomova et Emmanuelle Berne est tout simplement explosif. La chorégraphie est ciselée, inventive et audacieuse comme souvent avec Miss Ikonomova. Décidément cette fille ne lâche rien et danse chaque fois comme si c'était sa dernière apparition sur le parquet médiatique.

Danse avec les stars - Clément Rémiens et Denitsa Ikonomova

Terence Telle et Fauve Hautot - Un chacha et un jazz broadway

Retour triomphal pour le partenaire de Fauve après sa blessure aux cervicales de la semaine dernière. Visiblement requinqué par ce repos forcé et galvanisé par la thématique (Michael est son idole), Terence Telle est transformé. Le jeune homme s'acquitte très bien du célèbre moonwalk ! Le public est en transe, les juges sont debout. Sous le charme, Patrick Dupond décoche une tirade éclairée dont il a le secret  : "Vous nous avez tout donné de Michael, vous êtes un elfe. Vous avez assuré la technique avec une précision absolue. Vous êtes l'esprit de Michael Jackson." Et c'est un 10 !  Pour la première fois de la soirée, on est presque d'accord.

L'excellente expression est confirmée avec le jazz broadway. La scénographie, très comédie musicale des années 1950, est une réussite. Rejointe par Candice Pascal, Fauve a concocté un charmant vaudeville avec une chorégraphie truffée de clins d'œil. Les bras sont beaux, le jeu de jambe plus assuré, le smile omniprésent.  Shy'm qualifie cette prestation d'une "élégance folle" et pour une fois, je suis d'accord avec son commentaire.

 

Héloïse Martin et Christophe Licata - Une samba et un jive

Une samba sur I want you back des Jackson Jive ? Comment ne pas tiquer parfois sur certaines associations. Et finalement ça marche. En smoking, Héloïse Martin assure et dose justement son énergie. Il y a beaucoup de pétillance et de joie de vivre chez cette fille et franchement la voir danser fait du bien. Le jury n'est pas forcément d'accord et préfère pointer les erreurs techniques. Sans jupette à franges pour masquer les défauts, c'est vrai que la samba ne pardonne pas.

Côté énergie, il faut qu'elle appuie sur la pédale d'accélérateur pour assurer sur le jive.  Mais le choix de Proud Mary n'est vraiment pas un cadeau. Ça va vite, vite, vite ! Un peu larguée par moment et fragilisée par une cheville douloureuse, la comédienne essaie de faire de son mieux. Hélas, l'allant de Christian Millette et Christophe Licata ne ne suffit à combler les petites faiblesses de leur partenaire. Contre toute attente, Chris Marques avoue être en "kiffe absolu" et la remercie d'être "sortie de sa zone de confort" (pitié pas la zone de confort !).

 

Le face-à-face

Les couples Iris Mittenaere/Anthony Colette, Clément Rémiens/Denitsa Ikonomova, Héloïse Martin/Christophe Licata gagnent leur ticket pour le huitième prime.  Apparemment, le public de TF1 n'a pas regardé la même soirée que moi puisqu'il choisit d'envoyer Terence Telle en face-à-face avec Pamela Anderson. Ils jouent leur place avec un paso doble sur Bad. La star a visiblement lâché l'affaire et s'implique a minima dans cette dernière danse. Tout le contraire du jeune mannequin qui semble vraiment tenir à rester une semaine de plus aux côtés de Fauve.

 

Verdict

Après avoir largement alimenté le drama de cette huitième saison, Pamela Anderson quitte l'aventure laissant son partenaire Maxime Dereymez visiblement très énervé par le choix du public. Il n'est pas le seul à céder à l'agacement : sur les réseaux sociaux, on demande déjà la tête de Patrick Dupond pour son manque d'objectivité assumé. To be continued...

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial